Notez des films
Mon AlloCiné
    Un jour de pluie à New York
    note moyenne
    3,7
    2328 notes dont 264 critiques
    répartition des 264 critiques par note
    34 critiques
    89 critiques
    78 critiques
    40 critiques
    19 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Un jour de pluie à New York ?

    264 critiques spectateurs

    benzinemag.net
    benzinemag.net

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 257 critiques

    2,0
    Publiée le 19 septembre 2019
    "Un jour de pluie à New York" est un Vaudeville avec deux jeunes tourtereaux dont le week-end en amoureux ne va pas se passer comme prévu et révéler "leur vraie personnalité". On a impression d’avoir vu toutes les scènes de ce film ou presque dans les précédents films de Woody Allen. Le scénario est paresseux et lourd avec les éternels clichés éculés (la blonde idiote et gentille, le réalisateur névrosé et dépressif, l’acteur dragueur, etc…), les quiproquos et intrigues croisées... des choses qui, par le passé (années 70, 80 et 90), fonctionnaient bien, dans des comédies souvent drôles et raffinées. Mais ça, c’était avant ! Ici, on sourit deux ou trois fois mais les répliques ne font plus mouche. Les dialogues de Woody Allen ont vieilli et ses personnages n'ont jamais semblé aussi fades et prévisibles. Bref on s'ennuie ferme. Autant je trouve que Woody Allen est capable encore de nous émouvoir avec des films très beaux comme "Wonder Wheel" et surtout "Blue Jasmine", autant, avec ses comédies, il ne suscite plus qu’un ennui poli.
    Claudine G
    Claudine G

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 393 critiques

    3,0
    Publiée le 18 septembre 2019
    Woody Allen, c'est Woody Allen...alliant à la fois le romantisme, l'art (dans ce film piano, peinture et sculpture sont de la fête) et surtout sachant exploiter tous les sentiments présents chez les personnages. Un scénario sentimental et plein de surprises avec New York sous la pluie, un régal. Comme à son accoutumée l'introspection orale chez les acteurs prime et donc à chaque fois qu'une pensée trotte dans la tête de ces derniers, elle émerge et nous fait vivre en même temps leur réalité du moment. Très bien interprété, film intéressant et non dénué de surprises...
    KaabIbnAchraf
    KaabIbnAchraf

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 35 critiques

    5,0
    Publiée le 23 septembre 2019
    Le soir de sa sortie, j'ai vu le film au Balzac, le dernier cinéma art et essais sur les Champs avec le Lincoln ... Ambiance formidable avec applaudissements à la fin... C'était seulement la petite salle, il y a tellement de médisances sur le réalisateur... En avril 2018, Gregory Valens dans la revue Positif avait admirablement démonté les attaques contre Woody Allen, les conclusions des juges, etc, mais cela ne fait rien face au tribunal des réseaux sociaux... Impression de revenir au temps du lynchage. Maintenant le film... D'une justesse incroyable sur les sentiments et comment les conditions influent sur la fidélité, les principes... D'une certaine manière ceux qui sont psycho-rigides n'aimeront jamais Woody, son oeuvre représente la "souplesse" et comment la vie est un tourbillon où l'on essaie de s'aimer, de faire avec ses limites et de tenter d'y échapper...
    F59
    F59

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 30 septembre 2019
    Un très bon Woody Allen, et une belle brochette d'acteurs. Un moment de vrai plaisir cinématographique.
    Adrien M
    Adrien M

