Mon AlloCiné
    Lola et ses frères
    note moyenne
    3,7
    1044 notes dont 146 critiques
    16% (23 critiques)
    32% (46 critiques)
    30% (44 critiques)
    12% (17 critiques)
    8% (11 critiques)
    3% (5 critiques)
    Votre avis sur Lola et ses frères ?

    146 critiques spectateurs

    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 20 critiques

    3,5
    Publiée le 2 avril 2019
    Cette comédie dramatique mise en scène et coécrite par Jean-Paul Rouve nous réserve sur son final des scènes émouvantes et quelques belles images. Heureusement car son scénario, coécrit avec David Foenkinos, nous embarquait dans une intrigue sans rythme enchainant catastrophe sur catastrophe. Un drame tellement bien joué qu'il finit par rendre le spectateur aussi désabusé que les personnages du film. Un coup de cœur pour Ramzy Bedia présent à l'affiche de cette comédie dramatique superbement interprétée par la lumineuse Ludivine Sagnier ; José Garcia servit par un joli rôle se révèle comme toujours excellent, quant à Jean-Paul Rouve, il réalise une performance en demi-teinte due au manque d'étoffe de son personnage.
    L'AlsacienMarseillais
    L'AlsacienMarseillais

    Suivre son activité 379 abonnés Lire ses 782 critiques

    2,0
    Publiée le 30 novembre 2018
    Quatrième long-métrage du comédien-réalisateur Jean-Paul Rouve, ancien Robin des bois, "Lola et ses frères" raconte l'histoire d'un trio fraternel fort mais néanmoins sujet aux frictions. Chômage, solitude, deuil, heureux événement ; ce sont des fragments du quotidien qui sont rapportés, avec légèreté, peut-être un peu trop d'ailleurs... Benoit est opticien et se marie pour la troisième fois et pense que c'est la bonne cette fois. Pierre, son petit frère, démolit des immeubles et se fait virer suite à une faute professionnelle mais n'ose pas l'annoncer à ses proches. Lola, la benjamine, est avocate et décide enfin de penser à elle en commençant une nouvelle histoire d'amour, quitte à laisser son rôle de maman de substitution de côté... "Lola et ses frères" n'est pas si mauvais. Il est même soigneusement réalisé et très bien porté par ses acteurs. Le scénario est rempli de détails, de quelques beaux dialogues et de situations cocasses qui font sourire à plusieurs reprises, c'est vrai. Rien de bien nouveau là-dedans mais les personnages sont vrais, simples, sans artifices ni illusions, bruts. On les découvre à travers des portraits individuels qui finissent par s'entrecroiser à l'instar d'un film choral. Chacun a sa routine, son rythme de vie, son chez-soi, ses problèmes et c'est généralement en famille que les choses prennent de l'ampleur. Les retrouvailles traditionnelles devant la tombe de leurs parents, lieu de bilan et de règlement de compte, sont sûrement les plus beaux passages du film. José Garcia en homme taiseux, Ramzy Bedia en grand romantique et Ludivine Sagnier à la recherche de son désir offrent des beaux contre-emplois qui ont servi mon intérêt. Mais, en réalité, le ton est si léger et monocorde qu'il en devient anecdotique. C'est là où les petites blagues et les petits tracas ne suffisent pas pour nous captiver. Il n'y a pas d'histoire, juste une situation de base avec des personnages aux caractères opposés. C'est peut-être cruel mais j'en suis arrivé à me dire que je m'en foutais de leurs déboires amoureux. Qu'est-ce qui m'a fait dire ça ? (C'est quand même un peu extrême, j'avoue). En fait, vu qu'il n'y a que le ton de la légèreté contemplative qui est utilisé, ça donne un côté old-school et désuet, voire insignifiant parfois. Il ne se raconte rien et pour être honnête, j'ai rarement vu un scénario aussi ennuyant et vide. Je suis assez étonné de ressentir ça car j'adore les scénarios de David Foenkinos qui avait signé le magnifique "Jalouse" avec Karin Viard, bien plus saisissant par son réalisme. C'est dommage car malgré la complicité entre les acteurs et l'investissement émotionnel final, "Lola et ses frères" sonne creux et n'est pas parvenu à me toucher. C'est comme si Jean-Paul Rouve ne voulait pas raconter une histoire mais laisser faire les choses par elles-même... Malgré les nombreuses ellipses qui s'arrêtent sur les étapes de vie les plus "palpitantes", il y a un manque total de rythme, de panache, d'inattendu. De plus, ça faisait assez longtemps que je n'avais pas entendu une playlist musicale aussi ringarde et déprimante. Elle arrive toujours au mauvais moment, cassant toute la tendresse émotionnelle des scènes en cours. Non, pour moi, Goldman et Balavoine ne sont pas bien passés. Aucune urgences, pas d'enjeux, peu de nuances, comme si les personnages vivaient dans une bulle déconnectée de la vie actuelle. Personnellement, cette manière de raconter ne m'a pas convaincu tout comme ces problèmes intimes traitées avec trop de pudeur. Pour moi, c'est un quotidien survolé, démontré, joué et pour le coup, long et soporifique.
    soumiya75
    soumiya75

