Mon AlloCiné
Une Famille italienne
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Une Famille italienne" et de son tournage !

Retour en Italie

Après avoir réalisé plusieurs films aus USA ces dernières années (Love Coach, Père et fille, Summertime), le transalpin Gabriele Muccino, auteur notamment d'À la recherche du bonheur ou Juste un baiser, est de retour dans son pays avec Une Famille italienne. "Après avoir vécu et travaillé 12 ans à Los Angeles, après avoir voyagé loin, physiquement et affectivement, et découvert des choses que je n’aurais jamais imaginées, ceci est un vrai retour aux sources, un peu comme le retour à Ithaque d’un Ulysse un peu plus adulte, qui a vu et vécu beaucoup de choses. Faire des films me permet d’ouvrir ma fenêtre sur le monde et de donner à voir mon regard d’explorateur et d’observateur. Il y a peut-être dans ce film une synthèse de ce que j’avais réalisé jusqu’ici", confie le cinéaste.

Complexité de l’âme humaine

Gabriele Muccino souhaitait sonder la complexité de l’âme humaine et des relations, à tous les âges. Le film est une sorte de forage pour extraire et représenter les phases successives de l’existence, une réflexion sur la façon dont nous pouvons tous faire semblant d’être meilleurs que nous le sommes et obéir à des règles de bonne conduite qui restreignent notre champ d’action, mais seulement pendant un temps limité.

"Si le temps en question se prolonge et que l’imprévu survient, on entre inévitablement dans une zone sans filet où les dynamiques de façade sautent et où se révèlent des comportements relevant de notre vraie nature, pouvant facilement déboucher sur des confrontations, des conflits, des expressions de colère et d’émotions en tout genre, y compris des déclarations d’amour inattendues. À travers la famille, ce sont les dynamiques des grandes relations entre les hommes, et donc au sein de la société entière, qui sont décrites. Les membres de la famille du film, qui se retrouvent en rapport étroit, appartiennent à différentes couches sociales, ils sont confrontés à des difficultés financières et à des angoisses existentielles. Les enfants et les adolescents sont les témoins surprise et passifs d’un monde d’adultes en pleine tourmente. Il y a ceux qui comprennent et ceux qui ne comprendront jamais, ceux qui arrivent à la fin du voyage et ceux qui sont encore pris dans la tempête de leur vie. Les adultes sont des paumés qui cherchent à être meilleurs qu’ils ne sont. Ils sont projetés en avant, seuls avec leur amour-propre, lancés vers un avenir qu’ils croient encore possible, désireux de recommencer sans avoir l’air de se rendre compte du temps qui a passé et de l’irréversibilité de leurs erreurs", explique le metteur en scène.

Le casting

Gabriele Muccino évoque le casting all-star d'Une Famille italienne : "Comme par le passé, j’ai voulu prêter une grande attention à ces choix. Pour ce faire, j’ai rencontré un par un des acteurs et des actrices qui me semblaient correspondre au rôle, je leur ai demandé à tous de lire des extraits de scènes et à presque tous de faire quelques bouts d’essai avant de me décider. Ensuite, je les ai observés et aiguillés pendant les répétitions pour renforcer et parfaire l’alchimie entre eux. L’étape de sélection, de recherche et d’expérimentation de certaines idées avec les acteurs a été cruciale pour que notre famille prenne corps et vie de façon authentique, comme je l’avais pensé. Dès le début de la phase d’écriture, je savais que je voulais Stefania Sandrelli pour jouer la mère, et Stefano AccorsiPierfrancesco Favino et Sabrina Impacciatore dans le rôle des enfants. Les autres sont venus s’ajouter par la suite et ils se sont tous avérés complémentaires."

Collaboration USA-Italie

Gabriele Muccino a choisi de travailler avec le chef opérateur américain, Shane Hurlbut : "Nous avions travaillé ensemble aux États- Unis sur le tournage de Père et fille et notre vécu commun a fait que j’ai pu compter sur lui et sur son oeil, en plus de me sentir rassuré face à la grande complexité des scènes : énormément de personnages, de longs plans-séquences endiablés où l’on entre et l’on sort de la maison, où l’on tourne à 360 degrés autour des acteurs pour recréer une scène de théâtre, éclairée en permanence."

Décors réels

Une Famille italienne a été tourné sur l'île d'Ischia, située en mer Tyrrhénienne, au nord du golfe de Naples, dans le groupe des îles Phlégréennes. "L’endroit où se déroule le film est imaginaire, mais il nous fallait un décor capable d’accueillir tout le monde, de créer une intimité qui se reflète à l’image et révèle le contraste entre la beauté de la nature, du cadre métaphorique de l’histoire, et la prison que devient cette île du fait de la mer agitée. Ischia est une île splendide qui nous a pris par la main et nous a amenés à montrer ses recoins extraordinairement évocateurs", raconte Gabriele Muccino.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Alita : Battle Angel (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Ralph 2.0 (2018)
  • All Inclusive (2018)
  • Vice (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • Nicky Larson et le parfum de Cupidon (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • La Favorite (2018)
  • La Mule (2018)
  • Dragons 3 : Le monde caché (2019)
  • Black Snake, la légende du serpent noir (2017)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Happy Birthdead 2 You (2019)
  • Une intime conviction (2017)
  • Glass (2019)
  • Deux fils (2018)
  • Jusqu'ici tout va bien (2018)
  • Minuscule 2 - Les Mandibules du Bout du Monde (2019)
  • Paradise Beach (2018)
Back to Top