Mon AlloCiné
Le Retour du Héros
note moyenne
3,7
2175 notes dont 338 critiques
10% (33 critiques)
39% (133 critiques)
32% (107 critiques)
12% (39 critiques)
7% (23 critiques)
1% (3 critiques)
Votre avis sur Le Retour du Héros ?

338 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 930 abonnés Lire ses 1 257 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/02/2018

« Le retour du héros » met enfin Jean Dujardin vraiment à la hauteur de son rôle et de son personnage, tandis que Mélanie Laurent rayonne tout simplement ! C’est une très bonne surprise de voir ce duo se renvoyer la balle, se toiser dans une escalade inouïe ! Pour y arriver Laurent Tirard met en place en 1812 une intrigue aux petits oignons qui devient un vrai régal en fonction des nombreux rebondissements, ce qui fait que chacun marque des points ou en perd à l’occasion ! On ne fait que s’amuser de la tactique que chaque partenaire de ce couple infernal, adopte et que de moments drôles, dont certains deviennent franchement inattendus et d’autant plus réussis en fonction de leur issue ! Jean Dujardin excelle dans sa prestation haute en couleur d’imposteur, tandis que Mélanie Laurent cultive la perfidie étudiée avec un panache incroyable... Pour magnifier ces deux énergumènes dans leur combat secret, on ne peut que se réjouir de cet auditoire ébahi qui lui tombe immanquablement dans le panneau du fameux capitaine Neuville ! Chaque rôle secondaire est franchement bien pensé, et l’apparition de tous ces membres de famille ou amis, vaut le coup d’œil en particulier en sœur au caractère trempé, dévergondée et prête à tout. Digne d’un véritable vaudeville, cette comédie en reprend les codes brillamment et ne fait que monter en puissance pour nous surprendre à chaque instant... C’est donc une réalisation très au point que nous propose là Laurent Tirard, un véritable enchantement plein d’espièglerie, dont on sort à coup sûr le sourire aux lèvres !

circusstar

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 447 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/02/2018

Un film excessivement original servi par d’excellents acteurs. Enfin une comédie où on s’amuse. Le sujet est assez original. Ce film est une vraie bouffée d’oxygène parfaitement jouissive. A ne pas rater !

Ash_

Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 124 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/02/2018

