Mon AlloCiné
Abdel et la Comtesse
note moyenne
2,3
297 notes dont 59 critiques
12% (7 critiques)
27% (16 critiques)
27% (16 critiques)
10% (6 critiques)
10% (6 critiques)
14% (8 critiques)
Votre avis sur Abdel et la Comtesse ?

59 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 922 abonnés Lire ses 1 257 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 20/05/2018

« Abdel et la Comtesse » ou une bien curieuse idée qui sent le déjà vu, avec des clichés outranciers pour nous servir une histoire sans grand intérêt ! Un film aux airs de téléfilm poussiéreux, sans audace, sans véritable humour, avec un manque d’enjeu évident... Charlotte de Turckheim joue évidemment une comtesse actuelle, sachant manier la langue noble en y mêlant quelques grossièretés ! On voit tout de suite ce qui va arriver entre tel et tel personnage, de ce Gonzague fourbe et arriviste, à ce filou d’Abdel qui n’est que tout son contraire, si on excepte quelques points communs quand même ! On a déjà vu le choc des cultures mieux inspiré ! Bref, au bout de quelques minutes on réalise que rien de transcendant va nous tenir en haleine, les stéréotypes étant légion dans cette fiction sans envergure, formatée au possible en se demandant bien quelle mouche a pu piquer la cinéaste Isabelle Nova et sa productrice, de mettre sur pied un pareil projet !

Justin Gauchy

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 5 critiques

0,5Nul
Publiée le 09/05/2018

Un film affligeant de bêtise et de clichés mais une belle métaphore sur le faussé qui sépare le monde du cinéma français avec celui des spectateurs qui le subissent... Je songe à entamer des démarches pour me faire rembourser mon temps perdu :D

berniquet

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 09/05/2018

Scénario insipide; film lent et ennuyeux...que vient faire Clothilde Coureau dans ce navet ? Tout est dans la bande annonce.

tixou0

Suivre son activité 234 abonnés Lire ses 1 567 critiques

0,5Nul
Publiée le 15/05/2018

La comtesse (par mariage) Marie-Anne de Montarbie d'Haust (incarnée par la baronne - titre de courtoisie - Charlotte de Turckheim), se retrouvant veuve, est au désespoir. Car son fils unique, Pierre-Anne ("Anne" étant un prénom épicène, signalons-le) est entré au monastère, et la tradition nobiliaire empêche sa ravissante vétérinaire de fille, Blanche, de succéder aux titre et terres. Ce sera donc à Gonzague, le neveu de son défunt mari que va échoir cet héritage. La dame étant du type patronnesse, elle s'occupe d'un centre pénitentiaire pour jeunes délinquants (qu'elle fournit en livres, et bonnes idées en tout genre), dont s'évade Abdelkader, jeune pousse de cité à casier potentiellement fourni, qui fait dans la cambriole de châteaux. Quittant son lieu de détention caché dans la voiture de la comtesse, le petit voyou arrive en vue du sien, se fait tirer dessus, par erreur, par la véto, prenant soin à son idée de l'équilibre de la faune du parc.... On se dit que l'on va être indulgent, et passer sur quelques invraisemblances de départ : c'est en Grande-Bretagne toujours monarchique que se pose dans ces termes la question titre et terres (en France, on applique le Code civil) ; c'est aux E-U qu'il y a des centres privés pour délinquants, qui ressemblent à celui du film ; une jeune racaille expert en antiquités (pourquoi pas ?..), mais un minimum de crédibilité dans son "profil", notamment au niveau culture générale, ce serait quand même souhaitable.... Passons. On se dit que faire se rencontrer deux univers totalement étrangers l'un à l'autre (aristocratie du "Je maintiendrai" vs délinquance de "quartier sensible" du "Je chaparderai"), c'est une vieille ficelle dramaturgique, mais que tout va dépendre du traitement de l'histoire qui va suivre... Ce "Abdel et la Comtesse", même avec beaucoup d'indulgence (c'est une farce...), est, le décor planté (belle bâtisse, mais meublée façon quincaille - là, encore, un peu de soin, de crédibilité... n'auraient pas nui ; pas de budget ??...), d'une pauvreté de tous les instants : évolution du scénario, traitement des personnages, dialogues, mise en scène... Tout est vide. Et on ne rit même pas - gênant pour une farce... Ratage de "A" à "Z" pour Isabelle Doval (Madame José Garcia à la ville) - un pourtant encourageant "Rire et Châtiment"....il y a 15 ans de cela. Ce 4e long métrage ne transforme toujours pas cet essai, qui commence à dater.

julcine

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 49 critiques

0,5Nul
Publiée le 09/05/2018

Nul... et pourtant j'aime le cinéma français quand il est bon. Ici le vin a tourné au vinaigre... Même un film tv de france 3 est mieux. une honte pour le coût d'une telle production..

La Marsa

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

0,5Nul
Publiée le 09/05/2018

bon on ne va même pas commenter ce type de films fait avec un cynisme démentiel... Bref, je n’ai pas du tout aimé mais ce n’est que mon avis...

