Mon AlloCiné
Sicilian Ghost Story
note moyenne
3,6
76 notes dont 14 critiques
7% (1 critique)
36% (5 critiques)
14% (2 critiques)
21% (3 critiques)
21% (3 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Sicilian Ghost Story ?

14 critiques spectateurs

traversay1

Suivre son activité 397 abonnés Lire ses 2 858 critiques

4,0Très bien
Publiée le 13/06/2018

Très souvent traitée à l'écran, depuis les films mémorables de Francesco Rosi, la mafia donne le plus souvent lieu à des films violents et directs. Avec Sicilian Ghost Story, basé sur l'histoire réelle d'un jeune garçon séquestré pendant de longs mois et dont le seul cime était d'avoir un père qui avait brisé la loi du silence, le duo Fabio Grassadonia et Antonio Piazza proposent tout à fait autre chose, assez semblable à ce qu'avait réalisé Guillermo del Toro dans Le labyrinthe de Pan, pour évoquer le franquisme. En partant d'un certain réalisme et en le faisant bifurquer vers un onirisme où la nature est vue comme une force mythologique. La narration oscille ainsi dans un déséquilibre permanent, l'imaginaire prenant de plus en plus la primauté, sous forme de fantasmagorie. Le film est fascinant par sa narration de moins en moins palpable même si le style des cinéastes, qui usent souvent de grands angles et de perspectives faussées, peut légitimement agacer. Et au milieu de tout cela, coule une histoire d'amour entre adolescents, pure comme l'eau d'un torrent, comme opposée à la puissance du mal. Si le film manque sans doute d'émotion, il compense par son incandescence et son obstination à croire qu'il y plus grand et plus fort que la triste et implacable réalité des faits. Sicilian Ghost Story ne convaincra pas tout le monde car il est trop bizarre dans sa languissante érosion de la réalité par les songes. Au moins peut-on lui accorder l'audace de tenter de dépasser les limites étriquées du monde physique pour un autre où les connexions s'apparentent à une aventure sensorielle. Si l'on s'abandonne à ses sortilèges, le film apparait alors comme une expérience étrange et pénétrante.

Cinéphiles 44

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 117 critiques

4,5Excellent
Publiée le 18/05/2017

Après une magnifique introduction aquatique, nous faisons la connaissance de Giuseppe et Luna, deux enfants de treize ans dans des bois grandioses. Le bruit de l’eau, le son du vent contre les feuilles, toutes ces précisions de bruitages jusqu’à nous faire vibrer le siège portent à nous faire croire que nous sommes dans un conte poétique. Effectivement la relation entre ces deux enfants en phase d’adolescence est fusionnelle. Malheureusement un jour, Giuseppe est kidnappé mais à part son amie, personne n’a l’air de vraiment s’inquiéter de sa disparition inquiétante. Nous sommes en effet les seuls à savoir que le jeune garçon est séquestré pendant plus de 770 jours et assistons avec cruauté à ce qu’il vit. En parallèle, nous assistons à la descente aux enfers de la jeune fille. Séance d’ouverture lors de la Semaine de la Critique, Sicilian Ghost Story est un conte gothique subliment mis en scène grâce à une photographie impeccable et de nombreuses métaphores. Un brillant hommage à une horrible histoire réelle. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44

velocio

Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 1 964 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 07/06/2018

De ce duo de réalisateurs siciliens, nous avions déjà subi "Salvo" il y a 5 ans, un film au scénario famélique et invraisemblable, à la mise en scène à la fois prétentieuse et peu imaginative. Eh bien, "Sicilian ghost story", film d'ouverture de la Semaine de la Critique cannoise, édition 2017, ne montre aucun progrès de la part de ces braves garçons. Certes, le sujet, tiré d'une histoire vraie, est intéressant : la séquestration d'un adolescent par la mafia afin de punir le père, devenu une "balance". Mais le résultat n'est pas à la hauteur des espérances : c'est lourd, souvent incompréhensible, la façon de filmer est très maniérée et on se retrouve devant un film dans lequel, finalement, manque un élément important : le fond !