Février 2018 marque une légère concurrence entre "Le Retour du héros", "La ch'tite famille" et surtout "Les Tuche 3" ! Néanmoins, sans cesse taxée par les critiques de "film sur les beaufs, par un beauf et pour les beaufs", la comédie d'Olivier Barroux faisant suite aux deux premiers volets du même nom respectivement sortis en 2011 et 2016 ne fait la joie de la critique presse, et encore moins des spectateurs Allociné (moyenne de 2,5/5 étoiles pour la presse, et 2,2/5 pour le public), tandis qu'elle réussit à réunir pas moins de 2 millions de spectateurs en salles, et ce en l'espace d'une semaine. No comment sur "La ch'tite famille" de Dany Boon... si ce n'est que le film se mange d'ors et déjà une réputation de sous-"Bienvenue chez les ch'tis" version 2.0, qui connaîtra sans aucun doute l'échec au box-office. A côté de la fenêtre de la classe se situe "Le Retour du héros", patogeant peu dans le nombre d'entrées, tandis que les "Tuche 3" patoge soit disant dans la gadoue, au point de récolter une majorité de notes négatives mirobolantes et sans doute pas méritées à mon goût. "Le Retour du héros" marque aussi le retour de Laurent Tirard à la réalisation après un passage à vide suite à la réalisation d'"Astérix et Obélix: Au service de sa majesté" en 2012 avec Gérard Depardieu et Edouard Baer, qui malgré ses plus de 3 millions d'entrées, connaît lui aussi une gros échec critique, comme son prédécesseur. Puis, en 2016 sort "Un homme à la hauteur", film sans histoires qui ne renouvellera pas le succès box-office des deux "Petit Nicolas" (2009-2014), et ne connaîtra pas plus d'appréciation que ses deux premiers films ("Mensonges et trahisons et plus si affinités" et "Molière"). Rentrons dans le vif du sujet: au XIXème siècle, le capitaine Neuville (Jean Dujardin) est contraint de quitter sa fiancée Pauline Beaugrand (Noémie Merlant) "quelques temps" après avoir été engagé à la guerre, en pleine période de conflit entre l'Allemagne et l'Autriche. Avant de partir au combat, il promet à sa bien-aimée de régulièrement lui écrire afin de lui donner des nouvelles et surtout, quand il reviendra en France. "Les saisons changent et le temps passe", et il ne donne finalement plus signe de vie ; Pauline sombre peu à peu dans la dépression et attrape une pneumonie. Sa soeur Elisabeth (Mélanie Laurent), pour la rassurer, se met donc en tête de prendre la place de Neuville et d'écrire de fausses lettres à son nom, le décrivant comme un héros national capable de contrer tous ceux qui osent croiser son chemin. Trois ans plus tard: Pauline est convaincue de la mort de Neuville et s'est remariée avec Nicolas (Christophe Montenez), jeune homme naïf n'ayant pas autant de compétence que l'eut Neuville. Un jour, Elisabeth croise par hasard un homme aux allures de vagabond prétendant être le capitaine Neuville ; il avoue à celle-ci avoir déserté et diverses anecdotes prouvant que l'hommage lui ayant été accordé était loin d'être mérité, et surtout qu'il représente tout le contraire du capitaine qu'elle a inventé dans ses lettres. Tandis que les deux personnes se font la guerre, Pauline est désormais exposée à un dilemme... Eh bien, un résultat est tout à fait satisfaisant ! On aurait pu craindre des lourdeurs et des maladresses présentent déjà dans l'oubliable mais sympathique "Astérix: Au service de sa majesté" (2012) mais le réalisateur a réussit à effacer ces petites incohérences afin de faire renaître le genre du "film à costumes", genre n'attirant visiblement aujourd'hui plus beaucoup de spectateurs. Avec un tel début de scénario, on pourrait en effet s'attendre à une espèce d'adaptation littéraire du court roman "Colonel Chabert" de Balzac: en effet, il y présente un héros vaillant obligé de quitter sa dulcinée pour la guerre, mais n'en reviendra pas... Eh bien tout faux ! Ce film est un détournement total des oeuvres (littéraires ou non) sur les guerres napoléonniennes, en commençant par "Le Colonel Chabert", mais aussi en passant par "Guerre et Paix", et en allant plus loin encore avec "Michel Strogoff" de Jules Verne, "Capitaine Courageux" de Kipling, "Le Comte de Monte-Cristo" d'Alexandre Dumas, "Don Juan" de Molière ou encore "Inconnu à cette