Padami N.

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 321 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 13/05/2018

ma mise en place de l'histoire et des personnages et l'opposition des deux milieux est trop longue.la première heure j'ai pas ri peut-être souri .

lionelb30

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 628 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 10/05/2018

La bande annonce etait prometteuse pour toutes les differences entre l'aristocratie francaise et la banlieue. Cela aurait du etre amusant entre ces deux monde mais une suite de cliches et un scenario mauvais en font un film sans interet. La bande annonce suffit.

selenie

Suivre son activité 351 abonnés Lire ses 4 464 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 10/05/2018

Le scénario lui-même reste parfaitement convenu et sans surprise. Pas d'audace sur le fond, encore moins dans la forme. Très politiquement correct et démagogique accumulant ainsi les clichés que ce soit vis à vis des aristos ou des jeunes de cité. Tout n'est pas à jeter, il y a une sincérité qui transparait. Mais heureusement, outre l'entente du duo Turckheim-El Kacem, le niveau humour est plutôt efficace. Les meilleurs moments du film sont tous dans les face à face entre les deux personnages principaux, l'apprentissage et l'échange entre le délinquant et la comtesse sont particulièrement drôles. Site : Selenie

Philippe.R.Villeurbanne

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 28 critiques

0,5Nul
Publiée le 20/05/2018

6e essai après censure et ce n'est pas la peine de changer le motif de censure à chaque fois ça devient ridicule.Le fait est qu'on n'a pas le droit de dire sur Allociné qu'un film EST NUL Bon je ne vais pas vous parler du film mais de sa genèse ! Il semblerait qu'en 1973, au temps de Pompidou , Marcel Dassault ait trouvé qu'un scenario ne valait pas tripette et que même lui, qui avait pourtant l'habitude de financer des films totalement déconnectés de la réalité, ne pouvait décemment mettre un seul centime dans une daube totalement ringarde... En 2017, quelqu'un a retrouvé la brochure de cette daube et visiblement ayant trop pris de prozac a décidé de la financer ... Voila tout est dit , un film déjà ringard en 1973 ! Une telle accumulation de poncifs sociaux et raciaux n'est plus tolérable même dans un film russe pro-poutine ! Aucun acteur ne joue simplement juste ! surtout la C de T qui avait visiblement besoin de payer son tiers provisionnel même au risque de se cramer professionnellement ! Ça se voit , elle est simplement grotesque ! ! ! Perso je commence à en avoir assez de voir un film français/2 qui soit à ce point raté ! ( dernier en date : Amoureux de ma femme)

Ahmed M

Suivre son activité Lire ses 16 critiques

0,5Nul
Publiée le 17/05/2018

film assez plat avec un scénario prévisible. il y a un manque de partie pris qui fait un film très bancal. allez revoir Intouchables

Beatrice M.

Suivre son activité Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 16/05/2018

aimant Charlotte nous nous sommes déplacés. Ce film est mal tourne. pas de belles prises de vue. aucun rythme. Mal tourné. tres déçus

scm127

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 196 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 15/05/2018

Comme trop souvent, tout ce qui est drôle dans le film est dans la bande annonce. Je dirais même plus, ce qu’il y a d’intéressant à voir dans le film est la bande annonce ! Le seul atout, c’est que c’est bien joué, Charlotte de Turckeim est parfaite en aristocrate un peu dépassée, Amir El Kacem est séduisant et convaincant en jeune loubard plutôt cultivé (qui s’y connait mieux en œuvres d’art qu’un antiquaire ?) et les autre comédiens sont à l’avenant, mais cela ne réussit pas à sauver le film. Aucun cliché sur les aristocrates et les loubards de banlieue ne nous est épargné, et l’histoire est à la fois alambiquée et simpliste, avec une fin ultra téléphonée, ça ne tient pas debout. Quelques scènes drôles (que l’on connaissait déjà de la bande annonce). Un film qui ne restera pas dans les annales de la comédie. Dommage, le pitch était prometteur !

alouet29

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 1 360 critiques

2,5Moyen
Publiée le 13/05/2018

Ce film prend la forme d'un conte entre deux personnages que tout oppose (l'origine, l'éducation, le niveau social), mais qui vont se retrouver sur des valeurs communes (la générosité, le respect). Un peu cliché, mais le duo Charlotte De Turckheim et Amir El Kacem fonctionne bien.

Cinemadourg

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 415 critiques

2,5Moyen
Publiée le 10/05/2018

L'idée de départ est louable : tenter de créer un effet comique en opposant une racaille de banlieue et une comtesse dans son château. Charlotte de Turckheim tient bien son rôle mais pour le reste, c'est plutôt léger : scénario minimaliste, acteurs secondaires moyens, une vraie ambiance de téléfilm ! On sourit de temps en temps mais cela reste un spectacle assez insuffisant dans l'ensemble pour véritablement s'éclater. Pas terrible. --> Site CINEMADOURG <--

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top