Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Malédiction de la Dame blanche
note moyenne
2,6
855 notes dont 137 critiques
9% (12 critiques)
17% (23 critiques)
28% (38 critiques)
20% (27 critiques)
14% (19 critiques)
13% (18 critiques)
Votre avis sur La Malédiction de la Dame blanche ?

137 critiques spectateurs

dominique P.
dominique P.

Suivre son activité 395 abonnés Lire ses 1 898 critiques

4,0
Publiée le 17/04/2019
Ce film d'épouvante est très réussi et efficace. Le démarrage est un peu lent mais ensuite tout s'accélère bien comme il le faut. Un film qui fait son petit effet et qui est vraiment bien foutu.
Tokiipixsart
Tokiipixsart

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 3 critiques

3,5
Publiée le 17/04/2019
À première vue, la malédiction de la dame blanche est un film d’horreur tout ce qu’il y a de plus cliché et de plus banal dans le monde de l’horreur, aucune révolution, aucune originalité, si ce n’est une belle mise en scène par moment, mais malgré tout je trouve que le film fonctionne pour une soirée films d’horreur entre amis. Après La Nonne qui est une catastrophe dans l’univers de l’épouvante horreur j’avais grand espoir en ce nouveau spin off de l’univers The Conjuring ! Je suis à moitié déçu car on est loin d’un chef-d'oeuvre comme Conjuring 1 et surtout le deuxième, mais par contre on est bien au-dessus d’Annabelle, le premier et la nonne ! Le scénario est somme toute assez basique mais intéressant ! le point fort de ce film est l’audio ! Je l’ai vu en Dolby Atmoss et franchement l’audio aide énormément au sentiment d’oppression ! Après il faut dire que je l’ai vu dans une salle IMAX et complètement seul dans la salle, ça aide à l’ambiance, c’est franchement cool ! Il y a des plans parfois somptueux, d’autres un peu moins beau mais en général la réalisation visuelle est belle ! En bref la malédiction de la dame blanche n’est pas un grand film d’horreur, mais il en reste néanmoins agréable à regarder, des plans séquence bien réalisé, des mouvements de caméra qui aide aux sentiments de "peur" et vous vous surprendrez parfois à sursauter sur des Jumpscare bien placé ! En revanche d’autres le son un peu moins ! Si vous voulez vous faire un petit film d’horreur sans vous attendre à un chef-d'oeuvre je vous conseille donc d’aller voir ce film ! Si vous voulez absolument voir un chef-d'oeuvre de l’horreur ce n’est pas ici que vous l’aurez !
mickmarc
mickmarc

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 206 critiques

3,0
Publiée le 20/04/2019
Film efficace. Il fait son effet et si vous aimez avoir peur ce film est fait pour vous. On sort du cinéma et on a limite une impression étrange.... la 2ème partie du film est moins réussi et du coup la peur retombe. Les enfants quand à eux n’ont pas l’air si traumatisé Ca manque un peu de crédibilité
Frederic S
Frederic S

