Mon AlloCiné
    Alice et le maire
    note moyenne
    3,3
    1470 notes dont 257 critiques
    12% (32 critiques)
    25% (65 critiques)
    26% (68 critiques)
    21% (54 critiques)
    12% (31 critiques)
    3% (7 critiques)
    Votre avis sur Alice et le maire ?

    257 critiques spectateurs

    7fabcool7
    7fabcool7

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 191 critiques

    3,0
    Publiée le 14 octobre 2019
    Gentillette satire du monde du travail et de la politique socialo en france. Certains passages bâclés (l'imprimeur , la fin légèrement en queue de poisson). Luchini bien; du Luchini quoi comme d'hab. , la philosophe excellente. Bref on passe un agréable moment en s'ennuyant que très rarement. Des bons second rôles!
    Marie-Claire D.
    Marie-Claire D.

    Suivre son activité Lire ses 15 critiques

    4,0
    Publiée le 21 octobre 2019
    C'est un film original par son sujet, par son empathie avec un milieu, celui de la politique, habituellement très décrié, par sa capacité à décrire sans juger, tout en ne dissimulant par les travers ou les facilités du personnel de ces grosses boutiques que sont les mairies ou les cabinets d'hommes politiques en campagne. Tous les acteurs jouent bien et juste. Une réussite.
    Joce2012
    Joce2012

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 43 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2019
    J'ai trouvé ce film succulent, il reflète bien ce milieu politique où tout le monde se croit au dessus, il y a tellement de choses inutiles, de brassage d'air.... que l'on voit bien la réalité, c'est juste un film clairvoyant, pas étonnant que plein de gens se détournent de la politique
    axelle J.
    axelle J.

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 30 critiques

    4,5
    Publiée le 4 octobre 2019
    Très bon film sur le microcosme d'une mairie où va intervenir une jeune femme philosophe. C'est désabusé, triste mais très bien traité. J'ai aimé.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 363 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2019
    Après un premier long-métrage peu convaincant, Nicolas Pariser s'aventure sur le terrain politique en se centrant sur un improbable duo de personnages : le maire de Lyon et une jeune diplômée en Lettres. Ce qui se joue entre ces deux personnages est moins une remise en question de la politique et de sa pratique qu'une réflexion sur ce que coûte l'engagement politique : qu'est-ce que ça fait de consacrer sa vie à la politique et de sentir que l'on est hors du coup ? Qu'est-ce que peut apporter un regard extérieur à cet homme qui garde un semblant de pouvoir seulement grâce à sa place institutionnelle et non plus par ses idées ? C'est le problème de Paul Théraneau de ne plus pouvoir penser et son appel au secours à Alice Heimann va d'abord dans le sens d'un besoin d'idées – elle va d'ailleurs rédiger son discours final – mais aussi un besoin d'affection. Il n'y a aucune relation sentimentale et sexuelle entre Théraneau et Alice, on ne peut pas non plus dire qu'ils sont amis, c'est une relation complice qui s'établit et qui garde sa part d'opacité : l'échange intellectuel est dense et sincère, le respect est évident mais ce que chacun pense profondément de l'autre n'est pas dit. Tout en étant très dialogué, et ce de façon remarquable, le film préserve aussi l'intériorité profonde de ses personnages tout en se confrontant à ses scènes plus intimes où l'on confesse ses états d'âme. Le bémol qui pourrait toutefois être adressé à "Alice et le maire" est de ne pas proposer de grandes scènes qui se détacheraient d'autres plus fonctionnelles; le trajet effectué est subtil et réfléchi mais il manque de variations, de surprises et l'on reste trop dans le confort. Ceci dit, on aurait tort de bouder son plaisir devant un film aussi bien écrit et joué (Luchini plus sobre que d'ordinaire et assez touchant; Demoustier excelle par son habileté à rester calme et à masquer ses doutes), qui donne envie de se pencher sur la suite de la carrière de Nicolas Pariser.
    Son P.
    Son P.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 5 novembre 2019
    Un film qui se laisse regarder de façon agréable, on se pose au cinéma et l'on regarde ce film très sympathique
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 352 abonnés Lire ses 1 169 critiques

    3,5
    Publiée le 6 octobre 2019
    Une certitude, Nicolas Pariser est très intéressé par la politique. Son long métrage précédent, son premier long métrage, avait pour titre "Le grand jeu" et c'était déjà un film sur la vie politique. Je n'avais pas du tout aimé. Dans "Alice et le maire", il s'installe à Lyon et il nous fait vivre de l'intérieur, avec brio, la vie d'une mairie dans une très grande ville, avec un maire et son entourage, avec les intrigues, les jalousies, les luttes de pouvoir, la difficulté qu'il y a à réunir chez une même personne pensée et action. Quand on rencontre Paul Théraneau, le maire, il est au bout du rouleau, incapable d'avoir une idée, lui qui en avait 50 par jour auparavant. Une jeune philosophe, Alice, est embauchée pour penser et avoir des idées pour lui. Si la relation entre Alice et le maire est bien sûr le point focal du film, il y a plein d'autres choses autour, toutes dignes d'intérêt. Une des qualités du film, tourné en 35 mm, est son montage : chaque scène a la bonne durée. La distribution est également remarquable : Fabrice Luchini est l'interprète de Paul Théraneau, il le joue avec sobriété, il est donc excellent. Anaïs Demoustier, l'interprète d'Alice, toujours très juste, a peut-être trouvé là son meilleur rôle. Dans des rôles moins importants, on remarque aussi Nora Hamzawi, Léonie Simaga, et, bien sûr, Maud Wyler, l'extraordinaire Juliette Webb de "Perdrix". Et s'il ne fallait retenir qu'une réplique du film, elle se niche dans un discours préparé conjointement par Alice et le maire, un discours dont le but est de fustiger le monde de la finance (il est peut-être bon de préciser que Paul Théraneau est un maire socialiste !) : Le monde de la finance, ce sont nos propres enfants, ils ont été éduqués dans notre école. Dans le temps, les écoles d'ingénieur de notre pays fabriquaient des ingénieurs et non des banquiers, les écoles de commerce fabriquaient des entrepreneurs et non des banquiers, l'Ecole Nationale d'Administration fabriquait de grands serviteurs de l'état et non des banquiers. Pas faux, tout cela !
    hpb
    hpb

