Notez des films
Mon AlloCiné
    Une Famille italienne
    note moyenne
    3,2
    209 notes dont 28 critiques
    répartition des 28 critiques par note
    0 critique
    5 critiques
    9 critiques
    10 critiques
    3 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Une Famille italienne ?

    28 critiques spectateurs

    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 393 abonnés Lire ses 1 808 critiques

    3,0
    Publiée le 3 août 2018
    Sur l'île d'Ischia, Pietro et Alba, riches restaurateurs romains, fêtent leurs noces d'or entourés de toute leur famille : leurs enfants, leurs petits-enfants, une vieille sœur, leurs neveux... Mais un orage bloque les invités pendant deux jours sur l'île. Après douze ans à Hollywood, où Will Smith l'a adoubé, l'Italien Gabriele Muccino revient à Ithaque et y retrouve la formule qui avait fait son succès au debut des années 2000 avec "Juste un baiser" et "Souviens-toi de moi" : le film italien chorale rassemblant plusieurs générations d'une même famille et en decrivant, le temps d'un week-end paroxystique, les petites lâchetés et les grandes passions. La formule pourrait sembler téléphonée. La bande-annonce laissait augurer le pire : une version cinéma de "Plus belle la vie" ou de "Maguy" avec moult éclats de voix et de rire. Mais le résultat est loin d'être déplaisant - profitant sans doute de ce que notre indulgence connaît un lâche relâchement en ces périodes caniculaires où la fraîcheur des salles obscures suffit, à elle seule, à nous combler. Le mérite en revient à Gabriele Muccino qui a réuni autour de lui une pléiade d'acteurs plus ou moins connus de ce côté-ci des Alpes (on reconnait Stefano Accorsi dans le rôle du fils prodigue et Stefania Sandrelli dans celui de la mère de famille). Il réussit à donner à chacun un rôle qui ne se réduit pas à un stéréotype : la femme trompée, le malade d'Alzheimer et son épouse qui s'épuise à le soigner, le mari écartelé entre son ancienne femme et la nouvelle, le couple de jeunes tourtereaux, etc. Il le fait surtout avec une mise en scène d'une parfaite fluidité qui enchaîne les scènes de groupe filmées en longs plans séquences parfaitement millimétrés. Rien de bien intéressant ne se passe ; mais on ne s'ennuie pas une seconde pour autant. Car on s'attache à toutes ces micro-histoires, à tous ces destins ordinaires. On parle fort et haut ; on crie ; on rit ; on pleure. Tout cela est sans doute excessif sinon caricatural. Mais on est en Italie. C'est l'été. Ne boudons pas notre plaisir.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 493 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,5
    Publiée le 5 août 2018
    C'est un excellent film italien bien troussé, bien rythmé, sans aucun ennui, qui parle bien des êtres humains, de la famille, de l'amour, des conflits, du passé, des projets d'avenir, des rancoeurs ect... J'ai passé un excellent moment et tout un chacun peut aisément se reconnaître dans un des personnages (bien campés).
    Le raleur
    Le raleur

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 141 critiques

    3,5
    Publiée le 4 août 2018
    Samedi 4 août 2018 : film très réaliste sur la vie, l'amour et la crédibilité au sein du couple ... Ce fut un plaisir de retrouver cette ambiance italienne
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 650 abonnés Lire ses 3 177 critiques

    3,0
    Publiée le 2 août 2018
    La fête de famille ne devait durer qu'un après-midi. Les circonstances feront qu'elle se prolongera quelque peu, ravivant des tensions et créant quelques brèches émotionnelles. Gabriele Muccino, dont on préfère oublier les films américains avec Will Smith, a sans doute voulu tourner son Nous nous sommes tant aimés à lui, avec Une famille italienne, mais il n'a manifestement pas le talent d'Ettore Scola, que ce soit au scénario ou dans la mise en scène. Une famille italienne est typiquement un film de groupe, à très nombreux personnages et à multiples intrigues plus ou moins passionnantes, aucune d'entre elles ne méritant d'ailleurs un développement de plus de 10 minutes. Alors, on passe d'une histoire à une autre, de l'Alzheimer d'un membre de la famille à la naissance d'un amour d'adolescents en passant par les inévitables jalousies et/ou tromperies entre maris et femmes. On s'embrasse, on s'engueule, on se réconcilie, on mange, on rit, on chante, on pleure, bref, la vie sous toutes ses facettes, sans qu'un élément vraiment original ne vienne perturber ce chaos organisé et très latin. Tutto bene, en fin de compte, même s'il y a comme une mélancolie profonde dans ces existences imparfaites. Dans cet univers choral, certains acteurs se distinguent sans surprise : Stefano Accorsi, Pierfrancesco Favino et surtout Stefania Sandrelli, royale, malgré le passage des ans, la grande dame de Nous nous sommes tant aimés, justement. Et une révélation quand même : Elena Cucci, inconnue jusqu'alors car principalement active à la télévision italienne. Elle illumine l'écran dans ses (trop) brèves apparitions.
    Joce2012
    Joce2012

