Mon AlloCiné
Okko et les fantômes
note moyenne
3,7
111 notes dont 16 critiques
6% (1 critique)
31% (5 critiques)
50% (8 critiques)
0% (0 critique)
13% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Okko et les fantômes ?

16 critiques spectateurs

Le cinéphile

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 818 critiques

4,0Très bien
Publiée le 20/06/2018

Une superbe histoire de deuil, de postraumatisme, d'une petite fille qui va se réparer, grandir et apprendre avec l'aide de sa grand mère. https://www.facebook.com/la7emecritique/

dominique P.

Suivre son activité 250 abonnés Lire ses 1 720 critiques

4,5Excellent
Publiée le 15/09/2018

Ce dessin animé japonais est très bien, visuellement magnifique, enchanteur. Pour petits et grands, voilà une animation superbe, visuellement et émotionnellement. Le sujet est original, captivant, les personnages bien traités. A ne pas louper vraiment.

sebd59

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 442 critiques

3,5Bien
Publiée le 17/09/2018

Après avoir passé des années un peu dans l’ombre, Kitaro Kosaka arrive avec son premier long-métrage en tant que réalisateur. Okko et les fantômes reste un film d’animation classique où l’on retrouve un peu l’esprit des premiers films Ghibli de Miyazaki. L’histoire reste assez simple, mais les personnages sont incroyablement travaillés, aussi bien les principaux que les secondaires. On parle effectivement de sujet important avec une petite dose de fantastique et beaucoup d’émotion. On notera tout de même que l’ensemble du film est un peu à l’image de l’animation, c’est-à-dire, un peu trop classique avec un petit côté vieille école qui hésite à pousser plus loin.

Fabien D

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 894 critiques

3,5Bien
Publiée le 16/09/2018

Animateur chez Ghibli, Kitaro Kosaka livre avec son premier film Okko et les fantômes, un animé absolument charmant qui mêle humour enfantin et mélodrame avec une certaine aisance et traite avec délicatesse du thème du deuil et du pardon. L'animation sobre rappelle les années 80 malgré l'utilisation d'une 3D parfois inutile, ce qui confère au film un charme désuet appréciable. Bref un très joli conte qui prouve après la réussite de a silent voice que le cinéma d'animation japonais est en pleine expansion.

dejihem

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 440 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/09/2018

Malgré le graphisme très « mignon », les thématiques abordées (deuil, confiance en soi) à la japonaise se rapprochent de celles vues dans « Coco » et « Ferdinand ». L’histoire est extraordinaire, les paysages sont superbes et les villages très bien animés (il y a même des perspectives animées !). Tous les personnages sont très forts, et l’émotion est souvent à son comble. A ne pas rater.

Housecoat

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 278 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 21/09/2018

Okko et les fantômes est un bon exemple de film qui aurait pu renouveler un concept très simple mais efficace: un personnage principal doté du pouvoir surnaturel de voir et d'interagir avec les esprits. Ce n'est pas chamboulant mais venant d'un ancien du studio Ghibli, on était en droit d'attendre quelque chose de bien plus impactant. On peut concéder qu'Okko et les fantômes tente une approche différente, notre héroïne n'étant pas perdue et rendue complètement apathique par le décès de ses parents mais une fille cherchant simplement un nouvel équilibre qu'elle trouvera en aidant les locataires de l'auberge de sa grand-mère à traverser l'épreuve qu'elle a subie. Sur le papier, l'idée est excellente et assez novatrice, mais pas dans l'exécution. Comme si Kitaro Kosaka avait trop peur d'aller trop loin avec la disparition frontale et abrupte des parents d'Okko, il s'écarte dès qu'arrive les opportunités de pouvoir creuser sa personnalité et sa solitude. Les moments où elle hallucine ses parents comme si ils étaient vivants devraient êtres tristes, pathétiques rien qu'à l'idée qu'elle les voit toujours à ses côtés leur demandant si ils sont toujours là, mais leurs apparitions n'excèdent pas les quelques secondes et s'efforcent de ne pas heurter sa psychologie ni celle du spectateur. Les fantômes quant à eux ne sont qu'un soutien qui ne l'aident que dans son quotidien mais pas à faire face à sa tragédie. Encore faudrait-il nous dire que ç'en est une, la petite fille mettant un temps fou à enfin subir le contre-coup de son deuil, entre leur mort et la révélation, elle se comporte tellement naturellement qu'on se demande si c'est vraiment la thématique traitée (les autres personnages semblent plus frappés par sa perte qu'elle-même). On se demande même si les fantômes sont vraiment indispensables. Rien de mauvais mais laisse sa personnage principale tellement creuse qu'on ne peut s'identifier qu'à sa gentillesse et sa vivacité et non à sa peine. Bonnes intentions, exécution qui manque de rigueur.

