Notez des films
Mon AlloCiné
    Distorted
    note moyenne
    2,2
    32 notes dont 3 critiques
    répartition des 3 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    1 critique
    2 critiques
    Votre avis sur Distorted ?

    3 critiques spectateurs

    Shirokuromelt
    Shirokuromelt

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 332 critiques

    1,5
    Publiée le 25 janvier 2020
    Ho mon dieu la tristesse des fins de carrière. Cusak s'en sort pas trop mal, faut croire qu'il a l'habitude. Pour ceux qui comme moi voudraient regarder ce navet pour Cusak sachez qu'il ne fait que passer dans le film. Je me suis senti désolé pour Ricci par contre, elle avait l'air perdue dans ce navet idiot, mal écrit et platement réalisé façon téléfilm. Ho et puis tiens, y'avait un faux raccord rigolo aussi. Mention spéciale pour les flash à répétition ultra pénibles.
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 751 abonnés Lire ses 1 153 critiques

    0,5
    Publiée le 25 janvier 2020
    Bon, que John Cusack ruine sa carrière en enchaînant les DTV minables est une chose mais qu'il entraîne la trop rare Christina Ricci dans sa chute en devient une autre tout simplement inacceptable ! C'est pourtant hélas ce que nous prouve cet affligeant "Distorted", thriller paranoïaque dont le degré de ratage fait éprouver des records de sentiments de malaise à celui ayant eu la mauvaise idée de s'y aventurer. Sans doute pas aidée par la vision de la laideur de ses propres tableaux, Lauren est une artiste maniaco-dépressive qui ne se sent plus en sécurité sous son propre toit. Pour l'aider à s'en sortir, son compagnon lui propose d'emménager dans un appartement d'environ trois hectares de surface au sein d'une résidence high-tech et sécurisée. Lauren a la bonne idée d'accepter mais, à peine installée, elle se met à nouveau à voir et à entendre des choses bizarres comme des images subliminales à la télévision, d'étranges murmures ou des comportements étranges chez ses voisins. Tout cela est-il le fruit de son esprit malade ou d'une sombre machination ? Les jolis yeux de biche égarée de Christina Ricci n'auront même pas le temps de faire illusion : les premiers instants affligeants de ce long-métrage de Rob W. King témoignent déjà de l'ampleur de la catastrophe. "Distorted" n'est rien d'autre qu'un palliatif au renflouement du compte bancaire de ses acteurs ou, au mieux, un téléfilm stupide ayant carrément vingt ans de retard dans la moindre de ses ambitions. Dénué de rythme et filmé avec un vrai travail de mise en scène pour atteindre des sommets de platitude visuelle, "Distorted" va se résumer à voir son héroïne neurasthénique être la proie d'étranges phénomènes pendant qu'elle gambade à travers une enfilade de fausses pistes que l'on sait déjà obsolètes puisque une inévitable révélation finale viendra les contrecarrer. Et, surtout, on s'en fiche carrément vu que personne n'a l'air de faire le moindre effort pour nous y intéresser ! Dans le fond, ce petit mystère parano vis-à-vis des hautes technologies aurait pu au moins faire la blague entre d'autres mains mais, ici, la léthargie de l'ensemble ne peut même pas prétendre à créer un semblant d'atmosphère ou de tension. Du coup, tout se met à friser le ridicule et on se raccroche à ce que l'on peut pour au moins en tirer quelques sourires crispés, les caricatures pathétiques de personnages secondaires rempliront particulièrement bien cette tâche : le petit ami au comportement affreusement louche, un voisin qui se trouve être justement expert en images subliminales (ben oui !), un autre dont l'apparente mauvaise hygiène de vie le réduit à être "étrange", la mère bien dans sa peau renvoyant grossièrement Lauren à ce qu'elle pourrait être, ... Mais, comme vous vous en doutez, le meilleur en la matière, c'est bien sûr celui réservé à ce bon vieux John Cusack ! Dans le rôle d'un accro aux théories conspirationnistes tellement cliché qu'il en vient à dépasser le sens même de ce qualificatif, l'acteur produit là un de ses plus gênants numéros en roue libre. On notera également que, si l'héroïne se méfie de tout le monde, elle accepte bien volontiers de suivre cet inconnu habillé de noir dans des lieux sombres sans piper un mot. Et ce n'est que le sommet de l'iceberg niveau ridicule, croyez-nous ! Bref, encore un DTV purement industriel et surtout alimentaire pour des acteurs n'ayant plus guère d'amour-propre et de respect envers le public. On vous recommande donc d'éviter "Distorted" à tout prix pour leur rendre la monnaie de leur pièce.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 2 652 critiques

    0,5
    Publiée le 23 mai 2020
    À regarder ou à ne pas regarder ce Distorted ?! C'est la question à laquelle vous pensez probablement en ce moment alors laissez-moi vous guider à travers mon examen. Tout d'abord c'est moins de 90 minutes de film, donc vous pouvez penser que le temps passera rapidement quelle que soit la qualité du film. Je pense que les films psychologiques sont la tendance donc tout le monde essaie d'en faire mais cet essai est infructueux. Ce n'est pas une excuse de montrer un couple vivant dans le plus bel appartement du monde qui déménage dans le deuxième plus bel appartement juste pour surmonter ses problèmes psychologiques. L'histoire est tout à fait acceptable mais elle n'a pas été bien écrite, ni bien jouée. La musique est vraiment ennuyeuse et le jeu des acteurs est le point le plus faible. Le budget était faible et nous pouvons voir clairement des acteurs de la classe inférieure. Enfin c'est un film qui mérite moins que la moyenne avec une idée qui a été livrée de très mauvaise façon. Cela vous donnera de quoi vous interroger tout au long du film mais vous ne serez pas excité par un manque de vrai suspense...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top