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 131 critiques

    4,5
    Publiée le 4 août 2018
    Ah la famille ! ah les couples ! c'est tout à fait vraisemblable. .. et de plus avec le tempérament latin Italien c'est délirant ! allez le voir et si vous êtes seul dans votre vie vous serez bien content !
    Thom G
    Thom G

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 29 critiques

    3,5
    Publiée le 1 août 2018
    Ce film se déguste comme une salade tomate mozzarella. Un régale sans surprise. Un film sur le couple, sur les couples, qui mêle des membres d'une famille qui n'est pas si uni. Finalement le couple n'est que la réunion de deux personnes seules, résignées ou encore innocentes.
    Philippe C
    Philippe C

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 608 critiques

    3,0
    Publiée le 5 août 2018
    une comédie italienne bien enlevée. Ce huis clos familial où le vernis conjugal craque assez rapidelent se laisse regarder avec plaisir
    PaulGe G
    PaulGe G

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 607 critiques

    3,5
    Publiée le 31 août 2018
    orage sur l'ile italienne , le bateau ne part pas.et toute la famille d'un riche couple qui fête ses noces d'or doit rester dans la somptueuse villa. famille je vous hais et on épargne rien, les rancoeurs vont bon train et les comédiens s'en donnent a coeur joie dans la démesure. rien n'est exagéré mais tout prend des proportions démentes. c'est un bonheur de suivre cette comédie humaine mise en scène avec brio et enrobée d'une superbe musique.
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 903 critiques

    3,0
    Publiée le 8 août 2018
    Reunion de famille avec tous les petits secrets , les discordes ou les rancoeurs qui se mettent a apparaitre. Sujet deja souvent traite mais cette belle famille italienne et des acteurs assez bien font que l'on s'attache pas mal a elle malgres qu'il n'y ait pas de grosse surprise.
    missfanfan
    missfanfan

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 679 critiques

    4,0
    Publiée le 22 août 2018
    voilà un film familial fait de rancoeur de non dit , à l'occasion d'un anniversaire de mariage les masques vont tomber Enfermés dans une belle maison ne pouvant rentrer sur le continent à cause de la tempête il faut cohabiter les uns avec les autres et faire contre mauvaise fortune bon coeur les acteurs sont bons avec en prime le séduisant Stéphano Accorsi un petit tour en Italie bien vu
    cinesylvain
    cinesylvain

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 197 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2018
    Une comédie italienne fort sympathique qui n'a pas trouvé son public en France contrairement à son pays d'origine, et c'est bien dommage, surtout que les films de qualité qui traversent les Alpes se font plus rares chez nous. Certes, rien de très original dans la retranscription des personnages, mais chacun de nous peut se reconnaître au moins partiellement dans cette galerie de portraits. Le rythme, le débit des paroles, les expressions , bref tout est là pour rappeler que ça se passe en Italie et nulle part ailleurs...
    Audace26
    Audace26

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 43 critiques

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2018
    Après un repas de famille, les convives sont bloqués sur une île pour cause de mauvais temps. Et c est alors, crescendo, que les tensions éclatent, mettant a nu les faux semblants, les rancœurs trop longtemps vécues et les jalousies des uns et des autres. Dans ce film choral, très rythmé, chaque personnage est attachant et delivre sa part de vérité sur la nature humaine. Dans la tourmente des sentiments, le film permet de s'interroger sur la justesse des émotions, et le fonctionnement du couple. Vraiment assez réussi malgré un trait peut être un peu grossi mais qui correspond parfaitement au tempérament latin.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 1 699 critiques

