Mon AlloCiné
Les Drapeaux de papier
note moyenne
3,9
112 notes dont 31 critiques
42% (13 critiques)
42% (13 critiques)
10% (3 critiques)
0% (0 critique)
6% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Les Drapeaux de papier ?

31 critiques spectateurs

poet75
poet75

Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 616 critiques

4,0
Publiée le 13/02/2019
Les difficultés de réinsertion quand on sort de prison, Nathan Ambrosioni, le réalisateur des « Drapeaux de papier », les a remarquablement intégrées dans la construction du récit qu’il a imaginé et mis en scène. Lorsque Vincent (Guillaume Gouix) retrouve la liberté, il a derrière lui 12 années d’incarcération. Il a tout à redécouvrir, tout à réapprendre et, pour ce faire, il compte sur le soutien de sa sœur Charlie (Noémie Merlant). Quand cette dernière le voit réapparaître, elle accepte, presque malgré elle, de l’héberger, sachant bien qu’il n’a pas d’autre solution. La cohabitation, évidemment, ne sera pas toujours au beau fixe. Même si elle rêve d’être une artiste et de vivre de ses talents de dessinatrice, la réalité de l’existence de Charlie s’avère beaucoup plus prosaïque : elle est caissière dans un supermarché et se bat au quotidien avec ses difficultés financières. Elle exige donc de Vincent qu’il se trouve un emploi. Ce qui pose à celui-ci un dilemme : faut-il avouer la vérité ou s’efforcer de mentir ? Quel employeur donnera sa chance à un homme qui sort de prison ? Pour compliquer encore la situation, il s’avère que Vincent est sujet à des troubles du comportement qui peuvent se manifester par des accès de violence. Et les entretiens avec une psychologue, qui lui ont été prescrits, ne suffisent pas nécessairement à les canaliser. Et puis, il y a la figure du père. Un père qui a renié son fils et qui apparaît, cependant, sans se douter qu’il sera en présence de ce dernier. La scène qui réunit Charlie, Vincent et leur père autour d’une même table est particulièrement intense, émotionnellement très forte et spécialement bien dirigée : tout y converge sur une question de regard (ou de son refus). Cela dit, de grandes qualités de mise en scène sont également présentes tout au long du film. Nathan Ambrosioni a judicieusement choisi de privilégier les gros plans, ce qui, dans une histoire telle que celle-ci, qui fait la part belle à deux personnages, à leurs émotions respectives, convient à merveille. Quant aux performances des deux interprètes principaux, elles méritent tous les éloges. Guillaume Gouix incarne parfaitement un personnage à la fois fragile, déboussolé et capable de soudaines poussées de violence. Quant à Noémie Merlant, dont le talent ne cesse de s’épanouir de film en film, elle donne à son personnage une extraordinaire densité. Autant de savoir-faire conjugués apportent au film une formidable crédibilité.
Severine R.
Severine R.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

1,5
Publiée le 18/02/2019
Perte de temps, un beau sujet mais si mal traité, un tiers de la salle est sorti pendant le film et j’ai hésité. Tout est sans finesse et joué sur la corde raide donc cela donne l’illusion de voir des répétitions d’acteurs et pas un film fini. Tout est si prévisible ...
Malo M.
Malo M.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 25 critiques

1,5
Publiée le 12/03/2019
Si une certaine curiosité pouvait émaner de Nathan Ambrosioni, jeune homme de 18 ans réalisant son premier film avec à sa tête des acteurs à la popularité maintenant affirmée (Guillaume Gouix, Noémie Merlant, Alysson Paradis, Jérome Kircher...), celle-ci s'éteint très rapidement. Avec un synopsis qui relève du déjà vu : Vincent sort de prison et trouve refuge chez sa sœur, Charlie jeune artiste et caissière de 24 ans à la vie déjà bien établie, tous les ingrédients dans ce film respirent l'inspiration et l'imitation mal maitrisée notamment avec certains plans qui rapellent le réalisateur Xavier Dolan. À l'image de Vincent qui a connu une peine de prison de 12 ans, ce film est une longue peine qui manque de rythme, malgré des liens fraternels qui touchent, et une relation familiale entre Vincent et son géniteur (à la fin du film) qui permet de redonner au long métrage un dynamisme revigorant qui s'était éteint depuis les premières minutes des drapeaux de papiers. En dépit d'un long métrage assez bien interprété, celui-ci plonge dans un mélodrame de sentiments où se mêlent agacement dû à certaines actions entreprises par le personnage masculin et exaspération face aux crises de larmes de Noémie Merlant. Le titre bien qu'étalé en grandes lettres sur l'affiche, n'explique absolument pas (malgré un élément de décor présent dans la chambre de Vincent) le rapport entre celui-ci et la diégèse présente sur l'écran. Les drapeaux de papiers auraient dû s'appeler, les bateaux de papiers, qui prennent l'eau et frisent le naufrage.
Corinne A
Corinne A

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 08/03/2019
Un film plein d'émotions, bien rythmé par les prises de vue hors du commun, un sujet peu traité jusqu'ici. Tout est dit dans le non verbal avec une belle puissance. Sublime ! A voir et à revoir. Un film qui restera dans ma mémoire encore longtemps. Merci
Mireille P.
Mireille P.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 05/03/2019
Un film époustouflant de maturité. Un sujet que je ne connaissais pas mais que Nathan a dévoilé avec justesse car il est le résultat d'un travail en profondeur de sa part. Travail extraordinaire de Nathan. Une générosité dans l'échange que Nathan a eu avec le public après la diffusion de son film et pendant le buffet qui a suivi ! Trop bien.... Deux acteurs exceptionnels.! Allez-y !
Co06
Co06