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 124 critiques

    4,5
    Publiée le 12 octobre 2019
    Alors oui j'ai aimé ce film . Bien sur ce n'est ni un thriller ni un film d'action mais pour une fois un film intelligent sur la politique (la vraie). Le point commun des 2 personnages principaux est qu'ils sont tous 2 en quête de sens de leur vie. On appréciera que Luchini soit très juste dans le rôle et n'en fasse pas trop, quant à Anais Dumoustier elle est éblouissante. A signaler de belles images de Lyon.
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 6 critiques

    3,5
    Publiée le 6 octobre 2019
    Très intéressante et surtout très bien écrite, Alice et le maire est une œuvre qui s’interroge avec pertinence sur la politique et même le politique. Sans faire dans la provocation gratuite (le politicien en question n’est aucunement corrompu), le cinéaste parvient à dresser un portrait plutôt juste d’un monde de plus en plus gouverné par des agences de communication et non par des êtres humains animés de convictions profondes et sincères. Si le réalisateur s’en prend ici à la gauche, le constat est malheureusement général. Voilà donc une façon très intelligente et fine d’observer la dangereuse pente prise par nos démocraties actuelles. L’angoisse du réalisateur est contrebalancée par une volonté de réfléchir aux causes de ce malaise. Il en tire des conclusions vraiment intéressantes. Par contre, le film, très littéraire, ne parvient pas à incarner pleinement ces idées et on aurait aimé que les relations privilégiées entre ce maire et sa protégée soient plus tangibles et débouchent sur un peu plus d’émotion, ce qu’un Claude Sautet arrivait à faire à une certaine époque.
    Frank T.
    Frank T.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 8 octobre 2019
    Excellent film de réflexion sur le sens et la pratique de la politique - pas de réponses simples mais pas mal de pistes, de thèmes - film subtil donc porté par de acteurs parfaits
    nadège P.
    nadège P.

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 21 critiques

    4,5
    Publiée le 3 octobre 2019
    J'ai apprécié ce film très juste et délicat. Même s'il manque un peu de coffre, ce film est réussi et surtout très intéressant. Aussi, j'ai trouvé ce maire très bien, un maire comme j'aimerais justement avoir pour ma ville : sobre, pas corrompu, ouvert, juste, humain, bref l'idéal. Par ailleurs, A. Demoustier est vraiment charmante à voir, elle est toujours aussi gracieuse, belle et fine et c'est agréable de voir un film avec elle.
    contentofmyheadisvisible
    contentofmyheadisvisible

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 2 octobre 2019
    Je voudrais voir plus souvent des films comme celui-là ! Merci pour ce beau moment, ces échanges brillamment mis en scène, et ce duo parfait :)
    Robin T
    Robin T

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2019
    Très bon film. De beaux dialogues, assez intello mais en même temps l'esprit comique rend le film accessible au plus grand monde. Luchini et Demoustier sont magnifiques. Un film qui fera plaisir aux chevènementistes et aux esprits critiques de gauche comme de droite, puisque les idées fourmillent et le film fait de nombreuses références aux critiques du Progrès, de Lasch à Orwell en passant par Pasolini... A ne pas manquer
    Claudine G
    Claudine G

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 166 critiques

    3,0
    Publiée le 2 octobre 2019
    Film très bien interprété qui reflète ce que peut être la politique et ses aléas. Un maire très impliqué mais qui ne croit plus en ce qu'il fait et plus grave encore, en ce qu'il pense. L'aide d'Alice au départ lui paraît précieuse mais il s'avère qu'elle-même éprouve au fil du temps, le même désarroi. Un film d'actualité, s'il en est, écologie, amélioration pour les démunis, moins de banquiers plus de professionnels dans les catégories en perdition, tout cela fait que l'on ouvre la porte vers un avenir, mais lequel ? Quelle société demain et la politique a t-elle encore un sens ? Un film intéressant et qui force la réflexion. De très belles images de la ville de Lyon, ce qui ne gâte rien.
    DestroyGunner
    DestroyGunner

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 517 critiques

    3,5
    Publiée le 8 octobre 2019
    Ce film cumule pas mal de jolies choses, et on apprécie notamment le jeu tout en sobriété (pour Luchini, c'est un exploit) et en grande maîtrise des deux acteurs principaux, et le charme si singulier de A. Lemoustier opère toujours magnifiquement. Mais il y a quelques lourdeurs dans le scénario (les idylles de Alice sonnent faux et tombent mal à propos), et quelques aspects caricaturaux dans la description de la vie politique locale. On pense un peu à Rohmer, mais pas trop car cela fait cliché... Dire malgré tout que la réalisation est excellente et qu'on en sort plutôt heureux de l'avoir vu !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top