Mon AlloCiné
Sauvage
note moyenne
3,7
543 notes dont 53 critiques
25% (13 critiques)
23% (12 critiques)
32% (17 critiques)
13% (7 critiques)
6% (3 critiques)
2% (1 critique)
Votre avis sur Sauvage ?

53 critiques spectateurs

mem94mem

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 451 critiques

3,5
Publiée le 30/08/2018
Film très bien écrit (magnifique ouverture) qui relate une tranche de vie d'un homme prostitué et avant tout, sa précarité. Félix Maritaud est époustouflant de présence et de sincérité, il électrise le scénario. La tension assez permanente est maintenue par l'imprévisibilité du fil narrateur, une fois que l'attachement à Léo est assuré et sa déchéance refusé. J'ai trouvé le film relativement pudique.
Lagesse E

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 22 critiques

5,0
Publiée le 13/08/2018
Une claque mais une belle grande claque, de celle qui vous réveille et relativise tous les films que vous avez vu dans les derniers mois. Du coup la claque devient une caresse parce que Sauvage est aussi brutal qu'il est doux, aussi dark qu'il est lumineux et Félix Maritaud, c'est la naissance en direct d'un très grand. Depuis quand n'a-t-on pas vu un acteur donner son âme et son corps avec autant de rage et d'amour à une caméra ? Camille Vidal-Naquet signe un premier film en forme de tsunami et on en ressort galvanisés, trempés des pieds à la tête mais heureux d'y avoir participé et sans doute plus humains aussi. Bravo ! 5 étoiles parce qu'il n'y en a pas 10...
Bertie Quincampoix

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 861 critiques

4,0
Publiée le 28/08/2018
Pour son premier long-métrage, Camille Vidal-Naquet nous dresse le portrait sans concession d'un paumé au grand cœur interprété par un Félix Maritaud époustouflant. Chronique sur la prostitution masculine d'une grande crudité et à la violence ordinaire - certaines séquences sont à la limite du soutenable - Sauvage se concentre en réalité davantage sur le parcours d'un jeune homme à la fois libre et perdu, dont on ne connaît ni le nom ni le passé, qui semble comme hors du temps, et qui parait hésiter entre le choix de la vie et celui de la mort. Un film absolument prenant, souvent dur, qui nous embarque dans une succession de séquences scotchantes. Entre rires et larmes, une œuvre bouleversante.
Gaye75

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 013 critiques

3,5
Publiée le 30/08/2018
Un film plutôt cru qui se laisse regarder sans ennuis ni déplaisir, grâce au personnage principal attachant qui arrive à nous émouvoir et nous faire oublier certaines scènes répétitives et faiblesses de scénario. A voir sans aucun doute mais pour public averti.
salepub

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 36 critiques

5,0
Publiée le 29/08/2018
A l'image de la scene d'ouverture, sauvage vous surprendra par sa qualite d'ecriture, au fil des rencontres, pour faire naitre une emotion et empathie pour une belle ame. Felix maritaud par son jeu remarquable, transpire l'univers sauvage. Pas un film pour tout le monde, certes, mais en entrant dans la salle si vous connaissez deja le bref synopsis ,vous serez transportes. Magnifique film. j'ai adoré
Maurielle34

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 29 critiques

2,0
Publiée le 17/09/2018
Grosse déception, ça aurait pu faire un bon court et encore, ça aurait été du déjà vu, mais ben là je me demande quelle est la culture cinématographique des gens qui mettent 4 ou 5 étoiles à ce film ! une série de scènes qui se répètent, égales à elle-même, une amourette à laquelle on ne croit pas une seconde, une fin prévisible... bref, à part 2-3 trucs drôles, le reste verse dans un misérabilisme vieux et pénible qui n'apporte rien
moaddi

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

5,0
Publiée le 14/09/2018
Très beau film, plein de sentiments et d'exactitude sur l'humain, les relations humaines. La caméra franche du réalisateur est sans artifice et permet de plonger de plonger totalement dans le quotidien du personnage principal.
traversay1

