Mon AlloCiné
    Persona non grata
    Note moyenne
    2,8
    19 titres de presse
    • Closer
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • Le Figaro
    • L'Express
    • Marianne
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • La Croix
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Télérama
    • Voici
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Ouest France
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Les Inrockuptibles
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 critiques presse

    Closer

    par La Rédaction

    Un thriller psychologique intense et bien mené.

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Tension garantie !

    Femme Actuelle

    par Sabrina Nadjar

    Une réussite.

    Le Figaro

    par Nathalie Simon

    Le nouveau film de Roschdy Zem, adapté d’O Invasor du Brésilien Beto Brant, raconte comment deux hommes basculent de leur vie ordinaire à l’illégalité. Une manipulation dont la leçon, éternelle, est que l’homme est un loup pour l’homme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    L'Express

    par Christophe Carrière

    [...] la facture visuelle (après quatre longs-métrages, Zem a acquis une sacrée belle aisance dans la mise en scène) et narrative place l'ensemble largement au-dessus de la moyenne de la programmation estivale.

    Marianne

    par Olivier de Bruyn

    Aux côtés de Nicolas Duvauchelle (Maxime) et Raphaël Personnaz (José), Roschdy Zem s’est embauché lui-même pour camper Moïse, ce personnage insaisissable qui n’aime rien tant que nager en eaux troubles. Une prestation inquiétante qui justifie le détour dans les salles.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Dernières Nouvelles d'Alsace

    par La Rédaction

    Persona non grata est un polar, plutôt de banale série, mais aussi une histoire d’ascension sociale et de revanche, attentif à la réalité du travail.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Roschdy Zem signe un drame d’une grande noirceur sur fond d’affaires immobilières véreuses. Composé de deux parties, il se concentre sur le face-à-face entre José et Eddy, avant de prendre une nouvelle tonalité avec l’arrivée de Moïse qui rappelle à sa manière ambivalente que tout se paie dans la vie.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Les Fiches du Cinéma

    par Marine Quinchon

    Le scénario et son dénouement sont attendus, mais le récit maintient la tension jusqu’au bout.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Adrien Gombeaud

    Passé une mise en place savoureuse où l'on s'enfonce dans son siège à la perspective d'une bonne séance, le scénario va, hélas, se diluer.

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    Ambition sociale, poison de l’envie qui lézardent une amitié prétendument en béton : même si son édifice est un peu bancal, l’acteur-­réalisateur (épatant dans un second rôle crucial) sait regarder les hommes tomber.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par Lola Sciamma

    Imaginez la noirceur d'Olivier Marchal transposée sous le soleil de la côte languedocienne : effet chaud-froid garanti.

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    L’horizon est à la fois criminel, social et métaphysique. Vaste dessein, qui s’étiole sous le teintage bleuté du Languedoc-Roussillon et le naturalisme un rien laborieux du polar à la française.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Un thriller mécanique où les promesses de départ, l'excellent casting, le ton décalé des dialogues et un scénario jouant brièvement la carte du paranoïaque anxiogène s'étiolent trop vite.  

    Ouest France

    par Thierry Chèze

    Un scénario trop atone, que la réalisation nerveuse ne peut transcender.

    Première

    par Sophie Benamon

    Si le duo de comédiens fonctionne, l’arrivée – après une ellipse soudaine – d’un troisième personnage, un voyou manipulateur vient hélas dérégler la mécanique. Reste une mise en scène musclée, une caméra au plus près des visages, et le plaisir de voir le film d’un cinéaste qui sait se remettre en question à chaque fois.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    aVoir-aLire.com

    par Julien Dugois

    Qu’il s’agisse du passif des personnages, de leurs relations, des enjeux de l’intrigue et même des actions censées faire avancer celle-ci... Tout nous est artificiellement raconté au travers des bavardages aussi poussifs que superficiels, que s’échangent des acteurs peu investis.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Les Inrockuptibles

    par Ludovic Béot

    Un polar émoussé sans aucune idée de cinéma, une longue traversée du désert où tout le monde se demande ce qu'il fait là, à part Roschdy Zem qui semble beaucoup s'amuser devant la caméra en ange gardien/démon qui erre en chemise hawaïenne et grimace pour faire du De Niro.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Marcos Uzal

    On en sort sans savoir si tout cela était censé nous inquiéter, nous édifier ou nous faire rire. Seuls les amateurs de second degré, collectionneurs de punchlines gratinées et de faux raccords gros comme des maisons trouveront de quoi se satisfaire.

    La critique complète est disponible sur le site Libération
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top