Mon AlloCiné
We The Animals
Note moyenne
3,4
16 titres de presse
  • CNews
  • 20 Minutes
  • Bande à part
  • Ecran Large
  • La Septième Obsession
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Télérama
  • Libération
  • Cahiers du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

16 critiques presse

CNews

par La rédaction

[...] ce drame familial est d’une grande poésie malgré la pauvreté, les cris et le chaos qui l’habite.

20 Minutes

par Caroline Vié

Cette œuvre forte et récompensée à Deauville séduit par l’originalité de son traitement.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Bande à part

par Pierre Charpilloz

Beau, fin et simple, "We the Animals" est comme un poème, doux et bouleversant.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Ecran Large

par Geoffrey Crété

Un premier film fort et solaire, tour à tour fantaisiste et brutal, qui pose un regard moins commun et consensuel sur l'enfance. C'est la révélation d'un réalisateur à suivre : Jeremiah Zagar.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Septième Obsession

par Séverine Danflous

"We The Animals" est un film sensoriel, très peu dialogué, entièrement travaillé par des trouées de lumière et le mouvement constant des croquis animés d’un petit garçon.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Un Malick qui aurait troqué les incantations divines pour un réalisme magique à la sud-américaine.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par La Rédaction

« We the animals » est un film indépendant brut, charnel, qui plonge dans l’imaginaire d’un enfant ballotté par une existence chaotique. Et qui nous laisse hypnotisés par son regard bleu et profond.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Florian Fessenmeyer

Un premier long qui plaira aux adeptes du cinéma indépendant pour sa sensibilité brute et poétique.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Humanité

par Vincent Ostria

Assez typiquement tourné en pellicule 16 mm, qui est un peu (re)devenue l’emblème arty du cinéma américain, We the Animals n’exprime rien de renversant, mais magnifie le réel avec grâce en exprimant la subjectivité d’un enfant sur un mode à la fois idyllique (façon Mark Twain) et anarchique.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Le Journal du Dimanche

par Stéphane Joby

Onirique et délicat.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Par sa grâce, la première fiction du documentariste Jeremy Zagar se distingue du toutvenant de la production indépendante américaine.

Les Inrockuptibles

par Ludovic Béot

Sans vraiment inventer quoi que ce soit, "We the Animals" reste un récit d’apprentissage à fleur de peau, un portrait délicat dont la belle réussite est de parvenir à englober dans un même geste l’expérience de l’intime et de l’universel, du sensible et de l’abstrait.

Première

par Thierry Chèze

Mais à l’écran, le parfait usage du 16 mm, le jeu entre ombres et lumières pour faire de cet environnement aussi crasseux que nébuleux un personnage à part entière éloigne le film de la chronique misérabiliste.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Emilie Gavoille

L’expérimentation est aussi formelle : ce premier long métrage de fiction, fidèlement adapté de Vie animale, roman semi-autobiographique signé Justin Torres, alterne une esthétique documentaire (avec des acteurs non professionnels, pour certains) et des séquences animées oniriques. Le résultat est singulier.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Libération

par Camille Nevers

Cette fausse délicatesse appuyée, cette violence familiale assourdie et vite éludée, se teintent des couleurs chatoyantes et amorphes d’une joliesse ennuyée, vide, mais arty.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Cahiers du Cinéma

par Antoine du Jeu

We the Animals est le produit d’une mixture sans saveur de tous les ingrédients qui font recette dans le cinéma indépendant américain.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top