Mon AlloCiné
    La Confusion des genres
    note moyenne
    3,0
    134 notes dont 13 critiques
    8% (1 critique)
    15% (2 critiques)
    38% (5 critiques)
    15% (2 critiques)
    23% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La Confusion des genres ?

    13 critiques spectateurs

    Romaric44
    Romaric44

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,0
    Publiée le 9 mai 2019
    Le terme confusion est très bien choisi car c'est en effet le sentiment que l'on ressent après le visionnage du film! Pascal Greggory est impeccable dans ce rôle d'homme torturé et totalement égocentré. Mention spécial également à Cyrille Thouvenin très touchant. En revanche le reste de la distribution n'est franchement pas à la hauteur et leur mauvais jeu donne une impression d'un jeu théâtral qui est gênant. Film à voir pour la performance de Pascal Greggory définitivement.
    Captain fantastic
    Captain fantastic

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 3 critiques

    1,0
    Publiée le 1 avril 2015
    Film que j'ai regardé UNIQUEMENT pour voir Alain Bashung dont je suis un grand fan !! Mais là faut pas exagérer : jeu d'acteurs insupportable (hormis Bashung bien sûr !), dialogues à faire pleurer, situations amoureuses bobos et grotesques...Un supplice !
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 791 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    3,0
    Publiée le 31 octobre 2013
    Mine de rien, Ilan Duran Cohen s'est fait une place dans le « cinéma d'auteur décalé » français. Huit ans avant « Le Plaisir de chanter », « La Confusion des genres » montrait déjà les bonnes dispositions du monsieur qui, sans enthousiasmer non plus, sait apporter un minimum de charme et d'intelligence à chaque œuvre pour que cela fonctionne un minimum. Ainsi sa réflexion sur la définition de l'amour, du désir, qu'il soit homo ou hétérosexuel, a quelque chose de rafraîchissante, servie par des dialogues souvent étonnants. Les vrais efforts d'écriture ne sont plus si courants, on ne les apprécie que davantage lorsqu'ils sont présents. De plus, sans être exceptionnel, le scénario tient la route, tout comme les personnages, joliment interprétés par le trio Pascal Greggory - Nathalie Richard - Julie Gayet, mais aussi par les seconds rôles, notamment un inattendu et vraiment excellent Alain Bashung. Après, vous dire que le film m'a marqué et que j'en garderais un souvenir ému : probablement pas. Mais j'ai apprécié, pendant 92 minutes, de voir quelque chose de différent, d'un minimum singulier et original dans notre cher cinéma hexagonal : rien que pour cela, « La Confusion des genres » vaut le coup d'œil.
    leblon35
    leblon35

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 89 critiques

    2,0
    Publiée le 24 octobre 2013
    Alain, quadra bisexuel ne sait définitivement pas où il en est. Tant est qu'il se marie avec sa meilleure amie, lui fait un gosse, tombe amoureux sans pouvoir le définir du petit frère d'une ancienne plan cul et est attiré par l'ex d'un détenu. Ah oui, car j'oubliais, il est avocat, on ne sait pas pourquoi. A défaut de mettre de l'ordre dans sa vie, il essaye d'en mettre dans celle des autres ? En vain... Le scénario ne facilite pas l'adhésion. Si l'on verse dans la comédie sentimental, Ilan Duran ne semble jamais réussi à assumer cette légèreté, comme si le sujet le dépassait, et de loin. La verve romancière bascule la mise en scène du côté de l'absurde, malgré une belle plume qui ne coincide que peu vraisemblablement avec les personnages et les extrait du récit dans un autre imaginaire. Slam, figure de style discrète et jeu en retenu. L'épure contrefait le juste et des gros yeux, on en vient au gros bras. A la limite de l'éthique, abordant la moral à contrecourant, Alain et sa terrible confusion nous contamine. Existentielle, sexuelle, quasi identitaire. Pascal Grégory accompli l'effort mais sans grande conviction, le geste et le corps l'emportant sur l'incarnation, le débit et la voix sur la croyance, mais à prétexte de légitimer le personnage bancal, on en vient à se demander si le stratagème ne pousse pas à l'excès. L'ambition s'articule avec habileté aux premiers remous du récit, construisant le plan sur des lignes picturales, aucun effet de perspective, mais juxtaposition de formes droites, perpendiculaire, puis l'instabilité gagne le plan et envahit le jeu des acteurs. Cyrille Thouvenin égale à l'adolescent homosexuel passionné (Juste une question d'amour, Christian Faure), Julie Gayet ne mérite pas l'écriture de son personnage, Nathalie Richard simple et dure, froide et paradoxale s'extirpe de ce casting loin d'être parfait. Peux-t-on être heureux le cul entre 4 chaises ? On aurait gagner notre plaisir si le genre cinématographique s'était erait plié à l'exercice, non pas d'une pseudo morale philantrope, mais d'une recherche épurée sur qu'est-ce que l'humaine sexualité. La femme objet, folle ou plus instable encore, porteuse, sans instinct maternel, hybride par amour, par recherche d'autrui, cet autre masculin se repliant sur son genre, égocentrique, immature passionné ou cynique père de famille. Il est où l'espoir ? Dans la confusion... Le défi a été remporté et contre mon gré, je félicite ce film.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juin 2013
    Ce n'est pas si souvent que la bisexualité masculine est portée au cinéma et surtout avec cette liberté de ton. Il fallait oser. Le film se pose la question de l'absurdité de la vie (ou plutôt des choix que la vie nous impose). Et dans ce film tout le monde paraît paumé (parfois jusqu'à l'absurde). Le propos propre à énerver les coincés de la braguette est franc mais la réalisation parfois décousue et brouillonne. Coté interprètes, Pascal Greggory, nominé aux Cesars pour son rôle m'a paru inégal. En revanche Julie Gayet crève l'écran. A remarquer Alain Bashung dans un sympathique rôle secondaire.
    zhurricane
    zhurricane

