Mon AlloCiné
Hérédité
note moyenne
2,8
1308 notes dont 251 critiques
14% (35 critiques)
24% (61 critiques)
17% (42 critiques)
10% (24 critiques)
14% (36 critiques)
21% (53 critiques)
Votre avis sur Hérédité ?

251 critiques spectateurs

Ricco92

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 995 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/07/2018

Les classiques du cinéma d’épouvante des années 60 et 70 que sont Rosemary’s baby et L’Exorciste se différenciaient des films d’horreurs actuels par le fait que l’élément fantastique n’apparaissait qu’assez tard : Polanski et Friedkin prenaient leur temps pour étudier les personnages et installer le spectateur dans leurs quotidiens, ce qui permettait de rendre encore plus crédible l’élément fantastique et d’augmenter ainsi l’angoisse. Ari Aster a retenu la leçon avec Hérédité. Pendant une bonne première moitié, le film est un drame sur la perte d’êtres chers nous permettant de pleinement partager les émotions des personnages. Grâce à ce travail d’ambiance, la seconde partie, qui verse petit à petit dans le surnaturel et l’épouvante, possède une puissance non négligeable et évite le ridicule (chose dans lequel le film aurait pu tomber si ce travail de préparation n’avait pas été effectué). De plus, Ari Aster fait preuve d’idées de scénario ingénieusesSpoiler: (le claquement de langue de Charlie) et d’une mise en scène rigoureuseSpoiler: (le fantastique n’est suggéré pendant la première partie que par des effets de lumière discrets), le tout servi par des comédiens totalement immergés dans leurs rôles (en particulier une Toni Collette qui se lâche complètement et l’intrigante petite Milly Shapiro qui, par son visage peu harmonieux, dégage naturellement une certaine étrangeté). Hérédité est donc une belle réussite contrastant totalement avec le cinéma d’épouvante essentiellement axé sur les jump scares et le gore que l’on voit actuellement.

Farid L

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 29/06/2018

visiblement j'ai du mal avec mes contemporain qui encense "sans un bruit" et qui ne voit le chef d'oeuvre derrière "Hérédité". A la différence de ces contemporain, hérédité créé la peur par son ambiance et non sur des screamers à tous vas. Et le plus jouissifs c'est qu'il joue aussi avec des references des plus grand maîtres de l'horreur. ya du Friedkin, du carpenter, du hooper, du browning et j'en passe dans ce film. Du scénario, de la mise en scène, du montage, du décor qui nous manipule : tout est une pure merveille. Rien que l'idée de nous perdre entre la maquette et la réalité est du pure génie. Enfin un film qui respecte le genre et aussi le spectateur. Ça fait du bien.

