Mon AlloCiné
Leto
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Leto" et de son tournage !

Perestroïka

Leto se situe à l'aube de la Perestroïka, la série de réformes économiques entreprises par l'URSS de 1985 à 1991 sous l'impulsion de Mikhaïl Gorbatchev. Le réalisateur souhaitait saisir les derniers instants de ce contexte avant que la Russie ne se transforme. Il précise : "Leto, est une histoire de rock’n’roll [...] dans un climat totalement hostile à la musique rock et aux influences occidentales [...]. Notre histoire traite de la foi nécessaire pour surmonter ce contexte, et de l’insouciance de nos héros face aux restrictions dont ils ont hérité. Par-dessus tout, cette histoire est celle d’un amour ingénu et inaltéré, comme une ode à ceux qui vont devenir des icônes du rock, à la façon dont ils vivaient et à l’air qu’ils respiraient".

En noir et blanc

Le réalisateur a décidé de tourner en noir et blanc car il s'agit de "la seule manière de raconter l’histoire de cette génération, puisque la notion de couleur n’est apparue que plus tard dans l’inconscient collectif russe".

Faire l'impasse

Le réalisateur a fait le choix de ne pas raconter l'issue tragique de la vie de ses personnages car son but était de "faire un film sur des gens qui étaient heureux, qui jouissaient d’une liberté de création totale malgré la pression des autorités. Ils faisaient de la musique, ils ne voyaient pas comment ne pas créer ainsi. Il leur aurait été contre-nature de faire autrement".

Sous surveillance

Le 23 août 2017, Kiriil Serebrennikov est arrêté sur le plateau de Leto, alors que le tournage touche à sa fin. Depuis, il est assigné à résidence à Moscou, d’où il a pu, malgré tout, entreprendre et finaliser le montage du film. Accusé de détournements de fonds publics, son domicile et les locaux du Centre Gogol dont il est le directeur artistique ont été perquisitionnés. Lors de la présentation du film au Festival de Cannes, l'équipe du film a monté les marches sans lui mais avec une grande pancarte portant son nom.

Viktor Tsoï

Viktor Tsoï est le chanteur-compositeur et cofondateur de Kino, l’un des groupes les plus adulés et les plus influents de l’histoire de la musique russe. Considéré comme l’un des pionniers du rock russe, il a popularisé ce genre dans toute l’Union soviétique. Après la performance de son groupe dans le film soviétique Assa (1987), la notoriété du groupe a explosé, donnant lieu à un mouvement baptisé "Kinomania", qui a valu à Viktor Tsoï d’interpréter le rôle principal du film new wave indépendant kazakh L’Aiguille (1988). Il meurt à l'âge de 28 ans dans un accident de voiture. Sa mort est un tel choc que certains de ses fans iront parfois jusqu’à se suicider.

Mike Naumenko

Mike Naumenko était un musicien de rock et de blues-rock, auteur-compositeur et leader du groupe de rock Zoopark, considéré comme l’un des plus grands groupes de blues-rock de l’URSS. Il s'est beaucoup inspiré d'artistes anglo-saxons, notamment Bob Dylan, au point de conserver parfois la mélodie originale. Certaines de ses chansons sont des traductions plus ou moins fidèles ou des remakes d’oeuvres anglophones (les notions de copyright et de plagiat n’étant pas vraiment définies en Union soviétique, notamment pour les oeuvres créées de l’autre côté du Rideau de fer). Malgré cela, son influence a été très importante puisqu'il a transposé la culture rock occidentale à la culture de son pays. Il meurt à l'âge de 36 ans dans des circonstances restées troubles. On présume qu'il est décédé d'une crise cardiaque provoquée par son abus d'alcool.

Recréer le son des années 80

Les producteurs musicaux Roma Zver et German Osipov ont été attentifs à restituer le son des années 80 de la manière la plus authentique qu'il soit. Pour cela, ils ont restauré et utilisé des instruments de l'époque. Osipov précise : "L’une de nos missions était de fabriquer le son de ces groupes russes et de le rendre cohérent avec celui des musiciens qui les influençaient, pour fusionner les chansons préexistantes que nous utilisions avec nos propres enregistrements pour le film, et faire ressentir les vibrations du Leningrad des années 80. Nous avons fait beaucoup d’efforts pour rendre cohérent l’assemblage de ces différentes sources". 
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Pupille (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Bumblebee (2018)
  • Assassination Nation (2018)
  • Wildlife - Une saison ardente (2018)
  • Edmond (2018)
  • Il était une fois en Amérique (1984)
Back to Top