Mon AlloCiné
    100 kilos d’étoiles
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "100 kilos d’étoiles" et de son tournage !

    Le personnage de Loïs et son origine

    Avant de réaliser 100 kilos d’étoilesMarie-Sophie Chambon avait signé plusieurs courts-métrages, notamment Princesse (Grand Prix du Jury du festival de Saint Jean De Luz) en 2014. Il s'agit d'un prequel de 100 kilos d’étoiles dans lequel on retrouve Loïs à l'âge de 8 ans, en surpoids, qui rêve d’être une princesse. À la fin, elle troquera sa robe contre le costume d’une astronaute. L’envie de montrer des personnes "hors-normes" n’est donc pas nouvelle pour la réalisatrice : "J’avais en tête un personnage de fille ronde… J’ai pris conscience qu’un corps de femme en surpoids symbolisait à lui seul ce que la femme n’a pas le droit d’être dans notre société́. Elle doit être un symbole de désir, sa représentation est souvent pensée par le prisme du regard masculin. Une femme corpulente est pour moi une figure de révolte, une figure politique".

    À la recherche de Loïs…

    Il a été très difficile de trouver une jeune femme correspondant au personnage écrit par Marie-Sophie Chambon : "Plusieurs paramètres étaient en jeu pour ce rôle : il fallait, bien sûr, une fille ronde, mais aussi une fille qui aime la science et qui joue juste". C’est après plus d’un an de recherche et près d'une centaine de jeunes filles rencontrées que Kenza Barrah, en charge du casting, a finalement trouvé Laure Duchêne, qui venait alors pour la première fois à Paris, au Salon du Livre.

    Un casting original

    Les quatre comédiennes principales, Laure Duchêne, Angèle MetzgerZoé de Tarlé et Pauline Serieys, sont parties en résidence avant le début du tournage. Une expérience qui leur a d’abord permis de faire connaissance, mais surtout d’appréhender le texte et de le retravailler avec la réalisatrice. Le personnage de Stannah, interprétée par Pauline Serieys, est handicapée et se déplace en fauteuil roulant. La comédienne a donc passé la semaine à s’entraîner avec le fauteuil afin d’être prête pour le tournage.

    Lancer de ballon-sonde et CNES

    Pour les besoins du film, l’équipe de tournage a réellement lancé deux ballons-sondes dans l’atmosphère, avec l’aide de l’association Planète Sciences. D’autre part, certaines scènes du film ont été tournées dans les vrais locaux du Centre National d’Etudes Spatiales (partenaire du film) à Toulouse.

    Le concours du C’Space

    Durant l’écriture du film, la réalisatrice s’est directement inspirée du C’Space, une campagne nationale de lancements de fusées dédiée aux étudiants et aux clubs de jeunes passionnés d'espace. Ce sont d’ailleurs les vrais participants du C’Space qui sont venus faire de la figuration pour le concours auquel participent les héroïnes du film.

    Fluides

    Valentin Béchade et Antoine Delacharlery se sont occupés de réaliser les séquences abstraites d’univers à l’aide de fluides (peinture, huile, paillettes). Plus de 40h de rushes ont été nécessaires pour obtenir ces images.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • C'est quoi cette mamie?! (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Crawl (2019)
    • Anna (2019)
    • Playmobil, Le Film (2019)
    • Parasite (2019)
    • Midsommar (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Le Coup du siècle (2019)
    • Yesterday (2019)
    • The Operative (2019)
    • Wedding Nightmare (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Mon frère (2019)
    • Wild Rose (2018)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    Back to Top