Ribeiro A

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/06/2018

Au début du film, on assiste à l’enterrement de la grand-mère, la mère d’Annie. Apparait alors une sorte de lumière blanche qui va entourer la jeune Charlie. Cette lumière blanche est en fait la manifestation physique d’un démon qui cherche une nouvelle entité. A force que le film avance, on nous explique très subtilement (surtout vers la fin) que la grand-mère ainsi que son amie Joane faisaient partie d’une secte à la gloire du démon Paimon. Un démon qui ne peut réellement s’épanouir que dans le corps d’un homme. Lors d’une scène clef, la petite Charlie explique que sa grand-mère avait toujours espéré qu’elle soit un garçon (d’où le nom Charlie) et qu’elle était la préférée de la famille. C’est ici que les avis vont diverger, mais je vais donner ma propre vision des choses. Selon moi dès le début du film, la jeune Charlie est possédée par le démon Paimon. On la voit dessiner des têtes coupées, découper la tête d’un pigeon… Et on comprend vers la fin que la symbolique de la tête coupée est importante au démon. Quand Charlie demande à sa mère qui va s’occuper d’elle maintenant que sa grand-mère est morte… On peut y voir l’idée même que Charlie a été protégée de la mort par sa grand-mère qui l’aimait plus encore que le culte. En effet dès le moment où la grand-mère meurt, la jeune fille est en danger et les autres membres du culte vont chercher à la tuer. Pourquoi ? Pour que l’âme de Charlie puisse changer de corps et finir dans celui de Peter. Paimon cherchant inévitablement le corps d’un jeune homme fragile pour exister. Et lorsque la jeune Charlie vient à mourir (comme par hasard décapitée), on remarque que ce qui semble un accident n’en est sans doute pas un. En effet la plaque qui coupe la tête de la petite comporte le symbole du démon. Symbole que l’on retrouve dans plusieurs scènes clefs du film. Est-ce à ce moment-là que Peter devient possédé par Paimon ? Là aussi il y a des doutes, mais on suppose que le jeune homme n’est pas encore assez faible et le démon va graviter autour de lui en attendant le bon moment. Voilà pourquoi à l’école, Peter va voir la lumière blanche autour de lui. Il faut alors le rendre faible afin que le démon puisse prendre totalement possession de lui. Le reste du film va nous montrer sa famille de détruire de plus en plus, comme pour l’affaiblir psychologiquement et le rendre plus approprié à obtenir l’âme de Paimon. Pour ce faire, il va assister à la folie de sa mère, découvrir son père tué par celle-ci et ainsi de suite. Peter devient alors de plus en plus faible et Joane et son culte qui maintenant ont le champ libre pour parvenir au rituel vont se retrouver dans la cabane en bois de la jeune Charlie en toute fin de film. Entre temps Paimon va posséder le corps d’Annie, la mère de famille… Qui finira par se suicider et se couper la tête devant son fils. Une dernière manière d’affaiblir Peter, mais aussi de passer en lui en apportant la force de sa mère. N’oublions pas que le concept du film est le passage d’un cors à un autre jusqu’à obtenir le corps parfait. Le passage ou paillon possède Annie est dévoilé lorsqu’elle change de visage après la mort de son mari. Arrive la TOUTE fin du film, Peter est dans la cabane avec les corps découpés de sa grand-mère, de Charlie et sa mère… le lien du sang et surtout le fait qu’il soit le dernier et un jeune homme faible va permettre enfin à Paimon d’exister. Voilà pourquoi on lui met la couronne sur sa tête. Le film se terminant donc de manière négative, avec Paimon obtenant ses pleins pouvoirs. On ne peut qu’imaginer la suite. Une des questions est alors « Pourquoi la grand-mère n’a pas directement envoyé Paimon dans le corps de Peter ? » Lors d’une petite scène, on nous explique qu’Annie ne voulait pas de cet enfant et qu’elle a été forcée de l’avoir par sa mère. Elle a cherché à avorter, mais sans succès. Sa mère souhaitant plus que tout voir Peter venir au monde. Totalement désemparée, Annie va alors ne plus parler à sa mère et l’empêcher d’approcher Peter pendant de longues années. En grandissant, Peter s’est forgé une personnalité forte et surtout n’étant pas aux côtés de la grand-mère, cette dernière n’est pas parvenue à y placer l’âme de Paimon. Durant le film, on apprend également que le frère d’Annie s’est suicidé par le passé. On peut en conclure que la mère d’Annie avait déjà cherché à faire revenir le démon en lui. Ce dernier préférant mettre fin à sa vie. On peut aussi se demander si inconsciemment Annie ne sentait pas le danger et que son désir de ne pas avoir d’enfant la première fois n’était pas lié à ceci. Cela reste libre d’interprétation. Pour ceux qui n’ont pas compris le film

