Mon AlloCiné
Meltem
note moyenne
3,5
31 notes dont 7 critiques
71% (5 critiques)
14% (1 critique)
14% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Meltem ?

7 critiques spectateurs

carolinas
carolinas

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 75 critiques

3,0
Publiée le 22/03/2019
beaux paysages, c'est la richesse de ce film, belle visite de l'ile de Lesbos. bon jeu des acteurs, cependant j'ai été vite lassé des gros plans sur le visage dépressif et surtout boudeur de l'aactrice... ca plombe un peu, si cela cherchait à montrer de la tristesse j'y voyais plus la mauvaise humeur de l''enfant joli film à voir comme une visite..
Myrsina
Myrsina

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

4,5
Publiée le 16/03/2019
Un film émouvant, avec l'île de Lesvos en invité d'honneur: Cette ïle devenue tristement célèbre depuis l'été 2015 est montrée dans toute sa complexité : beauté et variété des paysages, lieu de passage et de refuge (pour les hommes et les oiseaux), lieu de liberté et d'enfermement.
kakkun
kakkun

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 15/03/2019
Une fiction originale, touchante et plus vraie que nature. Les personnages sonnent juste, avec leur caractère, leurs maladresses, leurs hésitations, et leur humour qui tombe parfois à l'eau. On sent la jeunesse, avec sa fougue insouciante mais aussi ses angoisses. Les sujets graves finissent par rattraper les protagonistes, comme dans la vraie vie, en faisant relativiser les soucis du moment, et en les faisant mûrir. La bande son apporte beaucoup au film, en particulier cette musique d'instrument à vent. La photographie est très belle, avec quelques scènes contemplatives et une majorité de scènes qui se veulent réalistes dans un style quasi documentaire. La prise de son aurait pu être améliorée pour certains dialogues, et la mer agitée aurait pu être plus impressionnante. Mais ces détails n'enlèvent rien à la force du film, mélange subtil entre drame et comédie, et au jeu de ses jeunes acteurs talentueux.
Athina
Athina

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 14/03/2019
Très drôle mais profond, délicat et élégant. Basile Doganis, entouré d'acteurs talentueux, ont réussi à traiter un sujet difficile avec virtuosité. Film à ne pas rater !
Laure D
Laure D

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 14/03/2019
Un immense bravo à toute l’équipe du film pour avoir su porter aussi bien un sujet aussi fort. Les acteurs, (avec une mention pour Rabah Naït Oufella qui est d’une extrême justesse) sont tous incroyables. L’equilibre parfait a été trouvé entre émotion et éclat de rire. Un film d’une réelle finesse, à ne surtout pas manquer!
Heloise Dridi
Heloise Dridi

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 14/03/2019
Entre les rires et les larmes, nous ne pouvons que ressortir boulversé par ce film. Un grand bravo aux comédiens qui sont simplement excellent - cela faisait bien longtemps qu'on ne m'avait pas autant fait rire ! Le metteur en scène, Basile Doganis, ne s'adresse pas seulement aux cinéphiles (avec une très belle technique image, son , montage et surtout une très belle structure scénaristique), il s'adresse à tous - à vous - à nous - il nous envoie un beau message, sur l'amour et le deuil et surtout une grand réflexion sur la situation des réfugiés. Je vous conseil vraiment d'allez voir ce film - ce genre de petit bijoux qui peut facilement être mis de côté face aux grandes industries cinématographique! Big up Basile, continue !
Gfa Cro
Gfa Cro

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 483 critiques

5,0
Publiée le 27/11/2018
Vu et avis le 20181127 Très bien, je n ai pas grand chose à lui reprocher. Les rares reproches que j ai à faire, j’ai senti trop souvent des flottement dans le jeu des acteurs, des hésitations. Le film aurait gagné souvent à avoir une direction d acteur plus contraignante, en tout cas pour les 4 adolescents. Le son m a semblé moyen. Sûrement trop de prise de son directe. Par exemple, la première fois qu ils louent les quads, tout le son est monté pour donner l idée de la jeunesse, de la jovialité mais c’ est trop, on en vient à espérer la fin de la scène que le niveau sonore redevienne acceptable. Il y a une surenchère entre les voix et la musique et au final rien n est bien distinct. De mon point de vue, il y a bien trop de sons, de dialogues indiscernables. .-.-.-.-. C est les deux principaux reproches que je fais au film. J ai beaucoup apprécié la discrétion dans la réalisation. Lorsque j ai été attentif au cadrage, j ai d’à chaque fois vu de la caméra à l épaule stable. Pas d esbroufe dans l image. Par exemple la première fois qu ils prennent le bateau, je garde un certain souvenir d une image très élégamment composée. On les voit depuis la hauteur d une colline. En haut de l image l horizon avec l immensité de la mer vide du moindre bateau. En bas à droite, la hauteur où est placée la caméra. La hauteur forme une diagonale du milieu à droite vers le milieu en bas de l image. En contre plongée et second plan la plage avec les jeunes, à gauche a mis hauteur de la plage encore de l eau. Dans mon souvenir, l image ressemble a peu près à cela. Plusieurs profondeurs, plusieurs couleurs, plusieurs paysages, élégance de la sérénité discrète. Une jolie image belle par sa discrétion. .-.-.-.-.-.-. Le film tient beaucoup de sa réussite à cela, élégance et discrétion mais aussi richesse et confiance en soi. Tout ce qui m’a plu chez le beau père. Il souhaite honorer sa femme mais n ose pas le faire trop ouvertement pour ménager sa belle-fille. C'est peut-être moi, mais en sortant du film, j'ai pensé au père dans Girl et j'y ai vu un parallèle : le passé entre père et enfant qui n'est pas spécifié. Elena fait à un moment allusion au conflit qu'elle a avec son beau-père, mais il ne se répète pas à l'image. Dans Girl, on n'a pas les discussions entre le fils et son père au propos de son désir de changer de sexe, et ce n'est pas nécessaire puisque le résultat rend cette explication caduque. Là c'est pareil, le conflit père - belle fille n'est pas explicité, on a le résultat, elle arrive avec beaucoup de résistance, d'appréhension envers cet homme. Et lui fait ce qu'il peut avec la situation.Il reste digne, essaie de respecter sa belle fille, mais dit (sans colère, ni reproche, ni dérobade) qu'il pense autrement. Une position très réussie. Une belle opposition entre la fougue de la jeunesse qui veut tout bousculer, qui a du mal à admettre que d'autres puissent avoir un avis différent, leur raison de penser autrement. Le beau-père est pragmatique, déjà il n'est pas le père mais le beau père, on apprend sur la fin pourquoi il n'a pas pu épouser la mère d'Elena. On voit bien cela au commissariat, entre le jeune qui s'énerve parce que quelqu'un nie ce qui lui semble l'évidence, et le beau père qui pragmatique dit, peu importe, on peut trouver un terrain d'entente, un contournement et le reste n'importe pas.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top