Notez des films
Mon AlloCiné
    Nico, 1988
    Note moyenne
    3,5
    15 titres de presse
    • Elle
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Humanité
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Positif
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Paris Match
    • Première
    • Télérama
    • Culturebox - France Télévisions

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Ce formidable road-movie est porté par l'immense actrice danoise Trine Dyrholm.

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    Trouant sa forme assez sage, Nico, 1988 parvient ainsi, par pics récurrents, à prendre l’allure d’une lugubre et assez déchirante tournée d’adieux qui est aussi une autre façon de mettre en sons et en images le genre poétique du tombeau.

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Un petit film sincère sur un elfe triste, trop tôt disparu, qui n’a jamais été reconnu à sa juste valeur.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Figaro

    par Olivier Nuc

    En résulte le portrait sensible d'une figure tragique et d'une artiste rare, qui a eu la capacité de se réinventer et de devenir enfin ce qu'elle était au fond d'elle.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Filmé presque brutalement par la chef opératrice Crystel Fournier (Bande de filles), Nico, 1988 ne sacrifie jamais à l’iconographie rock tout en approchant la réalité de cette musique comme rarement on l’a fait au cinéma.

    Les Fiches du Cinéma

    par Marguerite Debiesse

    Concentré sur les deux dernières années de sa vie, ce biopic rend justice à la compositrice-interprète d’un rock tourmenté et à la femme blessée, incarnée par la formidable Trine Dyrholm.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Luc Chessel

    Susanna Nicchiarelli se penche sur les dernières années de l’icône warholienne, actrice et chanteuse du Velvet, dans un biopic dont la fidélité évite les écueils du genre.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Bernard Génin

    Brûlant, poignant, "Nico, 1988" retrouve les accents testamentaires du dernier album de la chanteuse, au titre évocateur, "Camera Obscura".

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    La relation complexe et fusionnelle avec son fils, Ari, est l’un des autres atouts de ce portrait dont la mise en scène manque un peu d’audace.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Susanna Nicchiarelli, qui a été collaboratrice de Nanni Moretti, raconte cette vie carbonisée en scènes puissantes (le concert en Hongrie). Epouvantable et fascinant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Le film reste au ras du vécu ordinaire de cette figure sublime mais indomptable, avec un tempo et un ton plutôt picaresque, sans s’appesantir sur la reconstitution historique.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Paris Match

    par Fabrice Leclerc

    Joliment interprété et intelligemment fait.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Damien Leblanc

    Non sans évoquer la fougue désenchantée du cinéma de R.W Fassbinder, Nico 1988 capte les dernières lueurs d’un mythe en train de s’évanouir sous nos yeux et réhabilite une artiste intransigeante.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Jacques Morice

    Certes, la ressemblance n’est peut-être pas indispensable pour un biopic. On est malgré tout peu gêné que l’actrice, Trine Dyrholm, soit si différente physiquement de Christa Päffgen, alias Nico, icône du rock hiératique. A part ce handicap, le film a le mérite de faire un portrait sans concession de la chanteuse, qui ne voulait surtout plus entendre parler du Velvet Underground, une fois engagée dans sa carrière solo.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Une approche pleine d’humanité, mais un peu vaine.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top