Mon AlloCiné
Sauve-moi
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Sauve-moi" et de son tournage !

Christian Vincent, à propos du film

“Le scénario de Sauve-moi a été écrit dans des conditions particulières.
J'ai terminé le tournage de mon film Je ne vois pas ce qu'on me trouve, avec le désir de revenir dans le Nord, mais d'y revenir différemment. Je n'avais plus envie de refaire ce que j'avais fait jusqu'alors, c'est-à-dire imaginer une histoire, un récit et des personnages dans la solitude de l'écriture et, une fois le scénario terminé, chercher la ville, trouver les décors, les interprètes… en un mot, incarner.
J'avais envie d'autre chose.
Je voulais renverser les propositions, commencer par où on finit d'habitude, c'est-à-dire m'installer quelque part dans une ville, dans un quartier, trouver des décors, rencontrer des gens et, alors seulement, me mettre à écrire.
C'est à cette époque que j'ai rencontré Ricardo Montserrat. Il avait accouché d'un livre en faisant écrire des habitants d'un quartier de Lorient, tous chômeurs. Le contraire du repli sur soi. Ce fut le déclic. »

De l'écrit à l'image…

A l'automne 1998, avec le soutien de la ville de Roubaix, du CRRAV (organisme chargé de favoriser les processus de création audiovisuelle ancrés dans la réalité de la région) et de la région Nord/Pas-de-Calais, Christian Vincent et Ricardo Montserrat sélectionnèrent dix-sept chômeurs pour participer à un atelier d'écriture. De cet atelier naquit un roman, « Ne crie pas », publié dans la Série noire chez Gallimard en avril 2000. Parallèlement, dès les premiers jours de mars 1999, Christian Vincent et Ricardo Montserrat commencèrent l'écriture du scénario de Sauve moi, qui sans être une stricte adaptation du roman, se veut «l'écho des récits et des situations entendus, racontés et vécus lors de cette aventure. » (Christian Vincent)

Christian Vincent, réalisateur

Avec La Discrète, son premier long métrage, Christian Vincent a remporté le César de la première œuvre, celui du meilleur scénario et celui de la révélation féminine (Judith Henry). Depuis, il a réalisé Beau fixe (1992), La séparation (1994) et Je ne vois pas ce qu'on me trouve (1997).
Sauve-moi est son cinquième long métrage.

Rona Hartner (Agatha)

Elle a été révélée par Tony Gatlif qui a fait d'elle l'actrice principale de Gadjo Dilo et de Je suis né d'une cigogne.

Jean-Roger Milo (Willy)

C'est, comme on le dit souvent « une gueule du cinéma ». Depuis le début des années 80 on a ainsi encore pu le voir dans de nombreux films policiers français, comme Tir groupé (Jean-Claude Missiaen – 1982), Le marginal (Jacques Deray – 1983), Un dimanche de flic (Michel Vianey – 1983), Canicule (Yves Boisset – 1984), Radio Corbeau (Yves Boisset – 1988).
Il a également joué sous la direction de Bertrand Tavernier dans Un dimanche à la campagne (1984), La vie et rien d'autre (1989), L627 (1992), ainsi que dans deux films de Claude Berri : Germinal et Lucie Aubrac.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Leto (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Le Grand Partage (2015)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014)
  • A Star Is Born (2018)
Back to Top