Suivre son activité Lire sa critique

4,5
Publiée le 04/03/2019
Très belle découverte, un film qui ne laisse pas indifférent. Les acteurs sont exceptionnels. Un jeune réalisateur d'une maturité et d'une sensibilité rare pour son age - un avenir prometteur. Hâte de voir le prochain film... Mais en attendant, n'hésitez pas à aller voir Les drapeaux de papier!
marco06610
marco06610

Suivre son activité Lire sa critique

4,5
Publiée le 01/03/2019
Ce film m'a bluffé, très beau jeu d'acteur, beaucoup d'émotion qui ne nous laisse pas indifférent. Je le recommande à tous. Pour son premier film je lui souhaite tout le succès qu'il mérite.
Hélène M
Hélène M

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 28/02/2019
La vie familiale n'est pas un long fleuve tranquille ! Ce film donne à voir de façon très sensible et fine les liens entre frère et soeur, avec des acteurs merveilleux et un réalisateur qui semble avoir vécu plein de choses pour parler ainsi de la vie ! et pourtant... Il fera parler de lui encore et encore !
Jean-pierre B
Jean-pierre B

Suivre son activité Lire sa critique

4,5
Publiée le 27/02/2019
Très beau film, original, sensible., très belle image...Les acteurs sont magnifiques d'humanité......
Maelicia
Maelicia

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 57 critiques

3,5
Publiée le 26/02/2019
Le réalisateur se sert d' une relation frère-sœur pour dépeindre la difficile insertion sociale après de longues années d'incarcération et la cruauté de l'indifférence parentale. Toutefois, il ressort la frustration à la fin du film de n'avoir vu qu'une ébauche. Nathan Ambrosioni signe un film tellement centré sur le personnage principal qu'il survole les autres relations. Noémie Merlant et Guillaume Gouix portent le film sur leurs épaules et la photo, les divers plans sont magnifiques.
Cavoleau C
Cavoleau C

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 26/02/2019
Je viens de voir les drapeaux de papier à Legé (44) et j'ai été agréablement surprise du résultat. Nathan m'a impressionné dans le travail qu'il a du faire. Les acteurs ont été excellent dans leur rôle ; ils nous ont transporté dans de l'émotion et dans l'histoire. Je souhaite réussite à Nathan dans la suite de sa carrière de réalisateur. J'invite tout le monde à aller voir ce film qui a déjà rapporté 2 prix..Félicitations et encore bravo à tous.
Aaixela B
Aaixela B

Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 24/02/2019
Wouaaaaaaah ! jeu d'acteurs, lumière, montage : n' attendez plus, foncez voir ce film... qui montre des liens fraternels forts et touchants
flechouille
flechouille

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 175 critiques

4,0
Publiée le 22/02/2019
film puissant par le jeu des deux acteurs principaux tres à fleur de peau dans le ton sociétal galère de l'emploi etc bravo pour cette première
Gfa Cro
Gfa Cro

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 484 critiques

5,0
Publiée le 22/02/2019
Vu et avis le 20190220 Très bien, fin intelligent et bien fait. Je regrette juste que parfois il ne m intéressé pas assez. Pour commencer, il y a longtemps que je t aime est mon film de référence sur le sujet de ce film. Je trouve ce film tellement remarquable que j ai du mal à voir ce film sans chercher des comparaison s continuellement, sans l évaluer à l aune de ma référence personnelle. En plus de ce souci de référence forte, il y a la question du synopsis. Un prisonnier (ou ex prisonnier) violent. Cette idée du prisonnier violent me semble éculée et trop simpliste. Je reconnais bien sûr que c est possible, que ça existe, mais cette association me semble sur-représentée. C est lorsque ce film fleuret avec cette association que à chaque fois j ai un peu décroché, je me suis senti moins intéressé. J ai pourtant évalué ce film 5*. C est après avoir fait cette évaluation, en essayant de réfléchir à ce que je pouvais dire sur le film, a comprendre mon évaluation, a rassembler mes souvenirs du film, que j ai réalisé que je suis effectivement beaucoup passé à côté du film car j en ai été empêché par les deux faits que je viens de rapporter J ai une interprétation du film. Une interprétation, quelque chose de non dit par le film mais qui l éclaire. Tout au long du film, il y a des choses non dites, des mensonges ou quasi mensonges (lors de l entretien d embauche à la pépinière, la raison pour laquelle il a fait de la prison), des manques. L idée de cette interprétation est que tous ces éléments sont un seul et même élément, qu ils sont liés. Dit ainsi, cela ne paraît pas exceptionnel comme idée, pourtant, cela explique beaucoup de choses dans le film. Ce que le film n évoque jamais, la raison de son incarcération, la dernière photo dans le journal le dit probablement, le suggère sans le dire, et explique par exemple, entre autre, le repas d anniversaire. Une fois cette idée acceptée comme étant très crédible, force m est d être admiratif pour le film d être si discret sur ce point, de se contenter de faire cette suggestion que je vois mais qui ne me semble pas forcément si visible. Il y a tellement de films qui mettent les points sur les i, et reviennent dessus pour en faire un gros pâté de peur qu on le l ai pas vu, ...
cinema76
cinema76

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 73 critiques

4,5
Publiée le 19/02/2019
Bravo, pour un premier film, beau film, sensible, émouvant et réaliste et deux acteurs formidables. Un jeune réalisateur sur les traces de Xavier Dolan.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top