    Suivre son activité Lire ses 21 critiques

    0,5
    Publiée le 14 octobre 2019
    J'ai trouvé le film très ennuyeux. Pas de scénario, aucun rythme. Rien dans le film ne donne envie de s'attacher aux personnages. Il semblerait que cela soit la patte Woody Allen donc ça sera mon premier et dernier film de lui
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 840 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    2,0
    Publiée le 29 septembre 2019
    À l'instar d'un Cédric Klapisch dont le dernier titre est sorti une semaine plus tôt, j'attends toujours le nouveau film de Woody Allen avec beaucoup de curiosité, et de façon tout aussi injustifiée. Cela écrit, et si je me réjouis de sa sortie après avoir été bloqué honteusement pendant près d'un an pour des critères n'ayant strictement rien à voir avec le cinéma, « Deux moi » ferait presque figure d'œuvre majeure à côté d' « Un jour de pluie à New York », apparaissant quasiment comme une caricature de la grande période allenienne. Tellement creux, verbeux, qui plus est pour dire des choses inintéressantes (certes bien formulées, mais inintéressantes quand même), une énième histoire de héros intello (Timothée Chalamet, sous-double d'Allen beau gosse) en lutte avec ses conservateurs de parents devant faire face à ses contradictions pour trouver sa voie. À l'image de cette représentation ridicule du milieu intellectuel cinématographique, l'œuvre est un pur vaudeville, certes raffiné, mais un pur vaudeville quand même. On a l'impression d'avoir vu certaines scènes mille fois, quand bien même sont-elles mieux tournées, Allen oblige, cela reste vraiment banal, le génial auteur de « Manhattan » semblant avoir complètement perdu la formule de ce qui faisait le charme de sa merveilleuse période new-yorkaise. Bon, un réalisateur de cet acabit ne pouvant être totalement dépassé, la technique reste impeccable, la photographie flamboyante (Vittorio Storaro oblige) et quelques moments, notamment la conversation entre Gatsby et sa mère ou la seconde rencontre entre celui-ci et Chan sont bien sentis. Surtout, même s'il fait le coup presque à chaque film, L'ami Woody a l'art de créer des bandes-originales toujours aussi inspirées, ici rythmées en grande majorité par les notes du génial Erroll Garner : un délice. Insuffisant pour que ces quelques jolies qualités compensent la platitude et le manque souvent total d'inspiration de l'auteur pour un come-back dans la grosse pomme plus que mitigé. Ah, la vieillesse...
    Béatrice L
    Béatrice L

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 121 critiques

    2,5
    Publiée le 24 septembre 2019
    D'habitude je me laisse porter par l'univers de Woody Allen, mais là je n'ai pas accroché. J'ai trouvé l'histoire creuse et artificielle et les personnages sans intérêt. Le personnage principal (Timothée Chalamet ) sonne faux. À travers lui c'est Woody Allen qui parle. Les rebondissements de l'histoire m'ont laissé de marbre et les dialogues ne m'ont pas fait rire. Ennui !
    bendelette
    bendelette

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 142 critiques

    4,5
    Publiée le 19 septembre 2019
    Quel plaisir ces répliques qui fusent pleines d'humour et d'intelligence.Les acteurs sont au top.La jeune idiote est délicieuse,l'étudiant érudit amoureux du piano bar ne l'est pas moins.Et c'est l'occasion de revoir New York au travers des yeux de Woody Allen ,un pur bonheur.Je ne sais pas par contre ce que pourrait en penser un habitant de l'Arizona ridiculisé via Ell Fanning ,mais c'est tellement New Yorkais!
    Emmanuel R.
    Emmanuel R.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 8 octobre 2019
    Ce film est nul : c'est le summum du navet. il n y a rien : scénario inintéressant, aucune émotion, aucun intérêt, aucune perspective, aucune crédibilité, aucun suspense, rien.
    Avoine M.
    Avoine M.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 239 critiques

    5,0
    Publiée le 18 septembre 2019
    Dans la même veine que Magic in the Moonlight ou Minuit à Paris, remarquablement écrit et interprété (Elle Fanning, en particulier, est irrésistible), filmé sans temps morts, le meilleur film de Woody Allen depuis 2014
    Stéphane J.
    Stéphane J.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 137 critiques

