Notez des films
Mon AlloCiné
    Burning
    Note moyenne
    4,3
    30 titres de presse
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • CinemaTeaser
    • Critikat.com
    • L'Humanité
    • La Septième Obsession
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Paris Match
    • Positif
    • Studio Magazine
    • Transfuge
    • Voici
    • 20 Minutes
    • BIBA
    • L'Express
    • LCI
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Marie Claire
    • Première
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Ouest France

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    30 critiques presse

    Bande à part

    par Olivier Bombarda

    Au détour d’un puzzle hitchcockien, le cinéaste nous trimbale, n’omettant rien d’une vision sociale décharnée, intraitable, profondément injuste. Et dans la perfection de sa mise en scène, ce n’est pas la moindre des qualités de "Burning" que de tacler sans cesse l’illusion du vide, prétexte aux images saisissantes de serres de plastique, dépouillées et en feu, où ne vibre plus que le souffle de la colère.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    La suprême élégance de Burning, c’est de ne pas brûler tous ses vaisseaux à l’écran, mais de les laisser s’infiltrer dans les canaux les plus secrets de notre imaginaire.

    CinemaTeaser

    par Aurélien Allin

    Le génie de Lee Chang-dong est de parvenir à tirer autant de si peu, à étirer son film sans le distendre, à faire d’une histoire où "il ne se passe rien" un récit universel imprévisible.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Critikat.com

    par Thomas Choury

    Le vertige magistral de Burning donne des frissons : celui d’une œuvre qui fait dialoguer main dans la main créateur et créatures, un film comme coécrit par son auteur et son héros, partagé comme un feu sacré que se transmettrait l’artiste et son double, le cinéaste et son acteur, le romancier et son personnage pour redonner sens au monde et mettre à bas sa hiérarchie.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Huit ans après Poetry, le grand réalisateur coréen revient avec un film puissant qui porte sur l’amour, l’écriture et la faute.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    La Septième Obsession

    par Jérôme d’Estais

    Un pays tout en ébullition étouffée, menacé à chaque instant, de l’extérieur, de l’intérieur et dont le film de Lee Chang-dong prend subtilement le pouls tout autant qu’il projette des images dévorantes, d’une force rare et ravageuse, sur sa violente dualité et l’incendie qui couve sous ses serres.

    Les Fiches du Cinéma

    par Roland Hélié

    Cette œuvre majeure de Lee Chang-dong, injustement écartée du dernier palmarès cannois, reste un film absolument fascinant.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Jérémy Piette

    Vibrant et intense, le film de Lee Chang-dong, l’un des plus beaux du dernier Festival de Cannes, oscille entre thriller romantique et traque métaphysique tandis que les certitudes de son trio amoureux se consument à petit feu.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Un grand thriller mental et politique.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Alain Masson

    À la fois limpide et mystérieux, maîtrisé et ambigu, "Burning" est une leçon de mise en scène et un objet de fascination.

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    La beauté formelle, physique et émotionnelle du dernier film du Sud-Coréen Lee Chang-dong était pourtant évidente, tant elle possède une force insidieuse et mystérieuse qui, en même temps qu'elle enveloppe les personnages pour finalement les terrasser, saisit un spectateur foudroyé.

    Transfuge

    par François Bégaudeau

    "Burning", le nouveau chef-d’oeuvre de Lee Chang-dong ou le cinéma comme éloge du vide.

    Voici

    par Daniel Blois

    Sous les atours du thriller, captivant et vénéneux affleure une chronique très actuelle, cinglante et enragée, de la lutte des classes. A ne surtout pas rater.

    20 Minutes

    par Stéphane Leblanc

    Mais qu’est ce qui fait de « Burning » un film aussi incandescent ? Peut-être son climat mystérieux, où les feux ne s’allument ni ne s’éteignent vraiment et où la plupart des énigmes restent en suspens…

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    BIBA

    par Lili Yubari

    [...] cet étrange triangle amoureux coréen bascule en un thriller fascinant, où l'imaginaire contamine petit à petit toutes les images.

    L'Express

    par Eric Libiot

    "Burning" flirte avec le thriller, le film réaliste, la comédie dramatique. Il y a des moments de grâce inouïs, des ruptures de ton étonnantes, des embardées poétiques inattendues.

    LCI

    par Jérôme Vermelin

    Un superbe thriller psychologique.

    La critique complète est disponible sur le site LCI

    La Croix

    par Céline Rouden

    Entre drame sentimental et thriller existentiel, le film du Sud-Coréen Lee Chang-dong, cinéaste aussi rare que talentueux, captive par son atmosphère nimbée de mystère.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Un marivaudage qui se transforme en thriller cérébral pour déboucher sur une vénéneuse réflexion sur l’illusion. Puissant.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Figaro

    par Françoise Dargent

    Lee Chang-dong s'engouffre avec une grande classe dans les blancs d'une nouvelle de Haruki Murakami et livre sa version coréenne de l'univers de l'écrivain japonais.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Jacques Mandelbaum

    Lee Chang-dong signe son film le plus abstrait, le plus beau, le plus surprenant, entre thriller et brûlot social.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Avec une maestria rare, le réalisateur progresse par petites touches, suggère la présence du diable.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Bruno Deruisseau

    Film d’attente au scénario impeccablement ciselé, "Burning" est aussi un grand film de forme et de chair. Il multiplie les points d’incandescence à l’intérieur du cadre, prophétie annonçant l’embrasement final, autant qu’il fixe l’érotisme qui se dégage de son actrice principale.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Marie Claire

    par Emily Barnett

    À la fois film à suspense et parabole sur les inégalités sociales qui rongent le pays, ce mélodrame clinique nous captive, jusqu'à son final glaçant.

    Première

    par Gérard Delorme

    Huit ans après Poetry, Lee Chang Dong revient avec un film intense et stimulant, qui tient de la fable existentielle, de la quête initiatique et de la réflexion sur l’art.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Un superbe polar.

    Télérama

    par Jacques Morice

    La plupart des indices sont révélés au grand jour, sans que l’on s’en rende forcément compte, tout au long de ce film sinueux, très captivant, mais sans dramatisation de l’action.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Julien Dugois

    Une telle densité thématique emballée dans l’écrin d’une mise en scène flamboyante, voilà le beau cadeau que Lee Chang-dong a offert à ce Festival de Cannes. Sa plus grande réussite est d’avoir su mettre sa délicatesse habituelle au profit d’une intrigue criminelle retors.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Malgré sa belle écriture, sans complaisance, sa mise en images efficace, Lee Chang-dong étire trop son propos, nous laissant un peu sur le bord de la route.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Un film aux allures de thriller, plein de poésie et d'étrangeté. Mais le récit reste aussi dense et compliqué qu'un roman de William Faulkner.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top