adresse" de Kressman Taylor (pour le début, avec les échanges fictives de lettres), sur une trame littéraire d'abord classique se transformant petit à petit en pièce théâtrale humoristique digne de Molière comme il su si bien faire cinq siècles plus tôt. Au passage, c'est pas un hasard si le réalisateur fut à la tête du film "Molière" en 2007, avec Fabrice Luchini et Romain Duris dans le rôle-titre, puisque, deux ans après "Un homme à la hauteur" (2016) en compagnie de Virgine Efira, Jean Dujardin retrouve Laurent Tirard pour un rôle convenable s'inspirant visiblement de Tartuffe, Don Juan ou encore Philinte du "Misanthrope". Puis, hormis ses (très) nombreuses références littéraires et théâtrales cinématographiques, ce même personnage, cinématographiquement, se situe quelque part entre "Brice de Nice", "Un gars une fille" et "OSS 117" (eh oui!), rôle qui se révèle au premier abord être tout sauf celui d'un "héros national" mais davantage celui d'un mix entre ses trois plus célèbres rôles que sont Brice, Jean d'"Un gars une fille" et Hubert Bonisseur de La Bath d'"OSS 117" ; Spoiler: en effet à la place de présenter un soldat courageux, déterminé, courtois, agile et élégant, Dujardin campe à la place un vrai "pourri de l'intérieur", un soldat ayant en fait déserté, et qui se révèle malpropre, sale, macho ("Un gars une fille"), prétentieux ("Brice de Nice") imposant, lâche, incapable ("OSS 117"), inintéressé, parfois limite méchant... Grosso modo, un vrai "Don Juan", ce capitaine ! A travers tous ses défauts transformant le héros en anti-héros (personnage principal n'ayant pas les caractéristiques pour être désigné comme un héros, mais plus comme un figurant omniprésent), le film en propose une nouvelle définition et rappelle principalement la genèse d'un "héros": Spoiler: il montre principalement qu'avant d'être ce qu'il est, c'est-à-dire une figure, un exemple pour toutes et tous, il est un homme comme les autres, c'est à dire ayant un comportement pas toujours emblématique, un enseignement d'armes limité, un tempérament parfois discriminatoire sur les bords et craintif... Durant tout le long du récit, le personnage du capitaine Neuville va évoluer Spoiler: (ou pas -voir la fin- ^^) à travers un amour naissant pour Elisabeth (Mélanie Laurent), qui l'a sur les bras dès les débuts et ne trouve pas moyen de s'en débarrasser; l'actrice principalement connue pour ses rôles dans "Je vais bien, ne t'en fais pas" (2006), "Inglorious Basterds" (2009), "La Rafle" (2010) ou encore au doublage français de "Mon voisin Totoro" (1988) nous livre un personnage hilarant aux diverses facettes: cherchant d'abord à guérir sa petite soeur de la maladie d'amour au début, elle va devenir jalouse du glorieux hommage non-mérité accordé au capitaine, mais aussi pleine de vérité et aux volontés de franchise, une nouvelle fois telle un Alceste du "Misanthrope". La rivalité entre les deux personnages constitue la principale clé de l'histoire et malgré une certaine linéarité, se complète très bien en tant que support à la bande originale de Mathieu Lamboley, pourtant spécialiste des "petites" musiques pour "petits films" français, réussissant à très bien se coller à l'ambiance "renaissance" du film avec des thèmes chevaleresques rappelant principalement les films de capes et d'épées de Philippe de Broca ("Cartouche", "Le Bossu") et Jean-Paul Rappeneau ("Cyrano de Bergerac", "Le hussard sur le toit") avec des airs romantiques rappelant également les "period dramas" adaptés de Jane Austen ("Orgueil et préjugés", "Raisons et sentiments"). Pour conclure, tant de références culturelles haut-placées et intelligemment amenées et réflexion intéressante sur les personnages font de ce film un bon début d'année 2018 pour la comédie française par le biais de ses dialogues rassasiants jouant sur les quiproquos, la contraste du vrai et du faux et les gags "peau de banane" aucunement lourds et au contraire montrant que le film n'est pas destiné à un quelconque public en particulier. PS: et dire que malgré tout ceci, j'ai encore des contacts/connaissances qui continuent à cracher sur le cinéma français... alors que c'est aussi faux que les mensonges de Neuville, dans le film -_-