Gray

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/06/2018

Le film ne vaut pas 5/5 (4/5 je pense), mais mécontent de voir qu'on laisse encore le droit à des gens, dont la seule capacité d'analyse se limite à ''le film é nule il fé pa peure lol'', d'émettre des notes sur les films, je lâche un 5 pour faire remonter le truc. Une grand mère, souffrant de démence meurt. Seule sa petite fille, très proche d'elle à l'inverse du reste de sa famille, accuse le choc. Très étrange, renfermée, on se demande, aidé par le titre, si la grand mère lui a pas laissé quelques psychoses au passage. Voilà le point de départ d'un film très lent, mais avec une ambiance très pesante. Mélange entre the witch, rosemary's baby ou encore l'exorciste, ce film ne fait pas peur grâce à des jumpscares (y'en a pas, cherchez pas) mais grâce à une accumulation d'éléments étranges et perturbants, d'un fond sonore parfaitement exécuté, d'un jeu d'acteur excellent (big up à la fille qui est par-faite dans ce rôle). Jusqu'à la fin difficile de savoir si le problème est mental et que le film passe par le filtre du personnage, ou si y'a vraiment un truc qui cloche. La scène finale est totalement pétée, je ne m'y attendais pas du tout mais je regrette Spoiler: que le réalisateur est tranché entre le personnage est taré et le film est déformé par le filtre de son cerveau ou y'a un démon qui veux ta peau , seul point négatif. Si vous avez aimé rosemary's baby, foncez. Ah oui, évitez d'emmener vos enfants avant 16 ans au moins.

Cedric D.

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 28 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/06/2018

Non sans rappeler l'excellent The Witch de Robert Eggers, le réalisateur expose son sujet à travers un film malsain, bourré d'effet horrifique bien pensé. Loin des films d'horreur pour ado vu et revu, il est bon de voir des prises de risques, offrant au spectateur un véritable film d'horreur avec un vrai sujet de fond...A24 frappe encore, et c'est pour notre plus grand plaisir

Stéphane C

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 319 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/06/2018

Les lois de Mendel (et du démon) sont impénétrables... Un film oscillant entre psychose et possession démoniaque que n'auraient pas renié Friedkin et Kubrick. La terreur est parfaitement bien exploitée car distillée - sans effets superflus - dans une atmosphère paroxystique assez étouffante... Toni Colette est remarquable ! 🎬🎬🎬

kill_your_tv

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 36 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/06/2018

Grosse baffe 2018 ! Pas de jumpscares pour ados ici, le malaise et la peur se diffusent lentement comme dans Mother !ici la terreur vient des névroses, des coins obscurs de nos familles. Un Festen paranoïaque qui glace. Les acteurs sont excellents, Toni Colette (encore) époustouflante, les scènes totalement inattendues : c’est ça qui est bon !

Guillaume M.

Suivre son activité 16 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/06/2018

Je tiens aussi à contrer les notes catastrophiques d’abrutis qui n’ont tout simplement rien compris et s’attendaient certainement à une énième daube commerciale pour ados attardés, où l’on devine tout le scénario au bout des 10 premières minutes. ENFIN un film d’horreur de qualité, pointu et complètement inattendu. Toni Colette mérite un oscar pour son interprétation bouleversante, le rythme est parfait, l’esthétique très travaillé et on est partagé pendant 2h entre la peur, l’angoisse, les questionnements et le même sentiment de malaise que pour Mother, comme je l’ai lu dans d’autres critiques de personnes qui savent de quoi ils parlent.

Mat R

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/06/2018

Superbe film avec une ambiance malsaine géniale. Véritable perle d'horreur que l'on a pas eu depuis bien longtemps. N'écoutez pas les commentaires des petits moins que rien, frustrés, jaloux et incultes, qui inondent ce site. Quand on a pas le talent de faire du cinéma, on se contente d'en manger les miettes en crachant dessus comme ces cloportes mal nés. Le temps parlera pour ce film, et vous verrez qu'il entrera dans les annales, au contraire des autres tocards et de leurs pseudo critiques de petits franchouillards paumés...

