Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Shut Up And Play The Piano
Note moyenne
2,7
7 titres de presse
  • Transfuge
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Première
  • Le Monde
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

7 critiques presse

Transfuge

par Damien Aubel

[...] brillant docu [...].

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Ce documentaire est une introduction parfaite à l'œuvre abondante et versatile de ce pianiste émérite, ce showman excentrique, habité par le doute et la mégalomanie, qui navigue du rap au classique, collabore avec Drake, Daft Punk, Arielle Dombasle ou Jane Birkin et a créé son école de musique éphémère, le Gonzervatory.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Aude Jouanne

Un premier film enthousiasmant et électrique, hommage à une personnalité flamboyante, qui pourra néanmoins laisser les amateurs sur leur faim.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Humanité

par Vincent Ostria

Le film se calque sur l’univers du bougre en retraçant son parcours sur un mode un peu foutraque. Bilan correct pour un docu pas indispensable qui prêche surtout les convaincus.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Première

par Michaël Patin

Soit le rêve de tout acteur et l’idée maîtresse de Shut Up And Play The Piano, documentaire cannibalisé par son sujet (c’est presque un autoportrait) où l’accès au réel est une manière comme une autre – mais pas la moins efficace - de perpétuer la fiction.

La critique complète est disponible sur le site Première

Le Monde

par Thomas Sotinel

Le documentaire autour du pianiste rappeur se refuse à explorer ses zones d’ombre.

Télérama

par Erwan Perron

« Si vous êtes fan de ma musique, il va vous falloir apprendre à me détester », prévient celui qui a collaboré avec les Daft Punk ou la chanteuse Feist. Il fait bien de nous prévenir : ses traits d’humour, ses charges contre les journalistes et ses provocations sexuelles ont la légèreté d’un tank américain.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top