Gautier V.

Suivre son activité 74 abonnés Lire sa critique

4,0Très bien
Publiée le 16/02/2018

Bon Film, Fluide, avec des acteurs drôle et un humour à la Dujardin. Dans ce flot d'humour les acteurs arrivent à jouer des scènes de grandes qualités. Ce type de film doit perdurer à l'affiche.

dominique P.

Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 1 558 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/02/2018

J'ai complètement adoré cette comédie bien troussée et très drôle. Inutile de dire qu'on passe un excellent moment de divertissement très agréable. Tout est parfait : les décors et les costumes de l'époque, la réalisation est soignée, les acteurs jouent parfaitement leurs rôles, il y a des quiproquos et des rebondissements. Et puis la confrontation entre les deux personnages principaux donne lieu à des répliques et à des scènes savoureuses. Bref c'est un régal. C'est vraiment un film à voir en ces temps moroses et difficiles pour bien se détendre, bien rire et bien se changer les idées.

Cévenole30

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 247 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/02/2018

Le retour du héros est un film à la fois historique et humoristique qui tient tout à fait ses promesses, avec un excellent casting.

L'Otaku Sensei

Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 216 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/02/2018

Eh ben....en voilà une TRES BONNE surprise !!! Alors qu'en ce moment, c'est un véritable bataillon de comédies françaises qui déboule au galop dans les salles obscures en ce début de période de vacances d'hiver, à l'arrière, un timide petit cavalier avance au pas sur le champ de bataille. "Le Retour du Héros", une grosse poilade que ce film, mais QUEL FILM !! ^^ J'étais vraiment très très loin de miser sur le dernier cheval aussi peux côté de Laurent Tirard sachant que le gars n'a pas réputation d'être un grand auteur de comédies, et n'est pas vraiment apprécié du grand public français depuis son "Astérix au service de sa majesté" en 2012, mixe mal accueilli d'Astérix chez les Bretons et "(...) et les Normands" avec Edouard Baer dans la peau du petit gaulois moustachu au casque ailé, même si perso, si on me demande, j'ai encore une préférence pour ce 4ème Astérix plutôt que pour les JO (2008). Voilà donc ce cher Laurent Tirard qui nous reviens derrière la caméra, deux ans après son "Homme à la hauteur"....pas vraiment à la hauteur (^^), romance ou Jean Dujardin campait le rôle d'un nain dans une romance avec Virginie Efira, (bref, LA comédie que bien évidemment tout le monde à oublié tellement qu'elle était quelconque et fondue dans la masse hein ^^) avec sa nouvelle comédie très fraîche ! Cette fois ci, retour dans un XIXème siècle bourgeois Napoléonnien pour le réalisateur de l'adaptation en comédie du "Petit Nicolas" (2009) et de sa suite, "Les vacances du petit Nicolas" (2014) ! L'histoire prend place en 1809, à l'époque du Premier Empire. Charles Grégoire Neuville, Capitaine à la personnalité de grand séducteur, demande en mariage Pauline, fille cadette des Beaugrands, riche famille bourgeoise, Cependant, l'aînée, Elizabeth ne voit pas d'un bon oeil ce Don Juan au masque de courtoisie et de bonnes manières. Mais le mariage de Neuville est Pauline se voit contraint d'être repoussé lorsque celui ci est appelé au front et ainsi, le capitaine parti rejoindre son bataillon en promettant à sa jeune épouse de lui écrire chaque jours. Mais l'attente dura des jours...bientôt les jours devinrent des mois, sans la moindre nouvelle du capitaine Neuville, sans la moindre lettre, et lorsque Pauline, tombée gravement malade s'éteint un peu plus chaque jour, sa soeur Elizabeth met alors au point un subterfuge en écrivant elle même des lettres se faisant passer pour le capitaine Neuville, pleutre qu'elle transforme par les lettres en véritable héros de guerre en inventant 1001 bobards, tout ça dans le but de redonner moral et santé à sa jeune soeur inconsolable. Mais Elizabeth n'avait pas prévu dans ses plans le retour du Capitaine Neuville lui même qui, dès années après....est acclamé partout comme un vrai héros à cause de tous ces mensonges ! Comment Elizabeth