Notez des films
Mon AlloCiné
    La Vérité
    note moyenne
    2,8
    714 notes dont 122 critiques
    répartition des 122 critiques par note
    13 critiques
    12 critiques
    34 critiques
    25 critiques
    22 critiques
    16 critiques
    Votre avis sur La Vérité ?

    122 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2428 abonnés Lire ses 1 403 critiques

    3,0
    Publiée le 29 décembre 2019
    « La Vérité », en étant tourné en France avec Catherine Deneuve et Juliette Binoche, donne immédiatement la sensation d’avoir ôté une partie de la magie qui caractérise si bien l’esprit et le travail de Hirokazu Kore-Eda... Cette histoire est pourtant franchement digne d’intérêt quant à ses thèmes relatifs à la mémoire sélective de chacun, aux vérités ou aux mensonges faits aux autres comme à soi-même. Mais alors que ce film cherche à apporter toute une réflexion intelligente à ce sujet, il semble également être traité un peu trop superficiellement, ou facilement comme si ces acteurs français avaient, comme le dirait ce journaliste interviewant cette illustre Fabienne allias Catherine Deneuve, transmis leur ADN à ce talentueux réalisateur japonais ! Tout ce qui caractérisait le merveilleux et puissant «  Tel père, tel fils » semble ici être saupoudré, certes parmi des moments très justes, mais trop rares à travers cette relation mère/fille dont justement Catherine Deneuve a déjà été l’enjeu de manière bien plus persuasive et pertinente. Si le rôle de ce personnage suffisant et égoïste, quasiment dénué de sentiments envers les autres, totalement et uniquement centrée sur elle et à travers elle, toujours en représentation dans sa vie de femme et de mère, comme elle l’est a fortiori dans son métier d’actrice, est ici largement mis en évidence par le cinéaste, il n’en reste pas moins que cette relation filiale dans sa complexité et sa douleur, manque pour autant de dimension dramatique, ainsi que d’une réelle souffrance pour qu’on se sente vraiment impliqué. Et de plus tout est tellement manifeste et clair dans le jeu de Catherine Deneuve, que tel un fantôme, le personnage récurrent et pourtant absent de Sarah, devient un peu parasite en n’ayant que peu ou pas de justification. C’est d’ailleurs à se demander de par cette interprétation si claire et limpide, si cette image martelée à coups de marteau, ne va pas encore plus coller à ce que dégage déjà notre Catherine nationale. À ce niveau, l’ego de l’acteur ici en plus vieillissant et confronté à la jeunesse, est extrêmement bien montré ! Et c’est d’autant plus dommage de le constater et de l’apprécier, pour penser que ce film aurait pu être vraiment excellent avec peut-être moins de personnages, de situations inutiles ou souvent artificielles qui sonnent le plus souvent faux, comme ce tournage de film dans le film qui néanmoins ne fait que conforter le propos du cinéaste dans la place de cette actrice confrontée là encore à une rivale jeune et resplendissante. Beaucoup d’aspects positifs sont malgré tout à retenir de ce drame de Hirokazu Kore-Eda, qui décidément a la faculté d’étudier le genre humain avec une grande sensibilité même si cette fois il le fait en nous plongeant dans le monde de ces acteurs prétentieux et suffisants, dont les multiples problèmes existentiels peuvent à juste raison irriter, surtout par les temps de révolte sociale qui nous occupent actuellement !
    SansCrierArt
    SansCrierArt

