Notez des films
Mon AlloCiné
    Mes jours de gloire
    note moyenne
    2,4
    560 notes dont 40 critiques
    répartition des 40 critiques par note
    5 critiques
    4 critiques
    10 critiques
    18 critiques
    2 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Mes jours de gloire ?

    40 critiques spectateurs

    Adelme d'Otrante
    Adelme d'Otrante

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 195 critiques

    2,0
    Publiée le 28 février 2020
    Un futur trentenaire qui refuse de vieillir et s'empêche même de vivre finit par s'engluer entre déprime et syndrome de Peter Pan. Malgré toute la sympathie que j'éprouve pour Vincent Lacoste ce film comico-dépressif est une purge, entre la nonchalance du personnage et l'indolence de la réalisation la mayonnaise ne prend pas et l'on finit par s'ennuyer. Une surprise la présence de Christophe Lambert dont les années le font de plus en plus ressembler à un grand brûlé.
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 706 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mars 2020
    Adrien a 26 ans et traverse une période de sa jeune vie compliquée. En effet, après avoir tourné dans quelques films étant enfant et adolescent, il galère désormais à trouver du travail et reste coincé dans un passé "glorieux" le tirant finalement vers le bas. Toute la stabilité de son existence est en jeu... J'aime beaucoup Vincent Lacoste (et heureusement d'ailleurs car cette comédie dramatique est centrée à 95% sur son personnage) mais je n'ai pas totalement adhéré au caractère puéril et torturé de ce garçon. L'approche psychologique n'est pas inintéressante, on se souvient tous avoir plus ou moins galéré un jour pour trouver sa voie dans la société au début de l'âge adulte. Récréatif par séquences, mais manquant largement d'intérêt et de consistance. Site www.cinemadourg.free.fr
    Love312
    Love312

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 15 critiques

    4,5
    Publiée le 26 février 2020
    La Bande annonce présente un film comique, presque dans la veine des Beaux gosses. Mais... c'est beaucoup plus profond que ça. Le réalisateur dessine avec élégance le portrait d'un être plus ou moins adapaté au monde, un peu innocent et foncièrement gentil. Je trouve ce film très délicat et intelligent en plus d'être aussi très drôle. Un bien beau film.
    Gamerdufutur
    Gamerdufutur

    Suivre son activité 1 abonné

    5,0
    Publiée le 25 février 2020
    Je suis allé voir Mes jours de Gloire en avant-première en présence du réalisateur, Antoine De Bary et de son acteur, Vincent Lacoste et j'y ai passé un très bon moment ! J'avais un peu de mal avec Vincent Lacoste avant mais je trouve qu'il se diversifie de plus en plus avec des rôles plus profonds et qui sorte de l'adolescent un peu "débile". D'après le réalisateur, "Aujourd’hui, entre 20 et 30 ans, il y a mille choix à vivre et quelque part, c’est un peu angoissant". On le ressent totalement dans le film passant de la comédie à un aspect parfois plus dramatique. Le personnage est en plein dans cette période où les choix sont compliqués et ont un impact. Je recommande !
    Joce2012
    Joce2012

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 131 critiques

    2,5
    Publiée le 26 février 2020
    Je m'attendais à rire mais non car c'est un sujet plutôt triste ce jeune qui ne sait pas s'assumer, ce Tanguy qui revient chez sa mère, qui rate tout ce qu'il entreprend et qui n'arrive pas à se remettre en question. .. même si on le prend au dixième degré c'est pas drôle d'être comme ça. ..
    lancelo25
    lancelo25

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 47 critiques

    2,5
    Publiée le 29 février 2020
    C’est un film doux-amer sur l’inadaptation d’un jeune comédien au monde qui l’entoure et notamment sur son impossibilité à vivre une intimité avec l’autre (avec ses amis, ses parents, les jeunes femmes de son âge, les comédiens avec lesquels il travaille). Sa mère psychologue qui lui révèle ses faiblesses ou son père distant n’ont surement pas contribué à la construction de sa force intérieure. Vincent Lacoste affiche toujours son air lunaire et décalé et le comique de situation agit durant les deux premiers tiers du film. Le dernier tiers, plus noir, mais pas sans espoir, s’avère plus lent et introspectif. C’est un joli premier film parfois drôle qui tient surtout à la personnalité de son acteur principal.
    Elodie A
    Elodie A