se sortira-t-elle de ce mauvais pas ? Pourra-t-elle s'en sortir en poursuivant mensonges sur mensonges ? Et si le monde l'apprenait ? Que tout le monde savait que le Capitaine Neuville n'est qu'un pauvre fuyard doublé d'un escroc ? Sans compter qu'Elizabeth et Neuville s'entendent comme chien et chat. Pourtant, si tout deux veulent éviter de perdre la face, tout deux devront mettre de côté leurs différents et incarner leur rôle à la perfection pour éviter le déshonneur ! Voilà pour le pitch global. Verdict : Il y a près d'un mois jour pour jour sortait l'excellent "Alibi.com" de la bande à Fifi (à qui l'on doit les deux "Babysitting"), est ce une coïncidence ?? Ah ça, je ne crois pas ! Qu'en est il ? Eh bien il en est que c'est du TRES BON toute cette histoire ! "Le Retour du héros" est pour moi un coup de coeur surprise inattendu qui vraiment me ravi ! J'y étais allé sans même voir la bande annonce au préalable, essentiellement intrigué par le Duo Dujardin/Laurent (Jean étant l'un voir mon acteur français préféré) et j'en ressort pas déçu pour un sous ! Comme quoi, les meilleures comédies ne sont pas toujours celles qui sont massivement médiatisée. L'histoire du "Retour du Héros" est vraiment délicieuse, un pur régal que ce scénario sans prise de tête à la veine 100% théâtrale, très inspiré des traditions de la Comédie Vaudeville rythmé de quiproquos et d'échanges dialogaux nourrissant presque sans répit gloussements et/ou fous rires à gorge déployée. Un amusement total doublé d'une vraie mise en abyme du théâtre et du jeu d'acteur. Laurent Tirard nous dévoile ici des capacités de mise en scène jusque là insoupçonnées en mettant en scène cette transposition dans le cadre de la Bourgogne aristocrate/militaire/bourgeoise aux moeurs sensibles sous Napoléon dans le style des bons vieux films de cape et d'épée dans années 60. Tirard nous livre ici une comédie parfaitement dosée entre moderne et traditionnel dans laquelle transparaît très agréablement les inspirations des Comédies de Molière (retour au sources pour le réalisateur qui avait auparavant réalisé une comédie historique sur la jeunesse de Jean Baptiste Poquelin avec Romain Duris et Fabrice Luchini en 2007) qu'en bon Dramaturge qu'il soit, le réalisateur semble avoir associé au style comique d'Ernst Lubitsch (1892-1947). Les péripéties malines, l'utilisation de l'espace et la question de l'acteur dans le film ne manqueront pas de nous rappeler les drôlissimes " The Shop Around the Corner" avec James Stewart (1940), "To Be or Not to Be" (1942) ect du célèbre réalisateur Germano-Américain. En plus de ça, Tirard prend un malin plaisir à multiplier les fourberies scénaristiques pour ajouter des rebonds toujours plus drôles; qui plus est, il profite de son scénario théâtral pour basculer parfois dans des thématiques et des interrogations se référant au jeu d'acteur théorisé par Stanislavski (1863-1938). L'Acteur doit il incarner son personnage ? Doit-il s'identifier à son rôle ? Croire aux émotions de son personnage ou bien prendre de la distance par rapport au personnage qu'il interprète ? C'est bel et bien tout ça qui passe et que réfléchit la performance des excellents Jean Dujardin et Mélanie Laurent, leur duo plutôt inattendu (l'un ayant fait "Un gars, une fille" sur France 4, "Brice de Nice" en 2005, les deux "OSS 117" en 2006 et 2009 puis "The Artist" en 2011...., l'autre ayant jouée dans "Je vais bien ne t'en fait pas", "Inglorious Bastards" de Tarrantino en 2009 et "Demain" en 2014, qu'elle a réalisée elle même) fait des étincelles grâce à leur rivalité puérile qui donne tout son croustillant aux interactions et Jean Dujardin retrouve enfin ici un grand rôle, probablement celui qui lui sied le mieux depuis celui de l'agent secret OSS 117 !! Résultat des courses : "Le Retour du Héros" est une très grande réussite, un pur délice entre Molière et Lubitsch, du théâtre au cinéma et clairement une des meilleures comédies Françaises de ces dernières années avec "Alibi.com" l'année dernière, comme quoi, me sortir que les bonnes comédies françaises ça n'existe plus....serait un mensonge plus gros encore que tous ceux de Neuville ! Clairement, allez voir ça plutôt que Les Tuche 3 ou La Ch'tite famille.