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 118 critiques

    2,0
    Publiée le 5 décembre 2018
    Je n’ai pas compris l’engouement pour ce film.. c’est simple, sans chichis, sans frissons, j’allais dire sans émotions ... c’est plutôt digne d’un téléfilm
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2382 abonnés Lire ses 641 critiques

    3,0
    Publiée le 5 décembre 2018
    « Lola et ses frères » n’a pas d’autres ambitions, que de vouloir nous embarquer dans la relation, toute simple et pourtant compliquée à la fois, d’une fratrie composée de Lola, Pierre et Benoît. Ces trois frères et sœurs plus tout jeunes, pétris de problèmes, aussi bien matériels qu’existentiels, sont en tout état de cause, plus dans l’incommunicabilité que le partage des galères du quotidien. En soit l’histoire de tout un chacun, que Jean-Paul Rouve, ici à la double casquette de comédien et réalisateur, a un peu de mal à rendre prenante et émouvante. Chacun a en effet, pendant trop longtemps, bien peu à nous raconter, et les liens qui unissent ce trio, en étant un peu schématiques, ne suffisent pas à le rendre d’emblée sympathique et touchant... Et malgré tout sans s’y attendre, ce cinéaste en creusant davantage à l’intérieur de ces personnages, arrive enfin à faire apparaître leurs travers, leurs fêlures, tout ce qui les rend fragiles et vulnérables, en les empêchant de se construire et d’avancer dans la vie. L’émotion prend alors forme tout à coup, au détour d’un instant, d’une révélation, d’un simple regard que l’on attendait depuis la moitié du film, pour enfin s’attacher à ces trois êtres et s’intéresser à leur mal être enfin sincère et déjà bien plus juste qu’au commencement ! Comme si Jean-Paul Rouve avait enfin réussi à sortir ces âmes en peine de leur enveloppe assez artificielle et un peu clichée, dans laquelle il les avait enfermés à l’origine ! Si bien que l’impression d’assister à une famille dont on ne comprend pas trop la nécessité de la montrer à l’écran, s’efface peu à peu pour entrer un peu tard dans un fonctionnement et des échanges qui auraient pu se mettre en place bien avant. Ce film, finalement assez déséquilibré, devient en définitive une peinture assez juste des sentiments, des non-dits, de la difficulté à s’ouvrir aux autres... Ludivine Sagnier nous offre des moments tendres, un jeu assez subtil, tout comme José Garcia sensible et très différent de son jeu habituel, tandis que Jean-Paul Rouve semble lui, plus caricatural. Alors il en ressort une impression mi-figue, mi-raisin d’autant plus que cette façon de se chamailler et de se déchirer tout en s’aimant par dessus tout, devient une tendance qui se généralise actuellement au cinéma, un peu facile et gentillette, en se contentant ainsi d’un esprit bisounours un peu trop réducteur ! Heureusement, ici le meilleur est pour la fin...
    Laurent P.
    Laurent P.

    Suivre son activité 2 abonnés

    1,0
    Publiée le 3 décembre 2018
    décidément les sentiments filmes par jean Paul rouve sont aussi léger qu une enclume. pas drôle,mal écrit, les acteurs cabotinent a souhait.et dire qu on a pu comparer ce cinéma à celui de sautet..et puis quoi encore!!
    scrabble
    scrabble

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 323 critiques

    0,5
    Publiée le 30 novembre 2018
    un film linéaire, plat avec un scénario où on veut privilégier les bons sentiments. tout y passe !!! le chômage, l’infertilité, les colères entre frères qui s’aiment mais ça laisse froid. on sourit à peine et surtout pas d’éclats de rire comme les critiques l’annonçaient
    zorro50
    zorro50