Frédéric M.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 838 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 18/09/2018

Un très bon dessin animé poignant dans la veine des productions Ghibli mais avec un dessin moins soigné. Malgré que le film semble destiné aux enfants, on y voit le décès par accident de parents. Un peu rude je trouve comme début. Il reste aussi le coté un peu caricaturé des films d'animation (grosses larmes). Les enfants sont souvent des mini adultes dans le comportement, mais n'est pas le mouvement de notre époque ?

Freakin' Geek

Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 846 critiques

4,5Excellent
Publiée le 17/09/2018

Sans égaler les plus grands chefs d’œuvres du Studio Ghibli, Okko Et Les Fantômes est une très jolie histoire drôle et souvent très émouvante qui mérite vraiment d’être découverte. Face au nombre de candidats potentiels au titre d’héritier spirituel de Hayao Miyazaki et Isao Takahata qui grandit chaque mois, on n’a pas trop de soucis pour l’avenir de l’animation japonaise tant qu’elle restera en 2D. Si le nom de Kitarô Kôsada ne nous disait rien jusqu’à cette années, désormais il devient avec ce premier long métrage, un réalisateur de poids dont on attend déjà avec impatience les prochains film. [Lire la critique complète sur FreakinGeek.com]

Ufuk K

Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 644 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/09/2018

" okko et les fantômes " présente au dernier festival Annecy est un joli film d'animation. En effet en dépit d'un côté peut être enfantin, cette histoire de deuil et de resiliance d'une jeune fillette m'a touché et parfois amuse .Bravo encore au japonais pour ce film d'animation largement supérieur à certains film américain.

atomewarrior

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 193 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 27/09/2018

Un petit film d'animation bien rafraîchissant assez émotif, avec une histoire très touchante parlant d'une orpheline et qui a le mérite de montrer la mort sous une vision très douce.

Bikingsherlock

Suivre son activité Lire sa critique

1,0Très mauvais
Publiée le 16/09/2018

Si voir un film un peu mièvre est supportable, prendre le prétexte du sujet du deuil pour faire l'apologie du shopping et faire de la pub pour Porsche et Apple me met hors de moi.

Gfa Cro

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 422 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 14/09/2018

Vu et avis le 20180913 Correct film pour se sentir bien. Vu dans une salle assez rempli sans le moindre enfant. Pour moi, c est le service minimum d un film, on passe un bon moment mais rien de plus. Bons sentiments un peu mièvre. Agréable mais un peu insipide et ennuyeux. Vu que c est gentil, plein de bons sentiments, il n y a pas grand chose à lui reprocher. Fait quand même film à grosse ambition de succès, tout est fait je pense pour faire un succès populaire, sauf que ça manque de fond. Au début, il y a un accident de voiture avec quelqu un sur le toit de la voiture. Sur le moment je n ai pas compris, c est juste que dans les récits de mort imminente, de vie après la vie, juste avant le tunnel lumineux, il est souvent signalé une expérience de vie extra corporelle ( « on » flotte et on se voit de l extérieur de son corps en train de mourir). Je pense que cette image de l accident fait allusion à cela.

Yann R

Suivre son activité 243 abonnés Lire ses 1 700 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 27/09/2018

un film plutôt gentil et qui manquera de caractère...A réserver donc aux six huit ans, les adultes pourraient s'ennuyer… La technique est agréable mais manque de poésie.....Le scénario est sauvé par la fin qui parle d'un drame hélas trop fréquent, un accident de la route...C'est le fil rouge un peu trop discret de ce film....la VF est acceptable....La musique sans caractère, le film ne marquera pas l'histoire du cinéma comme Miyazaki, il est bien au dessous en terme d'imagination et de scénario....A vous de voie, mais conseillé quand même pour les six huit ans….

gimliamideselfes

Suivre son activité 835 abonnés Lire ses 3 631 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 07/10/2018