baroud b.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 2 critiques

3,5Bien
Publiée le 15/02/2018

Une comédie rafraîchissante et vaudevillesque, je n'en attendais pas mois au vu de la bande annonce. Dujardin fait du Dujardin, le rôle est taillé sur mesure. Mélanie Laurent l'accompagne parfaitement dans un duo mi-figue mi-raisin d'honnêtes escrocs. Rajoutons à cela une galerie de seconds rôles très réussie et nous avons une bonne comédie. Pas le film du siècle mais un franc divertissement.

virnoni

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 499 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/02/2018

Belle surprise rafraîchissante et originale. Et pourtant, le film de Tirard joue sur les codes de l'ancien (films vaudeville à costumes où ça crie, court pleure, rit), tout en apportant une touche de modernité bienvenue et surtout bien sentie, grâce à une écriture fine, originale, lançant des pistes surprenantes et jouant sur un comique de situation comme on en avait pas vu depuis longtemps. Le film prend vite grâce au talent incomparable de Dujardin, juste excellentissime. Il a le sens et le timing de la comédie greffée en lui. Tout est juste au bon moment. C'est bien l'acteur le plus talentueux et génial en France actuellement. Il semble se bonifier et garder son sens du ridicule et de la comédie. Merci. Mais sa partition prend ici grâce à sa partenaire Mélanie Laurent qui étonne et brille de nouveau en tant que comédienne. Elle est juste parfaite et mieux encore. Bluffante dans ce rôle surprenant de femme libérée (dans le bon sens du terme) et moderne. A tous ses détracteurs, Mélanie Laurent est une grande comédienne et superbement comique qui plus est Spoiler: (il faut la voir exploser dans la scène de révélation face à ses parents!). Car ce film sent vraiment la modernité dans le ton, les dialogues, la réalisation dynamique et piquante (dans un seul lieu majoritairement). Les costumes sont magnifiques, la BO sympa, les seconds rôles parfaits également, approfondis, bien interprétés, qui apportent et relancent la partition des 2 héros au bon moment également. On ne s'ennuie pas car le rythme reste enlevé et les sourires (voir souvent les rires) réguliers. Les joutes verbales sont assénées avec panache, le couple amour/haine est ajusté (pas du tout mièvre mais encore une fois moderne), ce qui permet de superbes moments comiques (et un très touchant), des oppositions et des vacheries à la pelle! Lequel gagnera cette partition de la fourberie et de la bêtise? La fin est un pur régal de drôlerie, à l'image donc de cette jolie comédie fraîche et enfin bienvenue dans les dernières comédies françaises balancées sans scénario et intelligence visuelles et d'écriture. De nombreux dialogues restent en tête en sortant. Merci à l'équipe!

kylesauvages

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 189 critiques

4,5Excellent
Publiée le 14/02/2018

Après « Un homme à la hauteur », le duo Tirard-Dujardin se reforme. Ce film qui était pourtant drôle, touchant et de qualité n’avait pas rencontré un gros succès dans les salles. Ici, l’humour et la légèreté sont toujours au rendez-vous, mais le cadre et les personnages sont bien plus ambitieux. Nous sommes déjà dans un contexte historique. Le capitaine Neuville ( Jean Dujardin ) est un personnage attachant malgré les nombreux défauts que lui ont infligés les scénaristes. On se surprend même à avoir de la compassion pour lui. Au côté de Jean Dujardin, on retrouve Mélanie Laurent dans le rôle d’Elisabeth. La comédienne offre une prestation de haute qualité en interprétant une femme de caractère qui gère au mieux la situation douteuse qu’elle a créée malgré elle. L’histoire en elle-même, mettant en scène une imposture, donne un aspect de la comédie que nous avons malheureusement peu l’habitude de voir dans notre cinéma moderne. Cela donne lieu à des situations cocasses où le spectateur est tenu en haleine. Nous pouvons saluer également les costumes portés par les divers comédiens, un vrai bonheur pour les yeux et qui aident à nous transporter en 1812. Alors oui, ce « vaudeville romanesque » doit beaucoup à ses comédiens de talents et à son duo principal qui fonctionne à ravir, et n’en oublions pas ses dialogues aux répliques bien amenées qui nous offres un très bon moment de détente. Enfin, l’interprétation très juste de Jean Dujardin peut nous donner envie de revoir le capitaine Neuville dans d’autre aventure, comme nous avons apprécié de revoir Hubert ou encore Brice.

zefilm001

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 115 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/02/2018

Bonne petite comédie, sans longueur très agréable à suivre. Jean Dujardin très cabotin et Mélanie Laurent coquine à souhait. Ce n'est pas une très grande comédie mais elle est tout de même au-dessus de la moyenne des comédies françaises et il y a même un peu d'émotion.

