Mon AlloCiné
    Les Chatouilles
    note moyenne
    4,2
    1900 notes dont 262 critiques
    33% (87 critiques)
    44% (114 critiques)
    16% (43 critiques)
    5% (12 critiques)
    2% (5 critiques)
    0% (1 critique)
    Votre avis sur Les Chatouilles ?

    262 critiques spectateurs

    Nadia T
    Nadia T

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    5,0
    Publiée le 10 septembre 2019
    Je viens de voir ce film et jen suis encore toute emue... Les larmes coulent toutes seules... Quel beau film! Magnifiquement réalisé. Les acteurs sont d'une justesse incroyable. J'adore Karine viard dans son rôle plus vraie que nature... Des film de ce genre ne sont pas assez mis à mon goût. Dommage... Les passages avec la danse apportent vraiment u' plus... Ce film est vrai cru et réaliste. Il n edulcore rien du tout. C'est ce qui fait sa beauté. Je recommande ! Préparez les mouchoirs... Je confirme la ressemblance frappante entre karine viard et andrea. Encore bravo !
    NammJones
    NammJones

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 332 critiques

    5,0
    Publiée le 24 août 2019
    Rarement vu un flm français traiter aussi bien du sujet de la pédophilie. Mêler le tout à l'imagination et la danse rend ce film magnifique. Les personnages de la mère et du père donnent encore plus de force au message. On devrait forcer tous les juges à le regarder une fois par mois qu'ils "comprennent" la souffrance des gens qui en sont victimes.
    frederic d
    frederic d

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 11 juillet 2019
    Un film très émouvant. Les acteurs sont extraordinaires,notamment Karine Viard. Ce rôle de la mère minimisant la souffrance de sa fille est particulièrement bien joué.Pour ma part,elle amplifie la violence de ce drame.
    Criticman17
    Criticman17

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 6 juillet 2019
    Film choc très puissant qui traite un sujet sensible et pas assez dénoncé et pas assez puni par la loi: la pédophilie. Ce trouble psychique caractérisé par l'attirance sexuelle persistante d'un adulte envers les enfants nous anéantie cela nous consterne et dans ce film on voit un univers illogique et inhumain pour ces existences qui en sont victimes. On ne la comprend pas, elle fait partie du monde réel, elle existe mais tant qu'on n'y est pas confronté directement ou par l'un de nos proches c'est de l'ordre de l'imaginaire. Grâce à cet œuvre et la manière dont la réalisation traite ce drame et cette destruction et ce silence de cette pauvre fille qui n'a pas le caractère ni la force dû à cette domination perverse malsaine et destructrice de l'adulte, on parvient à entrer dans cette univers onirique et en percevoir cette emprise, cette machination destructrice, cette cruauté humaine. Ce film procure énormément d'émotions, les silences d'Andréa Bescond qui incarne Odette en disent long sur le chemin à traverser avant de pouvoir en parler et de s'affranchir d'une nouvelle peau. Les fantasmes qu'elle se crée, les danses en forme de défouloir et de transe qui lui font du bien lui permette de rester dans la vie réelle et se procurer des espaces qui lui font évacuer son mal être comme un défouloir. Après ces danses et ces états seconds (drogues, alcool...) et ses moments avec son Ami Manu, le vide revient et tout réapparaît comme si le mal ne partait pas reste et tant que la parole et l'expression de dire ce qui s'est passé ne jaillit pas, la blessure trouble sa vie et forme une carapace que même la psychologue met du temps à déconstruire comme si la psychologue retirait des morceaux d'un puzzle pour que Odette reconstruise elle-même le puzzle de sa vie comme elle le souhaite et non pas comme elle le subit dû aux violences de son passé. On jongle entre monde réel, souvenirs, fantasmes et le temps se mélange entre la vie d'Odette étant petite et subissant ses violences et adulte subissant les violences qu'elle a vécu à elle et qu'elle fait partager par des colères à son entourage. Gregory Montel qui incarne Lenny qui est la clé du changement d'Odette adulte qui assume et franchit la pas pour dire dénoncer et attaquer en justice le meurtrier chatouilleux de plusieurs jeunes filles, c'est l'Amour qui parvient à libérer ses chaînes et refait vivre Odette en assumant sa vie du passé pour construire sa vie pour l'avenir comme lui dit son papa jouait par Clovis Cornillac très bon dans le film.L'amour qu'elle ne trouve pas et qu'elle ne sent pas avec sa mère incarnait par Karine Viard (excellente dans ce rôle difficile) mais avec quelqu'un qui la considère pour ce qu'elle est est un déclic en elle de manière cérébral comme si elle était en apnée et qu'elle pouvait de nouveau respirer et prendre en main sa vie, sans la subir. Film à voir, et à revoir les grilles de lecture sont différentes à chaque visionnage, on n' pas ces voyages temporelles dans Festen de Thomas Vinterberg mais par contre on a cet effet coup de poing porté par un cinéma intelligent réalisé par Andréa Bescond et Eric Metayer qui dénonce l’irréparable de manière juste par cette réalisation coup de maîtres pour un premier film.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 207 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juin 2019
    Une très bonne comédie dramatique sur un sujet très dur : une fille victime de pédophile . Elle est obligé de vivre avec ce passe traumatisant .
    laura c
    laura c

