Notez des films
Mon AlloCiné
    Nuit et brouillard
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Nuit et brouillard" et de son tournage !

    L'origine du titre

    Le documentaire d'Alain Resnais tire son nom de la mythologie allemande, revisitée par Wagner : le personnage d'Alberich pouvait en coiffant son casque magique se transformer en colone de fumée tandis qu'il chante "Nuit et brouillard, je disparais". Les nazis reprendront cette expression afin de baptiser le programme visant à regrouper et faire disparaître les populations juives sans laisser de trace.

    Prix Jean Vigo

    Le documentaire d'Alain Resnais a reçu en 1956 le prix Jean Vigo, qui récompense traditionnellement l'innovation et la créativité de jeunes réalisateurs.

    Le boycott de Cannes

    Nuit et brouillard fut interdit au Festival de Cannes en 1955 sous le prétexte de la réconciliation franco-allemande. Alain Resnais eut même affaire à la censure nationale parce que l'on apercevait dans le documentaire des uniformes français parmi les agents de la déportation. Il fut en effet demandé à Resnais de masquer la casquette d'un policier français, attestant de la complicité de la police dans les rafles.

    Authenticité

    L'auteur du commentaire récité par Michel Bouquet, Jean Cayrol, connaissait parfaitement l'histoire des camps de concentration pour en être lui-même l'un des rescapés.

    Un film de commande

    Nuit et brouillard a été commandé par le Comité d'histoire de la Seconde Guerre mondiale pour le dixième anniversaire de la libération des camps de concentration, en 1955.

    Des éléments supplémentaires

    Alain Resnais a bénéficié pour son documentaire Nuit et brouillard de certaines séquences tournées par Sidney Bernstein, chef de la section cinéma des armées alliées à l'ouverture du camp de Bergen-Belsen dans le but de faire le procès des Allemands. Ce projet de film avait été abandonné dès 1946.

    Le choix des documents

    Pour Nuit et brouillard, Alain Resnais a visionné 50 000 mètres de films, dont il a systématiquement éliminé tous les éléments macabres et d'horreur. Son but était, selon lui, de ne pas provoquer la haine mais de montrer l'indignation.

    La musique

    Alain Resnais a souhaité que la musique accompagnant les images difficiles de Nuit et brouillard soit légère : "(...) plus l'image est violente plus la musique est légère. Eisler voulait montrer que l'optimisme et l'espérance de l'homme existaient toujours en arrière-plan".

    Interdit en Suisse

    Le documentaire Nuit et brouillard fut interdit d'exploitation en Suisse, en raison de la neutralité du pays vis-à-vis des évènements décrits.

    Provenance des documents

    Les différents documents qui étayent Nuit et brouillard sont issus d'images d'actualité, tournées en 1955 à Auschwitz et en couleurs, mais également d'images d'archives nazies et de photos, ainsi que les séquences des armées alliées venus inspecter en 1945 les camps de concentration.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • La Bonne épouse (2019)
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • Filles de joie (2019)
    • De Gaulle (2019)
    • En avant (2020)
    • Les Parfums (2019)
    • Invisible Man (2020)
    • Artemis Fowl (2020)
    • The Demon Inside (2018)
    • Radioactive (2019)
    • Eté 85 (2020)
    • Jumbo (2020)
    • The Hunt (2020)
    • Chained (2019)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Jeunesse sauvage (2019)
    • Un fils (2019)
    • Une Sirène à Paris (2019)
    • L'Appel de la forêt (2020)
    Back to Top