NeoSolo

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 13/06/2018

Si le début de "Sicilian Ghost Story" est très prometteur et installe un certain mystère, la suite part complètement dans tous les sens...Que vient faire la dimension fantastique alors que le sujet du film est si dur ? Sans du mauvais goût du film, qui nous agresse constamment avec des grands angles inutiles. Et qu'il est long ce film ! Il aurait gagné à être raccourci, surtout qu'à 40 min, on nous donne déjà l'impression que le réalisateur a tout raconté. En effet la seconde partie n'est qu'une succession ridicule de fausses fins qui sont censées nous surprendre mais toutes absurdes et surtout insupportable. Vous croyez que le supplice est fini que l'on bous balance une autre fin, mais celle-là n'était pas la vraie, il y a en a encore trois qui suivent...Comme si le réalisateur n'avait pas su choisir une fin et qu'il s'était dit : "Bon, puisque c'est comme ça, on va toutes les mettre, comme ça on fera nos deux heures !". De toute manière, le scénario est tellement incohérent Spoiler: (La mère qui rase sa fille parce qu'elle s'est teint les cheveux et qu'elle a fait la rebelle, tout ça pour retrouver son amant disparu ??) que les 45 premières minutes passées on ne cherche même plus à comprendre ce qu'il se passe. Bref, un mauvais film qui avait de bonnes intentions mais qui gâche tout son potentiel dans sa seconde partie...

ElBlasio

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 306 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/09/2018

Non, Sicilian Ghost Story n’est pas le remake sicilien de A Ghost Story, sorti il y a quelques mois dans nos salles. Il s’agit d’un film étrange, combinant les influences des teen-movies du cinéma américain indépendant avec celles de l’expressionisme allemand. Dans la Sicile des années 1990, le téléphone portable n’existe pas encore. Pour se déclarer leur flamme, Luna (Julia Jedlikowska) et Giuseppe (Gaetano Fernandez), âgés de 13 ans, préfèrent s’égarer dans les forêts enchanteresses de l’île, lors du retour de l’école. Peu après, Giuseppe ne vient plus à l’école et la porte de sa maison reste désespérément fermée. C’en est trop pour Luna qui tente de comprendre ce qui lui est arrivé. Les auteurs abordent l’état émotionnel de leurs personnages en sondant leurs rêves et leur subconscient. Ainsi, ils transcendent un sordide fait divers en un conte romantique aux accents gothiques. Il faut dire que la Sicile, terre mythologique à la nature sauvage et imprégnante, se prête particulièrement bien à la divagation onirique. On reste subjugué devant la lumière saisie par la caméra du directeur de la photographie Luca Bigazzi, qui reconstitue un univers tout droit sorti des contes de Grimm et du cinéma allemand des années 20. Le film se nourrit de ces multiples références pour construire un univers à la beauté sombre et singulière. Dommage que le ton très poétique du film soit entrecoupé par des scènes plus réalistes, nécessaires pour faire avancer le récit mais qui n’ont pas la même capacité hypnotisante que ses errements expressionnistes. L’expérience reste toutefois amplement aboutie et on aurait tort de ne pas embarquer dans ce train fantôme.

Christiane C

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 1 166 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 01/09/2018

Un fait divers terrible comme dans « tout l’argent du monde », une histoire de kidnapping organisée par la mafia qui se termina au malheur tragique. La mise en scène est déprimante en poussant loin dans le morbide avec cette féerie rêveuse sur fond de Peter Pan au pays de Pinocchio, à la base servant pour Romeo et Juliette d’après l’annonce publicitaire. Un ennuyeux film jusqu’au bout de la contemplation qui me parait basique après en avoir vu un paquet sur le même thème plus captivant, le corps dissout fut jeté à la mer telle une métaphore de la sauvagerie.

Carlos Stins

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 638 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/07/2018

Ce petit film de genre italien est un vrai bijou ce cinéma, imparfait certes, mais terriblement évocateur. Le duo de réalisateur offre ici un voyage onirique à travers l’enfance où, à la manière du « labyrinthe de Pan » de Guillermo del Toro, l’imaginaire prend petit à petit le pas sur l’horreur de la réalité. Comme le cinéaste mexicain, Grassadonia et Piazza comprennent à merveille la psychologie préadolescente et livrent un portrait touchant de ces deux jeunes italiens dont la pureté contraste avec la froideur et la dureté de leur environnement. C’est là la grande force de ce film qui a malheureusement tendance à se perdre dans sa narration à travers des scènes inutiles et à tomber dans les travers d’un cinéma d’auteur un peu pompeux. Ce n’est donc pas une œuvre exempt de défauts mais un film avec des vraies idées de cinéma, qui prend des risques et, franchement, ça fait du bien.

waltervalentini359

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

4,0Très bien
Publiée le 08/07/2018

D une grande beauté visuelle ,on est littéralement emporté par ce film qui nous tient à la gorge jusqu à la fin..c est d autant plus fort qu il n y a aucun effet accrocheur et que tout réside dans la sensibilité des auteurs magnifiquement transposée à l écran par le jeu sans faille des acteurs.Mention particulière aux mères des 2 malheureux héros qui sont simplement glaçantes

gerard d.