Suivre son activité 549 abonnés Lire ses 937 critiques

1,0
Publiée le 17/04/2019
Après les aventures diaboliquement ennuyeuses de la poupée Annabelle et de sa comparse la nonne Valak, voilà celle de La Llorona aka la Dame Blanche en VF (La Pleureuse était moins vendeur), troisième spin-off de l'univers "Conjuring" qui a pour particularité de ne pas être raccordé à un des deux films de la saga-mère mais à un de ses dérivés par l'intermédiaire d'un certain personnage (un spin-off d'un spin-off donc... oui, plus rien ne les arrête). Surtout, "La Malédiction de la Dame Blanche" est l'occasion de découvrir les talents de réalisateur de Michael Chaves désigné par James Wan himself pour lui succéder à la tête du troisième "Conjuring"... Dès les premières minutes, on comprend assez vite pourquoi ce choix de la part de James Wan : Michael Chaves fait tout simplement... ben... du simili-James Wan. Même type de plan-séquence pour présenter l'environnement familial de l'héroïne (Linda Cardelleni qu'on est plutôt heureux de voir enfin en tête d'affiche... mais pas dans un truc pareil), mêmes tentatives de proposer des jumpscares un poil différents du tout-venant, même look pour leurs revenants (la Dame Blanche ressemble ni plus ni moins à une Valak jeune qui aurait rompu ses voeux pour aller convoler en justes noces), même... tout, quoi ! "La Malédiction de la Dame Blanche" donne vraiment l'impression d'un film réalisé par un type obnubilé par le cinéma d'épouvante de Wan et voulant (en un peu moins bien) égaler son maître. Dans le fond, pourquoi pas ? Il y a pire comme modèle et la première partie -la plus convaincante- du long-métrage donne même envie de croire à un spectacle efficace à défaut d'être innovant. Car, oui, l'histoire de cette Dame Blanche est d'une banalité affligeante... Déjà, il ne s'agit pas de son homonyme s'amusant à hanter les automobilistes le long des routes mais d'une femme qui, après avoir noyé ses deux enfants, s'est donnée la mort. Depuis, au lieu d'aller dans l'au-delà comme tout bon spectre qui se respecte, cette fantôme a choisi d'errer sur Terre pour continuer à noyer la progéniture d'autres mères tout en chouinant en permanence avec les glandes lacrymales les plus louches de l'Histoire médicale. En 1973, après avoir frappé fort un premier coup afin de bien montrer qu'elle ne rigolait pas, la voilà qui jette son dévolu sur une mère célibataire/assistante sociale et ses deux enfants à peine remis du décès de leur mari/père policier... Comme on l'a dit, cette exposition marche bien, rien de fou à signaler mais Michael Chaves s'applique conscieusement à copier son parrain, l'immersion dans la communauté mexicaine d'où est issue cette légende donne un certain cachet hispanique à l'ambiance du film et, mieux, les premières apparitions de la Dame Blanche font gentiment leurs petits effets... Seulement, une fois l'histoire et le mode opératoire assez maigres du fantôme dévoilés, "La Malédiction de la Dame Blanche" n'a tout simplement plus rien à raconter. Techniquement, le film aura beau chercher à se défendre, le vide scénaristique intersidéral auquel il fait face est d'une telle ampleur que rien ne pourra désormais plus le sauver du naufrage... ou, oserait-on, de la noyade ? (salve d'applaudissements). Comme il reste encore une bonne heure de long-métrage et que la Dame Blanche ne peut pas bêtement tuer ses proies d'un coup (ce serait bien trop simple), la spectre dépressive va se contenter d'apparaître sans raison dans un festival de jumpscares qui ne tiennent plus route à cause de leur répétition parfaitement gratuite. Alors que le film sombre complètement dans le néant, la fantôme, apparemment aussi ennuyée que nous, ira même jusqu'à laver les cheveux d'une de ses victimes histoire de passer le temps. Le spectateur aura beau lui aussi pleurer des larmes d'acide comme la Dame Blanche devant la nullité abyssale vers laquelle le film plonge sans cesse, rien n'y changera et surtout pas l'entrée en jeu d'un ancien prêtre, promesse d'un sempiternel dernier acte plein de rituels pour chasser cet esprit tout vilain. Aussi médiocre soit-il, "La Malédiction de la Dame Blanche" n'avait pas encore franchi les limites du ridicule, ce sera chose faite avec un "rituel-omelette" (on ne voit pas d'autres noms à donner à ce truc, désolé) particulièrement hilarant qui achèvera l'ensemble. Par politesse, on vous passe l'analyse des derniers événements du film qui risque de créer chez vous un sentiment d'une nouvelle espèce : la léthargie affligée. Oui, rien que ça... Se plaçant à un niveau qualitatif situé entre le premier "Annabelle" et "La Nonne" (sacré tour de force !), "La Malédiction de la Dame Blanche" laisse néanmoins entrevoir quelques promesses visuelles de la part de Michael Chaves mais encore faut-il que l'on donne à ce pauvre bougre quelque chose à raconter (espérons que ce soit le cas pour le troisième "Conjuring" sinon ce sera la bérézina de cet univers) ! Une bien maigre consolation devant cette Dame Blanche et si Transparente...
miouze
miouze

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 72 critiques

3,0
Publiée le 17/04/2019
Une bonne surprise ! Bien sûr je ne m'attendais pas à une vraie dame blanche, de celles qu'on croise sur le bord de la route aux lieux d'accidents, ni à celles d'Orson Welles dans Retour à Glennascaul. Non. Pourtant, moi qui n'aime pas les fantômes non crédibles, genre blafard aux orbites noires (oui oui genre la nonne et genre justement cette dame blanche-ci, du film dont je parle), et bien je me suis laissée happer par ce film où la maléfique dame nous glace le sang à chaque apparition. On pétoche avec la mère, on pétoche avec les gosses, le suspense dure longtemps et même quand tout est fini on s'attend à ce que ça ne le soit pas, inquiétude significative de la réussite du film. Dans le genre donc c'est plutôt bien.
Anthony S.
Anthony S.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

4,5
Publiée le 17/04/2019
Très bon film d'horreur, je me suis pas ennuyé, le film était prennant du début à la fin avec une bonne histoire et de très bon acteurs. Beaucoup que Jump scare qui fonctionnent.
serge
serge

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

3,0
Publiée le 01/05/2019
Franchement bien fait mais vide. Comme tous les films de la catégorie, on ne lui demande pas une belle histoire mais les effets et le tournage sont plutôt bien réussis.
Nico H
Nico H

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 22 critiques

4,0
Publiée le 08/05/2019
Malgré des critiques négatives d'autres spectateurs sur le site j'ai décidé de ne pas suivre l'avis général et de me faire ma propre idée. Et bien, honnêtement, j'ai été agréable surpris. Le fil conducteur du film est solide, l'histoire démarre rapidement. Nous rencontrons des petits moments de coups de tens' et des épisodes de sursauts mais c’est un film d'horreur qui change un peu des autres films que nous pouvons voir. Le "- de 12 ans" est justifié à mon sens. Petit clin d’œil à Annabelle, discret mais efficace. Je recommande.
Christiane H
Christiane H