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 6 critiques

    2,0
    Publiée le 28 novembre 2018
    J’apprécie vraiment beaucoup Jean-Paul Rouve depuis toujours, je suis très fan de José Garcia et je n’ai pas d’à priori contre Ludivine Sagnier, cependant je n’ai ressenti aucun plaisir en regardant ce film. Maintenant, je perçois les limites du talent de Jean-Paul Rouve et çà m’attriste un peu. Le film est mauvais parce que les personnages manquent de densité et de sincérité, et les situations entre frères et sœurs de 35-40 ans sont pour le moins ambigües et extravagantes. En résumé, leurs petits mélodrames ne sont ni convaincants ni émouvants. Une perte de temps !
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 275 abonnés Lire ses 1 100 critiques

    0,5
    Publiée le 4 décembre 2018
    "Lola" (Ludivine Sagnier) est la petite dernière d'une fratrie de trois - à 35 ans, cette avocate qui ne fait (semble-t-il) que du divorce, a deux grands frères très protecteurs, "Pierre" (José Garcia), 12 ans de plus, contremaître dans le BTP, divorcé, un fils de 17 ans surdoué, et "Benoît" (le réalisateur, Jean-Paul Rouve), opticien prospère, un an au-dessus, qui se marie (avec une gentille cruche), pour la 3e fois. Heurs et malheurs en famille, façon récit "choral".... On aimerait sauver quelque chose de cette 4e réalisation du sympathique JPR... Las.... Même la distribution n'a rien d'emballant. Vraiment rien. La mise en scène combinant platitude et facilités... Quant au "fond", ce n'est qu'un enchaînement de lieux communs (outre sur les liens familiaux, sur le chômage, tout particulièrement), reliés à la grosse ficelle de la sensiblerie, et supplémentés à la bien-pensance. Où sont les excellents "Souvenirs" (2014), avec une première collaboration Rouve/Foenkinos, alors épatante ?....
    AZZZO
    AZZZO

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 3 décembre 2018
    Les scénarios de David Foenkinos sont semblables à ses romans : gentils et plein de bons sentiments. Ici, pas d'intrigue. L'histoire n'est qu'un prétexte pour alterner les scènes d'émotion (avec piano mezzo dans les aigus) et scènes drôles dont les répliques tombent à plat. La distribution sauve un peu le film mais pour résumer : il y a du bon et du nouveau dans ce film. Le problème, c'est que le bon n'est pas nouveau et que le nouveau n'est pas bon.
    Francoise H.
    Francoise H.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 28 novembre 2018
    Franchement désolée de déposer une mauvaise critique mais après avoir lu les critiques spectateurs et presse, je me suis dit qu'il ne fallait pas rater ce film : quelle déception !!! j'ai voulu quitter la salle plusieurs fois mais j'ai tenu espérant qu'il se passerait quelque chose... pas d'émotion pour moi et pourtant j'ai la larme facile... creu... sans intérêt... on passe du coq à l'âne... tous les sujets de sociétés y sont : couple, divorces, mariages, stérilité, adoption, chômage, décès des parents etc. rien d'original. ZERO.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 1 133 critiques

    3,5
    Publiée le 29 novembre 2018
    un film pas évident pour moi….j'y ai trouvé de la tristesse, les deux frères étant dans des situations affectives compliquées (Jean Paul Rouve et José Garcia)….Seule Ludivine Sagnier rayonne un peu, même si son rôle est aussi compliqué, .Le scénario alterne donc l'humour, avec des moments plus graves, on est un peu est à mi chemin, entre comédie et comédie dramatique…. José Garcia porte un air de chien battu pendant une heure quarante, ça a un peu flinguer mon moral…..Je rejoins certains commentaires pour dire que c'est un peu fouillis dans la mise en scène, mauvais raccords, dialogues qui tombent parfois à plat (la blague air France qui tombe dont ne sais où), et situations en porte à faux. Les bonnes idées. il y en a beaucoup, ne sont pas assez mises en valeurs par soit la musique, soit la lumière, le cadrage…..Le film manque un peu de lien, je répète le découpage fait parfois passer du coq à l'âne….Bon , je suis sorti un peu déçu, à vrai dire, pour deux choses, ce n'est pas un feel good movie et la mise en scène est décousue….Voilà, voilà, même si pour certains, cela peut être un bon divertissement (ceux qui ont un moral d'acier)….A vous de voir…..
    PaulGe G
    PaulGe G

