Mon AlloCiné
    Fourmi
    note moyenne
    3,6
    337 notes dont 75 critiques
    25% (19 critiques)
    39% (29 critiques)
    21% (16 critiques)
    12% (9 critiques)
    1% (1 critique)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Fourmi ?

    75 critiques spectateurs

    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 508 abonnés Lire ses 452 critiques

    4,0
    Publiée le 6 septembre 2019
    C'est un film tout simple, mignon, très plaisant. C'est classique et formaté mais on ne s'ennuie pas et c'est agréable.
    J'aime L
    J'aime L

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 1 septembre 2019
    Déjà de très bon acteur réalisateur au top hâte de voir ce film à mon avis il vas avoir un bon scénario
    Makimax74
    Makimax74

    Suivre son activité Lire ses 21 critiques

    2,5
    Publiée le 5 septembre 2019
    une comédie sociale où on sourit , rit un peu.c'est cousu de fil blanc avec une happy end prévisible. le tendre et émouvant mais sans innovations ou surprise.
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 9 critiques

    2,5
    Publiée le 7 septembre 2019
    Sans travail, divorcé et ayant l'alcool agressif, Laurent tente tout de même de garder le contact avec son fils Théo, 13 ans. Talentueux sur les terrains de football et faisant la fierté de son papa et de ses entraineurs, le jeune garçon va se faire approcher par un recruteur du club anglais d'Arsenal, sans succès. Voyant une lumière se rallumer dans les yeux de son père, il va décider de lui mentir et de lui faire croire que le club londonien lui a finalement fait une proposition. Beaucoup de bonnes intentions sont à souligner dans cette petite comédie dramatique sentimentale qui réussit à divertir sans vraiment passionner non plus. François Damiens est ici encore impeccable et très crédible, mais j'avais trouvé le jeune Maleaume Paquin plus à son aise dans "Remi sans famille". Les seconds rôles sont globalement mal exploités malgré la présence d'André Dussollier. Un film rapidement oubliable qui aurait mérité une réalisation plus ambitieuse et plus percutante. Gentillet, sans plus. Site www.cinemadourg.free.fr
    Nico F
    Nico F

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 296 critiques

    3,5
    Publiée le 5 septembre 2019
    Cerst c'est très convenu et déjà vu . Mais tout fonctionne. Le film est très tendre et on rentre dans cette histoire avec grand plaisir .
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 7 critiques

    3,0
    Publiée le 8 septembre 2019
    "Fourmi" est un film que l'on pourrait qualifier de laborieux. Le réalisateur, Julien Rappeneau, signe ici une comédie dramatique avec comme toile de fond le football, prétexte à un mensonge qui va lier un fils et son père à la dérive. C'est rempli de bonnes intentions et malgré la faiblesse du scénario, on se prend au jeu grâce au talent de François Damiens (incontrôlable ou attendrissant), et surtout, Maleaume Paquin, petit bonhomme de 13 ans très attachant. On gardera de ce film des intentions louables qui finissent par accrocher le spectateur et faire passer un agréable moment, sans être inoubliable.
    Frederic S
    Frederic S

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 11 critiques

    3,5
    Publiée le 4 septembre 2019
    Film touchant un peu long quelque fois mais cela nous sert plus d émotion au final. François damiens au top
    tonton29
    tonton29

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 29 critiques

    3,5
    Publiée le 7 septembre 2019
    Une bonne idée de scénario, en phase avec les réalités sociale et sociétale mais sous le prisme du feel good movie. Alors oui ça dégouline de bons sentiments mais ce n'est pas mièvre, les gamines sont excellents, quelques personnages décalés ou caricaturaux, mais le principal est le côté positif global même si pas réaliste par moment. Un gamin qui veut sue son père aille mieux, un pete qui veut le meilleur pour son fils . . . C'est de l'Amour et ça porte l'espoir quand il semble ne plus en a.voir. C'est parfois maladroit mais les sentiments sont souvent maladroits . . .
    Clément C
    Clément C

    Suivre son activité 1 abonné

    3,0
    Publiée le 13 septembre 2019
    En soi, le film n'a clairement rien de révolutionnaire. Un scénario classique, des acteurs sincères mais pas de quoi se lever du siège. En regardant ce film au premier abord, il paraît certes très plat. En revanche, en creusant un peu, j'ai beaucoup aimé l'aspect "vrai", social de Fourmi. Entre spoiler: la défaillance d'un père alcoolique qui veut se remettre dans le droit chemin, la folie de certains parents qui accompagnent leurs enfants qu'ils croient de futurs champions (j'ai connu ça avec des adversaires, c'est un enfer), son pote qui a peur de l'extérieur, l'enfer pour les aides sociales ... Je trouve que Fourmi soulève beaucoup de problèmes sociétaux intéressants et qui amènent à réflexion. Un film mauvais si on y va pour le scénario, un film honnête si on va un peu plus loin dans l'aspect réflexif.
    Eoliah D.
    Eoliah D.