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mai 2019
    Les mots sont difficiles à trouver tellement ce film est une CLAQUE ! Dès les premières images vous êtes enfermés dans ce huis-clos infernal que vit la petite Odette... Le film est écrit et réalisé avec finesse et grâce malgré le sujet odieux dont il est question. Odette, adulte essaye de se construire et de libérer la parole par le biais de son corps d'abord puis de ses mots... Elle danse pour exorciser sa peine ! Le jeu des flash back est prenant... On souffre avec elle, on est en apnée tout le film ! Comment peut-on faire cela à des enfants ? et Comment peut-on réagir ainsi fasse à une telle nouvelle ? Les acteurs sont bouleversants tous autant qu'ils sont !! et la ressemblance entre Karine Viard et Andrea Bescond est frappante. Un film choc, poignant, bouleversant ! Qu'il puisse libérer la parole des enfants et des adultes qu'ils sont devenus !
    tinq66
    tinq66

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mai 2019
    Le sujet traité est bien traité mais le jeu d'actrice d'Andréa Bescond est insupportable et à la longue ça fatigue.
    bibialien
    bibialien

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 558 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mai 2019
    Film dur par son sujet hélas quotidien et tabou La danse est l’exutoire de l’héroïne victime des chatouilles comme l’exprimait son bourreau On ne peut rester insensible à ce fléau
    Eslenya
    Eslenya

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 85 critiques

    4,5
    Publiée le 11 mai 2019
    Excellents la mise en scène et les acteurs, avoir dévoilé cette enfance volée à travers la danse, les flashs back fait des chatouilles un film fort et dur qu’il faut absolument voir.
    phania14
    phania14

    Suivre son activité 15 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 7 mai 2019
    Une histoire comme il en existe, hélas, beaucoup, jouée par une belle distribution, Karin Viard absolument géniale, dans son rôle détestable, Clovis Cornillac excellent, Pierre Deladonchamps, Carole Franck, Grégory Montel et Gringe qui sont tout à fait au top et bien sûr Page Andréa Bescond, exceptionnelle, par son jeu d'actrice mais aussi son talent pour la danse et la réalisation et sans oublier évidemment cette incroyable Cyrille Mairesse ! Bouleversant, vrai, sans surjeu ni exagération. Puis, peut-être l'importance d'un suivi psychologique après un traumatisme subi...
    Mathis R
    Mathis R

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 29 critiques

    3,5
    Publiée le 5 mai 2019
    Bon film ;) Les acteurs sont assez impressionnants surtout l'actrice qui joue le rôle de "Odette", elle a donc jouée dans son premier film, elle est remarquable pour sa première ! Cette histoire est malheureusement retracer par des choses grave qui se sont produites, ce sont vraiment des histoires bouleversantes. Je le recommande.
    Say-me
    Say-me

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 27 avril 2019
    La véritable prouesse du film se cache dans les transitions originales qui donnent au scénario de la légèreté sur un sujet délicat à aborder. Certaines scènes choquent et peuvent presque être dérangeantes. Elles saisissent de plein fouet le spectateur et le pétrifie sur son siège. La simple idée de se mettre à la place de l'actrice principale donne des frissons, de la colère et fait naître en nous ce sentiment d'injustice. Le rôle de la mère est joué avec brio, et amplifie la tension qui n'est pas des moindres. Voici un film qui pourrait très bien être visionné par des adolescents matures, afin de les sensibiliser sur l'importance du sujet et peut être même libérer certains d'entre eux d'un traumatisme.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 2 488 critiques

    2,0
    Publiée le 23 avril 2019
    Un film qui ne laissera pas indifférent, fait froid dans le dos tant de la part des proches que la réaction de la mère, un grand bravo aux acteur pour avoir su jouer sans surjouer, au courage de cette dénonciation. PLV : ce film ne vous fera pas passer un bon moment mais vous alertera sur la fait de ne pas relâcher sa vigilance
    helene de trois
    helene de trois

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 19 avril 2019
    N’ayez pas peur. Allez voir les chatouilles. Pour comprendre. Pour éviter que cela n’arrive. Pour les acteurs. Pour la danse. Pour Odette.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 304 critiques

    4,5
    Publiée le 20 avril 2019
    Après être montée seule sur les planches, Andréa Bescond poursuit sa thérapie en interprétant son propre rôle dans un film extrêmement fort et bouleversant - celui de sa vie - qu’elle co-signe avec son compagnon Éric Métayer. Jouant avec ses tripes et sa souffrance mais également parfois avec humour, elle s’y livre corps et âme au point que c’en est souvent douloureux même pour le spectateur. Traité de manière atypique, y compris dans sa mise en scène, le sujet ne perd ni de sa gravité, ni de son impact émotionnel bien au contraire et doit beaucoup à la justesse des interprétations. Un film coup de poing.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top