Suivre son activité 413 abonnés Lire ses 2 926 critiques

3,0
Publiée le 07/09/2018
Découvrez la vie au quotidien d'un prostitué qui a aussi une âme romantique. Ce qui n'est pas le cas de beaucoup de ses condisciples et bien entendu nullement de ses clients. Si Sauvage tourne exclusivement autour de son héros qui vit de façon précaire et qui joue à la roulette russe avec sa santé, le film montre pourtant énormément ses passes, en grande partie de façon explicite. Pas de tabou sur le sexe et beaucoup plus en définitive sur les sentiments, c'est une option narrative assez surprenante et il est difficile de ne pas voir une certaine complaisance dans le sordide dans plusieurs scènes salées. On comprend bien l'envie de Camille Vidal-Naquet, le réalisateur, de donner un aspect documentaire à son long-métrage mais jusqu'à preuve du contraire il s'agit d'une fiction qui cherche une épaisseur romanesque sans se donner vraiment les moyens d'y parvenir. Et comme la mise en scène n'a rien d'ébouriffant, on reste assez souvent plaqué au niveau d'un réalisme cru qui rabaisse le spectateur au rang de voyeur. Ces réserves ne doivent pas faire oublier malgré tout l'excellence de l'interprétation de Félix Maritaud, remarquable du début à la fin, y compris dans les moments les plus chauds et inconfortables.
Fa F

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 091 critiques

1,5
Publiée le 03/01/2019
A travers les errances de Léo, c'est tout le monde sombre de la prostitution qui est évoqué, avec nombre de scènes crues et dérangeantes. Un scénario finalement assez creux dont certaines séquences sont prévisibles ou mal amenées, sur une façon de filmer amateure.
ElBlasio

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 320 critiques

3,5
Publiée le 13/10/2018
Sauvage se penche sur le quotidien d’un jeune clochard insaisissable, qui ne cherche pas à fuir sa situation de prostitué, alternant passes et sessions de shoots au crack. Seule sa quête d’amour se retrouve contrariée dans cet environnement rugueux. Mais comment dompter l’amour quand on n’est soi-même qu’un être sauvage ? Le réalisateur Camille Vidal-Naquet raconte donc l’éternelle histoire du personnage à la nature inaliénable confronté au carcan de la société. Ce qui distingue Sauvage d’un Indien dans la Ville ou du Nouveau Monde, c’est son contexte : un vagabond sans toi(t) ni loi, évoluant dans le milieu de la prostitution gay. Dans cette atmosphère sordide, la naïveté et la générosité de ce paria détonne. C’est ce décalage entre la liberté insolente du personnage et son quotidien cru, souvent violent et désabusé, qui intéresse le metteur en scène. Lorsque son héros évolue au sein de l’espace public, il le filme tel un documentariste animalier usant de gros zooms, afin de représenter l’animal farouche dans sa jungle. En revanche, dès qu’on bascule dans l’intime, la caméra devient beaucoup moins distante, captant ainsi des scènes crues, également parsemées de rares moments de grâce et de tendresse. A ce titre, ces scènes réservées à un public avertis ne sont ni complaisantes, ni vulgaires, affranchissant ainsi le film du label pornographique. Au-delà de cet étonnant décalage, le récit n’a pas grand-chose d’autre à proposer. Le film ne consiste qu’en une succession de rencontres et de désillusions un peu répétitives. On ne retrouve que trop rarement le génie de la première scène, à l’écriture et la réalisation exemplaire. Certes, le charisme électrisant de l’acteur Félix Maritaud a quelque chose de fascinant, mais il dessert aussi la crédibilité de l’histoire, tant sa beauté et sa fraîcheur ne colle pas avec le profil du miséreux malade qu’il interprète. Qu’importe ! On est plutôt sur le terrain de la fable, à l’image d’un épilogue traitant littéralement d’un retour à Mère Nature que Jean-Jacques Rousseau n’aurait pas renié.
Jeo Jo

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 96 critiques

2,5
Publiée le 07/09/2018
Plongé dans des abîmes de violence, le parcours du personnage ressemble à une propension à l'auto-destruction et à la recherche du danger. Libre, sauvage, innocent mais vulnérable qui plus est dans un environnement impitoyable. L'acteur principal, buté et magnétique, crève l'écran. On l'avait aperçu dans le récent "Couteau dans le coeur" thriller-giallo dans le milieu du porno gay 70's avec Vanessa Paradis. "Sauvage" donc, est éprouvant mais fascinant dans sa noirceur quitte à parfois tomber dans le cliché.
fandegrosblockbuster

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 07/09/2018
Un très beau film sur le désir, l'amour et la fragilités des êtres. Le film dépasse immédiatement toute problématique gay pour embrasser quelque chose de plus universel qui nous parle intimement. la mise en scène est puissante et les acteurs bouleversants.
Jérôme D.