Rémy S

Suivre son activité 437 abonnés Lire ses 882 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/06/2018

Voilà un film fantastique voire un film d’angoisse qui sort des sentiers battus et brise les canons du genre. Peut-être pas au point de dire qu’il le renouvelle mais ce n’est pas loin tant ce que l’on voit ne ressemble pas à grand-chose de connu. D’ailleurs tous les adeptes des films d’horreur mainstream aux sursauts ridicules et bêtes au possible ne devraient pas y trouver leur compte. Ceux aimant « Ouija » ou « Action ou vérité » et consorts en seront pour leurs frais. Et pour une fois la réputation flatteuse récoltée par « Hérédité » lors de différents festivals n’est en rien galvaudée. On n’est pas dans la veine d’un « The Witch » quelque peu pompeux et prétentieux mais plutôt dans celle d’un long-métrage surprenant dans la lignée de « It follows ». Une œuvre qui vous met mal à l’aise, qui vous surprend, vous laisse pantois et a la bonne idée de se dérouler dans le contexte original de Yosemite en Californie du Nord. Après on ne peut pas dire que le film soit aussi définitif et révolutionnaire qu’a pu l’être « Le projet Blair Witch » en son temps ou aussi effrayant que, par exemple, « Sinister » ou « The Conjuring ». Il y a quelques petits défauts de fabrication. Il y a tout de même un petit manque de frissons une bonne partie du métrage et le rythme est plutôt lent sachant qu’il dure plus de deux heures. Mais cela permet d’installer une atmosphère anxiogène, une donnée qui manque à la plupart des productions du genre actuelles. Ici, dès le départ on sent que quelque chose cloche. Il y a une ambiance malsaine, dérangeante voire putride qui s’insinue doucement et intelligemment. Cela a pour effet de créer une tension de chaque instant qui donne toutes ses lettres de noblesse à « Hérédité ». Un climat délétère comme on n’en voit que très rarement sur grand écran. Et le fait de prendre son temps autorise, une fois n’est pas coutume, de s’attacher aux personnages et de prendre vraiment à cœur ce qui peut leur arriver. A contrario de ces greluches interchangeables présentes dans les trois quarts de ce type de productions. Mais si les sursauts manquent, on a constamment peur de ce qui pourrait advenir. La trouille est à son maximum et culmine lors d’un final tétanisant. Celui-ci est néanmoins amoindri par une toute fin qui frôle peut-être le ridicule mais n’y sombre pas. Il faut juste accepter cette résolution pour le moins différente. D’ailleurs comme dans tout bon film fantastique, toutes les clés de compréhension ne sont pas données et c’est au spectateur de recoller certains bouts de l’histoire grâce aux nombreux indices égrainés dans cette œuvre atypique, réussie et sacrément maîtrisée. « Hérédité » fait partie de ces films à visionner une seconde fois pour être sûr de ne rien louper. A noter qu’en plus la grande Toni Collette livre peut-être là l’une de ses meilleures performances dans une filmographie déjà bien chargée en bons films (voir la scène du repas de famille). Quant à la mise en scène, elle confine au génie pour un premier film tant les plans sont travaillés et participent à faire de ce long-métrage l’un des meilleurs du genre cette année, si ce n’est le meilleur. A conseiller à tous ceux qui voudraient voir du cinéma fantastique différent flirtant avec l’occulte. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.

Rmiii

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 4 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/06/2018

Hérédité est sans aucun doute l’un des films d’horreur (à proprement parlé) les plus efficaces que je n’ai jamais vu. D’abord une véritable intrigue dans un film d’horreur (ça fait du bien); marre des histoires de poupées possédées ou d’esprits vengeurs. De plus, les acteurs sont juste fabuleux: tous présentent une performance forte qui marque. Je suis de ceux qui pensent que les films d’horreur ne sont pas nécessairement les films “à jumpscares� mais au contraire ceux qui me collent à la peau après le film. Alors quand je vois les critiques à 1/5 disant “il n’y a pas d’actions et que ça ne fait pas peur�, premièrement un film d’horreur n’est PAS un film d’action et de 2 si vous associez l’horreur aux jumpscares, n’allez pas voir ce film. Hérédité est tout simplement un film d’horreur plus profond que tous les autres films du même genre qui essaient juste de caler des jumpscares dans une intrigue tirée par les cheveux. Alors oui, si vous voulez juste voir Hérédité pour votre lot de jumpscares et de cris, n’y allez pas. Donc oui, 5/5, rien à redire sur ce film pour ma part.

