Mon AlloCiné
Les Drapeaux de papier
Note moyenne
3,4
17 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Ouest France
  • Sud Ouest
  • Télérama
  • La Croix
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Voici
  • Cahiers du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

A travers les difficultés de réinsertion d’un jeune délinquant, Nathan Ambrosioni pose un regard simplement juste sur la limite des liens familiaux.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Très attentif à son intrigue, au rythme de son développement subtil, empathique envers ses personnages, avec une mise en images exigeante, "Les Drapeaux de papier" est une magnifique réussite.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Nathan Ambrosioni, 19 ans seulement, signe un film sensible et ombrageux.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Baptiste Thion

La photographie est soignée, le montage audacieux, et les comédiens, parfaitement dirigés, apportent toute leur sensibilité à un récit touchant en plein cœur. Prometteur.

L'Express

par Eric Libiot

Et les qualités de ces "Drapeaux de papier" tiennent dans cette cohérence : chaque scène avance à l'énergie, à la pulsion, à l'émotion, sans pour autant perdre de vue la force et la logique des personnages.

Ouest France

par La Rédaction

Un film lumineux, porté par l'énergie brute de Guillaume Gouix.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Film délicat, formel, à la limite du maniérisme, par un jeune réalisateur de 19 ans, Nathan Ambrosioni.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télérama

par Guillemette Odicino

Nathan Ambrosioni accomplit, pourtant, un geste de cinéma personnel et intense — récompensé par le Prix du public du Festival Premiers Plans d’Angers. Sa direction d’acteurs, en particulier, se distingue : rarement le talent viscéral de Guillaume Gouix aura été aussi flagrant, face à Noémie Merlant, une grande actrice de demain.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Ce tout jeune réalisateur compose avec maîtrise un premier film intimiste sur les retrouvailles d’une jeune femme et de son frère libéré après une longue détention.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Monde

par Clarisse Fabre

Le charme du film, primé au festival Premiers plans d’Angers, tient à la simplicité du projet, à son épure qui évite le cliché des retours en arrière, et à la qualité des interprètes – Guillaume Gouix et Noémie Marlant, qui forment un duo frère et soeur réussi.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Si le film n'est pas totalement réussi, l'émotion passe par à-coups, et les moments où rien n'est dit sont les plus forts. Se servir du silence, voilà la marque d'un vrai cinéaste. On attend la suite.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par La Rédaction

Au final, on se laisse émouvoir par cette histoire de famille et de fraternité très sensible.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Romain Tourbillon

Malgré un Guillaume Gouix habité, un premier film empreint d’afféteries, et qui ne parvient à sortir des sentiers battus.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Marilou Duponchel

Si dans cette chronique familiale tout paraît trop chargé comme les murs de papier peint de la maison, reste néanmoins l’émotion que provoque la réunion de deux enfants trop longtemps séparés.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Première

par Thierry Chèze

La scène des retrouvailles avec le père est d’ailleurs la seule à sonner faux. La seule où le récit explicite ce qu’il avait parfaitement suggéré. Tant mieux : ça laisse une belle marge de progression.

La critique complète est disponible sur le site Première

Voici

par Lola Sciamma

Un duo d'acteurs à la maturité impressionnante.

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Ne restent plus que des archétypes psychologisants (le frère bourru-mais-tendre, la sœur qui-encaisse-avec-dignité, le père mutique-et-blessé) qui se débattent comme ils peuvent dans un environnement naturaliste décharné.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top