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 587 critiques

1,0
Publiée le 22/05/2019
La dame blanche mexicaine émigrée transportante sa malédiction des siècles bannis aux États-Unis 🇺🇸ne me dit rien, elle ne m’effraie pas, je suis attentive aux incohérences inhérentes à l’intrigue incantatoire. C’est une évidence d’attirer le diabolique comme des mouches par la terre d’eucalyptus démarcation où elle a été enterré. Il n’y a pas aucun moyen de l’échapper mais de cette réalisation, c’est possible, enfin un ouf de soulagement.
Gwen M
Gwen M

Suivre son activité Lire sa critique

1,0
Publiée le 19/05/2019
Un sujet avec un potentiel énorme qui n’a clairement pas été exploité. Je me suis ennuyée du début à la fin, tout est beaucoup trop prévisible, les jump scare sont un flop monumental... même l’acting est bas de gamme. On est très loin du niveau de conjuring... j’étais avec une amie qui est une vraie trouillarde et elle a pas du tout eu peur, des gens sont partis avant la fin du film... ça se regarde quand on a rien d’autre à voir quoi. Décevant !
alchimissste
alchimissste

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 82 critiques

2,5
Publiée le 13/05/2019
Après les conjuring, les annabelles et la none, voici un film qui peut être classé comme suite, car c'est les mêmes réalisateur et il y a des clins d'oeil aux films énoncés plus haut, Linda cardellini est partout en ce moment (green book, avenger endgame, et bloodline) elle se retrouve encore dans un rôle de mere de famille, la elle doit protéger ses enfants, de la terrible dame blanche, on sursaute souvent, mais le souci ce film se révèle un peu désordonné, et la fin est un peu brouillonne, ce film apporte rien a la conjuring saga.
dagrey1
dagrey1

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 642 critiques

1,5
Publiée le 10/05/2019
La malédiction de la dame blanche raconte l’histoire d’une femme trompée par son mari qui, par désarroi et par orgueil, a noyé ses 2 garçons dans une rivière avant de se donner la mort. Errant dans les limbes, elle revient dans le monde réel périodiquement pour enlever des enfants à leurs mères et leur faire connaître le même sort tragique. La malédiction de la Dame Blanche est un film d’horreur américain de Michael Chaves de 2019. Le film s’inscrit dans l’univers des produits dérivés de la saga Conjuring, aux cotés des aventures pathétiques de la nonne ou d’Anabelle la poupée (1 et 2) qui voudrait faire peur….mais qui n’y arrive pas . La malédiction de la dame blanche, c’est l’adaptation très libre d’une légende aux variantes multiples dénommée la llorana (la pleureuse), célèbre au Mexique et au Vénézuela. L’adaptation de Michael Chaves est un produit horrifique standard peu effrayant. Le film ancre son scénario à Los Angeles dans les années 70. Le film essaie, à mon avis en vain, de créer l’angoisse au moyen de nombreux "jump scares", on ne comprend pas bien l’intérêt à agir du spectre et l’ensemble du film s’avère vraiment prévisible. J’ai également trouvé que le casting n’était pas trop convaincant, notamment l’expérimenté Raymond Cruz qui interprète le chamane exorciste avec un ton vraiment décalé qui sied mal au fait que ce ne soit pas, à priori, une comédie horrifique. On retrouve également Linda Cardellini (Green Book) dans le rôle d’Anna Tate Garcia, la mère de famille. La malédiction de la dame blanche constitue un nouveau film horrifique qui ne remplit pas ses objectifs, par manque d'audace et de folie et qui renouvelle l'impression de déjà vu, ressentie avec de nombreux films d'horreur sortis sur les écrans ces dernières années.
J-philippe Alvarez
J-philippe Alvarez

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 7 critiques

2,0
Publiée le 30/04/2019
pas grand grand-chose à retenir de cette production où les ficelles du suspens sont usées jusqu'à la corde, la dame blanche avec un maquillage de clown fait à la sauvette, un jeu d'acteurs non convaincus de leur presence dans ne film, et un budget au rabais qui se ressent sur toute la longueur du film. dommage ! tout ceci aurait pu mieux mieux être traité.
Tom T
Tom T

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

1,5
Publiée le 29/04/2019
Je ne m'attendais pas à grand chose et je n'ai pas été déçu... Le scénario est décevant et plus que previsible, le jeu d'acteur mediocre, le rythme est lent, trop lent pour que ce soit un bon film d'horreur. Les quelques scènes où l'on sursaute, bien qu'elles aussi soient prévisibles, nous reveillent un peu pendant ces 1h30 d'ennui. On est très loin du niveau du premier conjuring.
atomewarrior
atomewarrior

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 221 critiques

2,5
Publiée le 29/04/2019
Un film qui ne renouvelle pas du tout le genre et qui fait que surfer sur la vague des films d'horreur depuis l'arrivée de Conjuring. Les acteurs sont assez lambdas, l'histoire est absente. Il y a quelques moments certes effrayants mais qui ont été facilement mis en scène. Une simple série B.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top