Mon AlloCiné
    Carla's song
    note moyenne
    3,7
    123 notes dont 10 critiques
    10% (1 critique)
    10% (1 critique)
    40% (4 critiques)
    40% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Carla's song ?

    10 critiques spectateurs

    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 15 critiques

    2,5
    Publiée le 29 juillet 2018
    Difficile de critiquer un film qui affiche d’aussi bonnes intentions, mais je trouve Carla’s Song assez mauvais, voire gênant. On est proche du documentaire, la fiction ne servant qu’à bien enfoncer le clou du message politique. Je n’ai pas de problème avec ce message bien sûr, mais plutôt avec cette façon de faire du cinéma un prétexte plutôt qu’un véritable outil. On remarque ce même défaut dans Riff-Raff, qui date de la même période, avec le même acteur principal. Carla’s Song est plus ambitieux et plus abouti, mais là aussi, l’histoire d’amour en elle-même est plutôt mièvre et statique (en plus de reposer sur un fantasme de femme vulnérable et mystérieuse que je trouve assez douteux étant donné le contexte).
    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,0
    Publiée le 8 janvier 2017
    Le réalisateur exporte son univers et un de ses personnages au Nicaragua alors en plein conflit entre révolutionnaires et contre révolutionnaires financés par la CIA. Une bonne idée sans doute et l'assurance d'obtenir un gros contraste mais Loach ne semble pas très inspiré. La réalisation n'a pas de force et le scénario reste peu passionnant malgré un sujet fort.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 2 488 critiques

    2,0
    Publiée le 21 janvier 2013
    Un film dont le principal est de retrouver Robert Carlyle en début de carrière, sinon on s'ennuye ferme. PLV : des images du Nicaragua
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 616 critiques

    4,0
    Publiée le 7 septembre 2012
    Dans ce film très politisé situé dans les années 80, Ken Loach oppose deux mondes aux antipodes : l'Écosse pluvieuse de George, chauffeur de bus issu d’un milieu modeste, et le Nicaragua ensoleillé de Carla, réfugiée en Écosse pour fuir la guerre civile qui y fait rage. Cet amour naissant fera découvrir à George les atrocités d’un conflit méconnu.
    Louis Morel
    Louis Morel

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 833 critiques

    3,5
    Publiée le 28 mai 2012
    Même si les deux parties s'équilibrent, la deuxième rame quelques fois spoiler: (sauf durant les très belle scènes de guerre) mais le tout reste touchant et délicat, du pur Ken Loach.
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 2 391 critiques

    3,5
    Publiée le 28 novembre 2011
    Oyanka Cabezas porte à elle seule ce drame de k. Loach sur la terreur des guerres civiles, des révolutions dans la torture et, ici mal présenté, les traumatismes psychologiques. Ce que montre le réalisateur est une longue litanie de 2h sur les douleurs dans la tête de notre sud Américaine mais en se focalisant presque uniquement sur R. Carlyle (plutôt bon mais un peu sur-joué), le thème du film perd fortement de sa teneur, de son message. Un film toujours d'actualité, qu'il soit de l'Europe de l'ouest ou d'Afrique. Oyanka Cabezas n'a fait qu'un film, c'est dommage car quelle interprétation ! 3.5/5 pour l'ensemble un peu décousu mais dénonciateur !!!
    Rik13
    Rik13

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 647 critiques

    3,5
    Publiée le 27 février 2011
    « Carla’s song » est un film à part dans la carrière de Ken Loach. Laissant de côté provisoirement ses chroniques sociales, le réalisateur s’intéresse ici à la guerre civile qui a frappé le Nicaragua au milieu des années 80. George, chauffeur de bus, rencontre par hasard et tombe amoureux d’une jeune réfugiée qui a fui son pays en guerre, le Nicaragua, y laissant son fiancé et sa famille. Après avoir repoussé ses avances dans un premier temps, elle accepte de retourner avec lui dans son pays natal afin de retrouver les siens. George va être directement confronté aux atrocités de ce conflit dont il ignorait l’ampleur. La première partie du film se passant en Ecosse n’est pas dénué d’humour avec la rencontre de George et Carla et leur escapade campagnarde en bus. La seconde partie de « Carla’s song » bascule dans le drame lors de l’arrivée de ces derniers au Nicaragua où la guerre civile entre les Sandinistes au pouvoir et les Contras fait rage. Ken Loach dénonce au passage l’implication des américains dans ce conflit et leur soutien aux Contras. Les scènes de guerre sont très réalistes et bien filmées, même si les implications de cette lutte ne sont qu’esquissées. Cette partie du film met en valeur la découverte par George d’un pays si éloigné de son quotidien, avec son lot de pauvreté et de désespoir des populations prises au piège de ce conflit. Même si le message peut paraître assez naïf et un brin manichéen, Ken Loach a le mérite de nous conter une histoire amoureuse ancré dans la réalité d’un pays en pleine guerre civile. Bonne interprétation de Robert Carlyle et Oyanka Cabezas dans le role de Carla. Un film intéressant à redécouvrir.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1540 abonnés Lire ses 8 692 critiques

    3,0
    Publiée le 27 juillet 2010
    Après avoir èvoquè la guerre d'Espagne dans "Land and Freedom", le cinèaste anglais Ken Loach aborde le combat des rèvolutionnaires sandinistes dans le Nicaragua des annèes 80! S'appuyant sur le scènario d'un tèmoin, il exalte le combat d'un peuple pour sa libertè et dènonce le rôle tortueux de la CIA dans le conflit! En même temps, il brosse le portrait drôle et èmouvant de Robert Carlyle prolètaire ècossais qui dècouvre une rèalitè dont il ignorait tout! La leçon d'histoire est constamment gènèreuse avec des scènes qui ne manquent ni d'ironie ni de tendresse...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 mai 2007
    Voila un des film les plus beaux que j'ai vu. Malgré un réalisme qui laisse a voir, on est tout de même imprimé de la simplicité sentimentale et dramatique du film. Carla un personnage attachant inspirant la pitié, mais en même temps c'est là ce que cherche le realisateur. Une histoire émouvante et un dénouement surement innatendu pour certains, mais enfin. Ce film reste un petit bijou convaincant, qui tire sa force de lui meme. A noter : Un Robert Carlyle dans tout son art.
    Vladimir.Potsch
    Vladimir.Potsch

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 389 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    L'univers des films de Ken Loach est peuplé de personnes qui, pour une raison ou pour une autre, sont dans une situation dramatique. Quant le cinéaste arrive à éviter toute dramatisation fortuite de son histoire et se borne à observer la réalité sociale, comme c'est le cas pour "Riff raff" ou "Raining stones", il est vraiment à l'aise et cela donnes des chefs d'oeuvre. Quand, comme dans Carla's song (1996), l'émotion naît au contraire d'un scénario qui s'adapte à une situation réelle dramatique, en l'occurence la guerre au Nicaragua, sa démarche est un peu moins convaincante.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top