Mon AlloCiné
Un coup de maître
note moyenne
3,6
38 notes dont 9 critiques
22% (2 critiques)
56% (5 critiques)
22% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Un coup de maître ?

9 critiques spectateurs

velocio

Suivre son activité 285 abonnés Lire ses 2 047 critiques

4,0
Publiée le 31/01/2019
Il y a 2 ans, un film argentin avait apporté une preuve supplémentaire de la vitalité du cinéma de son pays d’origine. Son titre : "Citoyen d’honneur". Ses réalisateurs : Gastón Duprat et Mariano Cohn. Son scénariste : Andrés Duprat. Un trio que l’on retrouve dans "Un coup de maître", sauf que, si Andrés Duprat est toujours scénariste, son frère Gastón est cette fois ci le seul réalisateur, Mariano Cohn étant à la production. Un coup de maître a été présenté hors compétition à la dernière Mostra de Venise. Pas facile lorsqu’on est propriétaire d’une galerie d’art d’avoir à gérer la carrière d’un peintre foutraque, extravagant, provocateur et imprévisible, un ensemble qui se résume en un mot : … ingérable. Qui plus est, cet artiste n’est plus à la mode, sa cote a sérieusement baissé, il est couvert de dettes et le propriétaire de la maison qu’il habite avec ses chats et ses chiens menace très sérieusement de le mettre à la porte s’il ne s’acquitte pas des loyers qu’il a en retard. En plus, il se trouve que cet homme, malgré tous ses travers et les soucis qu’ils vous causent, est votre ami depuis des dizaines d’années et qu’il vous est toujours resté fidèle en refusant les propositions financièrement alléchantes qu’on lui faisait lorsque, dans les années 80, il était au firmament de sa carrière artistique. Toutefois, cet artiste sur le déclin, Renzo Nervi, a encore des admirateurs, tel Alex, un jeune espagnol qui insiste pour devenir son élève. Un élève qui, pour Renzo, ne pourra jamais devenir un artiste car trop rigoureux, trop rationnel, et, surtout trop humble. Etre ambitieux et égoïste, voilà les qualités qui font un bon artiste. Vraiment spécial, ce Renzo, « qui compte les années à partir de la date de la naissance de Rembrandt, qui était un génie, et non du Christ, qui était un cinglé ». Spécial et quelque peu alcoolique, au point de se faire renverser par un camion en sortant d’un restaurant où il a réussi à ne pas payer l’addition. Et si l’amnésie qui touche alors Renzo permettait à Arturo, le propriétaire de la galerie d’art, de trouver une solution à ses problèmes, à leurs problèmes ?! Avec "Un coup de maître", le cinéma argentin a encore frappé fort ! Une fois de plus avec une comédie jouissive, pleine de cynisme et de générosité, avec, en bonus, une incursion prolongée et sans doute très juste dans le milieu de l’art contemporain argentin ainsi que, à la fin, un petit voyage dans les fabuleux paysages du nord-ouest de l’Argentine, dans la province de Jujuy. Un film qui a vraiment tout pour plaire !
folyr

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 34 critiques

4,5
Publiée le 10/02/2019
Encore un bijou de Gastón Duprat qui nous avait régalés avec Citoyen d'honneur, et L'Homme d'à côté. Les personnages sont formidables, le scénario n'est jamais où on l'attend, l'histoire est originale, c'est plein d'humour, de tendresse. C'est hélas peu distribué, alors que les médiocres comédies françaises inondent nos écrans, quel dommage ! Courez-y vite.
traversay1

Suivre son activité 420 abonnés Lire ses 2 951 critiques

3,5
Publiée le 13/02/2019
Après la littérature, avec Citoyen d'honneur, au tour du monde de l'art, dans Un coup de maître, de subir la verve caustique de l'argentin Gaston Duprat, dont le frère a écrit le scénario. Un film réjouissant qui a le mérite de dire tout ce que les profanes tendent à penser de ce microcosme où les visées commerciales, au fil des modes qui passent, semblent plus importantes que le talent. Un coup de maître pousse le cynisme un peu moins loin que dans le film précédent de Duprat dans le sens où le ton est aussi donné par une histoire d'amitié un peu agitée, mais très burlesque, entre un galeriste et un peintre. Un attelage qui fait merveille entre un matois et un misanthrope, le second étant haut en couleurs et particulièrement vert pour son âge. Intégralement conçu comme un long flashback, le film a la ruse de nous tenir en haleine avec la voix off d'un des deux protagonistes qui confie d'emblée en voix off qu'il est un assassin. Il faut bien cela car d'un autre côté la mise en scène, bien que meilleure que dans Citoyen d'honneur, est relativement poussive, ce qui évitera toute comparaison avec le très brillant The Square. L(art de l'imposture, précisément au détriment de l'univers artistique est en tout cas illustré avec vivacité par deux formidables interprètes : Guillermo Francella et Luis Brandoni. Peut-être pas un coup de maître ni un coup de foudre mais assurément un film qui vaut le coup pour son côté satirique.
domit64

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 117 critiques

4,0
Publiée le 18/02/2019
Malgré quelques erreurs et quelques scènes trop prévisibles, ce film est un petit bijou. caustique voire cynique à souhait sur le monde de l’art. Une belle histoire d’amitié. Un vrai bon moment !
Michele J.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

4,0
Publiée le 16/02/2019
film joyeux et sans concession sur le milieu de l'art comédiens excellents ,Buenos aires envoutante et très bien filmé
louis C.

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0
Publiée le 14/02/2019
Un super film bien Argentin avec des acteurs références ! Outre l’intrigue et les surprises du scénario on est baigné dans cette « onda » de Buenos Aires et les paysages fabuleux du nord! Je recommande la critique du Point
Nicole D.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 12/02/2019
J'ai beaucoup aimé, c'était drôle, pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas. Les acteurs jouent bien. Belle découverte.
djams

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 103 critiques

4,0
Publiée le 11/02/2019
Film très original qui change des histoires racontées d'habitude. On découvre les mœurs et les coutumes d'un pays étranger, l'Argentine sous le couvert de l'art. Très rafraîchissant et très éducatif ! A voir absolument.
janus72

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 176 critiques

3,5
Publiée le 10/02/2019
Excellent film sur l'imposture - la spéculation dans le monde de la peinture avec la position précaire d'1 artiste sur ce trafic d'influence. Soit revenir et zoomer de près sur la perception du terme "ART".... son rapport de plus en plus ténu avec l'argent, voire le monde de la finance, et puis tout ce monde d’esbroufe qui en fait ses choux gras, même si au final personne n'est dupe ( si ? ? ? ), surtout pas les artistes . . . Drôle et enlevé car ici, une réelle amitié vient enluminer le tableau ! A apprécier comme une gourmandise plutôt pimentée ;-p
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top