Mon AlloCiné
Exfiltrés
note moyenne
3,7
235 notes dont 29 critiques
7% (2 critiques)
52% (15 critiques)
21% (6 critiques)
14% (4 critiques)
3% (1 critique)
3% (1 critique)
Votre avis sur Exfiltrés ?

29 critiques spectateurs

dominique P.
dominique P.

Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 1 844 critiques

4,0
Publiée le 08/03/2019
Ce film raconte une histoire vraie qui s'est passée en 2015. Une dame dit à son mari qu'elle part pour la Turquie en vacances 15 jours, ce qui est faux. En fait, elle part en Syrie rejoindre des connaissances. Le problème c'est que cela se passe très mal et elle souhaite rentrer en France. Quand le mari apprend cela, il va être aidé par son patron médecin et le fis de celui-ci qui travaille pour une ONG. Une mission périlleuse d'exfiltration est montée. Le film est bourré de tension. Cette opération à haut risque est servie par une mise en scène efficace et un jeu d'acteurs très bon.
Noof
Noof

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 9 critiques

4,5
Publiée le 06/03/2019
Excellent thriller à la croisée d'un Argo pour l'invraisemblance pourtant très vraie de son histoire, et d'un Babel pour la multiplicité des points de vue. Des personnages que rien ne pouvait rapprocher se rencontrent, et ces destins croisés permettent la mise en place d'une opération d'exfiltration pour sauver un enfant de 5 ans et sa mère de l'enfer de Daesh. Un film contemporain sur la jeunesse, ancré dans son temps.
selenie
selenie

Suivre son activité 371 abonnés Lire ses 4 665 critiques

3,0
Publiée le 08/03/2019
Les points forts du film sont les acteurs (Arlaud et Finnegan en premier lieu), les difficultés des liens de coopérations entre les parties et surtout les problèmes logistiques et diplomatiques qui sont bien montrés, et surtout une mise en scène immersive toujours sous tension. Par contre, outre ce médecin et son fils bons samaritains (pourquoi prennent-ils autant de risque ?!) le vrai soucis est que le passage de cette maman avec son fils dans le giron de Daesh est juste survolé. Néanmoins, Emmanuel Hamon signe un premier long métrage solide et efficace, d'une belle densité auquel il manque juste un fond plus fouillé surtout sur sa partie syrienne. Site : Selenie
Francoise H.
Francoise H.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 13 critiques

3,0
Publiée le 07/03/2019
Bon film mais de ce que j'ai compris, il s'agit d'un fait réel et non d'une fiction comme j'ai cru le lire dans certaines critiques Presse... si c'est la réalité, il y a vraiment des coups de chance et invraisemblances... tel que laisser son téléphone portable à la jeune femme qui est quand même un peu captive... je reste dubitative... mais on passe un bon moment.J'ai beaucoup apprécié le critique de "Noof".
Calasjeanne
Calasjeanne

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

5,0
Publiée le 06/03/2019
Un film poignant et nécessaire sur un sujet d'actualité. Le casting est d'un justesse incroyable ! On en ressort bouleversé
Victor-Hugo Rodriguez
Victor-Hugo Rodriguez

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

2,5
Publiée le 10/03/2019
Sur un sujet aussi sensible et aussi passionnant, quoiqu'évidemment dramatique, j'ai trouvé dommage que le film reste très superficiel. En particulier, pourquoi cette femme choisit-elle de partir en Syrie ? Qu'espérait-elle y trouver ? Pourquoi n'en a-t-elle pas parlé à son mari ? Cela permettrait de mieux comprendre certaines scènes une fois qu'elle est arrivée sur place. Là on a l'impression que c'est Madame tout le monde qui se dit tiens je vais aller en Syrie et qui une fois sur place se dit tiens en fait c'est la guerre je veux rentrer. Dommage donc que le film ne s'attarde pas davantage sur la partie précédant le départ. Pour le reste, on appréciera (c'est ironique) le sens civique des protagonistes, qui ne comprennent pas que les services de l'État refusent de mettre en péril la vie d'une quinzaine d'hommes honnêtes pour sauver la vie d'une femme ayant choisi de partir en Syrie (et, certes, celle de son fils innocent). Quelques incohérences également spoiler: (la géolocalisation d'une photo représentant une balançoire, spoiler: le Syrien qui rentre en France comme dans du beurre en utilisant juste le passeport de son ami présent dans le même vol). Pas un mauvais film parce qu'il raconte une histoire ô combien d'actualité, sensible et intrigante, mais pas un film qui fera date non plus.
scrabble
scrabble

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 473 critiques

1,5
Publiée le 12/03/2019
c’est presque une copie du film « jamais sans ma fille » l’une partait en vacances de son plein gré en iran l’autre partait aussi de son plein gré en syrie et toutes les 2 découvrent l’horreur de la captivité et les 2 arrivent à se sauver avec leur enfant. où est la nouveauté ? heureusement que c’est une fiction parce qu’il y a plein d’incohérences mais c’est bien joué et on se laisse aller au fond de son siège.
Fabian D.
Fabian D.

