Notez des films
Mon AlloCiné
    Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
    note moyenne
    3,3
    2269 notes dont 318 critiques
    répartition des 318 critiques par note
    62 critiques
    83 critiques
    76 critiques
    45 critiques
    27 critiques
    25 critiques
    Votre avis sur Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn ?

    318 critiques spectateurs

    Bruno Lebon
    Bruno Lebon

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 6 février 2020
    Super film ! Super actrice qui interprète merveilleusement bien Harley quinn !! Toujours aussi folle on adhère à son personnage ! Marrante !
    Jérémy G
    Jérémy G

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2020
    Ce film est énormément critiqué ! Alors qu’il vaut bien mieux que ce que l’on dit... chaque femmes dans ce film joue extrêmement bien sont rôles. Franchement Margot Robbie est encore une fois plus forte que jamais dans son rôle de Harley Quinn, rien a redire la dessus. En plus d’être génial ce film se voit accompagner d’une bande son qui déchire. Je vous le conseil
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 755 critiques

    3,5
    Publiée le 12 février 2020
    Et bin voilà, c’était pas compliqué….Fallait pas avoir peur de tous ces méchants soi-disant fans hardcore jamais contents : TOUT le monde pensait qu’on allait se taper un "Suicide Squad" Bis, et bien qu’est-ce que vous allez avoir à redire maintenant ? "Birds of Prey" faisait peur (j’avoue que j’étais dans cette situation), et bin au final "Birds of Prey" s’en tire vachement bien !! Et pourquoi il s’en tire bien, tout simplement grâce à cette idée assez originale de « rupture » entre Harley Quinn et le Joker et le désir acharné d’émancipation de notre héroïne qui en découle directement : il fallait oser vouloir jouer la carte du féminisme dans cet univers ultra machiste et égo-centré (celui des comics hein, pas le nôtre bien entendu ! ^^). Et il faut bien avouer que cela passe bien mieux qu’une héroïne soi-disant forte mais qui ne prend que des décisions débiles (hein, Miss Bella de "Twilight" ?!) ou un joli plan de groupe qui arrive comme ça comme un cheveu sur la soupe (hein "Avengers : Endgame" ?!). Et oui, soyons franc, la première force de "Birds of Prey", c’est son récit qui va influencer lui-même sur sa propre narration : Harley ayant quitté le Joker, son « immunité » que lui procurait cette relation n’est plus d’actualité et va se retrouver en pâture à tous les criminels de Gotham qui ont une « légère » dent contre elle ; et comme c’est elle-même qui raconte l’histoire, le récit dépend entièrement de sa pauvre petite psyché traumatisée : narration frénétique, voix off, allers et retours dans la timeline, rembobinage suite à une erreur d’interprétation….toute la première partie du film est prenante tout en proposant des séquences originales et bien réalisées (mention ultra spéciale à cette folle séquence spoiler: où Harley, après s’être pris un méchant coup en pleine tronche, oublie où elle est et s’imagine en Marilyn chantant « Diamonds are the best girls' friend » comme dans le film "Les Hommes Préfèrent les Blondes" : psychédélique et jouissif !!) La réalisatrice Cathy Yan fait donc preuve d’un certain talent derrière la caméra pour son tout premier blockbuster : rien que la toute première séquence du film façon dessin animé vaut déjà à elle seule le visionnage du film ! Mais si elle est le personnage principal, tout le film ne tourne pas autour de Harley et c’est tant mieux : ses nouvelles « copines » nous sont présentées chacune leur tour, dévoilant aussi leur condition face au système patriarcat en place et leur désir d’émancipation. . Leurs destins vont donc s’entrecroiser habilement jusqu’à leur réunion que l’on attend tous impatiemment. Rajoutons à tout cela des séquences d’action qui ne sont pas en reste : dynamiques, survoltées, arrêts sur image, violence décomplexée, plans-séquences, slow-motion….on sent bien la patte de Chad "John Wick" Stahelski à la chorégraphie et c’est un pur plaisir visuel (à ce titre, tout le passage dans le commissariat est absolument H-A-L-L-U-C-I-N-A-N-T !!!) Niveau casting, rien a redire : Margot Robbie est toujours parfaite dans le rôle d’Harley Quinn rayonnant d'insolence et de provocation, Ewan McGregor cabotine à mort en sortant quelques punchlines bien stylées pour nous proposer un méchant viril haut en couleurs représentatif que tout ce que déteste nos petits oiseaux en recherche d’émancipation, Rosie Perez propose une bonne interprétation de la flic non corrompue mais frustrée, Jurnee Smolett-Bell est crédible en sexy strong independant woman….bon par contre, on regrettera la sous-exploitation de Mary Elizabeth Winstead qui incarne pourtant le personnage possédant le background le plus riche ; et le personnage de Cassandra (Ella Jay Basco plutôt quelconque) bien éloigné de son modèle d’origine dans les comics. Par contre, GROS coup de GUEULE concernant Zsasz : il passe ici pour un incroyable bouffon qui n’a rien à voir avec le sombre et charismatique Victor Zsasz des comics…et la ridicule interprétation de Chris Messina ne fait rien pour arranger les choses (grosse bourde de casting !!) Bref, un grand bravo à Cathy Yan car son "Birds of Prey" a réussi à déjouer tous les pronostics : avec une réalisation léchée et ultra colorée, une approche de ses thématiques plutôt subtile, une action virevoltante et un comique cartoonesque voire absurde dans la droite lignée de "Deadpool" ; DC nous offre un pur pop-corn movie, délicieusement loufoque, trash, féministe, survolté, jouissif et jubilatoire : TOUT ce que " Suicide Squad" aurait dû ETRE !! Franchement, que demander de plus ?
    Sam L
    Sam L

