Mon AlloCiné
    Exfiltrés
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Exfiltrés" et de son tournage !

    Issu du documentaire

    Après avoir été l’assistant-réalisateur de plusieurs metteurs en scène prestigieux, comme Patrice ChéreauMaurice Pialat ou Robert AltmanEmmanuel Hamon a choisi de se tourner vers la réalisation pour se consacrer au documentaire politique, social et historique. Il a ainsi mis en scène des documentaires de ce type pendant une dizaine d’années. Exfiltrés signe son retour à la fiction et son premier long-métrage. Il explique :

    "Dans mes documentaires, je m’intéressais beaucoup à la violence d’État, y compris en démocratie, à la façon dont les individus se débrouillent avec un système, s’ils s’en accommodent ou pas. Je voulais à nouveau faire de la fiction, et un des producteurs du film qui suivait mon travail m’a raconté cette histoire, dont il connaissait un des protagonistes. J’ai trouvé qu’elle racontait quelque chose sur le monde dans lequel nous vivons tous et sur une génération très jeune, que nous avons essayé de représenter dans le film. C’est aussi une histoire d’une grande efficacité dramatique, avec un grand potentiel de thriller, ce sur quoi Benjamin Dupas et moi avons beaucoup travailllé lors de l’écriture du scénario."

    Ils se connaissent !

    Seulement quelques mois après la comédie policière Un beau voyouSwann Arlaud et Charles Berling se retrouvent pour Exfiltrés. Le film marque également les retrouvailles de Berling avec Finnegan Oldfield (décidément habitué à la thématique de la radicalisation puisqu'il jouait le personnage principal des Cowboys) après Marvin ou la belle éducation sorti en 2017.

    Jouer le jeu de la fiction

    À partir du moment où il a quitté le documentaire, Emmanuel Hamon ne voulait pas faire un film de fiction qui soit un traité de géopolitique expliquant la vérité sur la situation au Moyen-Orient. Le réalisateur a cherché, au contraire, à donner des éléments aux spectateurs pour qu’ils comprennent l’histoire sur le terrain. Il précise : "Je voulais réellement jouer le jeu de la fiction, donc je n’ai pas hésité à prendre des acteurs complètement identifiés, comme Swann Arlaud (Petit Paysan) qui vient d’avoir le César, Finnegan Oldfield (Le Poulain) et Jisca Kalvanda (Divines), sans même parler de Charles Berling. En même temps il était aussi très important d’avoir des acteurs qui permettent qu’on croit à cette histoire, qui la portent en eux. Kassem Al Khoja par exemple, qui interprète l’activiste syrien Adnan, vient lui-même de la région de Rakka et est arrivé en France par bateau il y a deux ans. Il n’avait jamais joué dans un film."

    Tournage en Jordanie

    Emmanuel Hamon et son directeur du casting ont trouvé les autres rôles de Syriens dans les camps de réfugiés en Jordanie (qui abritent un million de Syriens). Si les films qui se déroulent dans cette région sont souvent tournés au Maroc, le cinéaste a refusé d'y réaliser Exfiltrés car il voulait poser sa caméra dans un pays qui ressemble autant que possible à la Syrie décrite dans son long métrage. Il confie :

    "C’était le cas de la Jordanie, qui a une frontière avec la Syrie. L’histoire du scénario était donc totalement liée à celle de personnes tout le temps présentes sur le tournage : on ne pouvait pas tricher. De plus en Jordanie à l’époque, la grande peur était que Daech arrive jusque là. Dès que quelqu’un sortait avec un « costume » de Daech, on était généralement dénoncés par des voisins. On a eu plusieurs descentes de flics sur le tournage."

    Une coopération

    Au-delà des nombreux aspects très sombres du film, Exfiltrés raconte surtout l’histoire d’une coopération qui dépasse les frontières physiques et sociales. Emmanuel Hamon explique : "C'est l’histoire de trois jeunes gens qui n’ont a priori aucune raison de se rencontrer, un Syrien réfugié et résistant, la figure du migrant aujourd’hui dans l’opinion publique, qui n’est pas toujours montré comme un héros, une Française noire de banlieue convertie à la religion musulmane, et un jeune Français d’une classe aisée parisienne. Finalement, deux d’entre eux vont faire ensemble ce que ne font pas les services secrets, et vont sauver ce troisième personnage un peu contre leur propre bien : ils mettent en danger le réseau syrien d’Adnan et leurs idéaux pour sauver une fille paumée et tombée du côté ennemi, et ça fonctionne. Ce sont des personnages complexes et ambigus, et j’espère qu’en sortant du film on se pose des questions, et on se dit que des choses sont possibles hors des schémas établis."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Deux moi (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Wedding Nightmare (2019)
    • Inséparables (2018)
    • Roubaix, une lumière (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • La Chute du président (2019)
    • C'est quoi cette mamie?! (2019)
    • Le Roi Lion (2019)
    • Une fille facile (2019)
    • Fête de famille (2019)
    • Fourmi (2018)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Scary Stories (2019)
    • Les Hirondelles de Kaboul (2019)
    • Good Boys (2019)
    • Parasite (2019)
    • Frankie (2019)
    Back to Top