Mon AlloCiné
Un jour ça ira
note moyenne
4,1
110 notes dont 26 critiques
54% (14 critiques)
27% (7 critiques)
15% (4 critiques)
4% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Un jour ça ira ?

26 critiques spectateurs

Barlet O

Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 198 critiques

4,5Excellent
Publiée le 01/03/2018

Et si on retournait le regard ? Non pas nous sur les migrants mais les migrants sur eux-mêmes et sur nous. Parqués dans des centres d’accueil, leurs talents sont occultés. Ce sont pourtant ainsi qu’ils pourraient trouver leur place dans notre société. C’est encore plus vrai des jeunes. Ballotés par l’exil, leur maturité est extrême, leur sensibilité exacerbée. C'est la bonne idée de ce documentaire est de s’attacher à deux ados de 13 ans, Djibi et Ange. (...) On n’oublie pas les poésies de Djibi, pas plus qu’on n’oublie Ange et sa chanson. Alliance de deux frères engagés, l’un cinéaste l’autre journaliste, Un jour ça ira au titre pétri d’espoir est bourré de l’énergie spontanée des jeunes. C’est l’anti journal télévisé. A ne pas rater. (lire l'intégralité de la critique d'Olivier Barlet sur le site d'Africultures)

Jo J.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/02/2018

Film en tout point bouleversant. Une vrai pépite. Un grande claque d'humanité. Enfin un documentaire qui donne un regard nouveau sur sujets de société, ces situations, ces personnes si facile à stigmatiser. On ressort de la salle de ciné bien secoué, mais avec une bouffée d'optimisme et l'envie de ne plus être seulement spectateur. A voir et à partager.

Marcel D

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 196 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/02/2018

Ca touche en plein coeur... C'est simple, sans chichi : des relations humaines, l'art comme espace de parole ! On ressort de la salle en se disant qu'on a bien de la chance et que ça serait bien d'agir pour ceux qui en ont moins que nous. Encore un film qui ne dépassera pas les 20.000 entrées... Dommage, mais c'est vrai que les Tuche 3 ou 50 nuances de Grey 3 sont bien mieux !

m_svy

Suivre son activité Lire sa critique

4,0Très bien
Publiée le 14/02/2018

Très beau film qui, à travers les mots d'enfants, souvent mis en chansons, nous ouvre les porte d'un monde qui nous est finalement inconnu. Mention spéciale à la BO !

langloishel

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/02/2018

"Un jour, ça ira" nous fait entendre ce que l'on ne pense pas pouvoir entendre : la voix des adolescents qui vivent en centre d'hébergement d'urgence, à Paris, avec leur joie de vivre, même si en contraste, l'émotion gagne le spectateur très rapidement, devant la précision de ces enfants à décrire la difficulté de leur vie. Donner à ces jeunes la possibilité de s'exprimer, de réfléchir sur leur vécu, c'est leur permettre de moins subir le quotidien. C'est aussi pour nous spectateurs, l'occasion de sortir de cette stratégie d'évitement mental, de penser cette réalité qui nous laisse trop souvent submergé par un sentiment d'impuissance. Courrez voir ce film, avec vos enfants de plus de 9 ans et plus. Ce film est habité, la musique le porte également, l'engagement des journalistes et auteurs qui travaillent avec les enfants nous tire vers le haut. Bravo !

lltantan

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 7 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/02/2018

Un film magnifique, bouleversant, pas du tout déprimant, au contraire plutôt porteur d'espoir, comme son titre l'indique. Allez y, c'est un regard nécessaire et plein d'humanité sur ce qui se passe juste à côté de chez nous.

Ari V.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/02/2018

J’ai eu la chance de voir ce film en avant-première, et le goût d’y retourner et d’y inviter des amis. Ce document qui filme toujours à la bonne hauteur (d’enfants, de sentiments, de pudeur, de tendresse) est d’une humanité bouleversante. Le rire succède aux larmes, et les larmes sont un condensé inexplicable de tristesse et de joie. Et puis il y a ce centre incroyable, ancien siège social de l’INPI. Et puis, et surtout, il y a Djibi, cet ado gouailleur débordant de vitalité qui transcende le film. Et enfin, il y a la caméra toujours placée, attentive et bienveillante, des frères Zambeaux. Je suis plutôt avare de mes enthousiasmes, mais sur ce coup-là, j'ai été complètement conquis.

CaMéo Gironde

Suivre son activité Lire ses 39 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/03/2018

Simple et émouvant, ce film aborde sans misérabilisme, des témoignages de parcours de vie d’adolescents, mineurs isolés, issus de l’immigration…

Lord Tempier

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/02/2018

Une autre vision de la pauvreté, vue de l'intérieur d'un Centre d'accueil. Les frères Zambeaux nous font partager la vie quotidienne de ces familles et découvrir la passion de ces bénévoles de l'association Aurore. Attachant sans être jamais voyeur, tout simplement humain, ce film vous embarque sans vous demander la permission dans le sillage de la caméra de Stan. À voir absolument.

Laurent C.