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 734 critiques

    3,0
    Publiée le 11 septembre 2011
    Un film intelligent qui reste très constant dans ces qualités,c'est à dire qu'il n'y a pas de mauvaises scènes,mais pas n'on plus de scènes mémorables. La qualité du flm repose sur ces acteurs et actrices,sur ces dialogues et sur l'atmosphère particulière du film,qui montre les doutes,et les envies et l'évolution des hommes. Bref un beau film honnête d'Ilan Duran Cohen.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 2 491 critiques

    2,0
    Publiée le 8 mai 2011
    Des acteurs prenants avec une note particulière pour Pascal Greggory, décidément excellent dans tous ses films, et Julie Gayet toujours délicieuse.
    Dejesse
    Dejesse

    Suivre son activité Lire ses 22 critiques

    4,0
    Publiée le 6 septembre 2009
    Bravo, très bons dialogues, un humour si fin! Excellents jeux d'acteurs également. Mais par certains moments une lenteur qui, heureusement, ne pèse jamais "trop".
    commeaucine
    commeaucine

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 258 critiques

    1,0
    Publiée le 10 mai 2009
    J'accorde une étoile à ce film pour une certaine forme d'audace qu'il dégage, et pour un thème qui avait de l'avenir. Qui avait, je dis bien .... car le résultat manque vraiment de nuances et de naturel, les dialogues et les situations sont totalement chirurgicales et la fin donne envie de pleurer, pas d'émotion, pas de tristesse, mais d'avoir consacré 2 heures de ton temps à une histoire qui n'en est même pas une. Un vrai fiasco.
    Emmanuel Cockpit
    Emmanuel Cockpit

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 194 critiques

    4,0
    Publiée le 6 février 2009
    Le titre explicite les questions existentielles des personnages et leurs tergiversassions sexuelles en ballotant le spectateur sur une gamme de réactions contradictoires. En effet le rire des séquences équilibre le questionnement sur les situations, le plaisir de l’éloquence des personnages se mélange à la franchise de certaines scènes sans compromis. Pascal Greggory est merveilleux de candeur ou de cynisme dans un rôle déroutant qu’il appuie de son regard d’enfant perdu. Une comédie originale pour un film tout simplement humain.
    BELLZ
    BELLZ

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 130 critiques

    1,0
    Publiée le 28 janvier 2009
    Encore un film que j'aurai oublié des le lendemain. On a envie de dire tout ca pour ca...
    Mathieu Dumont-Roty
    Mathieu Dumont-Roty

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 984 critiques

    3,0
    Publiée le 27 mars 2013
    Cohen nous dépeint à travers ce film la névrose de plusieurs personnages qui sont tous perdus et qui ne savent pas vraiment ce qu'ils veulent. On sourit, on est éffaré et intrigué par l'égoisme et les névroses d'Alain (joué par Pascal Gréggory impeccable). La galerie de personnage est elle aussi trés intéressante par la naïveté, le peu d'estime de soit, l'intransigeance, la compassion et l'empathie dont ils font preuve. Le plus génial pour moi dans ce film c'est que dans tous ces personnages j'y ai retrouvé un fragment de ma personnalité. Ce film est une expérience assez troublante comme un miroir qui reflète tous vos sentiments refoulés. Bravo Monsieur Cohen
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 744 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Bon film traitant des rapports amoureux, émotionnels et existentiels. Les dialogues sont d'un bon niveau. Le jeu des acteurs est juste quoique quelquefois trop caricaturaux. A conseiller.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top