Mon AlloCiné
Détective Dee : La légende des Rois Célestes
Note moyenne
3,7
27 titres de presse
  • Ouest France
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Ecran Large
  • La Voix du Nord
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Journal du Geek
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Le Point
  • L'Express
  • Libération
  • Mad Movies
  • Paris Match
  • Première
  • Télé 2 semaines
  • Cahiers du Cinéma
  • Culturopoing.com
  • L'Ecran Fantastique
  • Les Inrockuptibles
  • Positif
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Le Journal du Dimanche

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

27 critiques presse

Ouest France

par Pierre Lunn

Le film d'action de l'été est devant vous !

20 Minutes

par Caroline Vié

Détective Dee fait son retour dans « La légende des rois célestes ». Filmé par Tsui Hark, il prend une dimension exceptionnelle...

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Arthur Champilou

Une superproduction explosive, qui achève de faire entrer le cinéma chinois dans l’ère des films à grand spectacle, alors que ses blockbusters se font une place de plus en plus importante sur la scène internationale.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CinemaTeaser

par Alex Masson

Qu’importe si l’intrigue s’éparpille plus que d’habitude, délaissant toute logique au profit d’affrontements entre créatures gigantesques, la promesse d’un spectacle épique et sans répit est plus que tenue.

Ecran Large

par Simon Riaux

Inventif jusqu'au vertige, virtuose jusqu'à l'épuisement, "Detective Dee : La Légende des Rois Célestes" atteint un nouveau degré de folie ludique au sein de la filmographie de Tsui Hark.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Voix du Nord

par Catherine Painset

Une réussite visuelle et narrative.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Action, combats, mystères, fantastique: du grand spectacle à la chinoise.

Le Figaro

par La Rédaction

Inutile d'avoir vu les précédents épisodes pour accrocher à ces «rois célestes». Sensationnel mélange de cinéma d'action, de fantastique et de Wu Xia Pian (film de sabre), le film impose son rythme d'entrée de jeu.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Geek

par Henri Lahera

Tsui Hark n’a rien perdu de son sens de la mise en scène et nous gratifie d’une aventure qui mêle intrigue politique et ballets aériens à un rythme effréné. Reste à savoir si le public occidental saura apprécier cette théâtralité poussée et l’aspect baroque de l’ensemble. Si c’est le cas, il découvrira un divertissement de qualité, qui assume fièrement ses origines face aux blockbusters outre-Atlantique.

Le Monde

par Jean-François Rauger

Magiciens, dragon de feu, singe géant, ninjas… Tsui Hark se surpasse pour le troisième volet des aventures de son héros policier.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Effets spéciaux dingues, moyens financiers colossaux, scènes finales ultra-jouissives. On ne suit pas toujours la logique chinoise de l'intrigue, mais le rythme est si effréné, la vivacité de l'ensemble est si réussie qu'on est émerveillé. Feu d'artifice cinématographique garanti.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par La Rédaction

Alternant scènes d’action virevoltantes, combats épiques et scènes de déduction à la Sherlock Holmes, ce blockbuster chinois constitue une nouvelle fois un enchantement, à voir là où c’est possible en 3D.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par François-Xavier Taboni

Avec l'énergie d'un débutant et la maîtrise d'un vétéran, le « Spielberg hongkongais » signe ce blockbuster médiéval épatant et retrouve son meilleur niveau.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Express

par Christophe Carrière

C'est du grand spectacle comme on en voit rarement.

Libération

par Olivier Lamm

Tsui Hark invoque la puissance de la technologie pour créer des images neuves, loin de la standardisation occidentale.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Mad Movies

par François Cau

"Détective Dee" troisième du nom parfait la trilogie d'un festin visuel à la 3D encore plus immersive que celle du précédent volet, moins ludique, plus au service de la trame et de ses chausse-trappes.

Paris Match

par Yannick Vely

Pour son nouveau film, Tsui Hark convoque tout le bestiaire fantastique chinois autour d'une intrigue historico-mythologique pour un mélange détonant d'aventure, de romance et de baston comme le cinéma occidental n'ose plus en produire.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Sylvestre Picard

Le réalisateur Tsui Hark, toujours maître de ses moyens, signe un grand divertissement virtuose, sans que le cahier des charges soit une routine mais plutôt une méthode.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé 2 semaines

par Emilie Leoni

D'une beauté formelle éclatante dans ses costumes, ses décors ou ses combats, cette troisième aventure invite fantastique et onirisme dans une intrigue toujours aussi bien maîtrisée. Un beau spectacle.

Cahiers du Cinéma

par Jean-Sébastien Chauvin

Ce troisième volet, sans égaler les meilleurs films du cinéaste, est assez virevoltant.

Culturopoing.com

par Justin Kwedi

La saga des "Détective Dee" sert de terrain d’apprentissage et assimilation du numérique pour Tsui Hark [...] "Détective Dee : La Légende des rois Céleste" constitue donc un bel aboutissement de toutes ces recherches. Le simulacre est au cœur de l’intrigue mais aussi dans les démonstrations de force spectaculaires des antagonistes de Dee que Tsui Hark met en scène avec une emphase croissante.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

L'Ecran Fantastique

par Jean-Pierre Adrevon

[...] la maîtrise de Tsui Hark, dont la démesure n'est pas le moindre défaut, éclate pour notre plus grand bonheur de spectateur, même si subsiste tout de même, parfois, l'impression que trop c'est trop et qu'on finit par se perdre au milieu de tous ces clans et groupes qui se combattent les uns les autres sans qu'on saisisse toujours pourquoi [...].

Les Inrockuptibles

par Antoine Du Jeu

Grâce à une 3D absolument virtuose, le cinéaste investit, lors de ces scènes de combat, l’espace à fond : la moindre latte ou poutre de bois a son importance.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Positif

par Adrien Gombeaud

Tsui Hark profite de la 3D pour transformer son écran en un grand théâtre de marionnettes avec un hommage amusant à King Kong, des danses spectaculaires de dragons, un géant aux mille yeux globuleux qui fixent le spectateur... [...] Le réalisateur d'"Il était une fois en Chine" se livre surtout à un extraordinaire exercice de voltige idéologique.

Télérama

par Samuel Douhaire

A part peut-être les cascades de Mission : Impossible, Fallout, il sera difficile de trouver plus spectaculaire à voir au cinéma cet été. Mais la prochaine fois, vénérable Tsui Hark, faites-nous une faveur : moins d’effets spéciaux, moins de plans et, surtout, moins de bruit !

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Benoît Smith

Au regard de l'inaugural "Mystère de la flamme fantôme" (...), ce n'est pas seulement la maestria qui s'est émoussée, mais aussi une certaine impertinence.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

On retrouve le souffle épique et l’ambition qui caractérisent cette saga historique [...]. Mais le spectacle convoque l’ennui avec son déluge ininterrompu d’effets spéciaux, son scénario alambiqué et ses acteurs qui forcent le trait.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top