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 340 critiques

    3,5
    Publiée le 29 décembre 2019
    Fabienne, comédienne star du cinéma français, vient de publier ses mémoires. Sa fille Lumir arrive de New-York, avec mari et enfant, pour fêter cet événement. A moins que ce ne soit pour régler quelques comptes. Kore-Eda tourne pour la première fois en France et relève haut la main le défi de composer un film dans un cadre, un jeu et un esprit très français. Il installe deux histoires, celle du film et celle du film dans le film, pour traiter son sujet fétiche la filiation et la famille en général. Il joue, sans la ménager avec l'image d'icône du cinéma français qu'est Catherine Deneuve. L'actrice est parfaite en star peau de vache abusant de son aura. Et Kore-Eda lui offre des répliques cinglantes très drôles. Juliette Binoche est confondante de naturelle en fille, mi-amusée, mi-agacée, à qui on ne la fait plus, mais qui est toujours en quête d'une mère et d'une vérité. Le duo de comédiennes fonctionne parfaitement et apporte au film un rythme enlevé et ton sarcastique réjouissants.
    FREDDY44600
    FREDDY44600

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 106 critiques

    3,5
    Publiée le 29 décembre 2019
    Film très bien joué. Par les acteurs, mais surtout les actrices qui portent le film, y compris la petite qui joue Charlotte. La vérité n'est pas facile à trouver, surtout dans le milieu des acteurs. Ils jouent leur vie ? Ou ils vivent leur rôle ? On le comprend encore mieux dans une des scènes finale entre Catherine Deneuve et Juliette Binoche. On aimerait bien voir le film tourné pendant la vérité, avec l'histoire de cette mère qui ne vieillit pas, phantasme ultime des actrices ?
    Krebs
    Krebs

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 35 critiques

    5,0
    Publiée le 28 décembre 2019
    Un excellent film de Kore-eda, remarquablement interprété par Deneuve et Binoche - ainsi que par les autres acteurs. Dans ce film, le concept de "vérité" est central : la vérité de la mère (Deneuve) est clairement déformée et édulcorée. Mais celle de la fille est-elle LA vérité ou bien simplement une autre vérité ? Avec en arrière plan le tournage d'un film dans le film, Kore-eda fait passer un certain nombre d'idées, toutes très justes, sur les relations mère-fille, qui s'appliqueront à la réalité de la vie des actrices du film, mais aussi sur le lien entre émotions vécues par l'acteur qui ensuite inspirent son jeu. C'est un film à ne pas manquer.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 587 abonnés Lire ses 3 168 critiques

    4,0
    Publiée le 25 décembre 2019
    Après Kiyoshi Kurosawa et une expérience désastreuse (Le secret de la chambre noire), au tour du palmé Hirokazu Kore-eda de se lancer dans un tournage français avec notamment Deneuve et Binoche. Sans être son meilleur film, loin de là, La vérité reste typique du cinéaste japonais, plutôt lent au démarrage mais de plus en plus enthousiasmant à mesure du déroulement de l'intrigue, avec quelques jolies scènes sur la fin, toutes empreintes de subtilité et de poésie. Il s'agit une fois encore "d'une affaire de famille" et plus particulièrement d'une relation complexe entre mère et fille, la première, actrice de son état, se caractérisant par une mauvaise foi systématique, un caractère difficile et un égocentrisme forcené. La vérité intègre avec bonheur l'histoire d'un tournage dans le film qui en dit long sur la compétition entre actrices, y compris avec une défunte. Moments traités avec la finesse coutumière de Kore-eda, entre méchanceté et tendresse. Évidemment, dans le rôle de cette comédienne arrogante et un peu fêlée (dans tous les sens du terme), Catherine Deneuve est impériale, jubilant véritablement à jouer ce personnage autoritaire et cinglant. Juliette Binoche apparait comme un peu en retrait et c'est la jeune Manon Clavel, à la voix envoûtante, qui se révèle, encore inconnue mais vraisemblablement plus pour très longtemps.
    Alice L
    Alice L

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 154 critiques

    5,0
    Publiée le 25 décembre 2019
    Kore Eda réussit son pari de faire un film en France : une merveille, drôle et émouvante, portée par des actrices toutes exceptionnelles
    Pierre G
    Pierre G

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 25 décembre 2019
    D un ennui absolu , un film ou rien ne se passe , histoire incomprehensible , dialogues décousus ....mon pire film 2019 ( sur une cenraibe ! )?
    Corbett
    Corbett