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 454 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 30/06/2018

deux adolescents s'aiment sur fond de mafia. tiré d'une histoire vraie. avec un brouillon de scénario , voulant mêler le vrai et l'onirique le réalisateur nous fait une mise en scène aussi prétentieuse que ridicule, un montage a la va vite ( c'est une image) car c'est long et ennuyeux ) avec une musique insupportable . un piètre résultat pour un film somnifere qui se prend tres au sérieux et nous lasse.

Dom Domi

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 168 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/06/2018

Superbe film qui est un joyau où convergent les talents des réalisateurs et des acteurs pour donner à voir un objet cinématographique sans précédent. Un très beau et bon moment autour de l'histoire de la mafia italienne avec tout ce que l'homme peut faire subir de pire à d'autres hommes. La bête humaine et sa folie. Et aussi l'espoir porté par des enfants qui refusent la logique des " grands ". Superbe... domi...

CaMéo Gironde

Suivre son activité Lire ses 39 critiques

3,5Bien
Publiée le 18/06/2018

Thriller noir et angoissant inspiré de faits réels, dans lequel les deux auteurs italiens (Salvo 2013) sondent à nouveau l’univers de la mafia sicilienne sous l’angle cette fois d’une histoire d’amour adolescente. Des éléments fantastiques et symboliques tirés des films de fantômes s’insinuent petit à petit dans le récit et l’image, rendant indistinctes les frontières entre rêve (cauchemar) et réalité. Une mise en scène soignée pour un genre renouvelé.

In Ciné Veritas

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 463 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/06/2018

Lors du festival de Cannes 2017, Sicilian ghost story, film d’ouverture de la Semaine Internationale de la critique, n’avait reçu qu’un accueil plutôt distancié de la part des critiques in situ. Cette mauvaise presse vaut au film une sortie tardive sur nos écrans alors qu’en Italie, il a connu un beau succès et remporté plusieurs prix notables. Le peu d’entrain de la critique internationale envers ce film s’explique peut-être par la tonalité douloureuse et triste de celui-ci. Pourtant, la réalisation et le récit de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza cumulent de belles qualités. Ce deuxième film sur la mafia délaisse les codes du western pour emprunter ceux des polars et des mélodrames. L’histoire racontée est vraie. Elle se loge dans la société sicilienne des années quatre-vingt-dix marquée par la multiplication des kidnappings mafieux. Son dénouement morbide à peine supportable sera filmé en caméra suggestive avant d’être sèchement rappelé et daté par deux cartons avant le générique de fin. Critique complète sur incineveritasblog.wordpress.com

Min S

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 171 critiques

2,5Moyen
Publiée le 17/06/2018

Un film bizarre, une façon de filmé très particulier, on rentre doucement dans les rêves de ses deux jeunes.... le sujet me semblait intéressant ( l’enlèvement de l’enfant ) mais au final rien à voir, le film se centre sur une histoire d’amour, le ressenti d’une fille face à la disparition de son amoureux. Perso, un peut trop expérimental, intello, mystique , artistique pour moi, j’aime mais j’aime pas.... J’ai pas réussi à accrocher au style.

Yves G.

Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 1 393 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 14/06/2018

Le fait divers avait glacé l'Italie : un adolescent de treize ans, fils d'un maffieux repenti, est kidnappé, emprisonné pendant plus de deux ans et finalement assassiné par ses ravisseurs en 1996 qui dissolvent son corps dans l'acide. Fabio Grassadonia et Antonio Piazza décident de raconter l'histoire morbide de Giuseppe Di Matteo par les yeux de Luna, son amoureuse. Julia Jedlikowska campe une adolescente têtue qui met tout en œuvre pour briser la loi du silence et retrouver son ami. Son obstination émeut, surtout si l'on en sait par avance l'insuccès. Les réalisateurs auraient pu filmer cette histoire avec naturalisme. Ils optent pour un autre choix artistique. Leur caméra se fait poétique, onirique, filmant les rêves d'évasion de Giuseppe et de Luna, dissipant bientôt les frontières entre la réalité et le songe. Ce que le film gagne par ce choix en beauté plastique, il le perd en efficacité. D'une durée de près de deux heures il aurait pu sans peine en être amputé du quart. Projeté à la Semaine de la critique à Cannes en 2017, "Sicilian Ghost Story" a peiné à trouver un distributeur en France malgré son succès en Italie. Sorti en catimini dans un petit réseau de salles, il n'est pas sûr qu'il réussisse à trouver un public.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top