    Suivre son activité 1 abonné

    3,5
    Publiée le 8 septembre 2019
    Un film bien agréable, même si c'est convenu et très politiquement correct l'émotion est au rendez-vous. Un gamin prêt à trop pour arracher son père à ses démons: alcool, chômage, violence, dépression... et une happy end inévitable à l'arrache. Les profils -véritables typologies- restent attachants et l'ensemble est rafraichissant.
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 148 critiques

    4,0
    Publiée le 6 septembre 2019
    En 2015, la sortie de Rosalie Blum avait révélé les talents de réalisateur de Julien Rappeneau dans le registre d’un cinéma de type populaire qui n’en reste pas moins exigeant sur les plans de la finesse du scénario et de l’écriture des personnages, entre autres qualités. Les mêmes compétences sont présentes dans le film qui sort aujourd’hui, un film dont l’action se déroule au sein d’un petit club de football, un film qui raconte une histoire presque simple, mais qui n’en réserve pas moins mille trésors d’émotion et d’intelligence du propos. Dans ce petit club, se trouve Théo (Maleaume Paquin), un garçon de 12 ans qui, malgré sa petite taille (qui lui vaut le surnom de Fourmi), brille sur le terrain. Flanqué de Laurent (François Damiens), un père qui ne manque pas une occasion de venir le soutenir au point d’en être encombrant (d’autant plus qu’il a de sérieux problèmes d’alcool), le garçon fait la fierté de Claude (André Dussollier), son entraîneur. Le jour où Théo, après avoir été convoqué en entretien privé par le sélectionneur d’un grand club anglais, affirme crânement qu’il a été recruté, on imagine le débordement de joie, non seulement de son père et de son entraîneur, mais de la commune tout entière où réside le garçon. Or ce dernier a menti : du fait de sa petite taille, le sélectionneur anglais n’a pas voulu de lui. Mais une fois qu’un mensonge a été prononcé, il est difficile de s’amender. D’autant plus que l’intention du garçon était bonne : il souhaitait, en contentant son père, se rapprocher de lui. Il faut préciser que, ses parents étant divorcés, c’est sa mère qui en a, quasi exclusivement, la charge. A partir de cette histoire dans le milieu du football, le réalisateur déploie finement tous ses dons pour explorer les conséquences d’un mensonge. C’est là le sujet principal du film. Or, contrairement aux idées reçues, les répercussions du mensonge, en l’occurrence, n’ont rien de négatif, au contraire. Le père de Théo en est dynamisé. Il ne se fait pas prier pour suivre les conseils de l’assistante sociale (Laetitia Dosch) qui l’accompagne : trouver un travail, cesser de boire et apprendre l’anglais. Un vrai chemin de conversion a été entamé. Et, bien sûr, plus important que tout, c’est dans le rapport père/fils qu’il se passe quelque chose de déterminant. Et quand la vérité éclatera, que se passera-t-il ?, se demande-t-on. Pas sûr que cela change grand-chose. Théo mérite bien la fierté de son père autant que son surnom de Fourmi. Car ce sobriquet ne lui convient pas seulement à cause de sa petite taille. Il est une autre caractéristique des fourmis. Ce sont des hyménoptères qui ne vivent qu’en colonie. Une fourmi solitaire est condamnée, elle ne peut déployer ses talents que dans la collectivité. Tout comme Théo : il ne s’affirme bon footballeur que parce qu’il « joue collectif » !
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 381 abonnés Lire ses 787 critiques

    2,0
    Publiée le 10 septembre 2019
    Adapté d'une bande-dessinée espagnole et transposé dans le nord de la France, "Fourmi" est le deuxième long-métrage de son réalisateur, Julien Rappeneau. Ce dernier a toutes les bonnes intentions qui soient, l'ambiance est bon enfant et le casting incroyablement juste. Mais quelle banalité tout de même ! C'est si gentil et bien pensé que ça en devient vraiment ennuyeux. Bon, l'atout majeur réside dans l'interprétation des acteurs. François Damiens, en tête de peloton, est superbe en père alcoolique et défaillant. Le ton global de "Fourmi" aurait pu être davantage teinté de son énergie, cela aurait pu donner un côté social intéressant, quitte à en faire une chronique familiale plus grave. Là, on rentre dans l'histoire du mensonge du gamin, façon "Denis La Malice" : c'est mignon, coquin, gentil et extrêmement prévisible... La relation père-fils est touchante mais on sent très vite que rien ne va déborder et salir les limites du film tout public. Dès le début, on se doute des retournements de situations et de la fin et je félicite encore une fois les acteurs pour vivre si intensément des scènes aussi vides d'enjeux. Maleaume Paquin est très doué, d'une très belle maturité, tout comme ses partenaires adultes qui ajoutent un peu de surprises via leurs réactions. André Dussollier et Laetitia Dosch sont vraiment bons, drôles et naïfs. Ils participent activement à l'intérêt du film. Cette adaptation cinématographique est en fait un conte de fée contemporain à travers le regard d'un enfant, pour les enfants. La photographie jaune apporte des lueurs d'été, les personnages sont bien construits, chacun ayant ses petites trouvailles à défendre mais ça s'arrête malheureusement là. Pas de rythme, pas de grosses émotions, pas de risques, rien de trépidant dans cette relation père-fils. "Fourmi", bien que rempli de beaux sentiments, manque cruellement d'originalité.
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 946 critiques

    2,0
    Publiée le 8 septembre 2019
    L'ensemble ne marche pas vraiment malgres certains comediens , surtout les seconds roles qui sont tres bien. Mais l'histoire et le scenario sur les relations pere - fils maintes fois traites ne sont pas convaincant.
    sararemi
    sararemi

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 87 critiques

    2,5
    Publiée le 15 septembre 2019
    Je suis déçue par ce film. Le scénario présenté trop d'incohérence. Le jeu des acteurs est excellent mais tout est trop surjoue. Dommage
    Alexandre Goldfarb
    Alexandre Goldfarb

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 47 critiques

    2,5
    Publiée le 17 septembre 2019
    Encore un film qui n'atteint pas la cible, c'est coutumier avec les films français. Dommage l'idée est bonne mais mal exploitée : trop de longueurs et un scénario léger. C'est ainsi.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top