    0,5
    Publiée le 5 octobre 2019
    Barbant comme la pluie ! Un film affligeant de platitude, de bavardages ininterrompus et de projecteurs orange dégoulinants. Une débauche de luxe qui fait penser à des publicités pour Ikea, Maisons du monde et Cuir Center réunis, sans parler des toilettes de grands couturiers et des suites royales, les lofts somptueux, etc. Si vous tenez à suivre les péripéties de deux têtes à claques pleines aux as (un fils à maman et sa blonde caricaturale à souhait) à travers tout ce que Manhattan a de clinquant, dans une succession de plans et de rencontres improbables, des dialogues totalement creux et bidon, le tout au son d'un piano qui n'en finit pas de jouer sa partition horripilante, vous ne serez pas déçus ! On a reproché à Jean-Pierre Jeunet de ne pas avoir montré de noirs ou de maghrébins dans "Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain" : que ne va-t-on reprocher à Woody Allen dans cette véritable maison de poupées pour petite fille riche ? Ici, tout n'est que fric, décors en carton pâte – mais de luxe –, draps et rideaux en soie, grands crus et champagne qui coulent à flots, jusqu'à la nausée – c'est bien le cas de le dire. Woody Allen est-il tellement arrivé au bout du rouleau qu'il verse dans cette caricature extrémiste ? L'histoire est tellement insignifiante qu'elle serait nécessairement refusée à tout cinéaste ayant moins de moyens pour ses caprices. Les Gilets jaunes bruleraient une salle de cinéma pour moins que ça ! À projeter lors d'un dîner au Rotary, pas plus. Et si vous n'entendez pas les dialogues, vous ne perdrez pas grand chose. Du "prêt-à-voir" pour les riches, comme on dit du "prêt-à-porter" chez les 'pauvres'.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 18 septembre 2019
    C'est toujours un plaisir de voir un film de W. Allen. Dialogues aux petits oignons, situations cocasses, quiproquos, captation de l'air du temps... J'ai adoré. L'actrice Elle Fanning est sensationnelle.
    Anne M.
    Anne M.

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 594 critiques

    4,5
    Publiée le 19 septembre 2019
    Issu de la haute bourgeoisie new-yorkaise, Gatsby est étudiant en lettres dans une université du Nord-Est, en partie pour contenter sa mère. S’il n’a pas vraiment de projet d’avenir, il passe du temps à jouer et parier. Pour le grand bonheur de sa mère, il est amoureux d’Ashleigh, une riche héritière venue d’Arizona. La jeune femme envisage d’interviewer Roland Pollard un cinéaste célèbre à New York. Avec Gatsby elle se rend à Manhattan. Mais la journée ne se déroule pas comme prévu. J’ai un peu pensé à « Eyes wide shut », mais dans une version diurne, post adolescente, soft et comique ! L’humour de Woody Allen évolue avec le temps, plus décapant, toujours aussi référencé et féroce. Personne n’est épargné dans « un jour de pluie à New York » sauf peut-être l’Amour lorsqu’il est associé à l’humour. La ville de New York cette fois filmée sous la pluie offre des belles perspectives, une lumière automnale et de beaux appartements. Les acteurs sont brillants, avec un bagou fluide et passionné, dont seul Woody Allen a le secret. Timothée Chalamet, à la fois cool et intelligent sait distiller l’ironie. Les autres personnages sont bien croqués. Le film passe comme un tourbillon que j’aurais souhaité plus long. Mon blog : larroseurarrose.com
    Pierre B
    Pierre B

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2019
    Le Woody Allen nouveau est arrivé. Dès la première phrase le mot "maman" est prononcé. Cette année et un très bon cru. Prises de vues magnifiques.belles lumières, décors soignés dialogues à couper au couteau références innombrables au monde du cinéma de la littérature de la musique De l'humour. De très belles scènes tournées in extenso. Très beau travail d'acteur Et de la musique , beaucoup de musique, une musique par scène. Je me suis régalé j'ai oublié Klapisch
    Antoine B.
    Antoine B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 13 critiques

    4,0
    Publiée le 1 octobre 2019
    Rythmé, léger, poétique et drôle. Woody Allen fait plus ou moins toujours le même film, mais celui-là est à classer parmi les meilleurs. Des comédiens superbes avec une mention spéciale pour les seconds rôles.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top