Mon AlloCiné
La Légende
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Légende" et de son tournage !

Cannes junior

La Légende fait l'ouverture de la section "CANNES ECRANS JUNIORS" le dimanche 13 mai 2018, à Cannes.

Idée de départ

Le réalisateur Florian Hessique évoque son idée de mettre en scène La Légende, un film autour du basket : "J'ai commencé ce sport à l'âge de 6 ans dans un petit club local, c’est tout de suite devenu une passion. J'ai suivi un cursus classique en intégrant une classe « section basket », jusqu’à atteindre le niveau national. La genèse de ce film s'est donc construite autour d’une expérience de vie personnelle et de mon rapport à cette discipline. Le basket, c’est plus de 600 000 licenciés en France, et pourtant ce sport reste encore très/trop confidentiel, surtout à l’écran. J’avais envie de mettre en avant cette discipline, mais aussi de faire passer un message plus profond en abordant, à travers cette fiction, toute la dureté de cet univers. A ma connaissance, il n'y avait encore jamais eu de film Français sur les coulisses du basket. Un vaste domaine inexploré s’ouvrait à moi."

Tournage à Angers

Florian Hessique a longtemps vécu à Angers ou à proximité. Il a donc souhaité y poser sa caméra pour La Légende : "C'est un environnement familier que j'apprécie et que je voulais mettre en avant. La ville d'Angers possède en plus de très belles infrastructures sportives pour le basket ce qui sert également le film. C’est un ville magnifique avec des paysages très cinématographiques, je n’avais donc aucune raison de me priver d’un tel décor naturel. Et puis il fallait absolument que ce film se tourne en province car il y a un réel engouement derrière les équipes locales, ce qui n’est pas le cas à Paris."

Pure fiction

Le film flirte avec le biopic, mais il s’agit d’une pure fiction, "même si lorsqu’on écrit, on laisse toujours un peu de soi", explique Florian Hessique. "Beaucoup de ce qu'il se passe est tiré de faits similaires à la réalité. Mon expérience personnelle m'a permis de vivre ou d'être le témoin privilégié de scènes semblables à certaines des situations de ce film. Elle m'a aussi permis de rencontrer des joueurs avec des parcours et des univers très différents. L’histoire de Markovic est très proche d’une certaine réalité, que je n’ai pas cherché à adoucir."

Remise en forme

Florian Hessique a suivi un entraînement drastique pour incarner lui-même son personnage principal, un champion de basket. "Le plus dur a été de se remettre à niveau physiquement. J'ai donc dû en parallèle de la préparation du tournage, m'astreindre à un programme de préparation physique. Nous avions vraiment beaucoup de séquences de basket à tourner, pour la majorité la nuit et c'est surtout cela qu'il a fallu gérer."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Le Jeu (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Venom (2018)
  • The Predator (2018)
  • Le Flic de Belleville (2018)
  • Capharnaüm (2017)
  • Yéti & Compagnie (2018)
  • Alad'2 (2018)
  • Voyez comme on danse (2018)
  • Girl (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Frères Sisters (2018)
  • Deadpool (2016)
  • The House That Jack Built (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Jean-Christophe & Winnie (2018)
  • Deadpool 2 (2018)
Back to Top