Notez des films
Mon AlloCiné
    Cas de conscience
    Note moyenne
    3,2
    13 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Libération
    • Positif
    • Première
    • Culturopoing.com
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Claudine Levanneur

    Une réflexion subtile sur le sens de la responsabilité individuelle au cœur d’un société instable.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Le Figaro

    par La rédaction

    (...) un drame à la fois intime et social, affectif et philosophique, d'une puissance exceptionnelle.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Murielle Joudet

    "Cas de conscience" a cependant les défauts de ses qualités : la virtuosité du scénario se referme comme un piège sur les spectateurs. Quant à la mise en scène, aride et dépouillée, à l’image de la vision pessimiste et tragique du cinéaste, elle semble condamner d’avance les personnages. Pour autant, le film parvient lentement à ses fins : par une forme d’intransigeance et d’âpreté qui ne laissent pas indemne.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Libération

    par Marcos Uzal

    (...) c’est très noir, mais aussi captivant.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Olivier De Bruyn

    Avec sa mise en scène inspirée et son regard implacable sur la lâcheté, le déterminisme et l'aveuglement de la machine judiciaire (entre autres), le cinéaste signe une oeuvre puissante et singulière.

    Première

    par Christophe Narbonne

    Mise en scène d’une angoisse existentielle bourgeoise vs peinture d’une terrible misère sociale. Vahid Jalilvand excelle sur les deux tableaux.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Culturopoing.com

    par Sophie Yavari

    Empreint de pathos, "Cas de conscience" n’est jamais complaisant et s’il traite d’un sujet mélodramatique par excellence, c’est toujours avec une distance et un ton qui sonnent justes.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    La Croix

    par La rédaction

    Dans ce film glaçant un médecin légiste de Téhéran doit faire face à sa responsabilité dans la mort d’un enfant de 8 ans malgré un rapport d’autopsie qui l’innocente. Un second long-métrage pour Vahid Jalilvand, qui confirme la capacité du cinéma iranien à filmer les tourments intimes de la société.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Journal du Dimanche

    par E.M.

    Primé à Venise, Vahid Jalilvand signe un drame social sobre et d’une grande maîtrise sur la responsabilité individuelle, dans une société iranienne où les femmes se révèlent plus courageuses que les hommes.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    C'est un peu verbeux, parfois émouvant, mais inégal. En revanche, l'interprétation de Navid Mohammadzadeh, le père de l'enfant mort, est formidable.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Trop chargé d’intentions, le film finit par manquer ­de vie.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Benoît Smith

    Les responsabilités multiples, (...), la contagion de la faute, le film semble moins les observer qu'il ne les entretient lui-même à l'occasion, et par des moyens plutôt grossiers.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Cahiers du Cinéma

    par Mathis Badin

    Cas de conscience se protège derrière son sujet fort, sans s’attarder sur les questions qu’il soulève, et ne fait que noyer le poisson. Le film tombe même dans l’indécence lorsque, pour un dernier effet de sidération, il vient se cacher derrière les atours d’une fin ouverte.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top