Tarabiscota

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 08/02/2018

Cela fait des années que je n’avais plus regardé une aussi bonne comédie (en costumes en plus). Les acteurs principaux et secondaires sont géniaux, pas de temps mort et la musique fait plein de clins d’œil à d’autres films Jean Dujardin (flamboyant et très sexy !) joue le rôle d’un lâche, hypocrite, menteur et voleur qu’il arrive pourtant à rendre terriblement attachant. Mélanie Laurent est absolument géniale dans le registre de la comédie et constitue le pivot du film. On rit énormément. Que du plaisir ! Je fais rarement de la pub mais là si vous en avez l’occasion, courrez ventre à terre pour voir ce film. Vous ressortirez de là sûrement comme moi, le cœur empli de joie.

tony-76

Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 1 291 critiques

3,5Bien
Publiée le 15/02/2018

Le retour d'un vaudeville ? Deux ans après Un homme à la hauteur, Laurent Tirard rempile avec Jean Dujardin pour un film d'époque dans les temps de Napoléon... Un pari toutefois risqué puisque ce genre de comédie (en costumes) s'avère limite dépassé alors il ne fallait pas se louper... Mais grand dieu, Le Retour du héros est une heureuse surprise ! Deux personnages que tout oppose : Élisabeth, une femme sérieuse et honnête et le capitaine Neuville, un homme lâche et fourbe. Ils seront malheureusement liés sur un mensonge, et Elizabeth en est la responsable de cette imposture... On s'embarque dans ce mensonge plutôt cocasse avec cet héros ou plutôt cet escroc qu'incarne Jean Dujardin. L'acteur rejoue avec ses mimiques comme dans les OSS 117 et autres Brice qui l'ont précédé pour nous faire rire et le comédien porte avec élégance le déguisement ! Un humour toujours aussi crétin de sa part Spoiler: - le voir essayer les armes en voulant perdre du temps à son adversaire lors d'un duel au pistolet - est un moment irrésistible de lâcheté mais il le fait parfaitement bien. Sa partenaire Mélanie Laurent se veut étonnante et s'avère à l'aise dans une telle comédie. Elle ne se laisse pas faire face aux actions de cet homme sans scrupules... Les seconds rôles demeurent un brin hystériques Spoiler: - la sœur et la mère - pourtant elles sont nécessaires à l'ensemble de l'histoire. Le jeune Christophe Montenez appartenant à la Comédie Française possède une bonne énergie ! Forcément pour un film d'époque, il faut que les décors et les costumes soient représentatifs au XIXe siècle. Et c'est très réussi : les costumes sont recherchés et les décors sont raffinés ! Les comiques de geste, de mots et de situation ne manquent pas, nous avons des dialogues de qualité qui font mouche. L'émotion gagne en dernière partie où Spoiler: Mélanie Laurent commence à s'attacher à Jean Dujardin... Mention spéciale à la séquence de Spoiler: la bataille entre les cosaques et ce soldat déserteur de Napoléon (alias le Capitaine Neuville) ! Loin des médiocres Cendrillon et des Tuche, Le Retour du héros est un vaudeville romanesque plaisant, à la fois savoureux dans ses répliques et élégant dans sa reconstitution de l'époque. Très sympa !