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 74 critiques

    5,0
    Publiée le 25 décembre 2019
    Magnifique Kore Eda !! Après UNE AFFAIRE DE FAMILLE, un film fait en France, c'était risquémais le pari est archi réussi ! Toujours la même thématique sur la famille, la même délicatesse, la même grâce. Un des meilleurs rôles de ma grande Deneuve au cinéma.et Binoche est fantastique. Quel bonheur !!
    Danielle G
    Danielle G

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 20 critiques

    0,5
    Publiée le 26 décembre 2019
    on va finir par penser que je suis dure en critique mais vraiment un film sans scénario. des dialogues à "l'emporte pièce". aucune émotion dans les relations mère/fille par contre un film égocentrique à mort. malgré la performance de tous les acteurs ce film est bof bof !
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 699 critiques

    2,0
    Publiée le 26 décembre 2019
    Mais quel film somnifère ! Je ne suis pas très fan de Catherine Deneuve et de Juliette Binoche au départ, mais ce drame entre une mère et sa fille dans le petit monde nombriliste du cinéma m'a plongé dans une léthargie absolue ! Dire que le rythme est paresseux est un euphémisme tant on s'ennuie à 100% dans cette oeuvre franco-japonaise du réalisateur Kore-Eda Hirokazu qui avait pourtant gagné la Palme d'or à Cannes en 2018 avec "Une affaire de famille" (m'ayant déjà fait à moitié somnoler à l'époque). Malgré un thème central éventuellement piquant (comment gérer la frontière entre vie réelle et vie factice lorsque l'on est un comédien ?), ce long-métrage passe son temps à se regarder dans le miroir en oubliant simplement d'y emporter le public. Soporifique et proche du vide. Site www.cinemadourg.free.fr
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 567 abonnés Lire ses 1 083 critiques

    3,0
    Publiée le 28 novembre 2019
    Quelle surprise de voir Hirokazu Kore-Eda s’inviter dans le cinéma français et s’essayer à un tournage dans la langue de Molière après avoir reçu une Palme d’or il y a deux ans pour « Une affaire de famille ». Il semblerait qu’il ait vraiment voulu tenter autre chose puisque « La Vérité » ne ressemble pas vraiment au reste de son œuvre en investissant le terrain des coulisses du septième art et de la chronique familiale bourgeoise. Certes on retrouve la notion des liens familiaux chère au cinéaste, c’est en quelque sorte la colonne vertébrale de sa filmographie, mais on est ici à mille lieux de la tonalité dramatique que pouvaient avoir ses précédents long-métrages. Ce film se révèle un peu décevant et/ou surprenant au regard de ce qu’on en attendait. Un tantinet anodin, « La Vérité » développe un propos un peu trop insignifiant, comme si Kore-Eda avait perdu de sa puissance émotionnelle et thématique en changeant de langue. Ou peut-être a-t-il été effrayé par les grandes actrices françaises sur lesquelles il a jeté son dévolu, préférant s’adonner à la légèreté plutôt que de se confronter à l’émotion et au sérieux. Et on ne peut que s’émerveiller de la prestation de ces deux grandes actrices françaises qui prennent vraiment plaisir à se donner la réplique pour la première fois, au point d’éclipser totalement le reste de la distribution. On pense notamment à un Ethan Hawke dans un rôle ingrat et totalement sous-employé de mari américain de Juliette Binoche. La barrière de la langue rend caduque et vain son effort et le fait errer dans le film comme un figurant hébété. Autant dire que ce n’est pas vraiment de sa faute. Mais celle qui rayonne et insuffle toute sa saveur à « La Vérité » c’est bien sur la grande Catherine Deneuve qui se révèle encore une fois royale dans un rôle miroir où elle se moque d’elle-même et des divas du milieu du cinéma avec une dérision que l’on sent sincère. Les dialogues du film sont bons et écrits avec soin mais la grande majorité des répliques succulentes proviennent de cette comédienne indissociable de l’Histoire du Cinéma, les autres semblant juste être là pour lui servir des répliques en or sur un plateau d’argent. Avec ce film, Kore-Eda perd l’universalité du propos de ses précédentes réalisations dans une œuvre plus hermétique pour le spectateur lambda et un brin nombriliste. On préfèrera donc clairement ses films japonais à cette tranche de vie bourgeoise, engoncée dans une routine confortable. Néanmoins, si l’on aime les mises en abyme et les jeux de miroir, « La Vérité » s’apprécie sans souci. Comme une petite bulle de cinéma sur le cinéma avec la notion de vérité du titre qui s’immisce dans les relations familiales. D’ailleurs, à la fin, le sérieux du propos qu’est la recherche de celle-ci dans les rapports mère-fille intervient mais de manière trop tardive et peu fouillée. Et que l’art sert la fiction et inversement. En soit, rien de bien nouveau sous le soleil. Quelques moments drôles ou iconoclastes parsèment le film et un moment d’émotion final est plutôt réussi. En revanche, on préfère largement les séquences se déroulant dans la grande demeure familiale à celles sur le tournage du film de science-fiction, assez rébarbatif et déjà-vu en bien mieux. Une petite déception au regard des attentes mais un film tout à fait plaisant si l’on fait l’impasse sur ce que l’on pensait voir et l’émotion que pouvait contenir un tel sujet. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    LeatiMo75
    LeatiMo75

