Mon AlloCiné
Champ de Batailles
note moyenne
2,9
3 notes dont 1 critique
0% (0 critique)
0% (0 critique)
100% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Champ de Batailles ?

1 critique spectateur

Daniel C.

Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 677 critiques

3,5Bien
Publiée le 10/05/2018

La sortie au lendemain de la commémoration de l'armistice de 1945 d'un film avec un tel titre "Champ de batailles" est pour le moins audacieuse. L'Espace Saint-Michel est un lieu audacieux, auquel on peut rendre hommage. Edie Laconi a filmé le travail de fourmis des accompagnantes de ces parents "empêchés", "en souffrance". Deux jeunes mères se débattent pour qu'on ne leur retire pas leurs enfants, elles sont encore adolescentes, mais chargées de lourdes responsabilités et bien seules à tenter d'assumer le maternage indispensable. Elles sont accueillies dans un centre parental sur injonction judiciaire. Il y a de l'apprentissage à supporter les contraintes horaires du coucher de l'enfant, du sentiment oppressant de ne pouvoir sortir à l'heure des angoisses vespérales. Il y a ces travailleuses sociales (car oui, le personnel filmé en tout cas, semble exclusivement féminin), qui n'hésitent pas à donner force conseils, à dire quand ça ne va pas, à réprimander. Elles semblent souvent détentrices d'un savoir normatif, quasi moralisatrices. L'appellation "madame", "monsieur" pour désigner les usagers m'est insupportable ! Elle me donne le sentiment d'un vocabulaire tout fait, qui s'apparente au prêt-à-penser des travailleurs sociaux et se voudrait marque de respect, alors qu'il n'est qu'instauration d'une distanciation, certes nécessaire, mais désuète. La dénonciation de cet usage lexical caricatural en est l'emploi par les usagères elles-même, lorsqu'elles parlent de "monsieur" pour désigner, le père ou l'amoureux ! Ce que l'on peut reconnaître à ces équipes, c'est qu'elles réceptionnent, contiennent l'agressivité et la violence parentales. Elles se montrent également capables de nommer ce qui ne va pas dans le développement de l'enfant ou le désarroi de ces jeunes femmes. En contrepoint de ces deux jeunes mères, un couple parental reçoit son enfant placé en famille d'accueil. Peu prolixes, le père dit son aspiration à entendre son fils un jour l'appeler "Papa". La mère est elle, beaucoup plus en retrait, figée dans un désarroi insondable, abyssal. Le grand mérite de ce documentaire, c'est de pointer combien la famille n'est pas un havre de paix, qu'on s'accroche néanmoins à l'idée que vivre en famille serait l'idéal. Ces parents en position de défaillance ne sont pas empêchées d'aimer, loin de là, mais nous mesurons combien éduquer, accompagner le devenir d'un enfant est une tâche terriblement hasardeuse et qu'on devrait toujours garder en tête "qu'on n'est jamais trop de beaucoup" pour aider un enfant à grandir. C'est un investissement sociétal coûteux, dont on ne prend pas suffisamment la mesure.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top