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 10/03/2019
Plat comme les documentaires d'Emmanuel Hamon, bien que, pour un documentaire, ce n'est pas dérangeant. Mauvais jeu d'acteur. Le film ne commence jamais véritablement. Peu d'intérêt.
btravis1
btravis1

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 553 critiques

2,5
Publiée le 15/03/2019
Le film vaut surtout pour son thème. Son traitement est assez moyen, on survole beaucoup de situations, peu d'explications sur ce départ en Syrie et après l'enchaînement de certaines actions manquent quand même de crédibilité, entre l'échange de passeport, la localisation d'une photo, l'utilisation du portable... Et puis comme toujours dans ce type de situation, le sauvetage d'une personne, qu'il est difficile de plaindre (cette partie du film est bien rendue), fait prendre des risques considérables aux personnes locales, dont certaines le paieront de leur vie sans que la principale intéressée ne le sache. Du coup le fils, innocent, permet d'imprégner une couche émotive que le sort de sa mère ne provoque pas forcément.
Cinemadourg
Cinemadourg

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 565 critiques

2,5
Publiée le 10/03/2019
Une jeune française récemment convertie à l'Islam décide, en 2015, de partir avec son fils de 5 ans rejoindre l'Etat Islamique en Syrie. Elle laisse donc son mari dans le flou total jusqu'au jour où elle réalise qu'elle ne vit pas du tout ce qu'elle imaginait : pourra t-elle réussir à fuir et à rentrer en France ? Ce drame est personnellement très clivant : en effet, il est difficile de ressentir de la compassion pour cette jeune femme qui s'est elle-même fourrée dans ce bourbier. L'émotion passe plutôt par son petit garçon qui souffre et qui se retrouve otage de la situation. Je suis donc partagé par ce film qui a au moins le mérite de parler d'un sujet délicat en tentant de montrer les dangers d'un régime totalitaire. Le casting est pourtant très bon (Swann Arlaud, Charles Berling, Finnegan Oldfield). Pédagogique mais sans saveur. Site www.cinemadourg.free.fr
PLR
PLR

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 765 critiques

2,5
Publiée le 10/03/2019
Histoire qui bien que classée dans la catégorie thriller est racontée de manière assez terne, sans rebonds. Le fond dramatique ne manque pas (d'autant que c'est inspiré d'une situation réelle) mais il ne ressort par beaucoup. C’est peut-être à dessein pour rester dans un ton proche du documentaire ? Montrer des situations, des personnages, le quotidien, filmer l’échappatoire… sans trop forcer la mise en scène.
Marie Christine L
Marie Christine L

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 23/03/2019
bon film très crédible puisque tiré d'une histoire vraie. Bons acteurs. Suspense. Je conseille . Ça donnera peut-être à réfléchir à certains de s'engager dans un pays extrêmement dangereux. A voir
Stephenballade
Stephenballade

Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 1 133 critiques

4,5
Publiée le 19/03/2019
"Exfiltrés" : même si ça n’en est pas totalement une, c’est le premier long métrage de fiction d’Emmanuel Hamon qui a choisi de sortir de sa zone de confort fournie par les documentaires pour venir nous parler d’une histoire vraie. Celle de qui exactement ? On ne sait pas, l’anonymat de la (des) personne(s) intéressée(s) a (ont) été gardé(es). Mais d’après ce que j’ai pu lire ici et là sur la Toile, Hamon s’est directement inspiré des témoignages détaillés des cinq principaux protagonistes recueillis par son scénariste Benjamin Dupas. J’ai vu ce film, et bien content de l’avoir vu, constatant avec plaisir que c’est un point de plus dans le redressement du cinéma français, même si les turcs ont participé à cette production. Mais si je l’ai vu, je le dois au fait d’avoir observé avec attention le programme du complexe concerné parce qu’on ne peut pas dire que ce film ait bénéficié d’une promo tapageuse. La preuve, quand j’en parle autour de moi, personne ne connait ou n’en a entendu parler, à une ou deux exceptions près. En fait la promo a été l’image de cette histoire : la discrétion était de rigueur pour aboutir. Après, il faut reconnaître que l’actualité cinématographique a de quoi capter l’attention de la majeure partie du public, ce qui pourrait la faire passer à côté de ce "Exfiltrés". Un œil rapide jeté plus tard sur Allociné (note globale, survol des avis des allocinéens…), me voici en salle armé de mon ticket à 4€, sans grande attente particulière. Eh bien ce film est très bien fait. D’entrée on est attrapé dans son fauteuil par le mensonge de Faustine. Et le film ne nous relâche plus jusqu’à la fin par la succession de scènes dures, parfois choquantes, souvent révoltantes. Si on reste captivé jusqu’à la fin, on le doit à une réalisation dynamique, alternant avec brio les points de vue depuis le sol français et le sol syrien. De plus, le scénario ne s’encombre pas de choses inutiles, comme le mécanisme de la radicalisation, sujet souvent exploité par les documentaristes. Non, le spectateur se trouve directement confronté à un couple aux liens distendus, au moment même où Faustine est sur le point de partir là où elle se sentirait plus utile. Soit. Pourquoi pas. Il y a d’autres moyens. Car partir dans une contrée aussi lointaine pour essayer de se retrouver (la preuve avec Gabriel), il y en a qui le font certes, mais pas en emmenant des petits avec soi ! Et encore moins dans une zone aussi dangereuse ! Mais telle est l’histoire, l’enfant ne servant sans doute qu’à cacher la véritable destination de Faustine et à donner de la légitimité à son mensonge. Ensuite Hamon s’adonne à une réalisation en mosaïque, passant tour à tour sur un personnage puis un autre, dont certains sont en apparence sans liens. Ce n’est qu’une apparence, les liens qui unissent ces différents personnages vont apparaître au gré de l’enfoncement de Faustine dans un monde que les volutes de poussière et de sable ont bien du mal à cacher, en particulier les horreurs qui y sont perpétrées. Encore que le réalisateur ne s’est pas attardé sur les violences qu’on préfèrerait oubliées, loin derrière nous, et qui font malheureusement parties de notre présent. Le cinéaste est resté collé au plus près de l’histoire de cette femme et de son enfant, ainsi que de ce groupuscule de personnes qui se battent comme ils peuvent. Encore que j’aurai aimé qu’il montre plus d’audace, en prenant de temps en temps le point de vue de Faustine quand elle court vers une très hypothétique liberté. Cela aurait permis de mieux rendre compte de l’urgence de la situation, et de rendre cette histoire plus captivante encore, alors que la musique d’Armand Amar (reconnaissable entre mille par son style) produit son effet. Hamon s’est plus attardé sur les expressions du visage. Il pouvait le faire, car le casting est bon, permettant de tirer de très bons clichés photographiques : Jisca Kalvanda dans la peau de Faustine (même si la moitié de notre être a envie de la truscider), que ce soit Kassem Al Khoja dans le rôle d’Adnan (certes aidé par ses origines, lui qui vient de Raqqa), Andrino Mpioso en Issa… Mais je vais surtout parler des trois autres, c’est-à-dire de Charles Berling (Patrice), Swann Arlaud (Sylvain) et Finnegan Oldfield (Gabriel) qu’on sent éminemment concernés. On ne sait pas trop ce qui pousse Patrice à faire quelque chose pour ce qui n’est après tout qu’un collègue de travail. Heureusement, on saura plus tard pourquoi il agit de la sorte. Sylvain, je l’aurai imaginé plus comme quelqu’un de beaucoup plus nerveux, plus comme un électron libre, plus comme un homme animé par la révolte, mais pas vraiment comme quelqu’un de calme qui se ronge intérieurement les os. Mais pourquoi pas ? La psychologie humaine est d’une telle diversité… En revanche, la place de l’électron libre revient à Gabriel, et c’est bien sa tonicité naturelle dès sa première apparition qui va donner le la à ce qui va suivre. Après, on regrettera que le titre spoile la fin, bien qu’on n’ignore pas que des gens sont revenus de Daesh repentis par leur désillusion et miraculeusement vivants. "Exfiltrés" reste cependant un film solide, tendu à souhait qui ne se perd pas en conjectures inutiles pour rester sur le sujet de départ : l’histoire de cette femme et du combat qui a été mené pour lui sauver la vie, à elle et son gamin. Une excellente première pige pour Emmanuel Hamon, en tout cas très prometteuse. Hamon : un élément de plus dans la nouvelle garde qui pousse le cinéma français vers le redressement ? En tout cas, rien à voir avec "Jamais sans ma fille" (1991) comme semble le croire l’allocinéen Scrabble. Certes on retrouve quelques similitudes, mais ce n’est en aucun cas le même contexte !
Yves 4.
Yves 4.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 220 critiques

4,5
Publiée le 18/03/2019
Très bon film , scénario malheureusement d'actualité. Histoire vraie d'une femme et son enfant prisonnier de Daech en Syrie, à Raqqa. Son sauvetage pour son retour en France , ce qui est miraculeux car aucune n'en reviennent.
Lucie O.
Lucie O.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 90 critiques

3,5
Publiée le 14/03/2019
Bon film. Te mets bien la pression tout le long. Déçue un peu par la performance de Swann Arlaud, c’est quand même son fils et sa femme qui sont en Syrie il a pas l’air si paniqué que ça. Bref à part ça le film est vraiment bien.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top