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 12 critiques

3,5
Publiée le 07/09/2018
« Sauvage », un titre approprié pour définir ce personnage qui vit de manière primitive et violente dans la jungle de la prostitution masculine parisienne. Ce film bien écrit nous plonge dès les premières images dans une ouverture intelligente qui annonce clairement le film un peu comme l’avait déjà fait François Ozon dans « le temps qui reste ». Il s’agit ici du premier film de Camille Nidal-Naquet qui signe un long métrage puissant et qui met surtout en lumière un jeune acteur, Félix Maritaud, qui tient pour la première fois le rôle principal, après avoir commencé sa carrière très récemment dans « 120 battements par minutes ». Felix Maritaud incarne le rôle de Léo. Il passe ces journées à jongler de manière dichotomique entre la prostitution et la drogue, sans transition et en n’ayant aucune autre activité. Léo est sauvage, brut et perdu. On ne connait ni son nom ni son passé. Hors du temps, sans envie ni passion, il ne semble avoir aucun intérêt à la vie et n’a aucun projet. Sa vie, ou plutôt sa survie, ses rencontres et tout ce qui l’entoure est violent, sale et les événements qui jalonnent son parcours sont souvent à la limite du supportable. Rien ne semble possible et la lueur du bonheur coule sur lui tel une goutte d’eau dans une mare d’huile. Pourtant Léo reste profondément honnête, sensible et l’empathie ne le quitte jamais. Il a gardé l’innocence de l’enfance mais il collectionne physiquement les stigmates de sa triste vie comme des tatouages a qui il ne prête aucune importance. Mais comment aimer et être aimé si la vie ne semble plus avoir aucun intérêt et si on ne lui donne plus aucune valeur ? Rousseau disait qu’il ne fallait pas confondre amour de soi et amour propre. Deux notions qui ne semble plus avoir aucun sens et avoir déserté de manière irréversible la vie de Léo. Une chose est certaine, Felix Maritaud est impressionnant de vérité et de justesse dans ce rôle qu’il mène à la perfection et avec une réalité remarquable et déconcertante. Bref, Sauvage est un film à la fois glauque et pudique, brutal et doux, dérangeant et réussi. Il se laisse regarder sans ennuis, mais il créait des émotions souvent désagréables et durs. A voir sans aucun doute, mais pour un public averti.
Felipe Dla Serna

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 215 critiques

3,0
Publiée le 07/09/2018
Il ne suffit pas de conter avec un panel d’acteurs plus ou moins attirants (dans le genre) d’un sujet brûlant, plus ou moins trash et d’une caméra emportée (a l’épaule) pour accoucher un bon film... encore faut-il le savoir diriger, lui donner une certaine consistance et justement ici c’est-ce qui manque et donc l’on risque de s’ennuyer fortement. C’est vrai que les personnages transpirent vérité et authenticité de par tout (c’est le cas de le dire) mais c’aussi vrai que les dialogues ne rentreront pas dans les anales de la littérature et un film ne peut pas être complet avec le seul apport de sueurs et de sang. Le personnage protagoniste est l’axe unique d’une histoire de rue, vécue aujourd’hui le jour avec la seule nourriture de drogues et sexe, alors qu’il cherche l’affection, la tendresse, dans un monde de brutes... La fin, un peut incongrue, m’a laissé un peu patraque.... Malgré tout ce que je viens de dire, je le conseille, ne serait-ce que pour avoir un aperçu de la dureté de cette vie de rue, remplie de sexe dur, drogues dures, amours durs et argent, dit fácil....?
Sben B

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 41 critiques

4,0
Publiée le 31/08/2018
Itinéraire d'un enfant paumé et une plongée dans le glauquissime milieu de la prostitution ... glauquissime au possible 😱, ou quand l'argent prends le pas sur ta dignité, l'horreur, surtout du point de vue des clients ... j'ai une aversion totale pour les usagers de ce type de service, comme ci l'argent te donnait le pouvoir d'asservir un être humain, quelle horreur. C'est efficacement et subtilement bien retranscrit. Les deux acteurs principaux sont très bons dans leurs rôles respectifs, je découvre Eric Bernard que j'ai trouvé excellent, on croirait plus à un documentaire qu'à un film tant les acteurs principaux était justes. Un petit bémol avec " le pianiste " ou on bascule un tantinet dans l'excés je trouve ... c'etait pas nécessaire pour comprendre à quel point le personnage principal est déterminé à s'auto flageller et à se maintenir dans l'ombre plutôt que d'aller chercher la lumiére ... Un bon film pour ceux qui aiment la réflexion, je n'ai pas ressenti une seconde d'ennui.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top