Mon AlloCiné
    Les Chatouilles
    note moyenne
    4,2
    1895 notes dont 262 critiques
    33% (87 critiques)
    44% (114 critiques)
    16% (43 critiques)
    5% (12 critiques)
    2% (5 critiques)
    0% (1 critique)
    Votre avis sur Les Chatouilles ?

    262 critiques spectateurs

    ATON2512
    ATON2512

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 340 critiques

    3,5
    Publiée le 18 novembre 2018
    De Andréa Bescond, Eric Métayer (2018). D'emblée ne soyez pas dans un esprit chagrin voire plus avant d'aller voir le film. Le sujet très lourd néccéssitera un esprit clair et reposé. Tirée d'une histoire vraie (d'ailleurs comme de nombreux enfant) . Le film tiré d'une pièce de théatre autobiogrphique. Le film est d'une puissance et pourtant filmé avec une pudeur et une grande retenue. L'insondable n'est jamais montré directement mais suggéré. Le film nous entraine dans un nombre important de sentiments même celui de rendre sympatique au premier abord le prédateur . C'est d'ailleurs la grande réussite du film parce qu'aussi très bien interprété. Pierre Deladonchamps est exceptionnel dans un rôle vraiement pas facile, celui de Gilbert. Andréa Bescond, à la fois réalisatrice et actrice campant son propre rôle dans la vie est d'une grande force faite de colère et de rage. Karin Viard est elle aussi excptionnelle en mère dans le déni et la culpapibilité refoulée .Tout comme Clovis Cornillac . Le plus intéressant dans le film est le cheminement des divers sentiments des différents protagonistes . De la sympathie au rejet, de l'incompréhension à la colère . De l'accompgnement au déni . Et puis, la symbolique de la danse à la fois comme exutoire et thérapie est très bien redue.
    Engué Fandefoto
    Engué Fandefoto

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    4,5
    Publiée le 24 novembre 2018
    Un très beau film, porté par de très bons acteurs, une perspective cinématographique assez singulière (beaucoup de mouvements entre différents plans et différentes époques), et quelque chose qui me rappelle aussi Inception avec l'interférence du réel dans le souvenir. Très émouvant de voir le déni familial ( spoiler: avec le rôle abject de Karine Viard ), la chaleureuse présence paternelle qui se cherche une place, et la brûlante énergie de Andréa Bescond qui l'aide à transformer dans la douleur son enfance brisée. Un film comme on en manque. Un sujet difficile, et malheureusement si familier... Merci Andréa Bescond et Eric Metayer de nous offrir cette oeuvre.
    Leilani 35
    Leilani 35

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 26 novembre 2018
    Excellent film! Je m'attendais encore a un film dramatique larmoyant, toujours avec une même histoire vue et revue. Andréa Bescond,apporte toute la puissance à ce film, un pure chef d'oeuvre, très bien tourné, avec de magnifiques scène spoiler: de danse . Je recommande vivement, même à ceux qui ont des aprioris
    flechouille
    flechouille

