Mon AlloCiné
Everybody knows
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Everybody knows" et de son tournage !

Cannes

Everybody Knows fait partie de la compétition officielle du 71e Festival de Cannes, dont il fait l'ouverture. Asghar Farhadi a déjà présenté à la Croisette Le Passé en 2013 ainsi que Le Client en 2016 pour lequel il a reçu le Prix du meilleur scénario.

Genèse

Asghar Farhadi a posé sa caméra en Espagne qu'il a visitée au début des années 2000. Il y a vu des avis de recherche suite à la disparition d'un enfant et a eu la première idée de l'intrigue d'Everybody Knows : "J’ai écrit une petite histoire sur ce sujet et je l’ai développée plus tard, il y a 4 ans, juste après le tournage du Passé. J’ai songé à commencer ce projet ensuite. J’ai donc travaillé sur le scénario ces quatre dernières années. Mais on peut dire que le projet a vraiment démarré au moment de ce voyage en Espagne. Deux choses m’y attiraient principalement : d'abord, l’ambiance du pays et la culture, et puis aussi ce fait divers, qui était à l’origine de l’idée. Ces deux éléments ont fait en sorte que, pendant toutes ces années, je ne pensais qu’à l'Espagne."

D'une langue à une autre

Asghar Farhadi a écrit le scénario en farsi dès le début. Celui-ci était traduit simultanément en espagnol par une collègue, Massoumeh Lahidji, qui connaissait bien son style d'écriture : "la version traduite est devenue très proche de celle que j’avais écrite dans ma langue. Le but était de transmettre en espagnol ce qu’on ressentait à travers les mots persans." 
Le réalisateur et scénariste reconnaît que l'écriture de Everybody Knows lui a demandé beaucoup de temps. Afin de lui donner une touche espagnole, il est allé plusieurs fois en Espagne et a fait lire son travail à des amis qui y vivaient : "La première question que je leur posais, c'était si on sentait que l’histoire était racontée par un non-Espagnol. Et plus on avançait vers la version finale, plus ils étaient d’avis que l’histoire devenait complètement espagnole. Plus tard, lors du tournage, toute l’équipe et les comédiens m'ont aidé à ce que le film soit au plus proche d’un cadre de vie espagnol, et notamment de la vie villageoise."

Nouvelle culture

Après avoir tourné Le Passé en France, Asghar Farhadi signe Everybody Knows en Espagne : "le fait de tourner parfois à l’étranger m’offre de nouvelles expériences, me permet de me mettre à l’épreuve et de découvrir d’autres cultures. Bref, les deux expériences ont chacune leurs avantages propres. Hors de mon pays, je tourne sans beaucoup de difficultés matérielles, et à l’intérieur je travaille avec les mêmes équipes depuis longtemps et on se connaît très bien."

Cruz-Bardem

Les deux rôles principaux d'Everybody Knows ont été spécialement écrits pour Penélope Cruz et Javier Bardem. Ces derniers ont été attachés au projet dès le début et n'ont cessé de s'entretenir avec Asghar Farhadi durant les quatre années d'écriture. Le cinéaste iranien souhaitait déjà engager Penélope Cruz sur Le Passé mais celle-ci était alors enceinte : "Nous n’avons pas pu travailler ensemble mais ce fut le début de notre amitié. Je lui ai parlé de cette histoire, de même que plus tard à Javier lors de notre rencontre à Los Angeles. (...) Mais après Le Passé, j’ai finalement décidé de rentrer en Iran et de tourner un autre film, ce qui a reporté ce projet-ci de deux ans. Mais on ne s’est pas perdus de vue."

José Luis Alcaine

Asghar Farhadi a fait appel au célèbre chef-opérateur espagnol José Luis Alcaine, fidèle collaborateur de Pedro Almodovar : "Il a 78 ans maintenant et l’énergie d’un jeune homme de 30 ans. Je redoutais que son style ne soit pas proche de celui des films que j’ai tournés jusque-là, ce style réaliste que je cherche toujours à traduire en images. Nous avons beaucoup discuté avant le tournage. Il avait déjà vu mes films et les connaissait bien. Notre collaboration s’est très bien passée."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Solo: A Star Wars Story (2018)
  • Deadpool 2 (2018)
  • Gueule d'ange (2018)
  • La Fête des mères (2017)
  • Everybody knows (2018)
  • Death Wish (2018)
  • Avengers: Infinity War (2018)
  • Mutafukaz (2018)
  • L'Homme qui tua Don Quichotte (2018)
  • En Guerre (2018)
  • Le Fils de Saul (2015)
  • Comment tuer sa mère (2017)
  • Plaire, aimer et courir vite (2017)
  • Monsieur Je-sais-tout (2017)
  • Gringo (2018)
  • Le Cerveau des enfants (2017)
  • Mon Ket (2016)
  • Bienvenue en Sicile (2016)
  • Avatar 2 (2020)
  • Champions (2018)
Back to Top