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 15 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2020
    Ça décoiffe ! On ne s'ennuie jamais. Mise en scène originale, bande son géniale avec des scènes jouissives comme celles réalisées au commissariat ou encore dans la prison. Dernier très bon point un humour décapant !!! Je valide.
    Alx A
    Alx A

    Suivre son activité 19 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 7 février 2020
    Flim sans aucun intérêt , ça traine en longueur, histoire dénuée de sens sans intérêt, le scénario tiens sur un post it, les flashback sont juste la pour combler un scénario vide. Le côté girl power est ridicule et ça commence à bien faire. Vous regardez la bande annonce vous avez vu le film. Il ne faut pas que DC tombe dans le délire de Marvel à absolument vouloir sortir un film tous les ans. Vous prenez joker avec Joachim Phoenix, le film n'est pas sous licence DC et c'est un chef d’œuvre. Harley Quinn est un film pour ados ados pré pubère en quête d'une identité.
    monsieur Tim
    monsieur Tim

    Suivre son activité 2 abonnés

    4,5
    Publiée le 5 février 2020
    Je ne lâche pas Margot Robbie décidemment ! je l’ai découvert dans ‘Le loup de wall street’ en 2013, puis vu en aout dans ‘Once upon a time in Hollywood’, puis ‘Scandale’ en janvier et là voilà dans Birds of Prey en héroine totalement déchainée et déjantée où elle montre toutes les facettes de ses talents ! Je ne connais pas du tout la BD en question mais c’est pour Ewan mcGregor que j’ai été voir le film, je suis le comédien dans tous ses films que je vais voir en salles depuis 1998 et je collectionne sa filmo en DVD ainsi que tout sur lui… Je redoutais encore un énième film de super nanas, j’en ai franchement marre de ce cirque avec les femmes qui s’envolent, font des sauts périlleux, mettant au tapis 50 000 mecs sans jamais être touchées par eux, totalement irrealiste mais là -meme si on a ça et des centaines de morts- c’est un univers / style très original qui provoque la réunion de plusieurs femmes totalement opposées et insupportables qui vont finir par s’allier pour faire la force mais tout n’est pas si simple ensuite ! Margot a bien entendu eu de nombreux effects spéciaux et fonds verts mais je trouve épatant toutes ses acrobaties où elle ne semble jamais doublée ! Il faut espérer assez de succès pour engendrer des suites, peut être avec Ewan ou pas c’est pas net à la fin mais je pense qu’ils vont changer le méchant vu qu’il y en a pleins dans les comics…
    Candice Fury
    Candice Fury