Chris46

Suivre son activité 179 abonnés Lire ses 837 critiques

3,5Bien
Publiée le 14/03/2018

" Le retour du héros " sympathique comédie de Laurent Tirard . L'histoire se déroule en 1809 sous le régime du premier empire pendant les guerres napoléoniennes. Le capitaine Neuville ( Jean Dujardin ) est un soldat lâche et séducteur qui demande la main de Pauline Beaugrand ( Noemie Merlant ) une jeune fille de bonne famille habitant un château dans une petite ville de Bourgogne . Mais il reçoit l'ordre soudain de partir immédiatement au combat contre les autrichiens . Sans aucune nouvelle du capitaine Neuville sa fiancée Pauline déprime et dépérit . Sa sœur Elizabeth ( Mélanie Laurent ) décide , pour lui remonter le morale , d'écrire des fausses lettres tout les jours en se faisant passer pour Neuville qui vivrait des aventures héroïques . Mais de plus en plus Lasser par la situation elle décide d'écrire une dernière lettre où elle le faire mourir en héros . Jusqu'au jour où le capitaine Neuville refait surface et explique à Elizabeth qu'il n' est pas un héros et qu'il a déserter . De peur que sa sœur découvre toute la vérité sur ses fausses lettres Elizabeth n'aura d'autre choix que de faire passer le capitaine Neuville pour un Heros qui a finalement survécu à la guerre . Ils vont alors s'enfoncer dans un énorme mensonge ... " Le retour du Héros " est une sympathique comédie réalisé par Laurent Tirard . le réalisateur Laurent Tirard connu pour avoir réaliser les adaptations cinématographiques du " petit Nicolas " en 2009 , de " Asterix et Obélix , au service de sa majesté " en 2012 et d'avoir mis en scène la comédie " Un homme à la hauteur " en 2016 ou il dirigeait déjà Jean Dujardin auquel il a confié à nouveau le premier rôle de ce film " le retour du héros " . L'histoire du film est très sympathique et assez originale avec un soldat déserteur qui va se faire passer pour un héros de la guerre . Il va alors s'enfoncer dans un énorme mensonge et sa va donner lieu à des situations amusantes Spoiler: ( Jean Dujardin qui doit improvisé des histoires héroïques devant des convives qui lui posent des tas de questions sur ses actions héroïques pendant la guerre , Le duel au pistolet entre Jean Dujardin et le nouveau mari de sa fiancée ... ) et des dialogues croustillants . Le film est sympa et assez drôle mais je pense qu'on aurait pu quand même exploiter un peu plus le filon comique . Y'avait moyen de faire un film encore plus drôle avec ce genre de pitch . Même si le film n'est pas le comédie du siècle et qu' on ne rit pas aux éclats on passe tout de même un bon moment . Le film est également un peu touchant nottament dans sa deuxième partie quand on comprend pourquoi le capitaine Neuville à déserter quand il nous explique lSpoiler: es horreurs qu'il a vecu sur le champ de bataille avec tout ses coéquipiers qui se faisait massacrer devant ses yeux et la peur qui a commencer à l'envahir . On comprend alors un peu mieux sa " lâcheté " et sa " desertion " et on se demande bien ce qu'on aurait fait nous dans sa situation . Son personnage devient alors beaucoup plus touchant et attachant . Le film est porter par un très bon casting avec à sa tête Jean Dujardin qui est excellent et drôle en soldat lâche et déserteur qui va devoir se faire passer pour un héros de la guerre à la suite des mensonges de la sœur de sa fiancée et qui va devoir assumer cette énorme mensonge et sa va être drôle à voir . À ses côtés la charmante Mélanie Laurent parfaite dans le rôle de la sœur de la fiancée du capitaine Neuville qui va faire passer ce dernier pour un héros et qui va vite regretter son mensonge . Le duo Jean Dujardin / Mélanie Laurent fonctione bien . La reconstitution de l'époque du premier empire où se situe l'action du film est plutôt bien foutu grâce à de bons décors et costumes . Sa fait plaisir de voir une comédie en costumes et sa donne une ambiance particulière à cette comédie . Pour résumer " Le retour du héros " est une sympathique comédie française porter par un très bon casting qui nous fait passer un bon moment de détente .

elizaeliza

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 5 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/02/2018

scenario astucieux, comediens exquis, une belle mise en scene pour ce film historique ou sous texte joliment moderne! unntres bon moment

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top