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 26 février 2020
    Film vraiment top ! Vincent Lacoste drôle attachant sensible !!! un super moment Franchement le film est super je vous le conseille vraiment! Toute la salle était morte de rire mais il y a aussi un réel message dedans ! Je vous le conseille vraiment
    CinÉmotion
    CinÉmotion

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 48 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mars 2020
    1er long métrage d'Antoine de Bary. Comme tout premier essai, il y a des fragilités et un manque de consistance dans le propos. Mais il a d'abord souhaité raconter ce qu'il connaissait de lui-même, ayant repris beaucoup d'anecdotes de sa vie pour écrire le récit de ce presque trentenaire de retour chez sa mère. Il faut se l'avouer, le film est en partie tenu à bout de bras par Vincent Lacoste qui est toujours parfait, (bien qu'on sente qu'il n'est pas dirigé à 100% laissant probablement place à quelques improvisations dans les situations comiques), il faut aussi dire que la caractérisation du personnage est bonne et on peut facilement s'identifier à lui. Le film en lui-même n'impose pas vraiment une cadence très rythmée, ça tire en longueur, mais c'est plutôt drôle dans l'ensemble. J'ai bien aimé la thématique du trentenaire en pleine crise, avec également la métaphore parallèle spoiler: du blocage avec la panne d'érection , ce qui laisse aussi place à des moments comiques réussies, bien que peu originales. Un 1er film sympathique, surtout grâce à la présence de Vincent Lacoste dans le rôle titre, mais sans plus pour le reste.
    Fou Bobo
    Fou Bobo

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,5
    Publiée le 26 février 2020
    Ce film est une excellente comédie avec beaucoup de tendresse, d'une justesse impressionnante. Antoine de Bary a bien joué son coup de projecteur. En mélangeant drôle et amour. Dans son film, je me sentais un peu visé. La Timidité avec les filles quand j'étais un petit garçon. Bref une comédie éblouissante et passionnante à mon égard. Du côté des acteurs, VIncent Lacoste un grand acteur, encore impressionnant dans son rôle, il a très bien joué son rôle de cet homme qui encore 10 ans sa ta tête. Et qui essaye de reprendre sa carrière d'acteur depuis qu'il était petit (Après Hippocrate, Première année, Deux FIls et Chambre 212). C'est un excellent acteur que je félicite. Noée Abita parfaite dans son rôle, une future grande actrice. Beaucoup de tendresse et d'amour dans son personnage. Devos et Lambert, un respect pour ses acteurs formidables et géniaux. Si vous aimez pas le cinéma Français, il faut aller voir ce film parce que vous ratez un film génial :)
    Maev46873
    Maev46873

    Suivre son activité 1 abonné

    5,0
    Publiée le 26 février 2020
    J'attendais ce film avec impatience intrigué par tous les thèmes que le réalisateur soulevait : le questionnement sur la réussite, sur soi... Je ne suis pas du tout déçue ! Le film bien plus qu'une comédie est beaucoup plus profond qu'on ne le pense, la réalisation y est vraiment efficace !
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 193 abonnés Lire ses 534 critiques

    3,0
    Publiée le 24 février 2020
    Mes jours de gloire, titre étonnant pour un film contant surtout les semaines de galère d'un personnage coincé entre deux âges. Enfant-star, Adrien est aujourd'hui un adolescent retardataire alors que la biologie fait de lui un adulte, du moins normalement. Le métier d'acteur semble un horizon lointain, tout comme la vie qu'il s'emploie à contourner. À la place, on jurerait qu'il a foncé dans une essoreuse. Les cheveux hirsutes, l'air à moitié hagard, le moral en berne,...Le bougre évoque surtout une épave qui aurait oublié de couler. Du coup, il vivote entre les creux et les vaguelettes. Le réalisateur Antoine de Bary (également co-auteur du script) l'envoie au casse-pipe avec une vacharde tendresse, en accumulant les couacs du quotidien : déconvenues professionnelles, situation familiale en décalage, mésaventure amoureuse...Tout est bon pour faire d'Adrien cette figure du loser magnifique. Et ça marche bien, d'autant plus que c'est un Vincent Lacoste ahurissant qui s'y colle, avec un sens de tempo comique propre à déclencher l'hilarité au moindre haussement de sourcil. Sans oublier le parterre de seconds-rôles parfaits, de la lumineuse Noée Abita à l'excellente Emmanuelle Devos en passant par le touchant Christophe Lambert. Tous sont au diapason pour donner vie aux mille et une tuiles de ce malheureux Adrien. Et nous, on le regarde comme ça. Longtemps. Trop longtemps, d'ailleurs. Et c'est là que Mes jours de gloire chancèle. Pendant une bonne heure, on suit les déboires du personnage et bien que l'écriture soit efficace, la bascule du long-métrage arrive trop tardivement. Ce qui rend la suite déséquilibrée voire frustrante puisqu'elle abandonne beaucoup de pistes scénaristiques (la jeune Léa, les parents, les amis). Nous nous retrouvons face à une deuxième partie qui en tisse une autre, bien plus bancale puisque banale. Changer de ton à mi-parcours était la bonne option, encore fallait-il prendre cet embranchement à la moitié et non au deux tiers. Car le temps imparti ne joue pas en sa faveur. Le résultat laisse un arrière-goût tenace d'inachevé.
    Sam
    Sam