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 29 décembre 2019
    Très bon film du réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda. Le film démarre lentement mais l'intrigue, le jeu des acteurs et la réalisation en font un film passionnant et attachant. Le thème de la Vérité est abordé de façon très subtile. Catherine Deneuve est formidable dans son rôle. On pourrait presque penser qu'elle joue sa propre histoire! A ses côtés, Juliette Binoche lui donne la réplique de manière très émouvante. Je recommande ce film mais à éviter pour ceux qui souhaitent voir un film d'action.
    Kenzo
    Kenzo

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 26 décembre 2019
    Inutile, ennuyeux et inintéressant. Qu'importe que les actrices soient exceptionnelles ! Aucune émotion ne se dégage de ce naufrage, Juste de l'ennui. On se moque de la relation compliquée entre la mère et la fille. Tout sonne faux, tout est trop écrit . Un naufrage total qu'il vaut mieux éviter sauf à vouloir trouver le sommeil.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 483 abonnés Lire ses 4 876 critiques

    3,0
    Publiée le 28 décembre 2019
    Le film repose sur le sempiternel cliché de la star narcissique qui ne s'occupe jamais de sa progéniture. Ecueil éculé qui tient pourtant la route ici parce que la star est Catherine Deneuve. Cette dernière en pleine auto-dérision joue admirablement de son image froide de star inaccessible et imbue de sa personne. Kore-Eda instaure un savoureux mélange des genres, entre le drame et la fantaisie, un goût doux-amer qui ne manque pourtant pas de nous faire sourire parfois. Vis à vis de la note d'intention du cinéaste, on comprend la dimension du secret et du mensonge, voir de l'hypocrisie, mais ça reste trop en filigrane pour convaincre pleinement. Par contre on adhère sans soucis à la question du rapport de l'acteur à son métier et à ses conséquences ou non sur leur vie privée. Site : Selenie
    Bruno A
    Bruno A

    Suivre son activité 3 abonnés

    5,0
    Publiée le 26 décembre 2019
    Film réussi. Très poignant. Le duo / duel Binoche / Deneuve fait des merveilles. Deneuve est à la fois effrayante de cruauté et de narcissisme. Binoche toujours toute en nuance, intelligence de jeu, toujours très subtile. Film alternant entre humour noir et émotion. À voir. Vraiment ! Très très bon moment passé devant ce film très reussi👍👍👍. Beau casting belles performances. Belle symbiose de l'ensemble de l'équipe ! Bravo 👏 !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top