Mon AlloCiné
Nico, 1988
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Nico, 1988" et de son tournage !

Nico, c'est qui ?

Christa Päffgen, dite Nico, née le 16 octobre 1938 à Cologne et morte le 18 juillet 1988 à Ibiza, est une chanteuse, compositrice, actrice et mannequin allemande. Principalement connue comme chanteuse dans le premier album du Velvet Underground, The Velvet Underground and Nico (1967), elle a pourtant enregistré six albums en solo et s’est produite en concert pendant les vingt années suivantes. Elle a également joué au cinéma avec Federico Fellini et surtout Philippe Garrel, et publié un recueil de poèmes, Chemin d’une vie.

Susanna Nicchiarelli, cinéaste

Susanna Nicchiarelli, réalisatrice de Nico, 1988, est née à Rome en 1975. Elle étudie la philosophie à La Sapienza (Rome) et obtient un doctorat en esthétique de film à l’École Normale Supérieure de Pise. Elle suit également des cours de réalisation et d’écriture à l’Université de Californie Los Angeles (UCLA). En 2004, elle sort diplômée en réalisation du Centre Expérimental de Cinématographie de Rome. Elle débute sa carrière aux côtés de Nanni Moretti, en réalisant l’un des court-métrages de la série I Diari della Sacher, produit par Sacher Films et présenté à la Mostra de Venise en 2001. Elle écrit et réalise de nombreux court-métrages et documentaires, puis deux longs-métrages :

• Cosmonauta (2009), prix Controcampo à la Mostra de Venise, nominé pour le Meilleur film aux David di Donatello et aux Nastri d’Argento (décernées par le Syndicat national des journalistes cinématographiques italiens). • La Scoperta dell’Alba (2013), projeté au Festival International du Film de Rome, et nominé aux Globi d’Oro dans la catégorie Meilleure Actrice pour Margherita Buy. Elle a également signé deux courts d’animation en stop-motion : Sputnik 5 (2009), présenté à Venise et lauréat du Nastri D’Argento, et Esca Viva (2012) présenté au Festival de Rome. Nico, 1988 est son troisième long-métrage. Il a remporté le Prix de la Presse, le Prix des Salles Art et Essai et le Prix Orizzonti du Meilleur Film à la 74e Mostra de Venise ainsi que le Prix du Jury aux Festival de Cinéma Européen des Arcs 2017.

À propos de Nico

La réalisatrice Susanna Nicchiarelli évoque l'artiste Nico : "La musique de Nico était âpre, mais c’était de loin l’une des productions musicales les plus intéressantes et exigeantes de son époque : elle a créé un style unique alliant recherches personnelles, expérimentations et ironie, refusant obstinément de se soucier du succès commercial. En plein phénomène Disco, elle compose ces atmosphères sombres et troublantes qui influenceront radicalement les mouvements gothiques et new wave, ainsi que pléthore de productions underground des années 80.

Ceci dit, hélas, très peu de gens connaissent cet aspect de l’histoire d’une artiste intransigeante qui ne trouve de rédemption dans son art qu’après avoir perdu la plupart de ses fans ; de l’une des plus belles femmes du monde qui touche enfin au bonheur lorsqu’elle se débarrasse de sa beauté. Je voulais faire un film, sur la femme qui se cachait derrière l’artiste Nico, la vrai Christa. Mais c’est également l’histoire de beaucoup d’autres femmes, parce que la parabole de Nico, bien qu’extrême, exprime tout-à-fait ce qu’une femme à la fois artiste et mère, traverse."

La musique de Nico

La réalisatrice Susanna Nicchiarelli revient sur sa manière d'appréhender le travail sur la musique dans Nico, 1988 : "Les musiciens avec lesquels nous avons réadapté les chansons sont un groupe italien extrêmement talentueux : Gatto Ciliegia contro il Grande Freddo qui fait de la musique électronique expérimentale et mélancolique. Leurs recherches musicales comptent parmi les plus intéressantes des dix dernières années en Italie, et je crois que, en collaboration avec Trine Dyrholm [l'actrice qui incarne Nico], ils ont approché la musique de Nico avec le respect qu’elle mérite et le courage de la réinterpréter. Notre idée était de faire revivre et réélaborer émotionnellement toutes les composantes de l’histoire de Nico, afin de les rendre contemporaines et universelles."

Recherche visuelle

La cinéaste Susanna Nicchiarelli a travaillé avec la chef-opératrice de Céline SciammaCrystel Fournier, afin de trouver le bon look pour le film : "Nous avons essayé de recréer une image qui pourrait évoquer la seconde moitié des années quatre-vingt : la qualité de ces vidéos, le format carré, la couleur des lumières utilisées à l’époque et la basse définition du support analogique ont été notre référence pour raconter cette histoire de ce groupe de losers, recalés prisonniers d’une époque dans laquelle ils ne trouvaient pas leur place", confie la réalisatrice.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Avengers: Infinity War (2018)
  • Taxi 5 (2018)
  • Comme des garçons (2018)
  • Action ou vérité (2018)
  • Escobar (2017)
  • Larguées (2017)
  • Ready Player One (2018)
  • Place publique (2018)
  • L'Île aux chiens (2018)
  • Love addict (2018)
  • Red Sparrow (2018)
  • Game Night (2018)
  • Strangers: Prey at Night (2018)
  • Les Municipaux, ces héros (2018)
  • Pierre Lapin (2018)
  • MILF (2017)
  • Abdel et la Comtesse (2017)
  • Tout là-haut (2016)
  • Tout le monde debout (2018)
  • Dans la brume (2018)
Back to Top