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    3,0
    Publiée le 21 décembre 2019
    Pas mal, un film d'humour français typique... Beaucoup de blagues sur la masturbation et une chute du personnage pas assez poussée
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 416 abonnés Lire ses 1 237 critiques

    2,0
    Publiée le 10 mars 2020
    Tout prend sens quand on écoute Antoine de Bary parler de son film. Les détails, les thèmes et les acteurs sont méticuleusement choisis et pourtant, en tant que spectateur, ça m'a fait l'effet inverse. Je ne voyais pas ce que racontait le film, hormis un énième portrait de Vincent Lacoste en adulescent, paumé et nonchalant. Je mentirai si je disais que je ne me suis pas ennuyé. Pourtant, je pense que "Mes jours de gloire" a de bonnes intentions, à savoir parler de notre génération où l'adolescence a tendance à jouer les prolongations, semant le doute sur notre avenir, notre présent, notre place dans la société. C'est un sujet risqué car l'énergie procrastinatrice et dépressive qui s'en dégage n'est franchement pas excitante. Mais le film commence plutôt bien, avec un humour pince-sans-rire qui propose des scènes risibles, servies par des personnages farfelus (la mère psy, les copains geeks, le réalisateur allemand). Les situations cocasses frôlent l'exagération, ce qui nous fait croire que ce ton décalé va nous mener quelque part. Mais non. Le scénario se met à flotter autour d'un problème d'érection qui, dans son traitement, fait bander mou tout le film. Qu'est-ce que la masculinité ? Qu'est-ce que la virilité ? Ce sont sans doute des thèmes très intéressants mais c'est étrange, tout d'un coup, on ne s'amuse plus, comme si ça se prenait trop au sérieux. Entre De Gaulle et la gaule, entre la mère psy (super Emmanuelle Devos) et le père inutile (Christophe Lambert à côté de la plaque), entre la copine potentielle et ses problèmes pour passer à l'acte, entre ses amis posés et ses problèmes tactiles, entre la tragédie et la comédie, "Mes jours de gloire" veut raconter énormément de choses à la fois, de plusieurs façons, au risque de perdre le spectateur et de ne rien raconter de folichon.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 2 873 critiques

    2,5
    Publiée le 14 mars 2020
    “Mes jours de gloire” est la suite de “L’enfance d’un chef”, le précédent court-métrage d'Antoine de Bary. Vincent Lacoste joue un jeune homme qui approche la trentaine mais qui ne parvient pas à grandir et prendre la maturité nécessaire pour faire les bons choix. Fauché, un peu menteur et clairement perdu dans sa petite tête qui espère devenir acteur, il retourne vivre chez ses parents. Peut-être que le casting lui permettant de jouer De Gaulle l’aidera à prendre de la hauteur et retrouver ses heures de gloire. Hors du temps, le film s’appuie un peu trop sur les épaules d’un acteur certes très bon, mais en roue libre par manque de direction. L’écriture semble quant à elle un peu faible et les problèmes d’érection du personnage ne suffisent pas à nous captiver davantage. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Anat0412
    Anat0412

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 26 février 2020
    Super moment, un film à fois drôle et touchant. Vincent Lacoste à son top ! Très bon premier long-métrage pour ce jeune réalisateur talentueux !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top