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 6 février 2020
    j'ai passé un excellent moment. une Harley plutôt bien respectée (Enfin). Je suis de base très fan de son propre comics que je recommande vivement (Pas Suicide squad). Pour le moment ma priorité est de le revoir en VO
    Noémie R.
    Noémie R.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 8 février 2020
    C'est la première fois depuis longtemps que j'aime autant un film. Les musiques, les scènes, les acteurs, tout, tout était parfait. Je vous le conseille fortement.
    KMA
    KMA

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 5 février 2020
    J'ai adoré ce film à l'humour décalé. On ne s'ennuie pas. Le montage permet de garder un dynamisme tout au long du film permettant de masquer un scénario simple et sans rebondissement. Les décors des deux dernières scènes d'actions sont magnifiques. Margot Robbie incarne et joue très bien Harley Quinn.
    Mathieu D.
    Mathieu D.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 50 critiques

    0,5
    Publiée le 6 février 2020
    J'ai vraiment pas du tout aimé, l'action y été mais l'histoire n'est pas la .. déçu cela reflète bien mieux ! Vu en salle ICE .. immersion n'y était pas grave déçu
    Simon Pouilly
    Simon Pouilly

    Suivre son activité 1 abonné

    4,5
    Publiée le 6 février 2020
    Manifestement lancés sur une bonne voie avec Aquaman et Shazam, DC et Warner continuent leur saga avec Birds of Prey, qui s'impose comme l'un des meilleurs films du DC Extended Universe. Le simple concept du film est intéressant : Il s'agit de l'histoire de l'émancipation de Harley Quinn, comme si le film était conscient que Suicide Squad l'avait réduite à une punchline vivante, et que le personnage vivait de toute façon, dans l'ombre du Joker. C'est d'ailleurs pour ça que le Joker ne fait pas la moindre apparition dans le film, même pas pour raconter sa séparation avec Harley. Le but, ce sera donc de rattraper les erreurs de Suicide Squad en faisant de Harley Quinn un véritable personnage, le tout en introduisant d'autres visages de l'univers DC peu connus du grand public. Tout un programme donc, assez intéressant et assez osé. Vendre un film Batman ou Superman, c'est simple. Vendre un film avec Renée Montoya, Huntress, Black Mask... c'est déjà plus compliqué. Et ça explique probablement pourquoi le monde entier semble ne pas s'intéresser au film. Cependant, il réussi à rester un film grand public, et a ne pas s'adresser uniquement aux initiés. Les personnages sont correctement introduits, et leurs motivations sont claires. Cela nous mène à la première grande qualité de ce film : le scénario Il ne révolutionne pas le genre, mais est particulièrement fluide et agréable à suivre. Le film va d'ailleurs s'amuser à être assez décousu par moment, en revenant sur des événements du passé, mais qui impliquent des personnages que l'on avait pas remarqué jusque là. Le moindre petit détail de scénario aura une incidence sur la suite de l'histoire, ce qui témoigne d'un bon travail d'écriture. Avec ça, le film est béton dans ses thématiques. Comme Harley Quinn qui souhaite s'émanciper et devenir indépendante, les autres femmes sont plus ou moins dans la même situation : Montoya veut s'émanciper de l'autorité de ses supérieurs, Black Canary s'émancipe de l'influence de Black Mask et Huntress s'émancipe de ses démons en se vengeant. Cela nous mène également à l'une des thématiques centrales du film : le féminisme. Il est toujours risqué de parler de féminisme, mais force est de constater que le film y arrive sans tomber dans la facilité et le ridicule (à l'inverse des productions Disney). Outre le fait que le