Kari Sou

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/06/2018

Je mets 5 étoiles (je voulais en mettre 4 ) pour un film de genre bien ficelé et esthétiquement beaux, à l'instar de ce qui se faisait dans les plus belles heures du cinéma d'horreur. Alors pour ceux qui s'attendent à ce qui se fait habituellement :une avalanche de jump scare et de gore au détriment de l'intrigue,du récit et du jeu d'acteur... jusqu'à l'indigestion ...vous serez déçu, terriblement déçu ....Hérédité distille une angoisse, un stress tout au long de ses 2h, on entre dans cette famille à l'histoire et aux personnalités troubles. Le film joue avec le décor, la lumière, l'image. les personnages sont terriblement bien incarnés par des acteurs brillants. On ne sursautera pas jusqu'à se fendre de rire ...mais tant mieux on sera cloué à son siège, Comme figé , silencieux ,pénètré par l'angoisse, le génie glaçant d'un des plus beau film de genre de ces dernières années. Bémol sur la longueur qui rend l'intrigue un peu traînante mais qu'on balaye vite dun revers de manche .

benjilamalice

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 17 critiques

4,5Excellent
Publiée le 15/06/2018

"Hérédité" se place plutôt dans la catégorie des films d'horreurs "psychologiques", genre qui se faisait surtout dans les années 70 et 80 et qui avaient un rythme différent des films d'horreur actuels qui favorisent une même structure ce qui fait qu'on a du mal à les distinguer les uns des autres ( et qu'il faut à leur tête un réal' et/ou un scénariste avec un minimum d'ambition et de personnalité pour faire sortir ces films du lot commun ). Il est donc clair qu' "Hérédité" tranche de façon nette avec ce qui se fait ces dernières années et ceux qui cherchent un film lambda risquent d'être désarçonnés. Il prend le temps d'installer son ambiance lourde et le délitement de cette famille ( sans en dire plus sur l'histoire pour ne pas spoiler ). Toni Collette et Gabriel Byrne ( ainsi qu'Alex Wolff qui joue le fils ) sont pleinement investis dans leurs rôles et ne sont pas là pour cachetonner. Le film ne se "consomme" pas rapidement et réclame d'être quelque peu en empathie pour les personnages ( on peut se raccrocher à Byrne qui joue le rôle du père et à qui on peut plus facilement s'identifier ). En gros, il faut jouer le jeu du film et accepter de voir revenir un rythme "autre" et plus lent que celui des métrages actuels. Bref, pour ma part, même si je comprends que beaucoup soient déçus ( sans forcément argumenter plus que cela ) car ils ne se sont pas trouvés face à un film qui répond à leurs habitudes, j'ai été très satisfait de retrouver le temps d'un métrage une ambiance que je n'avais pas retrouvée en salle depuis longtemps. Un p'tit plaisir de cinéphile :) et dans ce genre, une réussite.

dominique P.

Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 1 701 critiques

2,5Moyen
Publiée le 14/06/2018

Je suis très partagée sur ce film. En général je suis fan des films d'horreur/épouvante/fantastique/surnaturel. Ce film là semblait bien alléchant. La première heure c'est assez pénible, lourd, pesant, désagréable. Les 45 minutes suivantes c'est beaucoup mieux, plus intéressant, plus inquiétant et c'est enthousiasmant. Mais alors le soufflé retombe pendant les 15 dernières minutes qui expliquent le pourquoi de toute cette histoire et bien c'est franchement du n'importe quoi et c'est bien décevant. J'aurais préféré une autre explication.

Gautierpetitpas

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/06/2018

Un réel chef d'oeuvre. Tout ceux qui ont mis moins de sales notes sont de simple demeurés pas habitué à réfléchir un peu. Dans ce film, le moindre détail est important pour comprendre l'histoire. L'intrigue est amené subtilement et l'ambiance devient de plus en plus pesante tout au long du film. Ça c'est un vrai film d'horreur, te faisant ressentir la détresse, le désespoir et la peur. C'est sur que ça change des simples "screamer" que les adolescents prépubères ont l'habitude de voir. A voir absolument

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top