Mon AlloCiné
    Never ending man : Hayao Miyazaki
    Note moyenne
    3,7
    18 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Mad Movies
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Positif
    • Première
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • L'Express
    • Télérama
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    18 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Jamais on avait vu le papa de Totoro et de Chihiro aussi à l’aise devant une caméra.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Un pénétrant portrait d’artiste.

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Passionnant de voir l’homme au travail, dessinant des layouts (ébauches en animation), s’émerveillant dans l’observation d’une plante qu’il dessine, rire, mais aussi évoquer l’âge, la vieillesse et sa peur de mourir avant de pouvoir finir son film ou de le voir terminé.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    La Voix du Nord

    par Catherine Painset

    Un film modeste dans sa forme, passionnant sur le fond.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    (...) un documentaire tout d’intimité où, en complice respectueux, Kaku Arakawa suit au plus près le maître, que ce processus même de la création, soumis au doute, aux repentirs, à la remise cent fois sur le métier de l’ouvrage.

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Puissant, artistique et tellement vivant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par La rédaction

    Kaku Arakawa nous offre, sur son ami Hayao Miyazaki, magicien du film d’animation japonais, le fruit de deux années de travail : un accès intime et éclairant sur l’artiste, et son œuvre, brossant le constat nostalgique d’un changement de monde.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Marius Chapuis

    [...] "Never-Ending Man" dessine comment un maître se trouve tiraillé entre un corps qui lui dit d’arrêter et un esprit qui ne peut fonctionner que dans le mouvement.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Mad Movies

    par Laurent Duroche

    Seule la mort empêchera Hayao Miyazaki de créer. C'est ce qui ressort de ce documentaire passionnant dont la forme brute épouse la philosophie du réalisateur du "Château de Cagliostro".

    Ouest France

    par La Rédaction

    Un beau documentaire.

    Paris Match

    par Karelle Fitoussi

    Réalisé par un ami du maître japonais, ce film est un portrait sans concessions de l’artiste en ogre infatigable, perfectionniste acharné, se nourrissant de l’énergie de ses équipes pour avancer tout en refusant l’inéluctable note finale. Exceptionnel.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Eithne O'Neill

    [...] portrait profond et émouvant [...].

    Première

    par Sylvestre Picard

    Un beau morceau d'histoire, donc, qui arrive à temps pour nous faire patienter jusqu'à la sortie du nouveau Miyazaki, censé sortir en 2019.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Le Figaro

    par Nathalie Simon

    Avec Never-Ending Man : Hayao Miyazaki, Kaku Arakawa signe un portrait décousu de son ami, mais plein d'admiration.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    Il faut faire abstraction de la qualité technique approximative de l’image et du son, le réalisateur ayant filmé le Walt Disney japonais en prenant le soin de le déranger le moins possible. On se délecte de cette plongée dans l’intimité d’un créateur perfectionniste et tyrannique avec ses employés [...].

    L'Express

    par Eric Libiot

    Ce documentaire télé, réservé aux amateurs de Miyazaki et filmé n'importe comment, est finalement le portrait d'un homme curieux, têtu et conscient de la place qu'il occupe (la première).

    Télérama

    par Cécile Mury

    Ce bout-à-bout d’images tournées dans l’intimité et au travail, presque à la sauvette, aurait pu s’intituler « Le vieil homme et l’avenir » : portrait à la fois crépusculaire et gorgé d’énergie d’un artiste exigeant, inspiré, agacé, criblé de doutes. Mais tout sauf retraité.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Entre 2015 et 2016, à l'âge de 74 ans et après avoir annoncé sa retraite définitive, Miyazaki se remet en selle pour réaliser un court métrage en images de synthèse. Sans grande inspiration ni véritable recul, le film n'en constitue pas moins un document précieux (...).

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top