film raconte l'histoire d'un groupe de femmes fortes devant s'affranchir de l'autorités des hommes, le scénario contient son lot de scènes contenant remarques sexistes et harcèlement sexuel, ce qui fait des personnages les impliquant des représentations de masculinité toxique. L'exemple le plus criant, sans surprise, est celui de Black Mask, l'antagoniste du film. Roman Sionis, alias Black Mask (interprété par Ewan McGregor) est un personnage magnifiquement bien écrit : C'est un fils à papa né avec une cuillère en argent dans la bouche. Ainsi, bien qu'il ai atteint l'âge adulte, il se comporte comme un enfant pourri gâté qui a le monde à ses pieds, et il pique des crises de colère quand il n'a pas ce qu'il veut. Cela pourrait rendre le personnage peu impressionnant, voir ridicule, mais le film le montre également commettre des actes tout simplement atroces et marquants, ce qui fait qu'il possède tout de même une aura imposante, et représente un véritable danger. Ce subtil mélange en fait un personnage riche, et assez fascinant. En bon méchant dans un film féministe, il considère les femmes comme de simples objets à son service. Cela va de Black Canary, à qui il donne des ordres sans aucune considération, à la pauvre Erika, qu'il oblige à se déshabiller en public. spoiler: Son sexisme rends particulièrement délectable le fait qu'il se fasse tuer par des femmes dans une scène réalisée de manière assez jouissive. D'ailleurs, cela me fait une transition toute trouvée pour parler de la mise en scène. Là encore, ce n'est pas révolutionnaire, mais ça fait le café de manière très efficace : Le film s'ouvre sur une séquence animée. Surprenant, drôle, cohérent, c'est un choix artistique très louable. Pour le reste, la réalisation est, comme je l'ai dit, efficace, mais classique, hormis quelques plans particulièrement léchés et les effets " graffitis " disséminés à travers tout le film. C'est surtout dans les scènes d'actions que la réalisatrice, Cathy Yan, va pouvoir s'amuser : Non seulement les chorégraphies de combats sont quasi-parfaites, mais en plus la mise en scène ainsi que le montage sont particulièrement fluides et lisibles. Ces scènes d'actions sont donc des grands moments de spectacle, et sont véritablement plaisantes à suivre, d'autant plus qu'elles sont parfaitement mise en musique. Niveau jeu d'acteur, tout le monde s'en sort très bien, en particulier Margot Robbie qui est véritablement habitée par le rôle. Le seul petit reproche que j'aurais à faire au film, c'est le personnage de Victor Zsasz : Il est hélas, trop peu exploité, spoiler: et meurs sans aucune révérence, alors qu'un combat entre lui et les Birds of Prey aurait été du pain béni en terme d'action et en terme d'écriture. Cela aurait permis de souder l'équipe par un acte fort. Enfin, c'est dommage, mais à côté des innombrables qualité de ce film, c'est au final peu dérangeant. Birds of Prey est un film très divertissant, précis et cohérent dans son écriture, travaillé dans sa mise en scène, et intelligent dans son propos. Un très bon film, qui s'adresse autant aux néophytes qu'aux initiés. Birds of Prey est tout ce que le cinéma de divertissement devrait être.
    Antozcn
    Antozcn

    Suivre son activité 2 abonnés

    1,0
    Publiée le 7 février 2020
    Un film à l'idéologie nauséabonde. Tout y est caricatural, lourd et sans nuances. Les hommes sont des ordures, les femmes aussi mais elles, contrairement aux autres, sont pardonnables. Le film se vend uniquement par son parti pris féministe, mais tombe dans la misandrie. Au delà de ça, le peu de choses qui fonctionne est emprunté à d'autres films (Deadpool, Kill bill, entres autres).
    Diabloxrt
    Diabloxrt