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 167 critiques

    4,5
    Publiée le 26 novembre 2018
    bravo à Andrea Bescond et Eric Metayer pour ce film juste mais sans complaisance. le film et les acteurs sont remarquables la scénographie est originale l'utilisation du fond noir accentue le contraste sans fioriture de decors souligne l'expressivite de la danse exécutoire d'une souffrance au coeur de l'être le sujet tres difficile comme le viol d'une fillette et ses conséquences passées et présentes, la longueur du temps pour arrêter un pervers pédophile et récidiviste.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 861 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2018
    Un film douloureux mais qui est l'exact vérité des enfants sur la pédophilie et le fait de grandir avec et le mal de se libérer pour en parler réalisé et joué par Andréa Descond aidé à la mise en scène ar Eric Métayer !! Je vous rassure, on ne voit pas les actes et le jeux des chatouilles que subit la jeune Odette par l'ami de ses parents nommé Gilbert, sinon ce serait interdit au cinéma mais la jeune fille reste en silence devant une mère spéciale et le père joué brillement par Karin Viard et Clovis Cornillac. Passé l'age adulte, elle fait de sa passion la danse son métier dans les comédies musicales et parle de son fardeau secret à une psychologue qui l'aide . Un sujet très sensible traité de façon honnète et psychologique dans la mise en scène. Celui qui joue l'ami pédophile Gilbert est joué par Pierre Deladonchamps qui n'a pas un role facile mais s'en sort bien. Le personnage d'Odette enfant et adulte n'est pas un role facile non plus mais la jeune actrice et Andrèa Descond sont excellentes. Une oeuvre à message pour nos enfants, pour libérer la parole, écouter et aider.
    Yaël R.
    Yaël R.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 24 novembre 2018
    Raconter la vérité J’ai mis longtemps à écrire cette critique. J’étais partagée entre le fait de dire la vérité ou l’éviter. Ce film réalisé par Andrea Bescond et Éric Métayer m’a marquée à double titre. En tant que spectatrice et en tant que victime. Voilà, c’est dit. Peu de films dénoncent la pédophilie de la façon dont l’a fait « Les chatouilles ». Il a fallu mettre en scène une enfant confrontée à la pédophilie et le rôle d’Odette joué par la petite fille, Cyrille Mairesse, l’a forcément marquée. Le titre est très bien trouvé. Il montre jusqu’à quel point le fait de toucher un enfant peut être relativisé par un pédophile et par un adulte de son entourage, le tout étant destructeur pour la victime. « Les chatouilles » est un film fort. Et pas seulement en raison du sujet et du vécu de la danseuse Andréa Bescond. La mise en scène oscille entre théâtre, danse et récit cinématographique. Les acteurs jouent leur rôle à la perfection et l’actrice Karin Viard, dans le rôle de la mère, est impressionnante. Et il a fallu j’imagine, beaucoup de courage à Pierre Deladonchamps pour jouer le rôle du pédophile, qui n’est autre que le meilleur ami de la famille. Andréa nous transmet son histoire, catharsis pour les spectateurs. Il me restera longtemps en tête cette image de la femme adulte qui console la petite fille qu’elle a été. Blog : https://www.movieintheair.com
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    4,5
    Publiée le 23 novembre 2018
    Incroyable 1er film, une oeuvre personnelle et donc forcément réfléchie, qui frappe fort, juste et puissamment. A partir de son parcours personnel, et après en avoir déjà tiré un spectacle, A. Bescond, avec l'aide de son compagnon E. Métayer, tire un pur film, une vraie oeuvre de cinéma, qui utilise le montage et la mise en scène de manière parfois bluffante, avec des effets de coupe et des situations absurdes uniquement possibles à travers ce médium. Les acteurs sont également fabuleux, dans des rôles pas toujours évidents, et je dois dire que C. Cornillac est d'une justesse incroyable, tandis que K. Viard est épatante de bout en bout. Le scénario alterne les scènes d'attouchements, montrant parfois l'insoutenable tout en restant pudique, et ce n'est vraiment pas une mince affaire. On frémit, on pleure, on rit parfois, il y a de bonnes idées, tandis que la jeune femme déroule son parcours sous nos yeux, se livrant totalement. Un film marquant, qui prouve qu'avec de bonnes idées de mise en scène et un propos fort, on peut livrer une oeuvre de cinéma qui va au-delà de son récit, frappant en plein coeur mais aussi aux tripes. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 5 000 critiques

    3,0
    Publiée le 13 décembre 2018
    J'avoue que si je n'avais pas su que « Les Chatouilles » était adapté d'une pièce de théâtre, qui plus est avec la seule Andréa Bescond sur scène, je ne l'aurais jamais deviné. Preuve que cette dernière et Eric Metayer ont fait un sacré travail pour la transposer à l'écran, et ce avec de vraies idées, de vrais choix forts. Pas mal de fluidité, une réelle habileté pour jouer des décors en passant presque sans transition de l'un à l'autre, introspection mentale, liberté de ton... Il y a vraiment de belles choses, cette volonté de se livrer tout en gardant une réelle pudeur, une grande dignité étant à saluer. Malheureusement, tout ne m'a pas convaincu pour autant. Que la danse (contemporaine) soit omniprésente dans le film, quoi de plus logique puisque c'est elle qui l'a peut-être « sauvé ». N'empêche, si quelques passages m'ont plu, je continue à y être réellement hermétique, me faisant parfois pas mal décrocher : c'est bruyant, voire fatigant, me faisant regretter les moments où l'actrice-réalisatrice se confie intimement. Autre problème : à force de naviguer entre réel et « replongée mémorielle » (allant jusqu'à modifier certains faits), le discours devient embrouillé, confus, voire plus très intéressant. Impression confirmée à chaque retour au « concret », à la source du propos, beaucoup plus réussis. Surtout, cette résilience est rendue d'autant plus difficile et douloureuse par la relation de l'héroïne à sa mère, spoiler: femme dure, insensible, presque cruelle (le pire, c'est que, parfois, ses propos se défendent) , interprétée par une glaçante et comme toujours remarquable Karin Viard. Clovis Cornillac n'est pas mal mais dans un rôle plus conventionnel, tandis que l'on regrette presque de ne pas voir plus Pierre Deladonchamps tant sa composition de pédophile manipulateur et presque « sympathique » est saisissante. Enfin, dans son « propre rôle », si elle manque légèrement de naturel et de technique, Andréa Bescond s'en sort avec les honneurs. Bref, si tout ce qui touche au traumatisme enfantin m'a plu et touché spoiler: (cette ultime scène, je l'ai trouvé vraiment jolie) , ponctué par quelques audaces formelles de belle facture, l'aspect musical et « psy » m'empêche d'y adhérer pleinement, jusqu'à sortir un peu déçu de la salle. Au moins y a t-il une vraie personnalité aussi bien dans la forme que dans le propos : voilà qui n'est pas donné à tout le monde.
    Leon C
    Leon C