Attiré par la critique dithyrambique des cahiers du cinéma je me suis rendu en salle et je suis fortement déçu, j'ai même trouvé ça assez mauvais. Déjà la VF est assez horrible (et en plus le son était beaucoup trop fort rendant chaque parole un supplice), graphiquement j'ai préféré les illustration proposée dans le générique de fin, c'est banal, peu inspiré et pas très beau... mais c'est surtout l'histoire qui me propose problème. En fait on a une histoire qui pourrait être celle d'un shojo où une jeune fille suite à la perte de ses parents doit devenir la meilleur hôtelière et être la plus bienveillante possible pour ses hôtes. Vu qu'à côté de ça on parle quand même du deuil de manière logiquement assez premier degré, voir la petite Okko se donner corps et âme pour l'hôtel de sa grand-mère et pour satisfaire ses hôtes même si ceux-ci ne peuvent pas manger des trucs normaux qui ne sont pas fade à cause d'une opération (pas de sel, pas de gras) et tout faire pour trouver la bonne recette à la fois équilibrée et délicieuse, je trouve ça ridicule. C'est totalement disproportionné. Je veux dire que c'est peut-être très japonais, j'en sais rien, mais en vrai ça me dépasse totalement cette abnégation totale qui tombe quasiment systématiquement dans l'absurde. Pire les amitiés que Okko noue sont assez artificielles, genre une cliente car elle lui apporté un petit plus avec ses olives, c'est juste hallucinant tant ça n'a aucun sens. Et le problème c'est que tout le film est comme ça. En plus les scènes qui fonctionnent bien avec les fantômes et la menace qui plane sur eux ne sont pas assez exploitées, on a pas mal de trucs qui sortent de nulle part, qui n'ont pas été expliqué et auxquelles on n'accorde pas assez de temps pour que ça semble important ou que ça ait un impact sur le spectateur. Reste que la scène de fin est assez belle. Mais je ne peux pas dire que j'ai passé un bon moment tant tout ça est disproportionné. Après thématiquement c'est assez riche et intéressant, sur le deuil, l'amitié, l'abnégation, mais c'est servi par une histoire trop poussive, trop caricaturale, trop niaise finalement, pour que je sois emporté. Après peut-être que si le côté abnégation jusqu'à l'absurde ne gène pas, on peut apprécier, mais ça c'est pas mon cas.

LIEXIE10

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 14 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/09/2018

C’est un drame terrible qui amène la jeune Okko à rejoindre sa grand-mère, gérante d’un ryokan, (auberge traditionnelle) au cœur des sources chaudes d’Harunoya. A peine arrivée sur place, elle y découvre un univers très différent de celui qu’elle connaissait jusqu’à présent : une vie proche de la nature (et des insectes qu’elle redoute tant !) où le calme règne en maître et où de curieux fantômes lui apparaissent sans crier gare alors que personne d’autre qu’elle ne peut les voir ! Poussée par Uribo, son nouvel ami invisible, Okko propose à sa grand-mère de travailler à ses côtés, au titre de directrice junior, dans l’objectif de prendre sa succession. A 70 ans, la vieille femme semble en effet épuisée. Une fois la surprise passée, elle accepte volontiers la petite main tendue et décide de former sa nouvelle recrue. Ainsi, pas après pas, la jeune Okko va apprendre à accueillir les clients avec élégance et discrétion (une véritable épreuve pour cette enfant pétillante et si maladroite !) et à cuisiner de savoureux petits plats pour ses hôtes. A leur contact, l’enfant va vite comprendre qu’elle n’est pas la seule à porter en bandoulière une si lourde peine… Okko et les Fantômes, de Kitarô Kôsaka, traite du difficile sujet du deuil, sous toutes ses formes. Deuil d’un proche, d’une relation amoureuse, d’une vie passée à jamais perdue… Sur son propre chemin de deuil, Okko est aidée par ses amis invisibles mais aussi par l’amitié que chacun des clients de l’auberge lui témoigne chaque jour. Difficile en effet de continuer à poursuivre sa route sans le soutien d’amis fidèles et bienveillants, voilà le message de ce film d’animation si touchant. Faire contre mauvaise fortune bon cœur est sans doute l’expression qui le résumerait le mieux. Pour les petits ET les grands enfants.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top