Mon AlloCiné
Le Grand Bal
Note moyenne
3,8
18 titres de presse
  • L'Express
  • aVoir-aLire.com
  • Critikat.com
  • Culturopoing.com
  • La Croix
  • Le Figaro
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Positif
  • Première
  • Télérama
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

18 critiques presse

L'Express

par Antoine Le Fur

Laetitia Carton [...] parvient à avancer sur ses deux pieds : d'un côté, la mise en lumière de cet événement populaire (les danses, les motivations des participants, l'ambiance festive...) grâce à une caméra mobile et parfois virevoltante qui impulse une énergie certaine à ce film transformé en feel good movie ; de l'autre une ouverture vers l'aspect sociétal de la danse, notamment les rapports hommes-femmes.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Un documentaire fédérateur qui rappelle que pour vivre heureux, mieux vaut vivre ensemble.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Critikat.com

par Juliette Goffart

Laetitia Carton parvient à capter ce moment où le tempo de l'existence, éprouvé collectivement et physiquement, devient si intense qu'il irradie littéralement les images.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturopoing.com

par Sophie Yavari

On aurait tort de voir dans "Le Grand Bal" un film nostalgique. Contre le sentiment contemporain de fragmentation du monde, d’impuissance politique, ou de solitude, la danse est filmée comme une forme d’utopie vécue.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Ce documentaire plonge dans le tourbillon joyeux d’un festival estival qui unit des danseurs de tous âges et tous milieux.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaro

par La Rédaction

Laetitia Carton, après un documentaire sur les sourds et malentendants, plante sa caméra entre les mazurkas et les quadrilles, pendant l'été 2016. Avec une infinie délicatesse, attentive à cerner ce vertige de la danse.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Les Inrockuptibles

par Ludovic Béot

De ce marathon musical, on ressort aussi intrigué qu’épuisé, mais bien conscient, comme disait Martha Graham, que la danse est le “langage caché de l’âme".

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Vincent Ostria

Dans le film, les mots sont parfois en trop (surtout la voix off poético-scolaire de la cinéaste), mais cela n’émousse pas la fascination que génère la marqueterie mouvante des corps et des visages. Une bacchanale vivante.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Ouest France

par Gilles Kerdreux

On sort du Grand bal avec des ailes aux jambes.

Paris Match

par Yannick Vely

La caméra de Laetitia Carton filme avec fluidité les mouvements des corps, les sourires partagés et les étreintes. Difficile de résister à la poésie qui s'en dégage...

Positif

par Éric Derobert

"Le Grand Bal" recoud anthropologiquement le collectif [...].

Première

par Michael Patin

Laetitia Carton transforme un docu sur les danses folkloriques en grand film populaire habité par l’époque.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Emmanuelle Skyvington

Accro aux bals traditionnels depuis son adolescence, Laetitia Carton, la réalisatrice, capte magnifiquement les corps-à-corps des danseurs et l’ivresse du mouvement. Malgré une voix off trop démonstrative, ce film à l’énergie communicative restitue toute la magie d’une parenthèse chorégraphique.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Journal du Dimanche

par Baptiste Thion

Dans ce documentaire joliment filmé, Laetitia Carton suit des danseurs, amateurs ou confirmés, jeunes ou moins jeunes, qui communient sur des pas et airs intemporels.

Le Monde

par Murielle Joudet

Les images sont éloquentes, car tout se lit à la surface des corps : l’euphorie, l’épuisement, le désir. Une grande sensualité se dégage d’ailleurs du Grand Bal, si bien que, même s’il n’est jamais évoqué frontalement, le désir règne en maître sur le festival.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Laetitia Carton a filmé ces ébats, qui tiennent du camping sauvage, de la kermesse villageoise, de la noce d'autrefois. Eloge jouissif des arts et traditions populaires.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Cet incroyable documentaire nous propose d’entrer dans la transe, au plus près des virevoltes des corps, des regards, des embrassements fébriles. Voilà une œuvre qu’on n’imaginait pas, sensuelle au possible et qui laisse à la sortie dans un profond étourdissement.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Marine Quinchon

Pendant l’été 2016, Lætitia Carton a filmé les danseurs du Grand Bal de l’Europe, qui réunit chaque année des passionnés autour de leur amour pour les danses traditionnelles. Raconté comme les pages d’un journal intime, ce film leur rend hommage de belle manière.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top