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    4,5
    Publiée le 26 novembre 2018
    Après avoir vu la pièce de théâtre d’Andrea Bescond, je souhaitais voir la réalisation cinématographique, un sujet difficile autobiographique et traité avec beaucoup de subtilité et de sensibilité. Le sujet est superbement traité par une belle distribution mais aussi par les chorégraphies qui en disent long sur la souffrance intérieure qu’à subît Andrea. Un film à voir absolument.
    Laurette S
    Laurette S

    Suivre son activité 1 abonné

    4,5
    Publiée le 27 novembre 2018
    Excellent parce que satisfaisant à tout ce qu'on peut attendre d'un vrai grand film, du cinéma en général, illustrer, incarner de façon incandescente ce que les médias nous relatent avec la froideur et l'objectivité qui sont leur marque de fabrique, et leur honneur aussi:: en l'occurrence ici l'impensable existence de la pédophilie, là à côté de nous, chez nous, monstrueusement infligée à l'enfance par un ami de la famille, ignorée des proches qui ne voient rien par bêtise ou indifférence. Cet acte de trahison de l'adulte, qui va détruire tout l'édifice de confiance qui est nécessaire pour se construire, nous est ici révélé avec une sorte de clairvoyance hallucinée, puisque le film retrace le parcours d'Odette, sa thérapie, son volonté de résilience jusqu'à l'effort ultime, la mise en accusation du criminel. La danse, son pouvoir d'exultation, libére le corps de ses insupportables tensions, mais pour surmonter la colère, le trauma, il faut aussi libérer la parole. Odette s'engage dans une psychothérapie, elle peut enfin livrer son écrasant secret et renouer avec l'enfant bafouée qu'elle a été. Le montage est à l'unisson de cet aller retour entre présent et passé, fantasmes et réalités, il est violent, saccadé et parfaitement maîtrisé. Les acteurs sont parfaits. Mention spéciale pour Karin Viard, décidément une très grande actrice. Elle joue ce rôle fondamental de la mauvaise mère, agressive, sûrement dépressive, dans une relation d'hostilité et de jalousie sans doute à l'égard de sa fille, d'autorité abusive à l'égard du père tendre et faible, et l'on sent bien que le poids de la culpabilité qui est la sienne et qu'elle refuse d'assumer va la consumer. C'est terrible. Le film a le mérite de donner aussi un visage à ce crime incompréhensible pour des gens "normaux". Le pédophile est un homme souriant, gentil et qui parvient à se persuader du consentement de sa victime tant on le sent dominé par ses pulsions contre nature. Il est l'incarnation absolue de l'immoralite, c'est à dire le fait de dénier la souffrance de la victime, de ne la percevoir qu'en objet de sa satisfaction sexuelle égocentrique. Est il réellement persuadé par son propre mensonge? Ce film nous fait plonger dans les abysses infiniment sombres de l'âme humaine, mais il est aussi un témoignage de vitalité qui devrait redonner courage à ceux que la vie aurait blessés d'une si cruelle manière.
    Denise G
    Denise G

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 2 décembre 2018
    Sujet très difficile à traiter ,d'une intensité émotionnelle à la hauteur du sujet , la danse remplace les paroles de manière encore plus intense acteurs excellents . J'en ressort très émue, film utile j'espère qu'il aura une récompense ainsi que les acteurs
    jframery
    jframery

    Suivre son activité Lire ses 15 critiques

    4,5
    Publiée le 2 décembre 2018
    Très bon film. Réalisation au top. On y retrouve toutes les étapes du processus d'acceptation. Vraiment à voir.
    sabinhoo
    sabinhoo

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 1 décembre 2018
    J'ai hésité avant d'aller voir ce film, craignant un traitement édulcoré. Finalement j'ai pris une grosse CLAQUE. Avec une structure narrative inédite, le film nous emmène, nous surprend, nous réjouit et finalement nous bouleverse. Une mention spéciale à Karin Viard qui porte dans ce rôle son métier à un niveau d'excellence. Les réalisateurs signent là un film d'une grande portée, qui va au-delà de lui-même par la force de son émotion.
    Alexandre B
    Alexandre B

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 décembre 2018
    Très bon film avec quelques longueurs. Karin Viard et exceptionnelle. Le sujet est très bien traité. Un film à voir.
    modeinetout
    modeinetout

    Suivre son activité 4 abonnés

    5,0
    Publiée le 29 novembre 2018
    Horriblement Majestueux... Une façon originale de mettre en avant les victimes d’abus sexuels. Je ne m’attendais pas à cette mise en scène mêlant danse, thérapie, retours en arrière, rêves d’une réalité embellie et j’ai adoré l’ensemble! On y retrouve une Odette touchante... Le rôle de Gilbert a dû être difficile à jouer tant il dégoûte à chaque instant, bravo à l’acteur!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top