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 453 critiques

    4,5
    Publiée le 17 février 2020
    N'en déplaise à la critique, j'ai adoré "Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn" ! Je ne m'attendais à rien du tout et je suis ressortie de la salle de cinéma vraiment surpris car j'avais vu un film ultra divertissant en plus d'être intéressant et intelligent dans son concept. Avant de parler du film, je tiens à dire que ce film est bien féministe. Mais contrairement à ce que vous pensez, ce n'est pas un problème qu'on veuille faire passer des messages de ce style, mais je suis d'accord qu'il faut bien le faire. Et ici, c'est le cas ! Déjà parce que c'est l'histoire parfaite pour en parler quand on connait le personnage d'Harley Quinn et sa relation avec le Joker. Et ensuite car le film réussit à être subtil avec cela. Par exemple, en rendant les personnages fortes certes mais aussi rempli de défauts (de caractère), en cachant des éléments dans la mise en scène, dans les dialogues... Pour le long-métrage en lui-même, j'ai vraiment adoré. La mise en scène de Cathy Yan est, pour commencer, vraiment excellente. Elle filme les scènes d'actions avec beaucoup de finesse en jouant sur les ralentis de façon intelligente, bien aidés par de très bonne chorégraphie. Et pour les scènes plus posées, elle arrive à très bien joué avec le montage ou les ralentis, tout en filmant avec des plans-séquences complexes qui rendent superbement bien ! Comme par exemple la scène où Harley est bourrée dans une boîte de nuit, ou encore la scène où l'inspecteur Montoya est sur une scène de crime. En continuant dans les visuels, j'apprécie aussi beaucoup la photographie, en particulier les lumières. Elles sont très recherchés en étant très colorés. Niveau écriture, je trouve le scénario bien écrit même s'il n'a rien d’extraordinaire, le principe de voix-off et de saut dans le temps ayant déjà été vu chez "Deadpool". Comme je l'ai dit tout à l'heure, l'utilisation du féminisme est bien utilisée car on suit des personnages vraiment bien écrits et attachants. Chacune des héroïnes est développée, elles ont toutes leurs histoires et elles sont toutes très bien joués par leurs actrices, encore une grosse performance de Margot Robbie notamment. L'humour, quant à lui, est assez trash, très loin du gentilé "Suicid Squad", je ne sais pas si ça va plaire à tout le monde mais j'ai personnellement apprécié. Et pour finir, je trouve les musiques vraiment excellentes, la plupart sont des chansons déjà existantes, mais elles sont utilisées au bon moment et dans la bonne situation. En bref, le film est une véritable surprise. Il est un excellent divertissement, on ne s'ennuie jamais ! Alors même si vous ne savez si vous devez le voir, moi je vous le dis, foncez ! Pour conclure, une grosse surprise !
    Jeremy Jones
    Jeremy Jones

    Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 17 février 2020
    Très mauvais film qui surfe sur la mode du féminisme l histoire n'a ni queue ni tête les scènes de combat sont grotesques j'ai vraiment essayé de faire abstraction de l absurdité des combats ou des femmes sans super pouvoir tabassent des hommes à un contre 20 ou 4 contre 50 c'est ubuesque et tellement mal joué Si vous cherchez un film ou rien n'a de sens ou même de grands acteurs se gâchent dans des rôles bidons foncez j'ai mis une étoile pour les deux trois blagues Si vous êtes un homme avec des testicules et que vous aimez vérifiez qu'ils sont tjrs en place ou si vous êtes une femme intelligente fuyez
    Zip Rar
    Zip Rar

    Suivre son activité 4 abonnés

    4,5
    Publiée le 5 février 2020
    Film super sympa. Harley Quinn y est géniale, elle est de loin la partie la plus intéressante du film. Le méchant principal, Sionis, est bien. ça fait plaisir de retrouver Obiwan qui a été complètement ignoré par les nouveaux Star Wars. C'est un film en 4 actes ( introduction, saut temporel en avant, rebobinage pour comprendre, résolution) et malheureusement au niveau histoire & action ça s'effondre à la fin. Mais les personnages et l'ambiance sont vraiment très pétillants et on ne se rend même pas compte que les scénaristes ont été à la ramasse. Je recommande fortement le film à ceux qui sont déjà intéressés par Harley ou l'univers bâti par les jeux Arkham ainsi qu'à ceux qui aiment les ambiances déjantées et foldingues, par contre les autres feraient mieux de passer leur chemin car ils risquent de rapidement s'ennuyer et se sentir déconnectés du film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top