Mon AlloCiné
Le Pape François - Un homme de parole
Note moyenne
2,5
14 titres de presse
  • Télé Loisirs
  • La Croix
  • Direct Matin
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Première
  • Critikat.com
  • La Voix du Nord
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

14 critiques presse

Télé Loisirs

par Maryvonne Ollivry

Fascinant.

La Croix

par Céline Rouden

Centré sur la force et la portée du message du pape François, le documentaire de Wim Wenders, qui revendique sa subjectivité, tire sa force du troublant face-à-face dans lequel il nous entraîne avec un homme en guerre contre les défis de notre temps.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Direct Matin

par La rédaction

Charmé par l’Argentin Jorge Mario Bergoglio, qu’il considère comme un «homme aimant et honnête», le cinéaste allemand revient sur son rapport étroit avec saint François d’Assise et le suit dans ses déplacements auprès des plus pauvres. Certains pourront lui reprocher un manque de recul et d’objectivité.

Le Figaro

par Jean-Marie Guénois

Le réalisateur allemand signe un film de commande sur le Souverain Pontife. Forcément hagiographique mais bien à propos.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Wim Wenders signe un documentaire empathique sur ce pape tout-terrain, qui délivre son sermon face à la caméra du réalisateur allemand, soutient les réfugiés, aborde la question de l’homosexualité ou s’insurge contre la pédophilie et le consumérisme.

Le Parisien

par La Rédaction

Un film simple, mais lumineux.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Marguerite Debiesse

Film de commande nourri d’archives vaticanes, destiné à faire connaître au monde la personnalité et l’action du pape François, inspiré par la visionnaire spiritualité franciscaine, ce portrait, signé par un Wim Wenders en mode thuriféraire, ne convainc qu’en partie.

Première

par Gaël Golhen

Wim Wenders passe le pape François à confesse dans un documentaire qui (se) pose de bonnes questions mais n’évite pas toujours les ornières de l’hagiographie.

La critique complète est disponible sur le site Première

Critikat.com

par Benoît Smith

Le charisme de Jorge Mario Bergoglio suffit-il à surmonter les tares de ce film dédié à sa gloire ? Rien n'est moins sûr, le souverain pontife ayant affaire à forte partie : un réalisateur persuadé depuis trop longtemps que son art doit se signaler au-dessus de son sujet.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Indépendamment de la personnalité de ce pape peu commun, nous n’avons pas été convaincus par ce qui s’apparente à un spot hagiographique privé d’un regard de cinéaste.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Monde

par Murielle Joudet

Gageons pourtant que "Le Pape François. Un homme de parole", trouvera son public au sein d’une partie de la communauté catholique. Le document ne prétend pas à autre chose qu’à prêcher une niche de convaincus et s’assure ainsi de remplir convenablement les salles.

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Wenders dresse le portrait le plus hagiographique possible, et le moins cinématographique, de l’actuel chef de l’église catholique. Entre extraits totalement prosélytes et entretiens face caméra, le cinéaste a définitivement perdu ses "Ailes du désir" et il assure, sans recul, la promotion de François.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

Résultat: un road-docu où le pape babille des monologues que ne renierait pas Miss France et plante des arbres à la frontière palestinienne. On ne le remerciera jamais assez d'avoir par surprise gâché la promo et rendu le film à son refoulé.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Télérama

par Samuel Douhaire

Wenders reconstitue des épisodes de la vie du saint aux oiseaux, dans lesquels un acteur en robe de bure regarde le ciel avec les yeux écarquillés. Ces séquences en noir et blanc voudraient renvoyer à l’innocence du cinéma muet. On y voit surtout une esthétique sulpicienne du plus mauvais goût.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top