Mon AlloCiné
    Le Daim
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Daim" et de son tournage !

    Filmer la folie

    Avec Le DaimQuentin Dupieux voulait filmer la folie. S'il a l’étiquette d’un réalisateur qui fait des "films fous", il reconnaît n'avoir jamais vraiment filmé la folie en face même si Steak, RubberRéalité et Au Poste! ont quelque chose qui s'en rapproche fortement. Le metteur en scène explique :

    "Mais il y a toujours eu dans mes films précédents des astuces pour que la folie soit plutôt un truc « rigolo » et hors du réel. C’est les films qui étaient dingues, pas les personnages. J’avais très envie de me confronter enfin à un personnage qui déraille, sans artifice, sans mes trucages habituels. Le Daim est donc mon premier film réaliste. Je sais que ça fait marrer les gens quand je le dis mais je le pense profondément. C’est la première fois que je me confronte à la réalité. Une histoire, des acteurs et c’est tout."

    Festival de Cannes 2019

    Le Daim est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2019 en film d'ouverture. Le long métrage marque par ailleurs la première venue sur la Croisette de Quentin Dupieux, toutes sélections confondues.

    1er film d'horreur

    Même s’il y a souvent eu, dans ses précédentes réalisations, un aspect angoissant, Quentin Dupieux voit Le Daim comme son premier film d’horreur. Le cinéaste confie : "Dans mes films précédents, il y a toujours eu quelque chose qui mettait l’horreur à distance. On peut se dire que ce sont des cauchemars avec leurs lots de violence absurde, que tout ça n’est pas vrai. Là, j’ai voulu avec Le Daim me rapprocher du fait-divers, en restant toujours du côté le plus concret de la folie. Je me rends compte que ça produit quelque chose de très différent sur les spectateurs. Ça les perturbe. Ils ne savent plus s’ils doivent être horrifiés de ce qu’ils voient ou en rire. C’est une idée qui me plait beaucoup."

    Un film "réaliste"

    Quentin Dupieux voit Le Daim comme son « Premier film réaliste » car même s'il raconte l’histoire d’un homme qui tombe amoureux d’un blouson en daim, la folie du personnages de Georges s’inscrit dans une réalité. Le metteur en scène développe : "Dans mes précédents films, on était chez Zinzinland, tout pouvait arriver. Ici, le personnage est concret. Le monde qui l’entoure aussi. Vous pourriez croiser Georges dans la rue. Vous pourriez même être Georges. C’est ça qui fait peur. J’ai déjà côtoyé des « Georges » dans ma vie. C’est assez déstabilisant. Normalement, dans un récit sur la folie, on assiste au glissement du personnage. Ici, on ne sait quasiment rien de Georges."

    Jouer Georges

    Pour jouer Georges, Jean Dujardin ne voulait pas faire un numéro d’actor studio sur la folie. Pour le comédien, ce personnage a une solitude en lui qui le touche personnellement. Il précise : "Georges lâche tout. Qui n’a pas rêvé de faire ça ? A partir du moment où j’ai compris ça, je me suis mis à jouer ce personnage le plus normalement possible. Des petits gestes, des regards, une façon d’être bien ancré dans le sol. Pour que ce personnage fonctionne, il faut qu’on y croie tout de suite. Il doit être très terrien. Je crois qu’il ne faut pas chercher à faire le malin dans un film de Quentin Dupieux. Faut juste être à sa place. Ca donne forcément quelque chose d’inattendu avec lui. Je ne m’étais pas rendu compte sur le tournage à quel point je suis à l’écran un double de Quentin. Je ne sais pas... C’est un truc étrange."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Made In China (2019)
    • Beaux-parents (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    • La Femme De Mon Frère (2019)
    • Wild Rose (2018)
    • Nevada (2019)
    • Persona non grata (2018)
    Back to Top