    2,5
    Publiée le 18 août 2018
    Alba (Stefania Sandrelli, hélas botoxée façon Adjani....) et Pietro fêtent leurs noces d'or dans leur belle villa d'Ischia, où ils se sont retirés depuis quelques années, laissant les rênes de leur prospère restaurant romain à leur fille Sara (Sabrina Impacciatore - qui a aussi contribué à l'écriture). Pour cette occasion rare, ils ont invité à les rejoindre, outre Sara et son mari Diego, leurs deux fils, Carlo et Paolo, ce dernier, globe-trotter et écrivain, en rejeton prodigue (Stefano Accorsi). Le tableau de famille est complété par un bout d'arbre généalogique côté Pietro (sur trois générations - dont la cousine Isabella, mal mariée, et le cousin impécunieux Riccardo, joué par un des fils du grand Ugo Tognazzi), et une épouse, une ex (du même, Carlo), le tout complété par quelques rares enfants ou ados (dont Luana 16 ans, et son "meilleur ami" du même âge). Un caprice climatique isolant deux jours de suite l'île, se mettent en place les conditions idéales d'un véritable psychodrame, où les couples vont se défaire, refaire, consolider, voire se créer.... Le traitement dudit étant plus théâtral, que franchement cinématographique. "A la maison, tout va bien" : titre original sonnant de manière très ironique, car cette "Famille italienne" est surtout "dysfonctionnelle". Le trait, souvent appuyé, voire exagéré, a en tous les cas le mérite de donner de l'état de la famille contemporaine en Europe de l'Ouest une photo (tristement) réaliste.... Quand à la génération des époux célébrant leur union de 50 ans, on ne s'entendait pas forcément mieux qu'aujourd'hui, on se trompait (statistiquement) sans doute autant, le foyer conjugal était préservé à tout prix. Le divorce, la contraception, la dépénalisation de l'avortement, la baisse de la pratique religieuse.... tout cela a contribué à ébranler l'arcature protectrice de la famille. On ne fait presque plus d'enfants, on se sépare pour un rien, on met en place des "familles recomposées" boiteuses..... Le principal attrait du film de Gabriele Muccino, de retour en Italie après sa "romance" américaine ("Summertime"), est sa distribution.
    P'tit Quinquin
    P'tit Quinquin

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    2,0
    Publiée le 1 septembre 2018
    En lisant les quelques lignes du synopsis sur AlloCiné, je me suis dit : pour apprécier ce film il ne faut pas que j’y aille en pensant à Festen (la même histoire au Danemark), ni à Affreux sales et méchants (une famille italienne coincée dans un bidonville), ni à Gosford Park (aristocrates et domestiques coincés dans un château anglais). Trois films très différents que j’admire. Tous les personnages de cette famille italienne d’aujourd’hui rivalisent d’animosité, de jalousie sous un vernis d’égoïsme. Les conversations portent sur les cocufiages des uns et des autres et les chantages qui peuvent en découler, sur les femmes trompées hystériques (jamais les hommes) et les maris volages ; c’est à peu près tout. Mais pas de risques, vous ne rencontrerez pas de cocus de la classe du monsieur de Lady Chatterley ni de Monsieur Bovary. Par contre vous pourrez jouer aux « 7 familles » : les veules, les poltrons, les lâches, les couards, les minables, les vulgaires, les cons… ; attention, il est très facile de mélanger les cartes : seuls les enfants et deux ados ne sont pas dans le jeu en leur souhaitant d’arriver à ne jamais y entrer. La météo mouvementée qui bloque la famille sur l’île y est quasi absente : quelques vagues, deux éclairs et quelques secondes de tonnerre à travers une vitre, c’est tout ; bloqués à cause du mauvais temps, mais ils plongent dans la piscine et organisent un barbecue en plein air, Gabriele Muccino a oublié pourquoi ses personnages sont là ! La mise en scène ne se sert bizarrement pas de la métaphore météorologique pour traduire les coups de foudre et braver les tempêtes que vivent les personnages entre eux. La pauvre Stefania Sandrelli erre dans ce film, semblant se demander « qu’est-ce que je fais ici ? Ca me connait pourtant ce sujet, j’étais déjà dans Divorce à l’Italienne de Pietro Germi en 1962 et La famille d’Ettore Scola en 1987 ! ». Pourtant le cinéma italien ne va pas si mal que ça et arrive parfois à monter haut dans le thermomètre de la qualité. Récemment dans mon souvenir trois pépites : Cœurs purs (pas si récemment), Dogman et Call Me By Your Name, je n’y rajoute pas cette pauvre famille italienne qui sera vite oubliée.
    dansoar
    dansoar

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    2,5
    Publiée le 12 août 2018
    tous se sont préparés a une après midi en famille. faire bonne figure et puis reprendre le cour de sa vie. mais une tempête les empêche de retrouver le continent. bloqués sur cette ile. ils ne peuvent plus rien contrôler. les rancœurs, les jalousies, la maladie, l'amour. A l'italienne avec beaucoup de voix. ils tentent de défendre leurs intérêts. de se protéger. La vie de chacun aura été chamboulée durant ces deux jours. On sort de ce film comme on sort d'un film d'horreur, exténué et heureux pour ceux qui s'en sont sortis.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top