Mon AlloCiné
Wajib - L'invitation au mariage
note moyenne
3,6
140 notes dont 20 critiques
10% (2 critiques)
40% (8 critiques)
40% (8 critiques)
10% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Wajib - L'invitation au mariage ?

20 critiques spectateurs

SaintPauly

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 63 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/02/2018

Wajib est une balade en voiture à travers une vieille ville qui est nouvelle pour nous. Heureusement, j'ai compris très tôt dans le film que cette ballade n'allait nulle part si ce n'était pas en rond, et qu'on allait prendre notre temps pour y arriver. Mais ça allait pour moi car je le savais dès le début, donc je pouvais me bien installer et profite du voyage. Wajib est l'histoire d'un Palestinien d'une trentaine d'années qui revient de sa nouvelle vie en Italie pour aider son père à livrer en mains propres des invitations au mariage de sa soeur. La plupart du film montre les deux hommes qui sillonnent les ruelles de Nazareth et distribuent les invitations à la famille et aux amis. Le peu d'histoire qu'il y a (est-ce que la mère va participer au mariage, qui doit être invité, quelle robe de mariage est la meilleure) est secondaire comparé aux rencontres et les discussions avec les gens. Wajib n'est pas un film qui brûle lentement, c'est tout simplement lent, mais il est exactement ce qu'il voulait être et ça vaut déjà une bonne recommandation.

Yann R

Suivre son activité 242 abonnés Lire ses 1 690 critiques

3,5Bien
Publiée le 09/03/2018

je ne comprends pas certaines notes sévères ! le film est très agréable à suivre, avec toutes ces petites ruelles, ces routes , ces personnes que l'on va inviter au mariage....Le père et le fils sont l'aéropage en charge des invitations.....Mais ils doivent résoudre une affaire familiale grave ....Le film est une sorte de road movie très localisé et les rencontres sont peu approfondies mais attachantes...Les dialogues sont plutôt fins et écrits avec des relations qui vont de la famille à la Palestine.....La photo est souvent lumineuse et claire, le rythme posé, et le regard sur les gens attachants, j'ai aimé ce film doux et politique......

Revo67

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 95 critiques

4,0Très bien
Publiée le 04/03/2018

Sur fond géopolitique de la vie en Israël, on suit un père et son fils dans un road-movie urbain. Une suite de rencontres colorées entre famille et amis. Beaucoup d’humanité dans ce film, une grande sensibilité, du réalisme et une pointe d’humour. Un voyage qui en vaut la pein.

arsseptima

Suivre son activité Lire ses 26 critiques

3,5Bien
Publiée le 04/03/2018

Malgré quelques longueurs dues aux inévitables effets de répétition (scènes de conduite en voiture, visites chez les amis et membres de la famille), ce film est intéressant et sonne vrai, à la fois dans les rapports père/fils et dans la peinture de la société palestinienne contemporaine.

ferdinand

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 547 critiques

3,5Bien
Publiée le 26/02/2018

A Nazareth (ville d’Israël) un fils est revenu d'Italie où il vit désormais pour aider son père à distribuer, suivant la coutume, les invitations au mariage de sa sœur. Ce sont des arabes chrétiens et ils sont joués réellement par un fils et son père, tous deux acteurs. Ils vont sillonner Nazareth dans la vieille voiture familiale, en se chamaillant plus ou moins, et en rendant visite aux futurs invités, prétexte à des portraits assez savoureux. Joli dispositif, parfaitement maîtrisé, et qui en dit long sur l'ambiance de la ville. A voir absolument.

Cafe Calva T.

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

4,5Excellent
Publiée le 25/02/2018

C’est un film Palestinien où il est question de la Palestine. Mais surtout d’un père et de son fils. Pas de message politique, d’images de révoltes, de lutte anti-coloniale, mais une plongée au cœur de Nazareth et de son peuple, à travers quelques-unes de ses figures, et les conditions de vie des arabes d’Israël en toile de fond. La vie quotidienne, où il est davantage question de couleur de chemise ou de robe, et la confrontation du père et de son fils, où se mêlent la tendresse et l’incompréhension. Deux générations, deux visions de la Palestine, une de l’intérieure, l’autre de l’extérieur, le même amour du pays et de la famille, le même regard, prompt à l’humour et la dérision. A Nazareth, quand un père marie sa fille, il fait lui-même la tournée de distribution des invitations à ses invités. Wajib. Le devoir et la tradition. Son fils, venu exprès d’Italie, l’accompagne dans son tour de la ville et de ses gens en une journée. La vie en Palestine apparaît par petites touches, au détour des conversations, des rencontres et des visites, où les femmes font du gringue au père comme au fils. Lire la suite sur: cafecalvathealamenthe.fr

Bilade C.

