Notez des films
Mon AlloCiné
    La Fille au bracelet
    Note moyenne
    3,8
    33 titres de presse
    • Le Parisien
    • Ouest France
    • 20 Minutes
    • Bande à part
    • BIBA
    • CNews
    • Critikat.com
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Elle
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Marianne
    • Positif
    • Sud Ouest
    • Télé 7 Jours
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • La Septième Obsession
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    33 critiques presse

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Que savent vraiment les parents de ces intimes étrangers que sont leurs propres enfants ?Sur un fil de récit tendu à se rompre, où alternent séquences familiales et reprise des audiences, c'est la question essentielle que pose ce film inspiré d'une affaire criminelle survenue en Argentine.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Ouest France

    par Thierry Chèze

    Une oeuvre sous haute tension qui révèle l'impressionnante Melissa Guers.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    La découverte Melissa Guers donne la réplique à Anaïs Demoustier, Chiara Mastroianni et Roschdy Zem dans ce film passionnant.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Bande à part

    par Pierre Charpilloz

    Avec un film aussi réaliste que haletant, Stéphane Demoustier offre à la justice française la fiction qui lui manquait.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    BIBA

    par Mélanie Klein

    De nature réservée, Mélissa Guers surprend par la maîtrise de son jeu.

    CNews

    par La rédaction

    Réalisé par Stéphane Demoustier, ce drame dépeint le système judiciaire français sous la forme d’un huis clos théâtral où les spectateurs suivent le procès jusqu’au verdict. Les plaidories s’enchaînent avec force [...].

    Critikat.com

    par Olivia Cooper-Hadjian

    À une époque qui a vite fait de créer des monstres, le film souligne à travers un cas pratique finement ouvragé les vertus de la modestie et de la prudence – aussi peu rassurantes soient-elles.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Dernières Nouvelles d'Alsace

    par Nathalie Chifflet

    Stéphane Demoustier fait le portrait de la jeune fille en doute, portrait contemporain subtil, qui révèle une actrice débutante étonnante, Mélissa Guers.

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Un film tendu, maîtrisé de bout en bout.

    La Croix

    par Céline Rouden

    Visage impassible, fragilité profondément enfouie derrière son masque d’indifférence, Melissa Guers impressionne dans le rôle de Lise, face à laquelle Roschdy Zem et Chiara Mastroianni, parents brisés, prêtent leur grande sensibilité.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Catherine Painset

    Le réalisateur filme sans effets spectaculaires et laisse le spectateur se forger, difficilement, son intime conviction. Aussi tendu que les protagonistes.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Dauphiné Libéré

    par Nathalie Chifflet

    Stéphane Demoustier fait le portrait de la jeune fille en doute, portrait contemporain subtil, qui révèle une actrice débutante étonnante, Mélissa Guers.

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Original, intense et prenant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Un thriller judiciaire joliment austère, qui sonde les âmes avec une grande pudeur et entretient, loin de tout effet, le suspense jusqu’au bout.

    Le Point

    par Victoria Gairin

    Fort et juste.

    Les Fiches du Cinéma

    par Marine Quinchon

    Ce long métrage très réaliste réussit à maintenir la tension grâce à une mise en scène sans chichi et des acteurs très impliqués.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Les Inrockuptibles

    par Marilou Duponchel

    Un désir d’émancipation filmé par un cinéaste fasciné par un sujet insaisissable.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Antoine Le Fur

    Voici un long-métrage d'une justesse remarquable sur la jeunesse et ses désillusions.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Marianne

    par Olivier de Bruyn

    Cette indécision donne tout son prix à cette fiction subtile qui joue avec les codes du film de genre pour mieux interroger et déstabiliser le spectateur. On ne s’en plaint pas.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Positif

    par Louise Dumas

    Au terme du procès et au terme du film, le secret de « la fille au bracelet » reste entier. C’est en cela que le film a finalement quelque chose des portraits du XVIIe siècle néerlandais, qui gardent bien enclos dans un cadre en bois doré le mystère des êtres qu’ils représentent.

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Si le film est si juste, c’est que par-de-là la simplicité des apparences, Stéphane Demoustier parvient à rendre compte d’un vertige.

    Télé 7 Jours

    par Isabelle Magnier

    S'il manque des clés sur la marche de la justice, le suspense fonctionne admirablement.

    Télé Loisirs

    par Marc Arlin

    Parfaitement maîtrisée, sa mise en scène au cordeau laisse la place aux silences de ses acteurs.

    Télérama

    par Jacques Morice

    Une mise en scène juste, qui captive et laisse entrevoir un malaise collectif.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par A.V.

    Car, plus encore que l’absence de preuves tangibles, c’est bien l’impossibilité de saisir la personnalité de l’impassible Lise qui déroute (pas un soupçon d’hystérie passionnelle à la Bardot dans La Vérité).

    aVoir-aLire.com

    par Rémi Waldung

    Si l’angle du pur réalisme permet au film de coller assez incroyablement à la réalité du monde judiciaire, et même à la vie des jeunes de seize ans en 2020, la mise en scène chirurgicalement objective empêche au récit de développer toute sa noirceur et sa puissance.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Avec son rythme tendu et son basculement rapide, le film ne laisse derrière lui aucun sillage (…) là où s’évanouit la singularité du portrait, la conclusion s’impose, faisant paraître le film à la fois pertinent et déséquilibré.

    Culturebox - France Télévisions

    par Laurence Houot

    Réalisé dans une économie de moyens, s'appuyant sur des acteurs très convaincants, ce deuxième long-métrage de Stéphane Demoustier réussit plutôt bien l'exercice périlleux du film procès.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Monde

    par Véronique Cauhapé

    Stéphane Demoustier signe un film plein d’ombres et de tensions autour d’une jeune fille accusée du meurtre de sa meilleure amie.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Un drame rigoureux et un tantinet scolaire qu’en une scène Chiara Mastroianni fait décoller.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Première

    par Thomas Baurez

    La mise en scène frontale découpe ici l’espace pour mieux réparer et réunir ce qui peut encore l’être. Implacable.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    La Septième Obsession

    par Jean-Sébastien Massart

    Le film français brille par la rigueur de son écriture (les audiences en cours d’assises sont des blocs solides) et par l’intelligence de sa direction artistique.

    Libération

    par Marcos Uzal

    En transformant un film à procès en une réflexion peu nuancée sur l’incommunicabilité entre générations à l’heure du porno et de Facebook, le film devient non seulement moins captivant mais aussi plus clairement puritain.

    La critique complète est disponible sur le site Libération
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top