Mon AlloCiné
L'Incroyable histoire du Facteur Cheval
Note moyenne
3,2
17 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Closer
  • CNews
  • Femme Actuelle
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Voici
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Express
  • Paris Match
  • Positif
  • Télérama
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Inrockuptibles

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Un film romantique qui, à travers le portrait de cet homme rugueux au cœur tendre, donne foi en l’humanité.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Closer

par La Rédaction

Nils Tavernier sublime ici l'histoire vraie du Facteur Cheval.

CNews

par La rédaction

Ce biopic plein de poésie doit en grande partie sa réussite à l’interprétation sans faille de Jacques Gamblin, totalement habité par ce rôle de doux rêveur.

Femme Actuelle

par Sabrina Nadjar

En restant sur le fil entre le mystère, l'autisme, la générosité, Jacques Gamblin tient le film de bout en bout. Sans éclipser sa femme, qui joue un rôle important à ses côtés.

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Nils Tavernier évoque l'artiste naïf, interprété par un Jacques Gamblin inspiré, marié à Philomène, épouse vivante et nourricière jouée par Laetitia Casta.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par La Rédaction

Ce projet réclamait un acteur idéal, crédible dans un personnage de taiseux, inadapté au monde des hommes. C’est paradoxalement Jacques Gamblin, d’habitude attaché à faire danser son corps, qui réussit à rendre bouleversante cette performance.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Voici

par La Rédaction

Un défi d'amour fou que ce beau film rend palpitant.

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Le film ressemble à son personnage central : silencieux et attachant, tenant les émotions à distance sans jamais les esquiver. Il puise sa beauté dans le mystère qui continue d’entourer le Palais idéal du facteur Cheval.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Jacques Gamblin parvient à donner de la chair à un taiseux de premier ordre. Solitaire furieusement inadapté, têtu et obstiné, le facteur Cheval se révèle maladroit avec les sentiments, un peu comme s’il n’avait jamais appris le bonheur. De ce bloc énigmatique aussi solide qu’un caillou, l’acteur réussit à faire émerger l’émotion.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Nouvel Observateur

par La Rédaction

Le scénario s'appuie aussi sur la relation entre le facteur et son épouse, Philomène (Laetitia Casta), une fiction qui affaiblit la quête folle de l'architecte autodidacte. Le miel des bons sentiments englue alors un récit qui s'annonçait prometteur. Coup de casquette à Gamblin, facteur sauvage.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Marine Quinchon

Les amateurs de beaux paysages iront découvrir cette biographie très classique consacrée au facteur Cheval, qui toute sa vie durant occupa son peu de temps libre à la construction d'un palais exotique au fond de son jardin de la Drôme.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Express

par Eric Libiot

Le film remplit largement son contrat pédago, moins son contrat cinéma.

Paris Match

par Fabrice Leclerc

[...] un beau film sur l’amour inconditionnel et l’âpreté de la vie, porté par un Jacques Gamblin transfiguré.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Olivier De Bruyn

Même si le film souffre de ses invraisemblances scénaristiques [...], "L'Incroyable Histoire du facteur Cheval" a le mérite de la modestie dans sa description minutieuse de ce "coeur simple" émouvant. Honorable dans son genre.

Télérama

par Guillemette Odicino

Ce film à la belle image — un peu trop, peut-être — célèbre le souffle poétique d’un homme simple. Il est surtout porté par la composition minérale mais fiévreuse de Jacques Gamblin, proche ici des grands acteurs du muet.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Dommage que l’émotion n’affleure que sur la fin.

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

L'art du facteur Cheval, c'est celui la naïveté, comme le disait Malraux, et le film de Tavernier en manque singulièrement.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top