Suivre son activité 127 abonnés Lire ses 952 critiques

3,5Bien
Publiée le 27/02/2018

Si certains ministres du logement se rassurent de penser qu'il n'y a que 50 SDF qui dorment dehors à Paris par nuit, particulièrement en ces temps glacials, le moindre que l'on puisse dire, c'est que l'accueil en urgence des personnes en difficultés n'est pas une priorité des finances publiques. "Un jour ça ira" se passe dans un CHU, non pas un centre hospitalier, mais un centre d'accueil d'urgence, en l’occurrence un rare lieu où les familles peuvent rester six mois, là où dans la majorité des cas, les crédits disponibles obligent les travailleurs sociaux à sortir de l'établissement, les hébergés dès les premières heures de la journée. Les murs sont sales, les chambres sont étroites, à la limite de l'insalubrité, ce qui, sans doute a poussé les responsables de l'Association Aurore à déménager dans un autre immeuble. Les familles côtoient les personnes isolées, sans doute pour le meilleur et pour le pire. Le choix des deux documentaristes est d'attarder son regard sur une ribambelle d'enfants qui errent depuis des mois d'un centre à l'autre. Comme dit l'un, ce sont des serial déménageurs ! Le propos est évidemment très humaniste, a fortiori lorsqu'il s'agit de regarder la façon dont un pays traite ses pauvres, ses immigrés, et ses familles en difficultés sociales. Le problème c'est que le film sombre dans un tire-larmes qui dessert totalement la cause des réalisateurs. On pleurniche à longueur de temps, alors que ces enfants n'ont pas besoin des sanglots pour exprimer la violence sociétale dont ils sont les victimes. "Un jour ça ira" emprunte son affiche à un projet éditorial que les mêmes enfants construisent avec des articles, des poèmes ou des chansons qui racontent leur terrible périple. En tous les cas, ce film demeure un objet d'intérêt public pour tous ceux qui méconnaissent le traitement indigne qui est fait dans la cinquième puissance du monde, aux immigrés récemment débarqués sur le territoire, ou aux mal-logés.

Camdb

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/02/2018

"Une gifle au coeur" disait la critique. Absolument. Un documentaire que je trouve nécessaire d'aller voir, y compris avec de jeunes ados. Touchant, tellement vrai, plein d'humanité, un hymne à la vie, vraiment un grand bravo aux jeunes artistes et aux personnes qui les ont accompagnés et guidés dans l'écriture de ces magnifiques témoignages. Merci pour ce très bon moment qui nous rappelle l'essentiel : le partage et la solidarité sont des valeurs essentielles dans la vie. Un film à voir, absolument !

hkofi

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/02/2018

Sur un sujet délicat, un excellent film, plein d'émotion sans pour autant glisser vers la sensiblerie.

Ouiza Smith

Suivre son activité 10 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 22/02/2018

Un film bouleversant et malgré tout riche d'espoirs même si le quotidien est dur pour ces jeunes qui vivent en Centre d'Hébergement d'Urgence . Très beau film qui, à travers les mots d'enfants, souvent en chansons, nous ouvre les porte d'un monde qui nous est inconnu. Magnifique et plein d'humanité , meme si on ressort de la salle de ciné bouleversé, mais avec une pleins d'optimisme . je vous le conseil zaza

Yves G.

Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 1 415 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 22/02/2018

L'Archipel est un centre d'hébergement en plein Paris qui accueille, dans les anciens locaux de l'Institut national de la protection intellectuelle, avant leur réfection, des familles étrangères. Les frères Zambeaux y ont posé leur caméra, s'attachant notamment à deux pré-ados d'une douzaine d'années, Djibi et à Ange. Djibi vit seul avec sa mère immigrée du Sénégal ; elle est seule avec son père. Grâce aux ateliers d'écriture et de chant qui leur sont proposés, Djibi et Ange créent un peu de beauté et d'espoir. Pendant douze ans Edouard Zambeaux a présenté "Périphéries" sur France Inter. Il s'y intéressait aux marginaux, aux petits, aux sans-grades. C'est avec la même empathie qu'il filme les familles du 115, le numéro d'urgence des mal-logés, ballottés d'hôtels en meublés. Djibi les appelle les "serial déménageurs". "Un jour ça ira" décrit la vie des occupants, l'ennui de leurs journées sans but, l'inquiétude que suscite la fermeture imminente de l'Archipel et le relogement hypothétique de ses résidents. Il décrit aussi le travail remarquable de dévouement des travailleurs sociaux qui en assurent la gestion et qui animent les activités proposés aux jeunes. On ne peut, en particulier, s'empêcher de saluer le talent de la chanteuse-parolière-pianiste Peggy Rolland dont la voix et la rythmique permettent, le temps d'une chanson, de faire oublier les couacs de ses élèves pas toujours doués. "Un jour ça ira" a le défaut de ses qualités. L'émotion qu'il nous fait partager est parfois un peu trop racoleuse. La larme qu'il nous fait verser est souvent de trop. Autrement plus critiques et autrement plus convaincants étaient les documentaires sur l'accueil en Cada ("Les Arrivants", 2008) et sur l'apprentissage du français à des jeunes étrangers ("La Cour de Babel", 2013).

Min S

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 181 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/02/2018

Un documentaire qui parle sur la difficulté pour les émigrés de se loger en France, pour moi il manque plus d’information sur les démarches à faire et le pourquoi est si dur de trouver un logement stable. Film vu avec mes enfants de 10 et 8 ans, ils ont bien aimé aussi.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top