Suivre son activité Lire ses 37 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/02/2018

Un film juste et touchant. Deux acteurs tellement bons qu’ils s’équilibrent. Le discours politique latent est une forme subtile de résistance. La structure en duel continu et en mouvement nous fait partager ce moment simple et riche.

poet75

Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 568 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 19/02/2018

Nombreux sont ceux qui supposent que Shadi est de retour d’Amérique, mais non, c’est de Rome qu’il est revenu à Nazareth et il compte bien n’y rester que le temps nécessaire pour les festivités du mariage de sa sœur. Avec son père, Abu Shadi, un professeur proche de la retraite, divorcé d’une femme ayant refait sa vie aux Etats-Unis et dont la présence au mariage dépend de la santé de son nouvel époux, ils sillonnent en voiture les rues de Nazareth, allant de maison en maison, pour remettre en mains propres aux invités leur faire-part. C’est le « wajib », une tradition palestinienne à laquelle il n’est pas question de contrevenir. Même malade du cœur à cause de son tabagisme, Abu Shadi considère qu’il est de son devoir de faire ces démarches. Ces visites occupent la majeure partie du film, nous mettant en présence de multiples personnages, certains d’entre eux ne manquant pas d’originalité. On devine aussi la particularité de cette ville où se côtoient musulmans et chrétiens. Mais la force du film provient surtout des dialogues compliqués, houleux, entre père et fils. L’un et l’autre ont des reproches à se faire et leur périple commun leur donne l’occasion de vider leur sac. C’est d’autant plus intrigant que les deux acteurs sont réellement père et fils dans la vie. Leurs joutes verbales, leurs fâcheries et leurs réconciliations ne manquent pas de piquant.

Min S

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 171 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/02/2018

J’ai beaucoup aimé ce film. Quand on part de son pays d’origine et qu’on revient on a l’impression que rien ne change et on se sent en décalage. On peut se croire plus intelligent avec une mentalité plus ouverte, une double culture et on a tendance à oublier que les personnes qui sont restés sont très attachés à ses habitudes, ses traditions. Un film qui parle aussi politique.

traversay1

Suivre son activité 395 abonnés Lire ses 2 852 critiques

3,5Bien
Publiée le 12/02/2018

Un père et son fils sillonnent Nazareth et remettent en mains propres des invitations au mariage de la fille du premier. Beau prétexte à raconter la Palestine autrement, avec le dialogue entre deux hommes désormais loin de l'autre. Des générations différentes, des idées qui ne le sont pas moins, avec un fils qui vit désormais en Italie. Loin d'accentuer à tout prix les sources éventuelles de conflit, la réalisatrice Annemarie Jacir (dont on avait aimé Le sel de la mer) nourrit sans cesse la communication, la faisant parfois transiter par un ou plusieurs tiers, y compris la future mariée. Le danger avec le sujet de Wajib, comme une sorte de road-movie limité aux frontières de Nazareth, aurait pu être de passer d'une rencontre à une autre et de papillonner sans approfondir quoi que ce soit. Mais comme le film revient sans cesse au duo principal, il évite facilement cet écueil, rebondissant puis s'échappant avant de revenir au fondamental : les relations père/fils qui font ce qu'ils peuvent pour combler le fossé qui les sépare de plus en plus. Tout en douceur, avec un humour malicieux, Wajib séduit sans marteler de messages, loin d'un film militant. Mais humaniste, il l'est bel et bien, sans démagogie ni caractère démonstratif.

Shinny

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 241 critiques

4,5Excellent
Publiée le 17/01/2018

Un film magnifique touchant percutant et pertinent décrivant les ambivalence de la société palestinienne de Nazareth particulièrement à travers des personnages profonds, notamment le père et son fils qui s'opposent sur la posture à tenir en tant que citoyen palestinien, entre le jeune engagé mais exilé et le vieux qui survit et reste pragmatique. La réalisatrice porte un regard sur ces deux visions objectif, aucun des deux ne semblent avoir plus raison que l'autre. au contraire elle souligne leur complémentarité. Les acteurs Bakri pour la première fois reunis ds le même film sont époustouflants. A voir absolument.

pyvarlet

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 59 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/11/2017

Un film débordant d'humanité, merveilleusement interprété par le père et le fils Bakri (Saleh, le fils, est le sosie de Mohammad, son père, lorsqu'il était selim dans Hanna K de Costa Gavrasen 1983). Mension spéciale du Jury aux Rencontres Cinématographiques de Cannes tout à fait méritée.

velocio

Suivre son activité 271 abonnés Lire ses 1 962 critiques

2,5Moyen
Publiée le 14/02/2018

La distribution dans les salles françaises des films de la réalisatrice palestinienne (et poétesse !) Annemarie Jacir semble bien se faire au coup par coup : c’est ainsi que Le sel de la mer, son premier long-métrage, présenté à Cannes 2008 dans la sélection Un Certain Regard, avait déjà eu l’honneur d’une telle sortie, alors que Lama Shoftak, le deuxième, pourtant particulièrement bien reçu dans de nombreux festivals, n’avait pas eu cette chance. Voici donc la sortie de Wajib, le troisième, lui aussi très bien reçu dans les festivals où il a été présenté, les plus importants étant ceux de Locarno, en août dernier, et de Toronto, en septembre. C’est toujours avec beaucoup d’intérêt qu’on reçoit un film en provenance de la Palestine. Dans Wajib, la réalisatrice Annemarie Jacir poursuivait manifestement deux buts : tout d’abord, faire un portrait de la relation entre un père et son fils qui ne se voient pas très souvent et qui ont des opinions très différentes sur la situation de leurs compatriotes, le deuxième but étant justement de montrer plusieurs situations différentes par l’intermédiaire de visites dans les domiciles d’un certain nombre d’entre eux. Si le premier but est plutôt bien rempli, on peut se montrer déçu par le traitement du second.

Anne-Laure P.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/03/2018

Un film intimiste qui offre l’hospitalité propre à Nazareth avec les joies et les problèmes auxquels sont confrontés ses habitants. Sans fard, sans drame, simple.

Totti A.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/02/2018

The movie is really good and touching. It is not traditional in the way its made. The creation of character is something worth contemplating

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top