    Suivre son activité 76 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 30 novembre 2018
    ce n'est surement pas la comédie de l'année. un scénario qui part dans tous les sens avec des séquences inutiles (chez l'avocate)entre autre, la mise en scène faite de bout de ficelle ne prend pas, le jeu simple (sauf José qui est excellent), ce sont des séquences mises bout a bout sans réelle montage, ce n'est ni drôle ni triste et un peu ennuyeux
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 557 abonnés Lire ses 76 critiques

    3,5
    Publiée le 28 novembre 2018
    Il y a des films qui paraissent tellement banals et déjà-vus qu’on aurait vite fait de les occulter ou, pire, de les dénigrer sans s’y attarder. « Lola et ses frères » fait partie de ceux-là avec son postulat de base cliché au possible. Soit les amours, les emmerdes, les joies et les déconvenues d’une fratrie composée de deux frères et une sœur. Pourtant, dès ses premières séquences de mariage (encore une fois le genre de moments de cinéma archi-rebattus), le film nous cueille. A l’entournure de quelques dialogues bien mis en bouches, de moments cocasses et d’une petite dose d’émotion, on rentre dans cette chronique un peu surannée. Car, oui, il faut l’avouer, Jean-Paul Rouve se fait une nouvelle fois le parangon d’un cinéma à l’ancienne et l’amoureux d’histoires qui semblent datées. Comme s’il était nostalgique d’un certain cinéma disparu, celui de Claude Sautet en ligne de mire bien sûr, dans les années 70. Son précédent film qui avait été un grand succès, « Les Souvenirs », montrait déjà cette inspiration voire cet hommage à ce cinéma d’antan. Malgré tout, durant toute la projection, on se dit que ce genre d’histoire ne méritait peut-être pas un film de cinéma et qu’elle aurait peut-être davantage eu sa place à la télévision. On se dit que tout cela est très attendu, balisé au possible et pas très palpitant. On se dit aussi que Jean-Paul Rouve nous a déjà joué ce genre de personnage cent fois et qu’il n’a pas lésiné sur le caractère outré d’un des personnages (celui de sa femme dans le film joué par une pourtant irréprochable Pauline Etienne). On se dit aussi que la bande originale entre Goldman et Balavoine tente de draguer une certaine catégorie de spectateurs (les couples mélancoliques des années 80 entre quarante et soixante ans). Et pourtant… Oui ça fonctionne. Les (més)aventures de cœur et les aléas de la vie rencontrés par ces trois personnages nous touchent et nous font la plupart du temps sourire. La magie opère et la complicité entre les acteurs est prégnante. On suit avec délice leurs déboires et leurs bonheurs et on aimerait parfois pouvoir les partager. Rouve parvient à faire transpirer la simplicité de la vie à travers l’écran et nous fait passer un moment aussi beau que mémorable. Une somme de petits moments qui font du bien, tantôt par l’humour qu’ils dégagent, tantôt par l’émotion. On ne voit pas le temps passer et « Lola et ses frères » se mue en un feel good-movie des plus agréables. Il fait partie de ces petits films tout mignons qui vous touchent au cœur sans pour autant être extraordinaires. Formellement un peu pauvre, il réussit tout de même à conquérir le spectateur le plus blasé par ses bonnes intentions et sa petite musique bien à lui, à l’ancienne. Doucement mais surement. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    gaetan1.arnould
    gaetan1.arnould

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 122 critiques

    3,0
    Publiée le 1 décembre 2018
    Un film peut être trop "ordinaire" pour être vraiment réussi. Le côté bienveillant du film rend à la fois attachant les personnages mais quelque peu plat le scénario, même si la banalité des histoires de chacun permet facilement de s'identifier. Les thèmes abordés (chômage, naissance, divorce) sont en effet on ne peut plus universels. Jean Paul Rouve aurait peut être dû davantage axer le film sur l'angle comique, que l'on voit poindre dans certains scènes. L'ensemble reste néanmoins agréable à suivre et permet de voir certains acteurs (Ramzy et Garcia) dans des rôles plus dramatiques que d'habitude.
    Fanatoile
    Fanatoile

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 33 critiques

    4,0
    Publiée le 28 novembre 2018
    Encore une histoire d'une fratrie direz-vous oui mais sauf que celle-ci est très bien construite avec des situations de tous les jours et on y adhère totalement surtout avec le super casting et la mise en scène de Jean Paul Rouve qui aborde des sujets complètement différents à chacun de ses films et c 'est tant mieux et toujours réussi
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top